Heroines Game

Heroines Game tome 1 : un récit à en perdre la tête

La magie, la féerie et les contes sont des thèmes que l’on apprécie de voir abordé en manga. On aime tout particulièrement voir les personnages qui ont bercé notre enfance retranscrit dans des œuvres qui les font évoluer dans un environnement singulier. Cela a déjà donné quelques pépites qui ont marqué à jamais notre voyage au sein de cette culture. De ce fait, lorsque Kana a annoncé l’arrivée de Heroines Game au sein de son catalogue, on était très curieux de voir ce que cela allait pouvoir donner. Maintenant que le titre est sorti et que l’on a eu l’occasion de le lire, on s’est dit qu’il serait intéressant de faire une chronique dessus. Après tout, cette lecture fut vraiment intéressante en de nombreux points permettant à cet univers particulier de fonctionner à merveille. C’est un tout nouveau regard que l’on pose sur ces demoiselles imaginaires dont la renommée n’est plus à faire. Soyez donc prêt à assister à une partie de chasse endiablée où la tromperie et la mort sont les seuls moyens de s’en sortir. Un jeu de survie qui transforme les contes de fées en véritable cauchemar.

Les chasseurs et l’héroïne

Heroines Game-chasse

La chasse est ouverte.

Heroines Game, imaginée par Tabasa Iori, nous plonge dans un univers contemporain. On y fait la connaissance de la jeune Alice. Cette demoiselle pleine de peps s’avère être une idol ayant son petit succès. Si elle semble être bien sous tout rapport devant son public adoré, elle change totalement de visage en coulisses. Voulant absolument conserver la notoriété propre à leur groupe, notre héroïne n’hésite pas à critiquer, insulter et s’en prendre aux autres membres. Le moindre écart de leur part est tout de suite sanctionné par cette tortionnaire qui ne veut pas voir ses efforts tomber en miette. D’ailleurs, son caractère froid et terrifiant lui a valu de nombreuses remarques de la part des autres qui considèrent qu’elle n’a pas de coeur. Cependant, elle fait totalement fi de ce que peuvent dire ses camarades tant que son royaume reste intact. Alors qu’elle profite pleinement de la célébrité et de la renommée, un événement surprenant va se passer. Son quotidien de rêve va être totalement bouleversé tandis qu’une nouvelle vie terrifiante l’attend. Alice va se réveiller un beau jour dans une mystérieuse forêt qui lui est totalement inconnue.

Alors qu’elle est complètement perdue et désorientée, ses pas la guident jusqu’à une clairière. Elle fait la rencontre alors d’une autre jeune femme qui pourrait bien lui apporter des informations sur sa situation. Malheureusement, leurs échanges coupent court quand cette inconnue se met à attaquer Alice avec un étrange bras ressemblant à la patte d’un loup. Il s’avère qu’elle n’est autre que le Petit Chaperon Rouge et que son but est d’exterminer tous ceux qui se dresseront sur sa route. Alice vient tout juste de plongée dans un monde impitoyable où les héroïnes des contes de fées doivent s’entretuer si elles souhaitent quitter cet endroit. Notre jeune idol sera-t-elle capable de s’adapter rapidement ou succombera-t-elle aux assauts de son adversaire ? La peur et l’incompréhension sont, pour l’instant, les seules choses qui hantent son esprit. Pourtant, elle n’a pas le temps de se reposer, car cela pourrait bien devenir un sommeil éternel pour elle. Ce qu’elle ne sait pas encore, c’est que tout ceci n’est que le début d’un immense jeu de survie qui est bien loin de s’arrêter à cette toute première rencontre. La demoiselle sans coeur va devoir être digne de ce surnom.

Ce qui a retenu une grande partie de notre attention, c’est le soin qui est apporté à la construction de l’univers d’Heroines Game. Un mélange des contes qui aurait pu paraître brouillon, mais qui au final s’emboîte parfaitement pour nous offrir un terrain de jeu incroyable. Chaque élément propre à l’histoire de ces demoiselles est ainsi traité de manière à s’implanter parfaitement dans ce contexte où la violence et le combat règnent en maître. Un périple à la fois sombre et enivrant qui laisse présager d’un énorme potentiel.

Un univers fascinant

Au moment de lire cette introduction, a été séduit par la manière dont chacun de ces personnages célèbres a été traité. En plus d’apporter de la noirceur à ces contes, il faut reconnaître que chaque élément de leur légende est parfaitement introduit. Il suffit de voir notre première rencontre avec le Petit Chaperon Rouge pour être bluffé concernant ces pouvoirs. L’ensemble de leur récit est utilisé pour renforcer leur pouvoir, et même leur pire adversaire devient une arme redoutable entre leurs mains. De ce fait, on est dans une confrontation constante où l’on va de surprise en surprise, car l’on redécouvre ces demoiselles emblématiques de la littérature. Outre cela, il y a bien sûr une immense part de mystère qui entoure ce jeu de survie. On se demande quelle est la raison de tout ceci et pourquoi notre héroïne est embarqué dans cet univers. En fait, il est aussi intéressant de noter que le terme héroïne est utilisé tout simplement pour évoquer ces figures bien connues. Sinon, les participantes sont bien loin d’être des modèles de vertus ou de douceurs. Cela dénote totalement avec l’image que l’on peut avoir d’elles et c’est ce qui fait toute l’identité de ce manga.

C’est d’ailleurs ce décalage qui fait que l’on s’intéresse beaucoup plus à ces protagonistes qui montrent un visage parfois plus humain. On voit ainsi certains moments de faiblesse et de doutes qui nous prouvent qu’avant d’être des légendes littéraires, il s’agit avant tout de jeunes filles ayant aussi leurs propres problèmes. A cela s’ajoute aussi le principe du jeu qui change de ce que l’on a pu voir par le passé. De par son organisation, celui-ci insiste sur le fait qu’il peut être intéressant pour les chasseuses de s’unir afin de traquer la princesse au centre de chaque étape. Un moyen efficace d’ajouter un aspect imprévisible étant donné qu’il est tout à fait possible de trahir ou même de mentir pour atteindre son but. Si les confrontations sont le seul moyen pour remporter la victoire, il est important de voir ce que la manipulation peut donner comme avantage. Il y a donc deux facettes captivantes que l’on peut contempler et qui rendent cette première partie palpitante et surtout étonnante. Tout cela est ensuite englobé dans un décor fort surprenant qui joue à fond la carte du mystère et qui permet d’éveiller notre curiosité pour tout ce qui constitue ce monde étrange ainsi que les autres compétitrices.

Heroines Game a beau être une série qui se veut courte, elle n’en est pas moins fascinante de par toutes les promesses qu’elle parvient à faire. On se retrouve totalement immergé dans ce récit en seulement quelques pages. En tant que témoin de ce sinistre spectacle, on est à la fois effrayé et attiré par la suite de cette compétition qui n’a laissé entrevoir qu’une toute petite partie de ces possibilités. Un premier acte efficace qui permet d’accrocher notre regard et de montrer l’ingéniosité de la mangaka pour donner corps à ce monde chaotique.

Heroines Game fait entrer le loup dans la bergerie

Heroines Game-coeur

Un atout pour le futur qui l’attend.

Ce qui pouvait nous rebuter dans cette série était le fait qu’elle ne soit qu’en trois tomes. Pourtant, cette première expédition nous a autant rassuré que séduite de par tout ce qu’elle est parvenue à raconter. Un battle royale totalement surnaturel et qui offre un chaos enivrant. Tout comme Alice, on se sent un peu perdu de par cette plongée dans ce monde englobé par les ténèbres. Pourtant, c’est au fur et à mesure que l’on apprend à connaître ce jeu que l’on peut entrevoir tout son potentiel. Un univers à la fois féerique et démoniaque qui ne laisse aucune erreur passé. En plus de cela, il y aussi une certaine notion humaine qui se dégage des concurrentes que l’on a pu suivre étant donné que cette partie mise aussi beaucoup sur l’alliance et l’entraide. On tient à féliciter la mangaka d’avoir su donner vie à tout ce folklore littéraire et de l’avoir détourné pour en faire un récit prenant et surtout marquant autant au niveau visuel que le scénario. Un excellent divertissement que ce Heroines Game qui peut nous proposer un court, mais intense voyage dans la folie qui anime ce lieu où des héroïnes au coeur pure se transforment en des tueuses redoutables.

C’est donc avec beaucoup de joie que l’on recommande ce seinen qui s’est rapidement hissé comme un gros coup de coeur. En plus de nous avoir envoûté par son synopsis de base, notre escapade sur ces terres ténébreuses a su déteindre sur nous à travers son aura incroyable. Si vous aimez les contes de fées et voir vos personnages préférés sous un tout nouveau jour, alors Heroines Game devrait répondre à vos attentes. En tout cas, le dernier acte de ce prélude a tout bonnement été épique et nous laisse présager d’une suite pouvant être grandiose. Bien sûr, chaque fin de lecture apporte son lot de questions dont on souhaite ardemment avoir des réponses. Qui est vraiment Alice ? D’où lui vient son pouvoir ? Est-il possible qu’elle puisse l’emporter face à autant de combattantes redoutables ? Verrons-nous les autres participantes en action par la suite ? Des interrogations qui ne font qu’attiser notre curiosité pour le futur de cette série. Quoi qu’il en soit, les paris sont lancés pour désigner qui parviendra à tirer son épingle du jeu.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce premier volume d’Heroines Game. Quel est le personnage qui vous a le plus interpellé ? Qui, selon vous, va remporter cette immense partie de chasse ? Croyez-vous qu’il est possible de s’échapper de ce lieu sans avoir à verser le sang des autres participantes ? Qu’attendez-vous pour les prochaines parties ? On a hâte de pouvoir échanger et discuter avec vous de ce sujet ! 🙂

© Iori Tabasa / Shinchosha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *