Le Bateau de Thésée

Le Bateau de Thésée tome 1 : une affaire de famille

Il n’y a pas à dire, les éditions Vega savent comment trouver des petites pépites. Alors que l’on a déjà pu parler à de nombreuses reprises de leurs premières licences, le catalogue s’est vu étoffé récemment d’une nouveauté. Curieux de voir ce que cela allait bien pouvoir donner, on s’est jeté dessus sans la moindre hésitation. Ce titre s’avère être Le Bateau de Thésée dont le premier tome est arrivé il y a seulement quelques jours. C’est complètement ignorant du synopsis ainsi que des thèmes abordés que l’on s’est lancé dans cette nouvelle aventure. On s’est pris alors une incroyable claque en lisant ce volume qui nous a scotchés du début jusqu’à la fin. Un récit où la tension est palpable et où les enjeux se font ressentir dès que l’intrigue se lance pleinement. De nombreux atouts rendent cette licence vraiment prometteuse et on est là pour vous en parler sans plus tarder. Retour sur une effroyable enquête qui a détruit la vie de nombreuses familles.

Un crime inoubliable

Le Bateau de Thésée-affaire

Un sommeil bien agité.

Le Bateau de Thésée est né sous la plume de Toshiya Higashimoto. Tout débute par une incroyable et effroyable affaire d’empoisonnement. Celle-ci a eu lieu le 24 juin 1989 et provoqua le décès de 21 victimes au sein de l’école primaire du village d’Oto Usu. Parmi les morts se trouvaient autant des adultes que des enfants qui ne purent tenir face au cyanure de potassium qui avait été mélangé à leur boisson. Un crime qui fit la une des journaux et dont le coupable fut identifié comme étant Bungo Sano, le policier en charge de cette bourgade. Malgré toutes les accusations, cet homme a toujours plaidé son innocence, et cela, même lorsqu’il se retrouva derrière les barreaux. Une sordide enquête qui eu de très graves conséquences sur la famille de ce soi-disant meurtrier qui fut une victime collatérale de cet évènement. Sa femme décida tout bonnement de couper les ponts et de partir loin de tout cela afin de pouvoir donner une chance à ses enfants de ne pas être soumis à la funeste réputation de leur paternel.

Vingt-huit ans après ce drame, Shin, le plus jeune fils de ce criminel, semblait enfin mener une vie paisible. Marié et attendant un enfant, le passé des siens ne semblait plus pouvoir noircir l’horizon. Malheureusement, il est difficile de faire disparaître un tel héritage et suite aux dires de son épouse, il se mit à douter du verdict qui avait été prononcé. Son père était-il vraiment l’individu derrière tout cela ? Il décida donc de se rendre à Hokkaido pour parler à cet homme qu’il n’avait jamais connu. Sur le chemin, il s’arrêta afin de faire une halte à Oto Usu. Voulant voir l’endroit où tout s’était passé, il ne s’attendait pas à ce qu’il allait se passer. Un épais et étrange brouillard se mit à recouvrir cette zone abandonnée, engloutissant au passage Shin. Trouvant finalement un moyen de sortir de cette purée de pois, il fut désarçonné par ce qu’il put observer. L’école qui était censée avoir été rasé se tenait encore debout. Il venait de revenir six mois avant ce jour tragique. Malgré l’incompréhension qui le rongeait, il vit en ce phénomène une occasion en or de lever le voile sur toute cette affaire. Voici le récit d’un garçon qui désire simplement découvrir la vérité sur ce crime qui a détruit tant de vies.

En lisant ce contexte, on comprend vite que Le Bateau de Thésée risque fort de proposer une expérience forte et intéressante. Notre curiosité s’éveille en lisant ses lignes et celle-ci finit par disparaître pour laisser place à une terrible tension en plongeant au coeur de cette enquête. Tout ce qui est raconté à travers ce récit ne fait qu’accentuer les émotions que l’on ressent ainsi que notre envie de connaître le fin mot de tout cela.

Une enquête palpitante et déchirante

Dès les premières minutes de notre lecture, on ressent un étrange sentiment qui s’empare de nous. Celui-ci naît dès l’instant où l’on apprend ce qui s’est passé et le verdict très hâtif qui fut réalisé. Tout comme Shin lorsqu’il arrive sur les lieux du crime, on a envie de savoir ce qui a bien pu se passer. Dès lors qu’il effectue son voyage dans le temps, on se met tout de suite à partager sa même vision des choses. Il ne voit pas ce phénomène comme un problème, mais comme un moyen de faire la lumière sur ces évènements du passé. Ce qui rend cette enquête aussi captivante, c’est par le don qu’elle a de jouer avec nos nerfs. En effet, il y a plusieurs éléments qui accentuent profondément notre sensation d’être un détective à la recherche d’indices. Tout d’abord, l’auteur a su impliquer le lecteur dès le début de son récit. Comme on l’a dit plus haut, on a cette envie irrépressible de voir si le père de notre héros est réellement coupable. Cela influence grandement notre appréhension de l’œuvre qui devient un énorme terrain de jeu pour notre imagination et notre esprit de déduction.

Les preuves que le jeune homme réussit à dénicher s’imprègnent dans notre tête et commencent à se rassembler. Telles les pièces d’un puzzle, on cherche à tout prix à reconstituer le dessin qui pourrait bien montrer une image bien différente de ce qui a été déclaré. Cependant, il y a un autre point à prendre à noter et qui ajoute une tension palpable tout au long de ces pages. Cela concerne l’identité de Shin qui ne devrait aucunement être à cette époque. Il faut donc qu’il continue à récolter des informations tout en prenant grand soin à ne pas trop attirer l’attention. Un objectif particulièrement complexe et qui rend cette mission encore plus difficile qu’elle ne l’était à la base. A chaque instant on craint que ses origines soient découvertes et que cela puisse nuire autant à l’enquête qu’à la protection de Shin. Cette peur de trop en révéler déteint sur nous et rend notre excursion encore plus angoissante et de ce fait prenante. Un formidable travail de narration, d’ambiance et d’enjeux qui ne cantonne pas le lecteur à un simple rôle de spectateur. On a cette sensation de faire partie de l’action ce qui rend notre visite au sein de cette histoire inoubliable.

La scène qui est mise en place dans Le Bateau de Thésée est loin d’être anodine et joue un grand rôle dans la profondeur et l’importance que peut avoir ce récit. Le désir de notre héros de changer le destin a beau être louable, il va très vite comprendre que cela est loin d’être aussi facile qu’il le pensait. Une lutte prenante contre un terrible criminel et l’avenir lui-même se joue à travers ces pages.

La volonté de changer les choses

Le Bateau de Thésée-père

Le moment des retrouvailles.

Ce qui est aussi grandement intéressant à suivre concerne les agissements de notre voyageur du temps. On a déjà eu l’occasion de voir des œuvres où la notion de ligne temporelle ou d’influence pouvant détruire l’avenir étaient présentes. Comme toujours, le fait de revenir dans le passé peut avoir de lourdes conséquences sur l’avenir de nombreuses personnes. Malgré tout, Shin est convaincu qu’il va pouvoir empêcher ces crimes de se dérouler et va donc tout mettre en oeuvre pour modifier le futur. On n’est donc pas ici dans l’optique d’éviter à tout prix la moindre modification, mais bel et bien de chambouler le destin de tous ces gens. Il y a donc une nouvelle manière d’appréhender les choses et de traiter de l’avenir. On se dit souvent que le moindre geste peut avoir des conséquences désastreuses, mais là c’est l’inverse qui a lieu. S’il se rend compte qu’il peut influencer les évènements pré-établis, il va aussi être le témoin d’une vérité immuable et particulièrement complexe à surmonter.

A travers ses agissements, il va découvrir que bouleverser le cours du temps est loin d’être une mince affaire. Le destin semble toujours trouver un chemin pour reprendre l’histoire là où elle devait s’arrêter. De ce fait, le soi-disant criminel que l’on recherche n’est pas le seul ennemi à vaincre. Le temps lui-même devient un adversaire qu’il semble impossible de faire trembler. Cela engendre une grande inquiétude chez Shin et le lecteur qui se demandent s’il est vraiment possible de réussir une telle mission. On se met à douter et c’est là qu’entre en jeu la précipitation qui découle de cette course contre la montre infernale. Un parti-pris diablement efficace et qui nous plonge pleinement dans la détresse de cet homme. Il doit agir en vitesse et avec suffisamment de force pour empêcher que l’histoire suive cette ligne qui amène à la condamnation de son père. Plus les pages défilent et plus notre estomac se noue au vu de cette lutte qui semble déjà voué à l’échec. Malgré tout, au même titre que notre héros, on s’accroche afin de voir s’il est possible de sauver ne serait-ce qu’une personne.

Finalement, Le Bateau de Thésée aura parfaitement su accomplir son objectif à travers ce premier contact. Sa faculté à nous saisir et à nous happer dans ce scénario bien ficelé est juste fascinante. On se laisse totalement emporter par ce conte qui nous fait voyager à travers le temps pour résoudre un mystère laissé trop longtemps en suspens. Le début de ce thriller temporel a tout pour plaire et conquérir son public.

Le Bateau de Thésée débute à merveille à son voyage

En conclusion, on a vraiment bien fait de laisser notre curiosité prendre le pas afin de pouvoir avoir cette petite pépite entre les mains. Une oeuvre qui s’empare peu à peu de nous pour qu’au bout du compte, on soit complètement emporté par ce qui se joue devant nous. Les dessins défilent tandis que l’on retient notre souffle en pensant à celui qui pourrait être derrière toutes ces atrocités. Le suspense est maîtrisé et cela est dû à un excellent travail de narration et de rythme qui monte crescendo alors que l’on essaye de démêler le vrai du faux. Le détective qui est en nous se réveille et l’on accompagne volontiers Shin dans son investigation. Une enquête qui nous réjouit autant qu’elle nous effraye et qui montre à quel point on fait face à un thriller affichant un immense potentiel. Ce premier contact est donc une grande réussite à nos yeux et qui pourrait bien devenir un polar à ne surtout pas rater.

Le Bateau de Thésée aura donc été une formidable surprise et pourrait bien, s’il continue sur sa voie, devenir l’un de nos coups de coeur de 2019. Si vous aimez les mystères, le surnaturel et surtout si vous êtes fan de récit policier, alors cette oeuvre est exactement ce qu’il vous faut. Un début qui tient toutes ses promesses et qui n’a pas fini de nous surprendre. Comme tout bon titre de ce genre, on ne peut quitter cette première excursion sans être envahi par des dizaines de questions. Est-il vraiment possible de modifier l’avenir ? Shin pourra-t-il vraiment accomplir la mission qu’il s’est confié ? Le destin est-il immuable ? Qui peut bien être ce monstre ayant causé la mort de tant d’innocents ? On commence à recouper les informations et à faire le tri dans les suspects potentiels, mais il se peut que le véritable meurtrier se cache encore dans l’ombre. En attendant le second tome, on va continuer de cogiter pour coincer ce meurtrier !

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre opinion et vos remarques sur ce premier tome du Bateau de Thésée. Qui pensez-vous être le coupable de tout ce massacre ? Pensez-vous que l’enfant et le père pourront se réconcilier ? Croyez-vous que le secret de Shin sera dévoilé au reste du village ? On est curieux et impatient de connaître vos suggestions et réponses. 🙂

© Higashimoto Toshiya / Kodansha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *