Tokyo Revengers T4

Tokyo Revengers tome 4 : la peur laisse place à la détermination

Parmi les nombreuses suites que l’on a pu découvrir au cours de ces derniers jours, il y en a certaines qui sont parvenues à nous faire pleinement vibrer. Si l’on a déjà pu en évoquer une hier, il y a un autre manga ayant réussi à provoquer le frisson en nous. Ce titre n’est autre que Tokyo Revengers, édité chez Glénat, dont le quatrième volume est sortie il y a peu. Après avoir été bluffé par la conclusion du précédent volume, on était impatient de voir la suite de cette immense baston. C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que l’on s’est lancé dans cette nouvelle lecture qui avait un immense potentiel. A présent, le contenu était-il à la hauteur de nos attentes ? C’est le cas et il a même été encore plus loin en développant grandement de nombreux aspects introduit par cette œuvre. Qu’il s’agisse de notre héros ou de sa lutte pour changer l’avenir, on est captivé par l’évolution de ces deux éléments si importants au récit. Une bonne dose d’émotion pour ce nouveau chapitre de la vie de notre jeune loubard. Le temps n’est donc plus aux paroles, mais bel et bien à l’action afin que ces étudiants puissent se frayer un chemin dans cet univers où la violence règne.

Un assaut sur plusieurs fronts

Tokyo Revengers T4-Takemichi

Un nouveau regard.

Tokyo Revengers, imaginé par Ken Wakui, nous avait laissés alors que Takemichi et ses amis se retrouvent en mauvaise posture. En effet, après avoir empêché une guerre ouverte avec le clan Moebius, notre adolescent pensait en avoir enfin terminé avec tout ça. Il avait tout fait pour tenter d’arrêter cela afin que Draken survive et puisse aider à conserver la cohésion de tout le gang. Malheureusement, les événements qui se succédèrent finirent par provoquer une situation bien difficile. Sans même avoir eu le temps de se reposer, Takemichi a du réconcilier Mikey et son bras droit avant que cela ne se finisse dans un bain de sang. C’est alors qu’un nouveau chef fit son apparition au sein du groupe adverse. Celui-ci manipula la rancœur que pouvait avoir certains membres du Tokyo Manji-kai à l’égard de leur boss afin de tendre une embuscade à ce dernier. C’est ainsi que débuta finalement le conflit entre les deux groupes qui ne pouvait s’arrêter qu’une fois l’un des deux totalement éradiqués. Heureusement pour nos amis, ceux-ci furent très vite rejoints par les autres escouades du clan.

Le choc était inévitable au grand désarroi de Takemichou qui essayait tant bien que mal de survivre à ce déferlement de violence. Son attention était surtout portée sur le fameux incident qui devait avoir lieu. Il devait à tout prix protéger Draken de ses agresseurs, mais il lui était compliqué de pouvoir veiller sur lui au coeur de cette mêlée. Entre échapper aux coups qui lui étaient destinés et garder un œil sur son comparse, le premier pris finalement le pas. C’est alors qu’il vit celui qui était le seul à pouvoir raisonner Mikey étendu par terre. Une mare de sang commençait à se dessiner autour de lui. Il avait été poignardé par Kiyomasa, un officier du Manji-kai qui n’avait pas supporté le comportement de son chef à son égard. Le temps est à présent compté pour espérer sauver cet adolescent d’une possible mort. La question est de savoir comment l’emmener en sécurité et le soigner alors que le chaos règne tout autour d’eux ? C’est par cette tragédie que va débuter la quête de vengeance de Takemichi qui n’a jamais été aussi déterminé à changer le futur.

Alors que l’on trouvait déjà Tokyo Revengers palpitant, l’affrontement qui éclate va être la clef permettant d’ouvrir de multiples portes. C’est au cours de cette immense mêlée que des protagonistes vont se révéler et que notre héros va atteindre un tout autre stade dans son évolution. Le passé et l’avenir se confrontent et provoquent une explosion inimaginable qui va chambouler les fondements même de ce conte. On est alors totalement emporté par ce qui nous est raconté au sein de ces pages.

Le pleurnichard prend son courage à deux mains

S’il y a bien un détail qui nous a profondément marqué au cours de ce dixième voyage au sein de Tokyo Revengers, c’est la progression de notre héros. On avait beau avoir souligné l’importance de son rôle dans la cohésion du groupe, il restait tout de même un maillon assez faible concernant sa volonté d’aller au contact. Il était constamment guidé par cette peur de se faire battre et se rappelait toutes les défaites qu’il avait pu subir par le passé. Cependant, l’affrontement qui a lieu au sein de ces pages et le fait que le destin d’un de ses amis soit en jeu va réveiller quelque chose en lui. Sans pour autant devenir un pro de la baston, il va quand même réussir à montrer que sa détermination n’a rien à envier aux autres. Ce revirement de personnalité est parfaitement bien amené de par les expériences vécues par notre voyageur du temps. Alors qu’il souhaite changer l’avenir pour secourir sa bien-aimée et protéger ses camarades, cette quête va surtout profondément le bouleverser. Le perdant qu’il a toujours été et qui se complaisait dans sa vie terne et morne commence peu à peu à rendre l’âme pour laisser la place à un tout nouvel individu. Un garçon qui a encore beaucoup de chemin à faire, mais qui vient de faire ses premiers pas afin de devenir quelqu’un dont il pourrait être fier. Une remarquable et intéressante progression qui ne va pas seulement s’arrêter au danger immédiat.

C’est aussi un événement bien particulier qui va marquer à jamais notre adolescent. Survenant vers la fin du volume, il est préférable de ne rien dévoiler pour vous laisser le plaisir de la surprise. Il est seulement important de souligner que son avancée va brusquement s’accélérer alors qu’il trouve un tout nouveau but à atteindre. Une voie bien dangereuse qu’il décide de prendre et qui pourrait bien changer à jamais son existence. C’est donc une ascension fulgurante qu’est en train de vivre celui que l’on surnomme Takemichou qui change totalement le regard que l’on peut avoir à son égard. Le lecteur se met alors à avoir une profonde empathie ainsi qu’un grand respect pour ce héros qui fait de son mieux pour encaisser tous les coups qu’il reçoit. Un protagoniste qui évolue par ses succès, mais surtout par ses échecs et qui en ressort toujours plus fort et vaillant. En plus de tout cela, l’auteur aura aussi réussi à nous faire voir d’un autre œil Mikey qui va briser la carapace qui le faisait passer pour un homme pouvant résister à tout. Une fragilité qui va rendre le monstre plus humain et faire que l’on va avoir encore plus d’intérêt et de sympathie à son égard. Un formidable travail d’écriture derrière chacun des personnages que l’on suit.

Tokyo Revengers ne s’arrête pas de monter en puissance. Le manga a commencé sa rapide ascension et ne semble pas vouloir redescendre. Alors que l’on va de surprise en surprise, l’auteur réussit à accentuer le plaisir que l’on éprouve à côtoyer tous ces mauvais garçons que l’on apprend à apprécier. Un récit qui nous met de sacrées claques tant par ses moments épiques que ses instants plus intimes. Un acte qui va avoir créé une scission entre nos précédentes lectures et ce qui nous attend concernant le futur de cette épopée.

Tokyo Revengers se montre impitoyable

Tokyo Revengers T4-combat

Une grande fraternité.

Si l’on avait été grandement séduit par le prélude de Tokyo Revengers, c’est vraiment au centre de ce quatrième tome que l’on sent que les choses sérieuses commencent. En plus d’étoffer notre relation avec le gang de nos héros, on va surtout avoir le droit à une formidable avancée de la part de notre personnage principal. Le peureux et craintif garçon a finalement commencé à prendre son envol même s’il lui reste encore beaucoup de chemin à parcourir. Le mangaka a parfaitement su retranscrire cette situation de par l’enchaînement des scènes dont on est témoin. On est constamment ballotté entre victoire et défaite et cela nous offre un ascenseur émotionnel efficace et surtout redoutable. Le spectateur partage alors les joies et les peines de cette bande d’adolescents qui trouve sa place dans notre coeur. On n’est pas uniquement devant un shônen où l’action est trépidante. Le lecteur se retrouve avant tout plonger aux côtés de gamins qui se serrent les coudes et tentent de surmonter les épreuves ensemble dans cette jungle impitoyable où ils ont élu domicile. Des challenges qui leur permettent de grandir et de renforcer leur solidarité.

On a clairement devant nous une petite pépite qui confirme notre coup de coeur concernant la licence. On est passé par tout un tas de sentiments en parcourant ces cases. Une incroyable épopée à la fois humaine et spectaculaire qui montre toute sa richesse en seulement quelques scènes. C’est donc avec toujours autant de plaisir que l’on recommande cette oeuvre qui a tout pour plaire. Maintenant que les fondations sont bien installés, il va être important et intéressant de voir comment la suite va être amené. On risque fortement d’assister à une confrontation dantesque pour le pouvoir et le chemin pour atteindre le sommet sera aussi palpitant à suivre que d’obtenir la place de numéro un. Maintenant, comme tout bon manga, on quitte nos camarades avec tout un tas de questions. Le futur est-il réellement immuable ? Est-il uniquement possible d’apporter des changements mineurs ? Quel va être le plan de Takemichi pour réaliser son nouvel objectif ? Tout ceci n’était que les prémices d’une guerre bien plus grande qui pourrait bien chambouler à tout jamais le Tokyo Manji-kai. On va suivre cela de très près.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre analyse ainsi que votre critique de ce quatrième volume de Tokyo Revengers. Pensez-vous que l’on va tout droit vers une lutte grandiose pour le pouvoir ? Avez-vous apprécié le changement chez notre jeune racaille ? Croyez-vous qu’il parviendra à en finir avec ce cycle infernal qui détruit sa vie ? Qu’attendez-vous pour la suite de ce périple et les individus progressant dans cet environnement ? On reste à votre disposition pour débattre et échanger autour de ce sujet. 🙂

TOKYO REVENGERS © Ken Wakui /Kodansha Ltd.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *