Imhotep et Djéser

Imhotep et Djéser : une amitié qui traverse les âges

Cette semaine thématique autour des liens continue. Notre prochaine escale nous fait poser le pied sur le sol égyptien où l’on va partir à la rencontre de deux grandes figures de ce pays. Vous l’aurez compris, notre chronique va s’attarder sur la relation qu’il y a entre Imhotep et Djéser qui proviennent du manga Im qui est à retrouver aux éditions Ki-oon. Tout au long des onze tomes qui constituent cette série, on a pu se rendre compte à quel point l’amitié qui liait ces deux êtres pouvait être puissant. On peut même dire que tout le scénario repose et sert à faire briller cette dernière. S’il n’est pas rare de voir ce type de lien dans l’univers otaku, il est bien plus rare de le voir être mis en place avec tant d’habileté. En effet, cette licence est une véritable ode à ce sentiment qui peut unir deux individus. Une lecture qui parvient à sublimer notre regard à travers cette multitude d’émotions que l’on parvient à ressentir. L’heure est donc venue de voir la pertinence et l’importance de l’amitié qui unit nos deux protagonistes que le destin a séparé avec tant de violence.

Un duo qui a tout perdu

Imhotep-prêtre

Un homme désireux de retrouver son ami.

Im, imaginée par Morishita Makoto, nous fait suivre le réveil du célèbre prêtre Imhotep qui est ramené parmi les vivants pour chasser les Magai du monde. L’apparition de ces terribles démons est étroitement liée à son ancien meilleur ami et prince Djéser. Maintenant que l’on a posé les bases de la quête de notre héros, il est temps d’aborder un peu tout ce qu’ont vécu ces deux âmes dans leur ancienne vie. A la base, notre personnage central était destiné à vivre une vie solitaire loin des petits plaisirs que pouvait avoir le reste de la population. C’est en entrant en contact avec celui qui deviendrait pharaon qu’il changea totalement En effet, le futur dirigeant du pays avait beau être désinvolte et insouciant, il ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter du bien-être de son peuple. Notre prêtre s’ouvrit alors un peu à cet autre garçon et vit les ténèbres qui l’entouraient disparaître peu à peu. C’est comme cela que leur relation débuta pour donner naissance à une puissante et profonde complicité. Malheureusement, l’Égypte Antique fut une terre pleine de prophéties, de rites et de croyances pouvant détruire l’avenir de plusieurs personnes. Ce fut exactement le cas pour nos deux compères qui durent faire face à une terrible épreuve.

Ainsi, il fut décidé que celui qui devait hériter du pouvoir soit sacrifié et Imhotep se retrouve alors à devoir faire un choix cornélien. Doit-il aider celui qui a brisé sa bulle ou bien doit-il répondre aux exigences de son ordre ? Il ne lui faut finalement pas longtemps pour prendre la première décision. Cette volonté d’aller contre les préceptes qu’il a toujours reçus nous montre la force de ce lien qui l’unit à Djéser. Rien n’a plus d’importance que cet esprit de camaraderie qu’il a obtenu auprès de lui. Les joyeux souvenirs qui hantent son esprit le poussent à agir inconsciemment même si pour cela il se fait l’ennemi de tout un groupe. En apprenant cela, on ne peut qu’être touché par cette détermination et ce courage qui lui a fallu pour braver l’interdit. L’émotion que l’on ressent va se retrouver totalement bouleversée par la tournure que va prendre cette fameuse cérémonie. Le cauchemar débute alors pour nos deux amis qui sont tous les deux condamnés à devoir s’affronter de par les actions de notre héros. Ce qui devait apporter leur salut va être l’outil de leur propre destruction et le début d’une longue et éprouvante quête pour cet homme qui désire simplement racheter ses péchés auprès de son camarade.

La quête d’Imhotep

Tout au long des différents tomes d’Im, on peut ressentir la relation qui anime Imhotep et qui le pousse à toujours aller de l’avant. Il sait l’étendue des dégâts qu’il a commis et ne peut se pardonner d’avoir infligé cela à Djéser. Cette aventure se présente alors presque comme une expiation pour cet individu qui espère toujours pouvoir apporter le salut à celui qui est devenu le roi des Magai. On l’accompagne donc sur ce chemin de croix qui va autant mettre sa détermination à l’épreuve que son amitié à l’égard de l’ancien prince. Encore une fois, il doit faire un choix crucial entre tenter de secourir son camarade ou bien l’éliminer pour de bon afin de sauvegarder la Terre d’une potentielle destruction. Même lors des nombreuses scènes de combats, cette question est toujours présente pour hanter notre esprit ainsi que celui de ce criminel qui passe par de multiples moments de doutes. C’est finalement l’affection et la fraternité qui l’unit à ses nouveaux compagnons de route qui va lui ouvrir les yeux sur sa capacité à trouver une solution pour concilier les deux objectifs. Ce qui est fort dans ce manga, c’est que tout tourne autour de cet attachement qui peut relier deux âmes et cela ne concerne pas uniquement nos deux protagonistes.

Comme on l’a dit plus haut, l’amitié est un thème qui fut maintes fois abordée à travers les centaines d’œuvres que l’on a pu lire. Malgré tout, c’est à travers ces pages que l’on a pu autant vibrer à travers ce sentiment qui est exprimé avec une sincérité incroyable. Dès l’instant où l’on découvre les origines d’Imhotep et de Djéser, on a envie de les voir réunis de nouveau. Ce lien arrive à nous faire vibrer sans perdre une seule fois de son intérêt et de l’aura qui entoure cette relation qui, malgré les difficultés, continue de subsister. D’ailleurs, si l’on parle du périlleux voyage que fait notre prêtre, le prince égyptien n’est pas en reste. Même s’il se retrouve dans cette situation terrifiante et dangereuse de par la main de son ancien partenaire, il y a toujours une petite lueur en lui qui continue de briller. Peu importe ce qui a pu se passer, il souhaite revoir celui qu’il désirait pour vizir et va donc se battre bec et ongles pour ne pas succomber aux ombres qui l’assaillent. Une lutte éprouvante et déchirante qui a des répercussions sur les deux camps. Voici tout simplement le récit de deux amis qui souhaitent retrouver ces moments de bonheur qui n’existent plus que dans leurs souvenirs.

Djéser se réconcilie avec son passé

Imhotep-Djéser

Un garçon devant lutter éternellement.

A travers ce shônen, Morishita Makoto donne naissance à une amitié et même presque à un amour fraternel qui éblouit le regard du lecteur. Tout est parfaitement dosé pour que l’on souhaite encourager notre héros à retrouver les traces de son compagnon perdu. Un lien qui parvient à nous faire vibrer et à provoquer notre empathie à l’égard de ces deux garçons qui voulaient simplement s’amuser ensemble. De plus, l’horreur qui s’abat sur ce monde a beau avoir été causé par Imhotep, on ne peut lui en vouloir car il a tout simplement souhaité venir en aide à Djéser. Un mal provoqué par de bonnes intentions et qui l’oblige malheureusement à devoir se confronter à celui qu’il considérait comme son frère. Im, en plus d’être une excellente lecture, met à l’honneur ce sentiment que tout le monde peut connaître et qui nous pousse parfois à remuer ciel et terre pour soutenir ce meilleur ami. Toutes ces émotions, qui s’expriment à travers ce lien, nous parlent de par l’humanité qui s’en dégage et la transposition que l’on peut faire entre nous et ces personnages. La magie et l’action ne servent finalement que de toile de fond pour conter cette lutte déchirante qui pousse notre prêtre à se tenir devant sa némésis.

Un parfait exemple de tout ce que l’on peut exprimer à travers cette simple thématique. Elle a beau avoir été traité de très nombreuses fois, ce manga prouve qu’il est encore possible de surprendre et de faire rêver le lecteur à ce sujet. On pourrait même citer le dernier volume qui est une véritable ode à ce sentiment qui peut à la fois être une grande source de joie que de tristesse. S’il est tout de même question de défendre l’humanité contre la menace Magai, à aucun moment on ne se met à penser qu’il s’agit d’un combat à mort entre les deux amis. Leur lien est tellement fort et empreint d’une grande douceur que l’on qu’une seule idée en tête, c’est de les voir de nouveau se tenir côte à côte pour faire face ensemble à l’horizon. Cette volonté ne fait que se renforcer au fur et à mesure que l’on avance dans cette histoire. Voici le genre de tandem qui s’inscrit à jamais dans notre mémoire et qui nous aura fait rêver pendant tant de temps. La vie reprend finalement son cours tandis que ces deux hommes finissent enfin par retrouver ce qu’il cherchait depuis tant d’années.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre opinion ainsi que votre ressenti concernant la relation entre Imhotep et Djéser. Avez-vous été touché par leur amitié ? Pensez-vous qu’il s’agit d’un des plus touchants tandems de l’univers shônen ? Selon vous, ce manga réussit-il à mettre en avant ce genre de relation ? On a hâte de connaître vos réponses et de pouvoir échanger avec vous autour de ce sujet. 🙂

© Morishita Makoto / Square Enix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *