Versailles of the Dead

Versailles of the Dead tome 1 : les morts envahissent la France

Aujourd’hui, on a décidé de parler d’un titre qui avait su grandement éveiller notre curiosité. Il faut dire que ce manga proposait un synopsis des plus singuliers en mélangeant deux genres que l’on n’aurait jamais imaginé voir un jour réuni. Un récit historique où les mort-vivants s’invitent pour chambouler les choses. Vous l’aurez compris, on va parler du premier tome de Versailles of the Dead qui est arrivé aux éditions Kana. Prenant place dans notre cher pays, ce récit est parvenu à nous surprendre alors que l’on ne savait pas vraiment dans quoi on allait s’engager. Finalement, une lecture étonnante possédant de nombreux atouts pouvant rendre ce récit particulièrement prometteur à l’avenir. Une mise en place qui apporte des éléments intéressants et parvenant à nous plonger activement dans ce qui est en train de se jouer devant nous. Un univers affichant de multiples dangers alors que l’on avance dans un brouillard oppressant où les mystères nous assaillent de toutes parts. Un titre porté par un personnage principal captivant et qui parvient même à nous faire frissonner par moment. Il est donc l’heure de voir ce qui se cache derrière ces revenants qui attaquent les vivants. Soyez prêts à prendre les armes face à la mort elle-même !

La nouvelle Marie-Antoinette

Versailles of the Dead-zombie

Les zombies débarquent !

Versailles of the Dead, imaginée par Kumiko Suekane, nous plonge à l’époque de la Révolution française. Bien avant que la France ne soit précipitée dans le chaos, on retrouve la célèbre Marie-Antoinette qui fait route vers sa nouvelle demeure. Cette demoiselle espiègle et au fort caractère est envoyé là-bas dans le but d’épouser le prince héritier Louis-Auguste. Un tel mariage permettrait aux deux pays de forger une alliance nécessaire afin de pouvoir faire face à la montée en puissance des autres nations. L’Archiduchesse d’Autriche se lance donc dans ce voyage qui scellera à jamais sa vie. Pour l’accompagner sur le trajet, elle peut compter sur son frère jumeau Albert qui, s’il a beau être un homme, pourrait facilement être confondu avec sa sœur. Cependant, leur diligence va rencontrer un obstacle de taille sur la route. Alors que tout semblait paisible, une horde de morts-vivants va venir s’attaquer à cette escorte. Une vision d’horreur qui terrifie nos deux nobles qui ne comprennent pas comment une telle chose est possible. Ils essayent alors de s’enfuir, mais Marie-Antoinette, paralysée par la peur, va se retrouver sans défense face à ces agresseurs.

Devant une telle situation, Albert est alors obligé de prendre une décision déchirante qui va autant condamner sa frangine que provoquer d’importantes répercussions sur la France. Le fait de savoir que l’Archiduchesse a disparu pourrait être une nouvelle susceptible de provoquer un conflit sans précédent tout en mettant le feu aux poudres au sein du pays. C’est ainsi que le dernier membre de cette famille en vie décidé de prendre l’apparence de sa défunte sœur. Un choix qui va mettre les autorités françaises dans l’embarras, mais qui n’auront aucun autre moyen de s’en sortir que par cette mascarade. C’est ainsi que débute la nouvelle vie de cette Marie-Antoinette qui se retrouve propulsée sur le devant de la scène alors qu’il doit s’accommoder de ce nouveau rôle. Cependant, le problème des revenants est loin d’être réglé. Ces morts qui reviennent hanter les vivants et les attaquer semblent proliférer un peu partout dans le pays. Entre politique, trahisons, complots et zombies, ce récit démarre alors que la France s’approche inexorablement d’une crise sans précédent. Il reste encore à savoir quelle sera l’implication de cette doublure dans ce qui est sur le point d’arriver.

Versailles of the Dead est parvenu, à travers ce premier tome, a attiré notre attention en jouant à fond la carte du mystère. On avance constamment à tâtons au sein de cet ouvrage qui ne nous donne que peu d’indices concernant les événements auxquels on assiste. Un bon moyen d’accentuer cette atmosphère oppressante et de nous plonger au coeur de cet environnement où les sourires ne sont que des masques cachant la vraie nature des gens.

La galerie des mystères

S’il y a une chose que l’on ne peut pas retirer à Versailles of the Dead est sa faculté de nous embrouiller de manière intelligente. On ne parle pas ici de confusion extrême rendant le lecteur complètement perdu lors de son aventure. En réalité, on suit constamment ce fil rouge représenté par le nouveau quotidien d’Albert et qui nous permet de faire face à de nombreuses situations étranges. Il peut autant s’agir de complots ou bien de rencontres avec ces fameux morts-vivants qui rendent notre périple grisant et en même temps intriguant. Cela est dû à la manière dont tout cela est amené et qui nous force à nous questionner concernant l’origine de tout cela. Il suffit de prendre l’exemple des revenants pour déceler toute la force de cette oeuvre. Jamais, au long de cette excursion, notre regard est amené à trouver ce qui est la cause de ce terrible maléfice. On nous laisse imaginer de nombreuses pistes, mais à aucun moment on se retrouve devant le fait accompli. Ainsi, on évolue dans un monde qui connaît le danger que représentent ces créatures alors que l’on est, pour notre part, balancé en plein coeur de cet environnement hostile.

On est donc totalement désorienté et cela rend l’ambiance encore plus pesante et marquante. Tous ces chemins qui s’offrent à nous afin de comprendre la vérité permettent à chacun de se faire sa propre opinion et de laisser son imagination créer un scénario qui puisse répondre à toutes ses interrogations. Une manière efficace d’impliquer le lecteur et de le faire participer à cette histoire à travers cette créativité. D’ailleurs, cela n’implique pas uniquement les zombies, mais aussi tout ce qui englobe la cour et les machinations ourdies par plusieurs personnages qui se cachent dans l’ombre. On est donc emporté par ce milieu qui continue de nous assaillir de multiples problèmes et mystères que l’on ne peut résoudre pour le moment tant que l’on ne possède pas les pièces requises pour compléter le puzzle. Voici l’une des raisons qui nous donnent le courage nécessaire de franchir ces hordes de monstres et d’éviter les coups de poignard dans le dos en accompagnant cette fausse Marie-Antoinette qui est aussi source de nombreux questionnements. Un premier contact qui met habilement en place ces fondations tout en nappant cette épopée d’un épais brouillard qui nous empêche de voir ce qui nous attend et ainsi de préserver cet effet de surprise.

L’élément dont on va parler ensuite et qui joue grandement sur notre appréciation de ce premier volume de Versailles of the Dead découle de ce que l’on vient de traiter. A travers cette succession d’énigmes à résoudre, on se laisse happer ce conte horrifique qui nous pousse à vouloir découvrir la vérité. Un très bon traitement de l’intrigue qui joue avec notre curiosité et procure ce désir d’aller plus loin et d’en apprendre plus cet univers.

Une parfaite maîtrise du suspens

Versailles of the Dead-Marie-Antoinette

Une future reine pas comme les autres.

Alors que l’on est déjà captivé par tous les secrets qui se cachent derrière chaque élément de cette épopée littéraire, il y a un autre point qui nous a fait forte impression. Il s’agit du talent qu’a la mangaka de faire monter le suspens concernant l’intrigue générale de l’œuvre. Il y a une chose qu’il faut savoir c’est qu’au départ, on ne sait pas trop dans quoi l’on s’engage en terme de scénario. La fusion du récit historique et de l’invasion zombie sert avant tout de toile de fond pour mettre en avant le personnage principal de ce récit. Albert est celui qui retient le plus notre attention tout en étant l’acteur le plus étrange et singulier. En effet, on se dit qu’il n’est qu’un homme ayant vécu un drame et ayant décidé de prendre l’identité de sa sœur pour que le discrédit et le chaos ne tombe pas sur ces deux nations. C’est en tout cas ce que l’on peut ressentir lors de ces premiers échanges. Cependant, plus les chapitres défilent et plus on a une sensation étrange qui nous envahit. On ouvre peu à peu les yeux sur la personne qui se tient réellement derrière tout ce maquillage. Au même titre que les bals masqués de l’époque, on se rend compte que tout ceci ne pourrait être qu’une façade.

On se sent alors de plus en plus mal à l’aise en observant Albert agir comme si de rien n’était. Une noirceur l’entoure et provoque en nous une sensation de danger à l’égard de cet individu qui cache bien son jeu. C’est à ces moments-là que le talent de l’auteure ressurgit, car on a beau ne pas savoir ce qu’il y a derrière son attitude, on est quand même envoûté par ce qui se passe. Celui qui pouvait sembler être un héros pour avoir préservé la quiétude du royaume affiche un air bien plus sombre qui procure autant de frissons au lecteur qu’à ceux qui ouvrent les yeux sur la réalité derrière cet homme. Une façon intelligente de construire un protagoniste efficace, pertinent et qui parvient à provoquer en nous des émotions particulières et uniques. D’ailleurs, cela ne concerne pas uniquement la légendaire dame, mais aussi certains membres de son entourage. On peut alors observer que tous possèdent des secrets qu’ils tentent de préserver et qui pourrait bien changer notre vision sur l’ensemble de ce conte. Un premier tome qui nous ensorcèle de par ce rythme qui s’accélère pour nous laisser sur un final grandiose.

Au final, Versailles of the Dead a su proposer un début prometteur et qui a réussi à nous surprendre à plus d’un titre. Un univers accrocheur et qui prend constamment de l’ampleur alors que les cases défilent devant nos yeux. Un héros bien plus ténébreux qu’il n’y paraît et qui pourrait bien entraîner ce titre sur une route atypique et mémorable. Les morts ne sont pas le seul ennemi qui pourrait ébranler les fondements de ce pays alors que l’on est impatient de savoir ce qu’il va advenir par la suite.

Versailles of the Dead débute son règne

Derrière son contexte atypique et le fait que l’on ignorait totalement ce que cela allait pouvoir donner, on a finalement été séduit par ce contact. Un seinen qui change de ce que l’on a l’habitude de lire et qui peut donner naissance à un périple grisant et redoutable. Kumiko Suekane a su, autant par ses dessins que son scénario, mettre en place une scène captivante représentant une France à la fois attirante et terrifiante. Derrière la beauté et l’opulence des riches se trouve une ombre qui se nourrit peu à peu de cette terre. La joie des riches entre en opposition avec le malheur qui s’abat sur ce peuple et qui donne lieu à un monde fascinant à plus d’un titre. De plus, l’acteur principal de cette pièce réussit à se jouer de nous pour finalement nous faire frémir et vibrer en seulement quelques pages. Un énorme potentiel pour une licence qui peut encore raconter de nombreuses choses à travers ce mélange des genres.

On est donc très heureux de vous recommander ce titre qui parvient à proposer une aventure littéraire unique affichant une identité qui lui est propre. Un cocktail qui pourrait laisser penser à un scénario délirant, mais qui est en réalité bien plus profond qu’il peut paraître au premier abord. Si vous aimez les récits où les complots sont légions et où les zombies servent bien plus que de simples macchabées ambulants alors Versailles of the Dead est un manga qui pourrait vous plaire. Une lecture très étrange et qui pourtant parvient à nous emballer facilement et à nourrir notre envie de nous lancer dans les prochains volumes. Comme on l’a dit plus haut, on quitte cet univers avec des questions plein la tête. Quelle est l’origine de cette étrange et redoutable maladie ? Qu’est-ce qu’il s’est réellement passé durant ce trajet ? Quelles seront les prochaines manigances de la haute société ? Une introduction qui laisse entrevoir un immense potentiel.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre opinion et votre ressenti concernant ce premier tome de Versailles of the Dead. Quelles sont vos théories concernant tous les secrets que recèle ce monde ? Quel mystère se cache derrière l’identité d’Albert ? Quel destin attend la France au vu des événements surnaturels qui ont lieu ? Qu’attendez-vous pour la suite ? On est impatient de pouvoir discuter de cela avec vous. 🙂

© Suekane Kumiko / Shogakukan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *