Zoro

Plus qu’un simple combat : Zoro fait face à son rêve

Après s’être attaqué au monde des ninjas, on s’est dit qu’on allait changer d’environnement pour un milieu plus nautique. On a donc décidé que pour ce second article sur le thème du combat, on partirait du côté des pirates avec la licence One Piece. Cependant, comment choisir parmi tous ces fantastiques affrontements que l’on a pu vivre pour ne traiter que d’un seul personnage. Ce fut difficile, mais cela prouve aussi qu’il y a beaucoup de matière pour de futures chroniques. Finalement, on s’est dit que le mieux serait de retourner aux origines de notre équipage préféré en s’attardant sur une confrontation marquante du premier arc. C’est donc le face-à-face tant attendu entre Zoro et Mihawk que l’on va traiter en ce mercredi, car il y a pas mal de choses à dire dessus. Servant autant à étendre et à sublimer l’univers qu’à développer notre sabreur, ce passage est parvenu à se graver dans l’esprit d’un grand nombre de fans. On est donc parti pour un petit voyage dans le temps afin de revivre et d’analyser l’une des plus impitoyables leçons qu’a reçu Zoro.

La voie d’un épéiste

Tout d’abord, il faut remettre les choses dans leur contexte. A l’époque où l’on a découvert cette confrontation, on avait déjà pu fortement sympathiser avec notre escrimeur. Il est toujours parvenu à nous en mettre plein la vue et à nous montrer à quel point ses techniques étaient redoutables. Malgré les blessures ou les coups pris, il ne cédait jamais afin de concrétiser son rêve. On pouvait donc rapidement sentir à quel point il était impliqué dans sa quête pour devenir le meilleur épéiste au monde. C’est alors que l’on va commencer à entendre parler d’un homme qui serait parvenu à lui seul à détruire toute une flotte. Sans même évoquer son nom, le simple récit des quelques survivants parvient à nous faire froid dans le dos et à attiser notre curiosité. Il ne faudra d’ailleurs pas longtemps pour faire sa connaissance et découvrir ce que cet individu représente pour Zoro. Le passage qui va suivre alors montre à la perfection tout le talent de l’auteur pour marquer les esprits. Il suffit d’assister à l’arrivée de Mihawk pour être ébahi devant sa puissance. Sans même le voir bouger, il arrive à découper en deux un navire gigantesque. Alors que l’on est abasourdi devant une telle force, on se questionne alors sur cet homme qui n’est autre que celui qui possède le titre convoité par notre ami aux cheveux verts.

A cet instant précis, on ne peut qu’être happé par ce qui pourrait bien se passer. On imagine alors tous les scénarios possibles pour le choc à venir. Finalement, la surprise va être de taille, car la conclusion ira bien plus loin que tout ce que l’on a pu penser. Pour commencer, voir un tel monstre de puissance nous fait ouvrir les yeux sur cet univers qui n’en était encore qu’à ses balbutiements. S’il existe un individu aussi redoutable, il est tout à fait probable qu’il en existe bien d’autre. Cela donne ainsi une projection sur le futur de l’épopée de Luffy et de ses amis et des obstacles qu’ils pourraient rencontrer. Outre cela, ce duel va aussi sublimer la détermination de notre épéiste face à sa némésis concernant le chemin qu’il a décidé de suivre. Ce dernier a beau se moquer de lui en prenant un petit couteau et à le faire passer pour un faible, Zoro ne recule à aucun moment. Il lutte sans jamais mettre le genou à terre malgré le fait que ses attaques ne touchent jamais et qu’il subit une violente blessure. Si l’on était fasciné par lui de par ses compétences, c’est ici son esprit, ses idéaux et sa volonté qui brille avant tout. Plus que l’épéiste, c’est l’homme qui est mis en avant et qui est prêt à tout endurer pour pouvoir réaliser son objectif.

Si l’acolyte de Luffy nous donne envie de l’encourager, le final de cette rencontre va alors l’amener à un tout autre niveau. Si les victoires sont toujours gratifiantes et servent à montrer la progression d’un personnage, les défaites sont aussi une grande source d’inspiration pour eux. C’est après avoir mordu la poussière que certains parviennent à se relever encore plus fort. Notre sabreur est exactement dans ce cas de figure et même dans l’échec, il va tout faire pour conserver son honneur.

Zoro vs Mihawk

Une promenade de santé pour son adversaire.

Un véritable fossé

On ne va pas le cacher très longtemps, Zoro prend ici une véritable raclée. A aucun moment il ne parvient à prendre le dessus et cela permet de nous faire comprendre à quel point ce que l’on pensait de son niveau est faux. Il est encore bien loin de pouvoir égaler les grands de ce monde qui ont déjà parcouru tant d’épreuves. Cependant, il ne ressort pas de ce duel affaibli, mais bel et bien grandi. Alors que Mihawk ne le prend pas au sérieux avec son petit couteau, il va tout de même tout donner. C’est ainsi qu’il va réussir à prouver à cet homme qu’il mérite d’être traité comme un véritable épéiste. Devant un tel courage et un tel feu qui l’anime, on ne peut qu’avoir envie de le soutenir. Même son adversaire va remarquer cela et s’excuser de son comportement. Il y a donc un profond respect qui s’installe entre les deux individus qui vont alors entamer une nouvelle phase qui va être courte, mais intense. Afin d’honorer sa détermination, le meilleur sabreur au monde décide d’utiliser sa véritable arme. Si l’on avait déjà pu observer l’écart entre les deux, cela n’était rien comparé à cette scène. Il suffit d’un coup pour terrasser Zoro qui fut donc totalement impuissant jusqu’au bout. Si cela nous attriste de le voir dans un tel état, on éprouve tout de même une profonde fierté à l’égard de ce jeune homme qui n’a jamais laissé la peur le gagner.

Il va même jusqu’à se retourner au dernier moment pour pouvoir encaisser l’attaque de son adversaire de face. C’est alors qu’on ouvre les yeux sur la véritable personnalité de Zoro. Il aura beau subir les pires blessures possibles, il continuera de suivre sa voie. En tant qu’escrimeur, il n’y a pas de place pour les coups bas ou la stratégie. Tout ce qui compte à ses yeux est de pouvoir vivre sans jamais avoir honte de ses confrontations. La profondeur de ce personnage s’exprime alors tandis que pour la première fois, on le voit pleurer. A cet instant, la promesse qu’il fait à son capitaine va nous faire complètement vibrer, car elle représente tout ce que symbolise Zoro. Il a beau être souvent idiot ou même exaspérant avec son effroyable sens de l’orientation, il reste tout de même le modèle de bravoure qui a su illuminer le regard de nombreux fans. Une cuisante défaite qui a un goût amer pour lui, mais qui lui aura permis de faire un autre pas en direction de son rêve. Voilà le genre de confrontations qui, en plus de nous surprendre, apporte énormément au développement d’un personnage. Perdre ou échouer est souvent le meilleur moyen pour apprendre et s’améliorer et ce fut le cas de notre tête de cactus qui se réveilla avec une toute nouvelle détermination.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre ressenti et analyse de cette confrontation entre ces deux grands hommes. Avez-vous été bluffé par cet enchaînement de scènes dantesque ? Quelle fut la première émotion que vous avez éprouvé en voyant ce combat ? On est impatient de pouvoir échanger avec vous sur le sujet. Pour rappel, le manga est disponible aux éditions Glénat tandis que l’anime est présent sur ADN.

Zoro défaite

Une défaite dans l’honneur.

© Oda Eiichiro / Shueisha / Toei Animation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *