Sword Art Online Alicization

Sword Art Online Alicization : l’Underworld ouvre ses portes

On va conclure cette semaine spéciale anime avec notre dernière review. Quoi de mieux pour terminer que de parler d’une des licences les plus connue de ces dernières années. On parle ici de Sword Art Online Alicization, disponible sur Wakanim, qui est donc l’adaptation du dernier arc en date de cette saga culte. Si l’on n’est pas des fans inconditionnels de la franchise, on était quand même très curieux de voir ce qu’allait bien pouvoir donner cette nouvelle épopée. Avec trois épisodes au compteur, on s’est dit que c’était le bon moment pour voir ce qui nous était proposé. On a donc le droit à un début laissant envisager de multiples possibilités pour la suite tout en parvenant à nous happer dans cet univers inédit. Notre fameux épéiste noir va devoir redoubler d’efforts dans un monde dont il ignore tout. L’heure est donc venue de se lancer à ses côtés dans la découverte et l’exploration de ces étranges contrées.

Kirito découvre un nouveau monde

SAO Alicization 1

Kirito a bien changé dans ce nouveau monde.

Sword Art Online Alicization, réalisé par le studio A-1 Pictures, nous fait découvrir la toute nouvelle aventure de Kirito. Après les derniers évènements en date, lui et tous ses amis profitent d’un repos bien mérité. Certains continuent de profiter de leur vie virtuelle tandis que certains vaquent à d’autres occupations. C’est durant cette période que le célèbre épéiste va être contacté par Seijirô Kikuoka. Il demande à Kazuto de venir participer à un tout nouveau type d’expérience de Rath qui a mis au point un projet bien particulier. Celui-ci s’intitule Soul Translator et permet d’étudier plus en détail la conscience et l’esprit humain. Pour cela, l’appareil projette le cobaye dans un monde imaginaire baptisé Underworld. Lors de sa première immersion, Kirito affiche une allure d’enfant et fait la connaissance d’Alice et Eugeo. Sans comprendre pourquoi, il a le sentiment d’avoir toujours vécu ici et vit une vie paisible avec ses amis. Malheureusement, suite à une de leur expédition qui va à l’encontre des préceptes érigés par les chevaliers du royaume, Alice se retrouve dans une position délicate.

Notre héros doit alors se déconnecter de la machine. Étrangement, il n’a absolument aucun souvenir de ce qu’il a vécu à travers cette expérience. Il décide alors d’expliquer ce qui s’est passé à Asuna et Sinon qui lui demande de faire très attention. Malgré les avertissements de ses camarades, Kirito pense que ce genre de tests est nécessaire pour découvrir tout ce qui se cache derrière l’âme humaine. Alors qu’il raccompagne son âme sœur, il va tomber nez à nez avec un individu très dangereux. Celui-ci est un ancien membre de la terrible guilde Laughing Coffin qui était spécialisé dans le meurtre d’autres joueurs. Suite à une violente altercation, Kazuto se retrouve entre la vie et la mort. Le seul moyen pour lui de survivre est de retourner dans le Soul Translator. Cependant, sa nouvelle immersion va s’avérer bien différente de la précédente. Ainsi débute l’enquête pour dévoiler tous les mystères qui se cachent derrière l’Underworld. Ces terres pourraient bien surprendre l’adolescent à de multiples reprises.

Il y a un point dans Sword Art Online Alicization qui nous a beaucoup interpellé. Cela concerne une facette très particulière de cette épopée qui change totalement la donne. Il s’agit de l’ignorance et l’incompréhension de notre héros face à cet univers dans lequel il se retrouve plongé. Une approche différente et qui donne une nouvelle saveur à la saga.

Plus qu’un simple jeu

Dans la licence Sword Art Online, on a toujours vécu un nombre incalculable de péripéties en compagnie de ces joueurs. Cependant, il y a toujours eu certaines variables qui restaient inchangées à chaque arc. Il s’agit de l’aptitude et du talent de Kirito à s’adapter à n’importe quel jeu vidéo. Notre guerrier a toujours su démontrer ses compétences martiales à partir du moment qu’il avait une arme dans les mains. Ainsi, il avait toujours cette espèce aura qui le caractérisait et le mettait sur un piédestal par rapport aux autres combattants. Cette constante finit par être bouleversé dans Alicization qui remet les pendules à zéro. En effet, notre adolescent a beau se retrouver dans un autre univers virtuel, celui-ci diffère de tous ceux qu’il a connus auparavant. Cela s’explique de par les mécaniques et les caractéristiques qui sont propres à l’Underworld. De ce fait, Kirito affiche un air presque perdu lorsqu’il se réveille dans cette forêt. Ses habitudes d’escrimeurs ont beau lui être utile, elles ne servent à rien s’il ne sait pas comment fonctionne les techniques ou la magie.

Cet arc narratif est donc là pour offrir presque un nouveau départ à ce garçon qui a passé sa vie à lutter. Il doit apprendre, s’adapter et se renseigner sur tout ce qui l’entoure. Cela ébranle donc le statut qu’il avait jusqu’à aujourd’hui pour montrer une certaine faiblesse de sa part. Ce point est à la fois intéressant et important, car il apporte un tout nouveau regard sur ce nouveau périple. Auparavant, on se disait que l’on allait avoir le droit à des batailles grandioses assez rapidement où le fracas des armes rythmait les pas de notre aventurier. Ici, la préoccupation première n’est pas de savoir quand aura lieu le prochain combat, mais bel et bien de savoir si notre épéiste sera prêt à affronter ses prochains adversaires. Cela ajoute donc une part d’incertitude et de doute qui nous permet d’apprécier encore plus la future progression de notre joueur. De plus, on est tout aussi ignorant que lui concernant ces nouvelles régions. Il y a donc aussi un second intérêt qui s’éveille en nous à propos de tout ce qui constitue ces différents royaumes. Un anime qui parvient à capter toute notre attention et à mettre son personnage central dans une posture très délicate.

Sword Art Online Alicization est bien parti pour nous offrir un voyage captivant. La série prend son temps pour nous introduire à tout ce qui régit l’Underworld. C’est un peu comme si on reprenait tout de zéro afin de proposer un périple tout à fait inédit. De plus, cette nouvelle excursion apporte son lot de questions qui pousse le spectateur à vouloir en savoir toujours plus.

SAO Alicization 3

Des habitants qui semblent grandement souffrir.

Sword Art Online Alicization prépare sa nouvelle épopée

Sword Art Online Alicization nous a largement convaincu à travers ces trois premiers épisodes. Un début prometteur qui permet de redécouvrir la franchise à travers un arc qui change pas mal de ce que l’on a pu voir par le passé. On découvre une nouvelle facette de notre protagoniste qui effectue une remise à niveau tout au long de ce périple. Pour ce qui est de l’animation, celle-ci est d’excellente facture et colle très bien à ce côté médiéval fantastique. L’ensemble est très coloré et on s’émerveille devant les sublimes décors et paysages qui prennent vie devant nous. L’inquiétude d’un monde inconnu a beau s’emparer de nous et de Kirito, la beauté de ces contrées permet de nous délecter d’un moment de détente. La curiosité est le maître-mot de cet anime qui parvient à titiller notre intérêt à propos de tout ce qui constitue cette réalité virtuelle. Le début d’une épopée qui sera sans nul doute la plus grande et la plus mémorable de notre guerrier.

Esprit Otaku vous recommande donc avec joie cette série qui pose des bases solides au cours ces trois premiers épisodes. Que vous soyez un amoureux de la franchise Sword Art Online où que vous cherchiez une histoire prenante et magique alors Alicization saura vous combler. On comprend rapidement que l’on est encore qu’aux prémices de cette formidable aventure. Qu’est-ce qui se cache derrière la conception de l’Underworld ? Quel est l’état de Kazuto dans le monde réel ? Parviendra-t-il à se sortir de cette situation énigmatique ? Ces questions trouveront leurs réponses en temps et en heure. Le principal est que l’on puisse continuer de profiter d’une expédition aussi rafraîchissante, féerique et enchanteresse. Un prologue qui nous donne envie de rester aux côtés de notre héros pour assister à ses prochaines mésaventures. Pour rappel, le manga est disponible aux éditions Ototo.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre ressenti ainsi que votre opinion concernant le début de ce Sword Art Online Alicization. Êtes-vous, pour l’instant, intrigué par ce nouveau périple ? Êtes-vous curieux de connaître les secrets de ce monde fictif ? 🙂

© Kawahara Reki / A-1 Pictures / Sword Art Online / Wakanim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *