Blue Eyes Sword 3 2

Blue Eyes Sword tome 3 : une montée en puissance importante

On se demande constamment si une série parviendra à retenir notre attention sur la longueur. En effet, c’est souvent la question qui nous taraude à l’esprit en découvrant un tout nouveau tome d’une licence que l’on adore. Il peut arriver que l’on se demande si tout va bien fonctionner et que la magie sera toujours bien présente. Celle-ci s’avère en tout cas bien présente dans le troisième tome de Blue Eyes Sword. Cette suite, éditée chez Kurokawa, avait su poser les fondations d’une aventure totalement inédite en ne gardant que quelques éléments de son prédécesseur. Ainsi, on était reparti sur de nouvelles bases et on avait été agréablement surpris par ce que l’on pouvait observer. Cette troisième lecture va alors être l’occasion d’étendre l’univers tout en mettant sur le devant de la scène notre groupe d’amis cherchant désespérément à gravir les échelons. Une quête qui devient de plus en plus palpitante au fil des affrontements qui ne font que redoubler d’intensité. On espère donc que vous êtes prêts pour replonger au coeur du champ de bataille en compagnie de ces jeunes guerriers rêvant de gloire.

La guerre ne fait que débuter

Blue Eyes Sword-attaque

Le danger est partout.

Blue Eyes Sword, scénarisé par Takahiro et dessiné par Strelka, nous avait laissés alors que Hinowa, Akame et tous les autres venaient de rentrer de leur précédente bataille. Une confrontation difficile, mais qui fut finalement couronné de succès. Ce fut donc leur premier pas en tant que soldat et cela leur permis de montrer toute l’étendue de leurs compétences et ainsi se faire remarquer par les officiers. En récompense de leurs exploits, la plupart d’entre eux purent atteindre un tout nouveau grade comme ce fut le cas pour Hinowa qui se retrouvait à devoir diriger toute une escouade. Une aubaine pour elle qui était bien déterminée à suivre la même route que sa défunte mère. Malheureusement, il ne faut pas longtemps pour que Tenrô décide de lancer un tout nouvel assaut. Cette fois, son attention se porte sur le célèbre fort de Shiranui qui est la plus grande ligne de défense de Sôkai. Alors que la plupart des hauts responsables et généraux sont persuadés qu’ils ne risquent rien, l’attaque va finalement leur donner tort.

La violence de cette invasion va faire trembler les défenseurs qui se retrouvent face à un petit génie dans l’art de s’adapter et d’innover sur le champ de bataille. Son nom est Kyôkotsu, qui est connu comme étant un homme fou mais doté d’une grande intelligence, et il a mis au point un plan bien particulier pour faire tomber cette forteresse. Afin de contrer cela, nos amis sont rapidement appelés au front pour aider et supporter les défenseurs afin de repousser l’envahisseur. Ils ne savent pas encore qu’ils vont devoir tout donner pour espérer sortir vivants de cet affrontement qui pourrait bien s’avérer être l’occasion parfaite de prendre du galon. Ces jeunes prennent alors peu à peu de l’assurance et suivent leur voie sans sourciller même si cela implique de devoir se jeter dans la gueule du loup. Seront-ils capables de protéger leur patrie de toute cette haine et violence ? C’est en ayant cette question en tête que Hinowa et ses compagnons s’apprêtent à contrer le prochain assaut de cet adversaire tenace. Une bataille qui pourrait bien avoir des conséquences bien plus terribles qu’ils n’y paraissent sur l’ensemble de ces deux pays.

Le principal atout de cette troisième expédition dans l’univers de Blue Eyes Sword vient de sa galerie de personnages et de leur évolution. On ne parle pas ici uniquement de montée en puissance, mais aussi de progression hiérarchique. Le statut que chacun acquiert au prix de multiples efforts et de violentes confrontations ne fait que renforcer l’importance de ces récompenses. Une ascension qui rend l’ensemble de l’œuvre toujours plus palpitante à suivre et qui ajoute de nombreux objectifs intéressants pour ces jeunes militaires.

L’ascension de notre groupe

Ce qui était marquant lors de notre précédente lecture était le fait que l’on allait s’aventurer dans une bataille aux grands enjeux. En effet, c’était la première fois que nos héros se retrouvaient dans un conflit d’une telle envergure. Si l’on avait déjà pu assister à leurs exploits, cela ne semblait pas valoir grand chose en comparaison du danger qui se dressait devant eux. Cependant, la situation a beau être périlleuse, elle n’est pas tant vu dans cette optique, mais bel et bien comme une opportunité pour ces adolescents qui rêvent de grandeur. La mort n’est nullement présente dans leur esprit et tout ce qui compte est de pouvoir accumuler suffisamment de prestige et d’honneur. Ainsi, il n’est aucunement question de peur chez nos amis qui sont avant tout vu comme des guerriers qui doivent à tout prix terrasser l’adversaire. Notre équipe va donc être amené sur un piédestal en comparaison des autres combattants de par leur courage, leur envie d’aller au front et leur approche du combat. C’est donc ainsi que l’on oublie leurs origines modestes pour voir en eux des soldats de talent qui n’ont plus rien à voir avec ce qu’ils étaient il y a peu.

Cela va donc jouer grandement sur notre vision des choses et nous montrer à quel point ils ont maintenant leur place sur le champ de bataille. Que ce soit en tant qu’escrimeur, meneur d’hommes ou bien archer, chacun à son rôle à jouer. L’autre point important de cette situation de crise vient aussi du plaisir que l’on a de les voir progresser. En effet, le fait de les avoir rencontrés alors qu’ils commençaient en bas de l’échelle nous procure un certain plaisir à chaque fois que l’on voit leur avancée. On a alors envie de les encourager et de féliciter avec eux leurs victoires. Cela permet d’approfondir le lien qui peut exister entre le lecteur et ces personnages pour qui on a une profonde sympathie. On est donc propulsé dans une très grande phase d’action qui ne va pas se contenter de jouer sur le côté épique. Sans même s’en rendre compte, on va s’imaginer de plus en plus ce qu’une telle guerre pourrait engendrer comme bénéfice pour nos protagonistes. Notre regard se porte alors autant sur l’instant présent que sur le potentiel futur pouvant attendre ces hommes et femmes qui luttent pour survivre et inscrire leur nom dans l’Histoire. Une très bonne initiative qui permet de garder l’attention du lecteur tout en le projetant de lui-même vers l’avenir qu’il souhaiterait pour cette team.

Blue Eyes Sword continue donc son petit bout de chemin en se détachant totalement de ce qu’avait pu faire son prédécesseur. Le sang a beau couler à flots, il s’agit avant tout ici de batailles à grande échelle. Notre attention a beau se porter sur quelques individus, on n’oublie jamais que ce sont deux armées qui se font face. De ce fait, on sent grandement le péril qu’il peut y avoir à perdre cette partie et où tous les coups sont permis. Une manière captivante et intéressante de faire progresser la franchise qui n’en ressort que plus grande.

Blue Eyes Sword se lance dans la mêlée

Blue Eyes Sword-héros

De véritables prouesses.

C’est donc toujours avec autant de pertinence et d’action trépidante que Blue Eyes Sword trace sa route. Un chemin que l’on parcourt avec joie en voyant à quel point les jeunes hommes et femmes que l’on suit depuis le tout début ont pu avancer. Même s’il reste encore beaucoup de trajet à faire, ce que l’on a déjà pu faire nous laisse présager de grandes choses pour la suite. De plus, ce tome va aussi nous permettre d’appréhender un peu plus l’environnement dans lequel on évolue et ainsi déceler certains éléments pertinents pour la suite. En réalité, on a presque la sensation que cette terrible confrontation n’était qu’un amuse-bouche au vu de ce qui s’annonce au loin. C’est maintenant que les choses sérieuses vont commencer et il n’y a qu’à voir les dernières pages pour entrevoir des possibilités fascinantes. A cela s’ajoutent aussi les objectifs propres à chacun de nos camarades qui font que l’on est intéressé et interpellé par chacun d’eux. La curiosité et le spectacle qui s’offrent à nous suffisent amplement à nous offrir un acte divertissant et porteur d’un avenir intriguant.

On recommande donc toujours chaudement et avec joie cette aventure littéraire qui nous plonge avec habileté au sein d’une guerre pas comme les autres. De plus, tout ce que l’on découvre ne ralentit aucunement la narration qui enchaîne les scènes sans la moindre difficulté. Le lecteur est alors totalement pris par cette tentative d’invasion où de nombreuses innovations vont voir le jour. Si vous avez aimé Red Eyes Sword et que vous cherchez une suite qui apporte des changements pertinents et efficace alors vous serez comblé par ce titre. Un très grand potentiel se dégage de chaque plan et permet d’envisager la suite avec sérénité et surtout avec beaucoup d’intérêt. Bien évidemment, les questions fusent dans notre esprit suite à ce que l’on a pu voir. Jusqu’où parviendront nos nouveaux compagnons ? Ne vont-ils pas se retrouver très bientôt face à un mur qu’ils ne pourront franchir ? La mort viendra-t-elle finalement les cueillir ? Quel plan va mener l’ennemi au vu de ses récents résultats ? Les réponses seront sûrement découvertes lors de notre prochaine expédition. Il faut juste maintenant prendre son mal en patience.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre ressenti ainsi que votre analyse concernant le troisième volume de Blue Eyes Sword. Avez-vous été conquis par la tournure de cette bataille ? Pensez-vous que nos héros vont se retrouver face à un adversaire bien trop fort ? Akame pourra-t-elle, selon vous, continuer de protéger ses nouveaux amis ? Qu’attendez-vous pour la suite des événements ? On reste à votre disposition si vous souhaitez discuter, échanger ou débattre autour de cette série. 🙂

© Takahiro & Strelka / Square Enix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *