Full Drum

Full Drum tome 1 : un adolescent prêt à tout plaquer

On l’a dit un nombre incalculable de fois, mais on adore le manga sportif. C’est un genre qui a toujours su nous intéresser de par la manière qu’il a de nous inviter dans le sport qu’il traite. On a grandement été bercé par ce style d’œuvres et notre joie fut grande en apprenant l’annonce de Pika. En effet, l’éditeur a décidé de lancer une collection dédiée à ce type d’ouvrages et il n’a pas fallu longtemps pour que l’on cède en prenant le premier titre de ce catalogue. Cette série s’intitule Full Drum et est bien décidée à nous faire aimer le monde du rugby. Une compétition qui a déjà eu le droit à certaines licences plaisantes et qu’il nous tardait d’analyser. Maintenant que l’on a pu poser les mains dessus, on peut répondre à la question suivante. Est-ce que cette lecture est parvenue à transformer l’essai ? Il est encore trop tôt pour le dire, mais il y a énormément de points positifs à ce voyage musclé qui nous aura offert un excellent divertissement. Le temps est donc venue d’aller au contact de cette équipe qui vient de recruter un sacré énergumène.

Le rugby dans toute sa splendeur

Full Drum-essai

Un cas désespéré.

Full Drum, imaginé par Tohru Hakoishi, nous conte le récit du jeune Hino. Ce lycéen fougueux et particulièrement turbulent n’est pas vraiment du genre à sortir du lot. Mise à part son caractère bien trempé, il n’a aucun talent particulier. Cependant, il désire profondément changer la vision que l’on a de lui dans l’unique but de se trouver une petite amie. Voilà son objectif suprême qui le pousse à se lever chaque matin pour se rendre à l’école. Malheureusement, il n’est pas du genre à attirer les regards de la gent féminine. C’est alors qu’il se rend compte d’une chose qui va lui ouvrir les yeux sur le meilleur moyen de rencontrer l’âme sœur. Il doit rejoindre un club de sport et se démarquer pour devenir la coqueluche du public. Ainsi, il pourra sans problème accomplir son rêve. Pourtant, son souhait va rapidement se heurter à un gigantesque obstacle. Hino n’a absolument aucune aptitude physique et il doit donc subir le recalage de chaque club qu’il tente de rejoindre. Déception après déception, il commence à se dire qu’il n’arrivera jamais à rien. Malgré tout, il garde espoir et refuse de baisser le bras même si son seul ami lui dit que cela ne servira à rien.

A cet instant, il ne sait pas encore qu’une rencontre va totalement bouleverser sa vie. C’est en heurtant par mégarde Ayako, une autre étudiante, qu’il va tomber sous son charme. Cette ravissante demoiselle s’avère être la manager du club de rugby. S’il ne sait pas encore quel rôle il va jouer dans ce club, notre héros est bien déterminé à conquérir le coeur de cette dernière. Cherchant à se renseigner sur le ballon ovale, il va alors retrouver sa camarade accompagnée d’un autre individu. Si son esprit se met à imaginer le pire des scénarios entre eux, l’arrivée de quelques loubards va changer la donne. C’est au cours d’une altercation qu’il va montrer de quoi il est capable et la puissance de ses plaquages. Ébahi et admiratif devant une telle prouesse, Ayako voit en lui un énorme potentiel. Ainsi débute le récit de ce jeune garçon qui, pour séduire sa dulcinée, s’apprête à entrer dans le monde du rugby. Un environnement dont il ignore tout et où il risque de subir de nombreux déboires. Malgré cela, Hino est prêt à se relever à chaque occasion pour se surpasser et trouver grâce aux yeux de sa bien-aimée. Le début d’une histoire où vaillance d’âme et noblesse se déchaîneront sur ce terrain inédit à ses yeux.

Il est parfois difficile de se dire qu’un shônen sportif puisse se renouveler. Même si l’on peut aborder certaines thématiques spécifiques, ce style d’aventure est avant tout l’occasion de nous montrer des joueurs prêt à tout pour accomplir leur rêve. Full Drum ne cherche pas à innover, mais juste à nous faire passer un merveilleux moment à la fois drôle et plaisant. Un rôle qu’il remplit à merveille au cours de ces quelques pages qui proposent une introduction efficace et surtout intéressante pour la suite.

Un shônen sportif efficace

Il est assez complexe de parler d’un titre de ce genre sans répéter forcément ce que l’on pourrait dire sur une autre oeuvre. Après tout, ce n’est pas tant dans l’originalité que le shônen sportif trouve sa force, mais bien dans le plaisir que l’on éprouve à parcourir ces pages. Un point qui marche parfaitement ici, car l’auteur est parvenu à réunir en un tome tous les éléments nécessaires à un très bon début. Le fait de suivre un héros n’ayant vraiment qu’un seul atout dans sa manche est une habitude qui fonctionne très bien et l’intérêt est aussi de le voir évoluer au sein de cette équipe. Pour cela, il est intéressant de voir le caractère atypique de ce personnage assez loufoque et qui n’a vraiment aucun talent en ce qui concerne le sport. Même s’il y a toujours l’exagération pouvant être propre à ce style de récit, on prend un certain plaisir à se demander si oui ou non il pourra se faire une place dans ce sport. Un départ qui cherche avant tout à nous mettre en contact avec le monde du rugby et à attirer notre regard et notre sympathie à l’égard du titre par un humour qui fait mouche et des premiers échanges intéressants.

Outre cela, on en voit suffisamment pour s’intéresser et être interpellé par les divers membres de cette team. Qu’il s’agisse du costaud que rien n’arrête à la petite teigne qui est à fond dans le règlement en passant par un capitaine toujours prompt à se battre, il n’y a pas à dire ce groupe fait rêver. Ainsi, l’arrivée de ce nouveau venu est l’occasion d’étendre encore plus le côté délirant de cette équipe. Bien sûr, on passe aussi par l’apprentissage de certaines règles, mais on est avant tout sur un conte qui cherche à nous amuser et à nous divertir. Une longue phase de préparation pour nous installer le décor qui servira sûrement à des rencontres prometteuses et puissantes. Rien que dans ces premiers chapitres, Full Drum parvient habilement à alterner scènes hilarantes et des instants épiques collant à merveille avec le milieu sportif dans lequel on évolue. On ressent aussi pleinement la force brute pouvant caractériser ses joueurs qui cherchent à tout prix à protéger le ballon des adversaires. Une mise en scène classique, mais qui parvient tout de même à proposer une identité qui lui est propre et qui nous invite à suivre pleinement les progrès de cette team.

En nous lançant dans Full Drum, on ne s’attendait pas à nous amuser autant. Même s’il s’agit, pour l’instant, d’un schéma très classique cela ne l’empêche pas de briller dans sa maîtrise du rythme, de l’humour et de l’impact envers le lecteur. On assiste aux premiers pas de ce jeune garçon sur le terrain et on a vraiment envie de le voir aller au-delà de ce que tout le monde peut penser de lui. Un tome qui sert avant tout de présentation et d’entraînement avant que l’on puisse s’attaquer aux choses sérieuses.

Full Drum débute sa charge

Full Drum-star

Une légende qui est encore à écrire.

Il n’y a pas à dire, le shônen sportif fonctionne toujours aussi bien avec nous. On est rapidement embarqué dans ce récit qui nous fait avant tout suivre le parcours d’un lycéen dans sa quête un peu farfelu, mais qui lui permettra de changer et de se dépasser. Un manga qui porte des messages certes classiques, mais qui n’en sont pas moins efficaces. On est tout simplement devant une lecture qui nous distrait et nous amuse tout en véhiculant des thématiques fortes et importantes. Un très bon mélange d’humour et d’action fait de cette première excursion une très bonne virée qui nous donne envie de voir la suite. Concernant les dessins, ceux-ci sont détaillés et collent parfaitement à cet univers où la force et le courage sont les maîtres-mots. On ressent pleinement chaque impact et le titre réussit à nous attacher à ce héros un peu boulet que l’on désire voir progresser. Si l’on ne s’attend guère à être surpris, cela n’empêche pas Full Drum de répondre à toutes nos attentes en nous proposant un petit moment de bonheur et d’évasion où l’on rit et l’on est intrigué par le potentiel d’Hino.

C’est donc pour toutes ses raisons que l’on recommande chaudement ce titre qui souhaite juste nous faire passer quelques instants agréables au contact de ce sport que l’on apprend à découvrir. De plus, il y a suffisamment de matières installées dans cette introduction pour nous faire imaginer tout un tas de scénarios sur le futur de ce club et les péripéties qui se dresseront devant nos joueurs. Si vous aimez le sport en manga, que cela soit sur le rugby ou non, et que vous désirez juste une aventure plaisante alors Full Drum est le titre qui saura répondre à cela. Bien sûr, qui dit fin de premier tome dit aussi une multitude de questions qui émergent dans notre esprit. Notre rugbyman sans talent pourra-t-il réussir le test qu’on lui a donné ? Parviendra-t-il à briller malgré ses lacunes ? Quelle sera la première rencontre de cette team ? Hino réussira-t-il à séduire celle qui lui a fait débuter ce sport ? On a hâte de monter dans les tribunes pour trouver la réponse à toutes ces interrogations. En attendant, on espère que notre héros réussira à intégrer cet effectif !

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce premier volume de Full Drum. On est très curieux de connaître votre analyse de ce titre. Pensez-vous que notre jeune héros pourra briller au sein de cette équipe ? Parviendra-t-il à surpasser ses nombreuses failles ? Croyez-vous qu’il développera d’autres talents dans ce sport ? Qu’attendez-vous pour la suite de ce périple ? Comme à chaque fois, on est présent si vous souhaitez discuter et échanger autour de ces oeuvres. 🙂

© Hakoishi Toru / Shueisha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *