Eyeshield 21

Plus qu’un simple combat : les Devil Bats face aux champions

On enchaîne nos importantes confrontations avec, cette fois-ci, un célèbre manga de sport. En effet, ce genre est propice à ce style d’évènements. Aujourd’hui, on va donc aborder Eyeshield 21, édité chez Glénat. Le parcours de nos lycéens pour atteindre le sommet du football américain a su nous émerveiller tout au long des trente-sept tomes. Sena et ses amis ont toujours réussi à nous proposer des matchs palpitants qui prenaient le lecteur aux tripes. Pourtant, parmi toute cette multitude de rencontres s’en dégage une bien singulière. Il s’agit du fameux duel opposant les Shinryuji Naga aux Devil Bats. Alors que l’on suivait à présent l’âpre combat de ces derniers, les voici enfin dans la cour des grands. Cette rencontre va permettre d’offrir un nouveau visage à cette équipe que tout le monde met perdante. On enfile sa tenue et on entre sur le terrain pour un match d’anthologie !

Les Devil Bats en déroute

Tout au long du manga, on a pu découvrir la vraie facette qui se cache derrière ce club peu renommé. Les Devil Bats ont toujours eu cette image de bon dernier qui leur colle à la peau. Pourtant, au fur et à mesure des tomes, on comprend qu’ils ne manquent pas de force. Leurs membres ont beau ne pas avoir les mêmes capacités que leurs adversaires, ils compensent cela par leur entraînement et leur stratégie. Ainsi, on s’attache à cette équipe que l’on rêve de voir remporter le Christmas Bowl. Sous les ordres d’Hiruma, les membres du groupe parviennent finalement à atteindre ce prestigieux tournoi. Pour la plupart des gens, cela n’est qu’un coup de chance. De notre côté, on les a assistés tout au long de leur aventure et on sait que les Devil Bats ont leur place. Malheureusement, le tirage au sort fait qu’ils rencontrent les Shinryuji Naga dès le premier tour. Cette équipe est sans nul doute la plus forte ainsi que la favorite de la compétition.

Il faut dire que le puissant Agon fait partie des adversaires. Le jour du match, Hiruma va même jusqu’à dire que leur chance de victoire est quasiment impossible. Malgré ce pronostic, on se voit avoir de l’espoir pour eux. Ils ont déjà réussi à transformer l’infaisable en réalité. Alors que l’engagement est lancé, nos espoirs vont très vite venir se briser. En effet, il ne faut pas longtemps aux Naga pour mener largement au score. Rien ne semble pouvoir endiguer les assauts de ces puissants sportifs. Même les ruses du célèbre quaterback démoniaque et la rapidité de Sena ne font le poids. Plus le temps passe et plus on se dit que le rêve de ces joueurs va s’effondrer dès la première marche. Vient alors un évènement qui va encore plus marquer cette défaite qui semble inéluctable. Les gradins commencent à se vider avant même que le match ne soit terminé. Les gens ne veulent pas voir un combat à sens unique et, très vite, le stade est déserté. Dans la tête du lecteur, la possibilité de perdre se fait de plus en plus présente.

              Devil Bats-chance     Devil Bats-retournement de situation      Devil Bats-final

L’exploit de l’outsider

Malgré la débâcle en cours et la disparition des supporters, les Devil Bats ne reculent pas. Le capitaine sait qu’il suffit de marquer pour retourner la situation. Débute alors un affrontement terrible où les plans d’Hiruma se multiplie et où l’effort commun permet de grappiller quelques mètres à chaque occasion. Le miracle commence où, à la surprise générale, notre outsider parvient à engranger ses premiers points. À cet instant, une lueur d’espoir revient dans notre esprit alors que tout le monde imagine que cela est dû une fois de plus à la chance. Nos héros vont alors démontrer tout ce dont ils sont capables et les points vont continuer de s’accumuler. Le chrono se rapproche de la fin et on a la sensation d’être dans les tribunes à encourager notre équipe comme un vrai supporter. Les gradins se remplissent de nouveau au vu du courage et de la force dont font preuve les joueurs que tout le monde désignait perdants.

On a la boule au ventre tandis que la fin de la rencontre s’approche un peu plus. C’est un festival de retournements de situation qui s’effectue où la pression est à son maximum. Tout est incertain jusqu’à la dernière minute. Inagaki Riichiro a su trouver le parfait équilibre pour rendre ce premier tour aussi épique qu’une finale. Le travail accompli, les dessins fantastiques et l’écriture soignée ont donné corps à un affrontement magistral. On ressent la volonté qui habite chaque joueur de mener son équipe à la victoire et cela déteint autant sur les spectateurs dans le manga que nous-même. Finalement, cette confrontation aura permis une sacrée évolution pour les Devil Bats. Personnel bien sûr, mais avant tout un changement dans le regard des autres. Ils ne sont plus la risée des autres et viennent de montrer qu’ils sont tout aussi dignes que les favoris d’être présent au Christmas Bowl. Un combat David contre Goliath qui sait comment faire vibrer tout les gens dans l’assistance.

On espère que ce nouveau type d’article vous aura plus et que l’on vous aura donner envie de découvrir ou redécouvrir ce moment clé d’Eyeshield 21. Cet affrontement n’est pas juste destiné à avancer dans le tournoi. Il est avant tout l’occasion pour les Devil Bats de montrer qu’eux aussi ont leur place dans ce championnat. Une lutte pour prouver aux yeux des spectateurs leur talent indéniable. Peu importe les pronostics, rien n’est joué tant que le coup de sifflet final n’a pas retenti.

© Inagaki Riichiro & Murata Yusuke / Shueisha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *