Kanon

Kanon – Au bout du monde tome 1 : un amour compliqué

On se rend compte à chaque jour qui passe à quel point la culture otaku peut être enrichissante et qu’elle regorge d’œuvres aussi fantastiques qu’attirantes. Une multitude de mondes que l’on ne cesse de découvrir avec plaisir et qui nous réserve toujours de nombreuses surprises. Est-ce encore le cas concernant le manga que l’on va aborder aujourd’hui ? On peut dire qu’il a su nous surprendre de bien des manières à travers un récit étrange et pourtant enivrant. Cette série n’est autre que Kanon – Au bout du monde dont le premier tome est venu rejoindre récemment le catalogue d’Akata. Si l’on est habitué de la part de l’éditeur de nous plonger dans des histoires atypiques, ce seinen est parvenu à nous proposer une expérience totalement inédite. On se retrouve devant un conte qui nous fascine de par l’amour qui y est décrit et les épreuves qui se dressent entre l’héroïne et l’homme qui hante ses pensées. On espère que vous êtes prêts à vous aventurer dans un monde qui a énormément souffert.

Des sentiments confinés

Kanon-amour

Un amour complexe.

Kanon – Au bout du monde est une oeuvre imaginée par Kyo Yoneshiro. On se retrouve propulsé dans un Tokyo futuriste qui est en proie à une terrible invasion extraterrestres. Depuis leur arrivée dans le pays, un phénomène étrange s’est abattu sur ce dernier. En effet, la pluie ne cesse de tomber sur les habitants qui doivent maintenant cohabiter sous cet effroyable temps. C’est d’ailleurs suite à cela que la population s’est retrouvée divisée en deux. Une partie vivant à la surface tandis que les privilégiés ont pu trouver refuge sous terre. C’est ainsi que vit maintenant ces gens qui doivent se faire à l’idée qu’ils ne verront le ciel bleu qu’à de très rares occasions. C’est dans ce contexte que l’on fait la connaissance de Kanon. Cette jeune femme, travaillant dans un petit café de la surface, s’avère très spéciale. Derrière son caractère fragile, renfermé et timide se cache en réalité une obsession à l’égard d’une personne. Faisant totalement abstraction de la situation du monde, son leitmotiv est de toujours pouvoir garder un œil sur cet individu. Celui-ci répond au nom de Sôsuke Sakai et il s’agit de l’homme qu’elle aime depuis le lycée.

Malheureusement pour elle, cet amour n’a toujours été que dans un sens. Après avoir réussi à lui avouer ses sentiments à cette époque, le garçon avait finalement éconduit la demoiselle. Elle a donc essayé par la suite de l’oublier tout en lui souhaitant le meilleur, mais elle n’a jamais pu le faire disparaître totalement de ses pensées. Les années ont passé et tout semblait les avoir séparés. Après tout, il est devenu un héros national qui lutte bec et ongles contre l’invasion de ces créatures spatiales baptisées “gelées”. De plus, il s’avère être un homme marié qui semble mener une vie paisible auprès de son épouse. Malgré tout cela, Kanon a toujours continué d’avoir un œil sur lui en l’observant toujours de loin. Pourtant, ce rapport va être brutalement chamboulé au moment où Sôsuke franchit le pas de l’établissement dans lequel elle travaille. Son coeur s’emballe alors et son ancien rêve refait surface. Au final, ses sentiments n’ont jamais faibli et il lui faut décider si elle doit continuer de croire qu’elle peut trouver sa place dans une telle relation ou faire une croix sur le passé. Le début d’une romance hors du commun qui risque fort de rencontrer de nombreux obstacles.

En lisant le synopsis de Kanon, il est assez difficile de se dire comment le titre va se construire. Après tout, tout tourne autour de ce personnage central qui va tout faire pour lutter contre le désir qui la ronge tout en surveillant attentivement l’être qui fait chavirer son coeur. Pourtant, l’auteur parvient ici à nous surprendre à plus d’un titre à travers une construction fascinante et une relation influencée par l’environnement dans lequel évolue nos deux protagonistes.

Une relation singulière

On peut clairement le dire, on ne savait pas du tout à quoi s’attendre en s’attaquant à ce manga. En effet, on avait ni lu le résumé ni cherché la moindre information sur le titre. C’est donc totalement ignorant que l’on s’est penché sur Kanon et l’histoire qu’il souhaitait nous proposer. On a alors été étonné par la tournure que prenait le récit. En effet, on ne se doutait pas que l’on allait se concentrer sur les déboires amoureux d’une demoiselle. Tout semble alors commencer de manière assez classique et il est même surprenant de voir que l’histoire autour de l’invasion extraterrestre met du temps à venir sur le devant de la scène. Pourtant, tous ces détails prennent alors sens au fur et à mesure que l’on progresse aux côtés de notre héroïne. Le fait de rester constamment auprès d’elle nous permet de mieux cerner son comportement et surtout ce qui la motive à se lever chaque matin pour aller travailler. Cela a beau n’être que pour voir l’élu de son coeur, tout ceci est amené de manière à ce que l’on prenne plaisir à la suivre. D’ailleurs, l’un des éléments les plus captivants est cette étrange relation qui existe entre elle et Sôsuke. Au départ, on a vraiment la sensation qu’il s’agit juste d’une personne qui ne parvient pas à tourner la page et qui agit presque comme un stalker.

Cependant, plus les cases défilent et plus on se rend compte à quel point cet amour est aussi un immense fardeau pour elle. Kanon ne parvient pas à faire abstraction de ses sentiments malgré le fait que tout semble la séparer de ce héros. On la voit donc se bercer d’illusions et cela ajoute un aspect presque tragique et triste à son existence qui ne repose que sur ce lien qu’elle souhaite conserver malgré les dires de chacun. D’ailleurs, ce premier tome joue aussi parfaitement la carte de l’émotion en offrant des moments particulièrement touchants et qui nous font presque croire qu’un tel coup de foudre pourrait marcher. A l’opposé, on a aussi le droit à des instants particulièrement durs et qui nous font avoir énormément d’empathie pour cette jeune femme qui souhaite juste avoir le droit au bonheur. Son comportement pour le moins étrange va ainsi être la cause de nombreuses moqueries à son égard et creuser un peu plus le fossé qui existe entre elle et les autres gens de son âge. On est donc le témoin d’une romance qui parvient à maîtriser habilement la notion de mélancolie et à la pousser dans ses excès pour mettre en place une histoire qui attire notre regard. Le lecteur, sans s’en rendre compte, se laisse emporter par cette intrigue qui donne envie de savoir si ces deux êtres ont une chance de finir ensemble.

Outre cela, Kanon a aussi un autre atout de taille qui est maîtrisé à la perfection. Il s’agit de l’univers dans lequel on s’aventure et qui va avoir une influence directe sur le quotidien de nos protagonistes. Le conflit qui se joue en arrière-plan va ainsi être la cause de nombreux doutes quant à l’avenir possible de ces deux personnes qui grandissent dans deux mondes bien différents. La guerre prend alors une place cruciale dans leur vie.

Une scène captivante

Kanon-blessure

Une blessure qui aura de terribles conséquences.

Le fait que l’on s’aventure dans un monde où la science-fiction a une place importante est loin d’être anodin. En effet, alors que l’on observe attentivement chaque discussion et échanges, on en apprend un peu plus sur ce qu’apporte ce conflit qui semble pour nous si loin. Tout d’abord, cela crée une dissension au sein même de la population qui se retrouve séparé en deux castes. De ce fait, il y a une partie de l’histoire qui repose sur cette notion de hiérarchie et qui pousse certains à se croire supérieur par rapport à d’autres. Il y a donc constamment cet écart qui existe entre ceux de la surface et ceux qui ont eu le droit de se protéger dans les entrailles de la terre. A cela s’ajoute aussi un autre élément de taille. Il s’agit de l’organisation chargée de combattre et d’éliminer les “gelées” qui se répandent à la surface. Parmi eux se trouve donc Sôsuke qui a déjà réalisé l’exploit d’éliminer plusieurs de ces entités à l’aide de son équipe. Cependant, ces confrontations laissent toujours de profondes cicatrices et il n’est pas rare que des soldats se retrouvent mutilés. Alors que l’on devrait être bouleversé de voir ces blessés, cela est désarmé par le fait que l’Humanité a mis au point un moyen d’effacer de tels stigmates à l’aide d’une toute nouvelle technologie.

On est donc en droit de se dire qu’il n’y a beaucoup moins de risques qu’il n’y paraît à se battre contre ces monstres. C’est à cet instant qu’une autre source d’effroi vient s’emparer de nous. La peur ne vient pas de cette lutte en elle-même, mais de ce qu’elle change chez ces hommes et femmes qui profitent de cette science. En réalité, ce système a un effet secondaire particulièrement néfaste sur chaque être humain qui l’utilise. Ces gens soignés se retrouvent à avoir des changements au niveau du comportement, des goûts, et même des sentiments. C’est comme si on réinitialisait ces individus qui conservent alors leur enveloppe charnelle, mais aborde un tout nouveau caractère. Cela apporte énormément de questions quant au futur possible entre Kanon et son idole qui a déjà subi à plusieurs reprises ce genre d’opérations. On se demande si elle pourra continuer à aimer un homme qui ne cesse de se comporter différemment à chacune de leur rencontre. Combattre pour la survie de ce pays devient alors un devoir aux terribles conséquences pour cette demoiselle qui ne sait plus par moment si elle est bien devant l’homme dont elle est tombée amoureuse. Cela ajoute un facteur très important à notre manière d’aborder le récit et de nous attacher à ces acteurs qui essayent tant bien que mal de rester fidèle à leurs principes.

Au final, on se laisse facilement emporter par ce premier volume de Kanon qui parvient à nous proposer une expérience littéraire assez unique en son genre. On ne peut que compatir et être attiré par ce puissant amour qui ronge peu à peu le coeur et l’existence de cette jeune femme qui ne sait plus quoi faire. La bulle qu’elle s’est construite une bonne partie de sa vie s’apprête à éclater alors qu’elle doit faire un choix important pour son futur.

Kanon sait comment nous séduire

Alors que l’on avait aucune attente particulière concernant ce premier contact avec Kanon, on ressort de cette lecture conquis. Que ce soit l’écriture des personnages et l’intérêt que l’on peut observer à l’univers qui englobe nos protagonistes, tout est là pour donner naissance à une aventure ayant une identité propre. Une série qui dénote de par sa faculté à nous retranscrire habilement les émotions d’une personne qui ne peut exister qu’à travers une autre. Il ne faut absolument pas chercher de l’action dans ce volume, car ce n’est pas le but de cet ouvrage. Le combat contre les extraterrestres ne sert pour l’instant que de toile de fond pour une romance qui est loin d’être joyeuse et qui a affiche même une certaine toxicité pour l’un des membres de ce duo. On est à la fois inquiet et curieux de voir comment va évoluer Kanon dans le futur notamment en voyant le final incroyable que nous a réservé le dernier chapitre. On tire notre chapeau à l’auteur qui a su créer une histoire qui sort de l’ordinaire et qui n’en est pas moins teintée d’une profonde sincérité et réalisme.

On recommande donc avec grand plaisir cette épopée qui pose pour l’instant les fondations d’un conte pouvant nous surprendre encore plus à l’avenir. En fait, on ne sait absolument pas ce que nous prépare le mangaka pour la suite et c’est aussi ce qui provoque notre fascination pour l’œuvre. On a beau se triturer les méninges, il est clair qu’il est difficile de deviner ce que cette demoiselle compte faire au vu des derniers évènements. Si vous aimez les romances qui apportent un vent de fraîcheur et que vous souhaitiez découvrir un univers ayant un immense potentiel alors vous avez devant vous la licence qui pourrait vous convenir. Maintenant, les questions fusent alors que l’on referme ce livre. L’actrice principale de ce récit parviendra-t-elle à réaliser son rêve ? Décidera-t-elle de faire une croix dessus ? Sôsuke est-il encore le garçon qu’elle a connu au lycée ? Les “gelées” ont-ils un rôle crucial à jouer ? Beaucoup d’interrogations qui ne font que nourrir notre curiosité et nous donner envie de nous jeter sur le prochain volume. Il va donc falloir prendre son mal en patience.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre avis ainsi que votre propre ressenti concernant ce premier tome de Kanon – Au bout du monde. Cette introduction est-elle parvenue à susciter votre intérêt ? Avez-vous éprouvé de l’empathie à l’égard de cette héroïne ? Pensez-vous qu’elle a une chance de réaliser son souhait ? Qu’attendez-vous pour la suite du manga ? On est toujours à votre disposition pour pouvoir échanger et discuter de ce sujet. 🙂

© Yoneshiro Kyo / Shogakukan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *