Tales of Demons and Gods T2

Tales of Demons and Gods tome 2 : le changement est en marche

Même en ce jour férié, on continue nos escapades dans le monde otaku. C’est toujours un plaisir que de parcourir cette infinité de monde qui s’offre à nous à travers ces œuvres aussi diverses que magiques. Pour ce jeudi, on a décidé de revenir sur nos pas pour analyse un univers que l’on a déjà pu décortiquer une première fois. Il faut dire que ce récit a su nous offrir de tous nouveaux chapitres et de ce fait a développé bien plus son environnement. On parle ici de Tales of Demons and Gods dont le deuxième tome est arrivé dans nos librairies la semaine dernière. Le titre des éditions Nazca avait su nous ravir lors de notre premier vagabondage sur ces terres de par le charisme de son personnage central ainsi que le potentiel qui se dégageait de cette histoire. A présent, on se tournait vers l’avenir en nous demandant comment tout cela allait bien pouvoir évoluer. Maintenant que l’on a pu mettre la main sur ce deuxième volume, on a pu remarquer de nombreux éléments pertinents ajoutant toujours plus de profondeur à cette série. Il est donc temps de retrouver ces étudiants dans leur quête de pouvoir et de respect. L’hostilité entre les classes sociales est bien loin d’être terminé.

L’entraînement continue

Tales of Demons and Gods-rire

Toujours autant d’humour.

Tales of Demons and Gods, scénarisé par Mad Snail et dessiné par Jiang Ruotai, nous avait laissés alors que l’on avait fait la connaissance de Nie Li. Cet homme s’était réincarné à travers son corps bien des années auparavant. Ayant conservé tous ses souvenirs, notre héros considérait cet évènement comme une chance en or de changer le cours du temps. En effet, de par tout ce qu’il sait, il pourra empêcher Illustria, son foyer, de connaître un terrible sort ayant entraîné de nombreux morts. Ses anciennes pérégrinations et le savoir accumulé durant toutes ces épreuves vont lui permettre de débuter un nouveau départ à présent. Malheureusement, il doit tout de suite faire face à un obstacle de taille. Celui-ci prend la forme de l’inégalité qui existe entre les hautes familles et les gens de basse extraction et qui est l’un des nombreux problèmes ayant conduit la cité à la ruine. Son premier objectif, en plus de parfaire son entraînement, va être de montrer à tous ces nobliaux que même le plus faible des hommes peut devenir un guerrier accompli à force de ténacité.

Ses propos vont le conduire à accepter un défi de la part de leur professeure qui n’a de cesse de le rabaisser, lui et ses camarades, de par leur statut social. Maintenant, il doit absolument tout donner pour que ce temps imparti suffise à lui faire monter sa puissance ainsi que celle de ses amis. Sur son chemin, il va aussi influencer la vie de bien d’autres personnes qui pourraient voir leur avenir totalement chamboulé. Un retour qui ne sera pas de tout repos pour Nie Li qui doit accélérer les choses s’il veut empêcher la destruction d’Illustria. C’est donc à présent une course contre la montre où la plus grande menace actuelle pourrait bien se trouver plus proche qu’il ne le pense. Sera-t-il capable de repousser ce funeste destin ou provoquera-t-il une catastrophe encore plus grande ? L’épopée de ce jeune homme ne fait que commencer et s’annonce mouvementé.

La première chose qui nous frappe lorsque l’on commence la lecture de ce second volume de Tales of Demons and Gods est l’écart qui se creuse de plus en plus entre les différents élèves. Si le premier ouvrage traitait déjà habilement de ce conflit opposant les nobles familles au reste du peuple, celui-ci prend une toute autre tournure au sein de ces pages. Plus qu’une simple chamaillerie entre gosses, cette querelle prend des proportions incroyables.

Une scission toujours plus forte

On avait déjà parlé en détail de cette opposition sur lequel reposait le début de ce récit. Notre héros, de par les connaissances de son ancienne vie, sait à quel point les soi-disant puissants ne sont, pour la plupart, que des couards imbus d’eux-mêmes. On pouvait le voir à travers les divers échanges qu’il y avait entre par exemple leur enseignante et notre rouquin. La première ne pensait qu’à imposer sa suprématie en indiquant que seul ceux nés avec des privilèges pourraient accéder au rang d’argent et au-delà. Malheureusement pour elle, un adversaire de taille fit son apparition. Ce garçon, qui n’avait rien pour lui, parvenait facilement à briser chacune de ses répliques et à la mettre dos au mur. C’est ainsi qu’avait débuté ces hostilités. Cette seconde partie montre à quel point les propos tenus par Nie Li ont un puissant impact. Il ne s’agit pas seulement d’affabulations propres à un enfant de son âge. De par sa réincarnation, il prend plaisir à révéler tout ce qu’il sait au compte-goutte afin de détruire peu à peu cette aura d’invincibilité qui semblait planer au-dessus de ces clans. S’il peut sembler particulièrement retors et prendre un certain plaisir à voir ces gens tenter vainement de se défendre, ces accusations lui permettent de prouver que même la plèbe est capable d’exploits.

Ainsi, son impertinence et son immense savoir ne vont pas s’arrêter au mur de cette classe. Cela va s’étendre à une bonne partie de la cité et de ce fait impliquer bien plus de monde dans cet affrontement. On est donc stupéfait par cette montée en puissance de ce face-à-face qui permet aussi de mieux appréhender tout ce qui gravite autour de ces personnages. Pour la première fois, on ne se contente pas de suivre nos étudiants dans leur scolarité. On s’aventure bien plus loin et l’on voit une infime partie de ce que ces terres peuvent nous offrir en terme de complots, d’intrigues et de background. Outre cela, on sent que cette histoire et l’immense savoir de Nie Li pourraient bien faire trembler tout le système mis en place. Alors que l’on était juste en train de suivre des gamins cherchant à répondre à un défi, on est immédiatement plongé dans des évènements bien plus graves. Une excellente manière de préparer le terrain pour la suite tout en captant notre attention et de nous rappeler que cette paix que l’on peut voir est loin d’être éternelle. On est alors ramené à cette dure réalité qui nous fait comprendre que tout ceci n’est qu’une immense course contre la montre afin d’empêcher un très grand malheur. Une parfaite maîtrise de la narration et du rythme qui s’empare de nous pour ne nous libérer qu’à la dernière page.

En plus de nous proposer une dualité prenante, Tales of Demons and Gods prend le temps de développer ses personnages. Cela passe évidemment par une longue phase d’apprentissage qui est amené de manière à ne pas casser le rythme du récit. On suit avec joie l’évolution de ces adolescents qui cherchent à tout prix à montrer de quoi ils sont capables. Plus qu’une simple envie de fermer le clapet de leur entourage, c’est avant tout un moyen pour eux de se prouver qu’ils sont capables de grandes choses.

Un apprentissage constant

Tales of Demons and Gods-secret

Un secret éventré.

Pour rebondir sur notre dernière affirmation, il faut bien comprendre le contexte mis en place dans l’œuvre. Il a toujours été affirmé que le talent s’acquérait dès la naissance. L’entraînement et les efforts finiraient tôt ou tard par s’effondrer devant un mur bien trop imposant. Seuls ceux ayant des prédispositions ont le droit d’atteindre les sommets tandis que le reste de la populace doit se contenter de regarder le sol qui se trouve à leurs pieds. Cette fameuse hiérarchie, instaurée depuis des années, va alors se retrouver ébranlée par Nie Li. En plus d’accentuer notre haine à l’égard de ces nobles, l’auteur parvient de par ce dégoût à nous faire adhérer aux idées et affirmations du jeune homme. Sa rébellion contre cette autorité semble tout à fait légitime et on a envie de les encourager de toutes nos forces. Si cela était le cas au départ, ce sentiment ne fait que grandir à travers ces nouvelles cases qui nous montrent à quel point un fameux « gars de seconde zone » peut vaincre l’élite. On est donc totalement happé par cette histoire qui ne souhaite pas nous inonder d’informations et pose solidement ses fondations. Cela passe tout d’abord par éveiller notre intérêt à l’égard de cette bande que l’on apprécie.

En plus de tout cela, l’auteur a su donner encore plus de consistances et de profondeur à son univers en nous montrant certaines facettes de ce monde. On peut voir cela à travers les incantations et leur très grande complexité qui réussissent à nous faire entrevoir le potentiel qui se cache derrière tout ce système de techniques et de sorts. Le lecteur est ainsi au même niveau que ses nouveaux compagnons à savoir un simple élève qui apprend constamment au contact de très jeune savant. De par tout ce qu’il nous décrit, Nie Li nous fait boire ses paroles alors que l’on salive en imaginant tout ce que le futur pourrait réserver. Au-delà de la crainte de voir cette région se faire attaquer par les démons, c’est avant tout une curiosité maladive et un désir d’explorer qui anime notre esprit. Cela nous pousse à vouloir toujours aller plus loin et de continuer à emmagasiner des informations pouvant nous aider à mieux cerner et apprécier cet univers qui nous paraît déjà si grand. On progresse en même temps qu’eux et cela rend le plaisir de lire d’autant plus grand, car on a cette impression de côtoyer de vieux amis avec qui on partage tous ces moments de joie, de peine et de rire.

Au terme de cette lecture, on peut clairement dire que ce tome de Tales of Demons and Gods poursuit le même chemin que son prédécesseur. Tout y est parfaitement équilibré afin de nous proposer une expérience unique et surtout fort plaisante. Qu’il s’agisse de l’humour, de l’évolution des personnages, des enjeux et du développement du lore, tout est là pour que l’on s’émerveille devant tout ce qu’il est possible de raconter.

Tales of Demons and Gods continue sa leçon

En conclusion, Tales of Demons and Gods parvient à conserver l’intérêt que l’on a pour la licence en arrivant même à l’amplifier. De par toutes les promesses de ce récit et ce qu’il parvient à dégager en terme d’ambiance, de personnages et d’univers, il est clair que l’on prend un immense plaisir à suivre toute cette effervescence autour de ces protagonistes. Ce qui fait aussi la force de cet ouvrage est de faire travailler notre imagination concernant tout ce qui peut se cacher au-delà des murs de cette cité ainsi que le fonctionnement de ce monde. D’ailleurs, on pourrait croire que le titre met du temps à se lancer étant donné que l’on reste cantonné aux bancs de cette école. Cependant, cela n’est en rien un défaut, car cela permet à l’auteur de prendre son temps pour écrire, décrire et approfondir chaque détail. Ainsi, notre regard se porte sur chaque élément en essayant de voir ce qu’il pourrait bien nous raconter. Une expérience littéraire qui sait comment nous appâter afin de s’emparer de nous pour notre plus grand bonheur.

C’est donc avec toujours autant de joie que l’on continue de vous recommander Tales of Gods and Demons. Une œuvre qui mérite le coup d’œil et qui change de ce que l’on peut avoir l’habitude de voir dans ce genre littéraire. Les idées fusent dans notre esprit alors que l’on voit Nie Li et toute sa clique continuer d’avancer sans même faire attention aux regards qui se posent sur eux. Le début d’une grande épopée qui, on l’espère, durera un bon moment de par tout ce qu’il est possible de nous conter. A présent que l’on a refermé cet ouvrage, on se met à réfléchir concernant de nombreuses questions. Est-il vraiment possible pour notre héros de changer le destin tragique de cette ville ? Ses agissements ne vont-ils pas engendrer des bouleversements bien plus importants qu’il ne l’aurait imaginé ? Jusqu’où va sa sagesse ? Quel coup fourré lui prépare les puissants de cette région ? Beaucoup d’interrogations qui ne font qu’accentuer notre souhait de lire la suite. Il ne reste plus qu’à attendre pour découvrir les prochaines péripéties de ce groupe d’élèves perturbateur !

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre avis ainsi que votre propre analyse concernant ce second volume de Tales of Demons and Gods. Croyez-vous que Nie Li a du souci à se faire pour la suite ? Que pensez-vous que les autres familles feront pour l’arrêter ? Pourront-ils remporter le défi lancé par leur enseignante ? Quelles sont vos attentes pour l’avenir de la franchise ? Qu’aimeriez-vous connaître de ce monde ? On est toujours là si vous souhaitez échanger et discuter de ce titre

© Mad Snail & Jiang Ruotai / Tencent Comic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *