Devil Inside

Devil Inside tome 1 : le monstre derrière l’étudiant

C’est une nouveauté sortie il y a peu que l’on va traiter aujourd’hui. Nous plongeant dans un monde à la fois réaliste et morbide, cette série a su captiver notre regard. Il s’agit de Devil Inside, édité chez Komikku, qui n’en est encore qu’à son premier tome. Ce manga en trois volumes avait su éveiller notre curiosité de par son synopsis. De plus, en feuilletant un peu cette oeuvre, on s’était laissé séduire par l’ambiance qui se dégageait de chaque page. Alors, est-ce que notre intérêt pour celui-ci avait-il payé ? On vous le dit tout de suite, c’est un grand oui. C’est une aventure surprenante et assez angoissante qui attend les lecteurs qui oseront se jeter dans cette lecture. Porté par un protagoniste à la fois intéressant et bien écrit, Devil Inside nous offre un début qui fait son effet. Il est donc temps de vous parler de ce qui fait la force de cette histoire. Il va falloir prendre votre courage à deux mains pour oser entrer dans ce monde où les monstres se cachent au plus profond du coeur des gens.

Une preuve d’amour

Devil Inside-démon

Un monstre se cache en Jun

Devil Inside, scénarisé par Satoshi Ôbe et dessiné par Ryô Ogawa, prend place dans un univers proche du nôtre. L’action se situe au sein d’une métropole qui voit naître en son sein un terrible tueur. Répondant au nom de Yûki Ôgawara, ce sérial killer a laissé une pile de cadavres dans son sillage. La police semble au point mort concernant ce criminel qui ne cesse de leur filer entre les doigts. Alors que l’enquête piétine, les membres des forces de l’ordre doivent leur salut à un lycéen. Celui-ci se nomme Jun Kurohoshi et s’avère être un petit génie qui aime jouer les détectives amateurs à ses heures perdues. Grâce à son sens de la déduction et ses analyses poussées, les inspecteurs parviennent finalement à mettre la main sur le meurtrier. C’est suite à cet acte que l’on va suivre le quotidien de cet étudiant populaire qui vient de mettre un dangereux psychopathe derrière les barreaux.

On découvre alors son rêve d’être médecin ainsi que la richesse et la puissance possédée par sa famille. Malheureusement, il ne reste que lui et son frère au sein de leur lignée. En effet, les parents de Jun sont morts, laissant ce dernier orphelin et ne vivant entouré que de quelques domestiques. Malgré tout, rien ne semble pouvoir entacher le bonheur que vit notre jeune garçon. Il faut dire qu’il peut compter sur le soutien sans failles de son amie d’enfance et femme de chambre Kanae Sanami. Cependant, cette joie risque bien d’être éphémère car un terrible danger se rapproche. Yûki Ôgawara s’est échappé et compte bien faire payer celui qui a réussi à le coincer. La menace représentée par ce tueur en série a beau être réelle, il en existe une autre bien plus retorse et proche qu’il n’y paraît. Les démons hantant sa famille et son propre coeur risquent fort de s’éveiller. C’est une nuit d’horreur qui est sur le point d’arriver où la vie de nombreuses personnes va se retrouver chamboulée.

Il ne faut pas longtemps à l’histoire pour retenir totalement notre attention. Il faut dire qu’elle peut se targuer d’avoir un personnage central qui marque l’esprit du lecteur. Jun fait partie de ces protagonistes qui laissent leur empreinte avec force.

Un héros qui flirte avec le démon

Devil Inside est un thriller cérébral et psychologique qui trouve toute sa saveur dans l’évolution de ce jeune étudiant. À travers ce premier tome, on découvre assez rapidement tout ce qui constitue cet être qui jongle entre deux facettes. Il est assez difficile de ne pas parler en détail de lui sans évoquer certains points du scénario. On va tout de même essayer d’éviter les spoils au maximum afin que vous puissiez garder la surprise. Ce qu’il faut savoir concernant Jun, c’est que celui-ci possède un lourd secret. Il ne s’agit pas de quelque chose qui lui est propre mais qu’il a en commun avec tous les membres de sa famille. Derrière leur visage d’ange se cache un démon pouvant sortir à tout moment. Cet aspect du personnage le rend bien plus complexe et fascinant qu’on puisse le croire. On assiste ainsi à une lutte interne dans l’esprit de notre lycéen pour ne pas succomber à sa véritable nature.

Le plus jeune Kurohoshi est loin d’être un héros. Il peut faire penser, de bien des manières, à ce cher Light Yagami. On fait face à un protagoniste affichant une dualité intéressante entre son côté bien sous tous rapports et ce qu’il cache au fond de lui. En un seul tome, le lecteur se retrouve à la fois séduit et terrifié par cet adolescent qui cache bien son jeu. Le mangaka a parfaitement su mettre en place, en un seul volume, une opposition fascinante entre les deux faces d’une même pièce. Ce qui est aussi bien pensé est le fait de voir ce qu’apporte chacune des deux personnalités de notre détective en herbe. Ainsi, on se rend compte que vivre sa vie de lycéen a beau lui apporter une certaine paix, cela l’empêche de protéger ce qui lui est cher. De l’autre côté, son côté plus sombre et démoniaque a beau le pervertir, il lui permet d’avoir la force nécessaire de réaliser son objectif. La tentation est donc grande et ne fait qu’enrichir l’écriture de ce jeune homme. Celui-ci est prêt à vivre l’enfer si cela peut sauver la vie des gens qu’il aime.

En plus de la puissance qui se dégage de Jun, il y a un autre point fort au premier tome de Devil Inside. Ce dernier repose sur la noirceur de ce récit et tout ce qu’il englobe. C’est une immersion totale au sein d’une aventure angoissante à souhait.

Un récit angoissant et prenant

Devil Inside-mort

Le démon s’éveille

A peine se plonge-t-on dans cette lecture que déjà, le décor est placé. Le fait de voir le tueur en série se faire arrêter dès le départ peut nous apporter une sorte de soulagement. Cependant, l’une des forces de cette oeuvre vient, dans un premier temps, de ses dessins. Yûki a beau être dans une situation qui lui est défavorable, son visage tordu par un plaisir morbide se grave en nous. Même si on le voit se faire embarquer, son regard de fou continue de nous hanter. Les moments de paix qui suivent ont beau nous détendre un petit peu, il y a toujours cette étincelle de doute qui vit dans notre esprit. La mise en scène ainsi que le côté dérangeant de certaines cases installent une ambiance collant parfaitement au contexte. On ne peut que saluer le travail de Ryô Ogawa qui insuffle une aura meurtrière à une grande partie des personnages qui peuplent cette histoire.

L’aspect déformé de certains visages ne fait qu’accentuer cette impression de malaise qui assaille le lecteur. Les quelques instants de répit ne font qu’apporter un semblant de calme avant la tempête qui s’annonce. L’ensemble est très bien orchestré et permet à Devil Inside de posséder une identité qui lui est propre. Cela est encore plus vrai lorsque l’on fait face au démon qui se cache derrière Jun. On observe ses apparitions en restant totalement figé. C’est comme si on était bloqué par le pouvoir qu’il exerce sur nous. Au-delà de cette atmosphère pesante, on se rend compte assez vite qu’il s’agit d’un pur thriller policier. Si ce premier tome ne fait que poser le décor de fond à ce qui va arriver prochainement, il faut reconnaître que tout marche admirablement bien. Ce manga dégage une aura saisissante et qui ne fait qu’accentuer notre immersion au sein de cette sinistre enquête.

Devil Inside propose ainsi une expérience efficace et prenante qui affecte grandement notre vision d’aborder le récit. On est sans cesse en train de se demander ce qui va se passer. On avance alors dans les chapitres avec la boule au ventre.

Devil Inside réussit sa transformation

Une excellente surprise que cette première excursion dans le monde de Devil Inside. À la fois intriguant et captivant, ce shônen affiche de nombreuses qualités. Que ce soit dans l’écriture de son personnage principal ou de l’ambiance qui se dégage du titre, tout est là pour que l’on vive une expérience mémorable et unique. De plus, le titre est porté par un rythme qui s’accélère sans cesse et une très bonne narration. On se retrouve tellement pris dans ce qui se joue devant nos yeux que l’on ne voit pas le temps passer. Une intrigue efficace et qui promet de très bons moments pour les deux prochains volumes. En réalité, ce premier tome introduit parfaitement l’univers ainsi que le criminel qu’il faudra poursuivre à l’avenir. Cette aventure littéraire parvient à ne laisser aucun temps mort et à nous imprégner de ce monde terrifiant et pourtant si attirant. Un début finement réalisé par deux mangakas que l’on va suivre de très près.

Vous l’aurez compris, Esprit Otaku vous recommande fortement ce titre. Que vous cherchiez un polar qui sort de l’ordinaire ou bien une histoire qui mêle habilement angoisse et thriller psychologique, alors cette oeuvre est ce qu’il vous faut. Au vu de l’intensité de ce tome 1 et de sa conclusion, on ne peut qu’être interpellé et confiant pour ce qui va arriver. C’est un duel intense qui s’annonce entre la police et le démon. Qui sortira vainqueur de ce face-à-face ? Jun peut-il espérer retrouver une vie paisible ? On a qu’une envie c’est de trouver la réponse à ces questions. Il faudra cependant être patient en attendant la suite. On espère juste que l’intrigue ne se terminera pas trop brutalement du fait que la série n’est qu’en trois tomes. On vous conseille de découvrir ce titre qui pourrait bien surprendre un grand nombre de lecteurs.

Et vous, avez-vous été conquis par ce premier tome de Devil Inside ? Selon vous, comment va se dérouler la suite de cette enquête ? 🙂

© Oobe Takeshi &  Ogawa Makoto / Kodansha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *