Ahiru no Sora-4

Ahiru no Sora épisode 4 : que le match commence

On enchaîne inlassablement les épisodes au fil des semaines et cela nous permet de vivre des aventures fabuleuses. Parmi cette pléthore d’animes que l’on prend grand plaisir à découvrir, il y en a toujours qui parviennent à sortir du lot. On continue donc aujourd’hui notre série de review autour de certaines de ces séries prometteuses en débutant avec Ahiru no Sora sur Crunchyroll. Après avoir posé les bases de la rencontre à venir, cette nouvelle excursion va enfin mettre les pieds dans le plat en débutant la confrontation entre ces deux équipes. Si l’on avait aimé le ton plus léger de notre précédente escapade, ce passage va clairement s’axer sur l’action avec quelques surprises bienvenues. Autant le dire tout de suite, on a passé un fabuleux moment à assister aux premiers pas de ces joueurs dont la marge de progression est énorme. Outre cela, l’adaptation de Dream Team montre aussi à quel point elle n’est pas uniquement qu’un shônen sportif. Un florilège de petits détails qui rendent ce visionnage encore plus important à voir. Il est donc temps de cesser les bavardages et de trouver notre place dans les gradins pour assister à la naissance d’un tandem explosif.

Il est temps de faire ses preuves

On ne va pas changer nos bonnes vieilles habitudes en débutant cette chronique par notre résumé habituel qui permettra de comprendre les enjeux de cet épisode. Ahiru no Sora, réalisé par le studio Diomedea, s’était arrêté alors que l’on pouvait observer les tentatives de Sora pour convaincre les autres de participer aux entraînements. Si sa série de victoire au précédent défi avait su réveiller l’esprit de compétition de Momoharu, c’était loin d’être le cas pour le reste de la clique. En plus de cela, une rixe a fini par éclater entre notre blondinet de service et les élèves d’un autre bahut qui cherchaient à se venger de celui-ci. La conclusion de ce violent échange amena à l’organisation d’un match entre leur établissement respectif. Une nouvelle qui apporta autant de joie que de frayeur à notre petit prodige du ballon étant donné qu’il y avait beaucoup à faire pour être au niveau. Au moins, il pouvait compter sur son nouveau partenaire pour l’aider dans son entreprise et lui permettre aussi de récolter des informations sur leur adversaire. Pour ce dernier point, ils décidèrent d’élaborer un plan audacieux pour infiltrer le lycée ennemi. Malgré une entrée un tant soit peu voyante, Sora pu s’infiltrer jusqu’au gymnase afin d’assister à une session d’entraînement de cette team.

Alors qu’il observe avec soin le gabarit de ses opposants, notre espion va se faire attraper par l’un des joueurs et suite à un quiproquo va participer à l’entraînement pour les nouvelles recrues. Il se rend alors compte que les joueurs de cet établissement misent avant tout sur la taille malgré le fait qu’ils puissent y avoir des talents cachés. Sora ne peut supporter cette idée et va alors leur prouver en quelques secondes qu’ils feraient mieux de ne pas le sous-estimer. Le défi est alors officiellement lancé entre les deux groupes tandis que notre petit héros prend ses jambes à son cou étant poursuivi par les voyous de ce bahut. Maintenant, ce n’est plus qu’une question d’efforts et de temps pour nos amis qui doivent à tout prix se mettre à niveau pour espérer offrir une résistance digne de ce nom. Une tâche ardue surtout au vu du caractère de ces camarades qui sont encore loin d’avoir accepté l’idée de devoir jouer au basket. Il va alors falloir les convaincre pour que l’équipe soit au complet afin de lutter à armes égales contre cet adversaire qui ne représente que le premier obstacle sur le chemin menant au sommet de ce sport.

Ce qui retient notre attention dans cet acte de Ahiru no Sora, c’est bien sûr le début du match entre les deux lycées. Un événement qui va apporter bien plus qu’un simple divertissement. Il va s’agir d’une vitrine nous montrant toutes les possibilités et les capacités de nos protagonistes, mais aussi nous offrir un aperçu des motivations de Sora. Un magnifique composition qui prend vie et éblouit le spectateur tout au long de ces quelques minutes.

Dream Team 4 4

L’adversaire semble coriace.

Le début d’un duo légendaire

 On a enfin eu le droit, pendant ces quelques minutes, à assister aux premiers pas de nos héros sur le terrain. Un passage d’une importance capitale, car il va permettre de donner le ton de l’ensemble des confrontations à venir et aussi d’observer le niveau de notre équipe. Cette partie est particulièrement réussie, car en plus d’être particulièrement fun elle va nous montrer le talent de notre duo ainsi que tout ce qu’il reste à faire pour espérer être au niveau. Ainsi, même si on a pu voir que nos deux compères avaient des capacités hors normes, on sent qu’il y a aussi une possibilité pour eux de s’améliorer. Cela se fait sentir par plein de petits détails, mais aussi des réactions délirantes de la part de ces joueurs qui viennent tout juste d’entrer dans la cour des grands. A ce niveau-là, on peut déjà admirer l’incroyable synergie qui se dégage de la paire constituée de Sora et Momoharu. Ils ont beau se connaître depuis peu, on ressent cette confiance naissante qui commence à les lier. De ce fait, ce match permet autant de mettre l’accent sur les points forts de chacun que sur le travail d’équipe. Une belle entrée en matière qui laisse aussi présager d’un immense potentiel pour la suite.

En plus de combiner habilement moments épiques et humour désopilant, Ahiru no Sora parvient encore une fois à toucher la corde sensible. Cela a beau ne durer qu’un court instant, cela suffit amplement à envisager de nombreuses possibilités et d’émotions. On parle bien sûr de la relation qu’il peut y avoir entre Sora et sa mère. Pour bien cerner toute la puissance de ce lien, on a le droit à un court flash-back qui va nous montrer pour quelle raison il s’est engagé à suivre cette voie malgré sa taille handicapante. On ressent alors, en tant que spectateur, l’irrépressible envie de l’encourager tant ces quelques minutes transmettent le rêve de ce jeune garçon. De ce fait, la rencontre dont on est témoin est bien plus qu’un simple match. Cela représente aussi le point de départ des espoirs de ces individus qui doivent savoir s’ils sont prêts à tout endurer pour aller à l’encontre de tous les pronostics. Ceux sont ces quelques détails et éléments qui font que l’on est bien au-delà du simple shônen sportif et que l’on s’intéresse au destin de ces étudiants.

Voilà un anime qui parvient à mettre rapidement en lumière tous ses atouts. En seulement quelques actes et passages, Ahiru no Sora se définit clairement comme une oeuvre à découvrir. Un récit qui combine parfaitement tous les aspects possibles de ce style d’oeuvre tout en y amenant des éléments rendant cette expérience unique. Chaque visionnage nous immerge toujours plus dans ce quotidien où l’amitié, le basket et l’humain s’entremêlent.

Ahiru no Sora réussit son entre-deux

Ahiru no Sora a totalement compris la formule à appliquer pour envoûter le spectateur et lui faire accrocher à ce récit. En plus de posséder toutes les qualités que l’on peut espérer d’un shônen sportif, cet anime montre aussi à quel point il est possible de conter une histoire poignante autour d’un sport. Il suffit de voir les quelques éléments autour du passé et de la famille de Sora pour imaginer tout un tas de scénarios. Des scénarios pouvant autant apporter leur lot de bonheur que de malheur à ces personnages pour qui on a eu une forte sympathie très rapidement. Le studio nous montre ici tout son travail autant pour nous en mettre plein la vue lors de la rencontre que de nous faire vibrer à travers ces instants plus intimes. Cela faisait bien longtemps qu’un titre de ce genre ne nous avait pas autant fascinés de par tout ce qu’il propose. Plus que du simple basket, on voit aussi le combat d’adolescents pour essayer de trouver leur place et accomplir leur rêve. Cela engendre alors un puissant sens de la camaraderie qui éclate à l’écran et nous motive à vouloir toujours aller plus loin dans cette oeuvre.

Si l’on a déjà pu recommander cette série tout au long des précédents épisodes, celui-ci ne déroge pas à la règle. Il va même renforcer le plaisir que l’on a autour de cette licence dans sa globalité et confirme ce puissant coup de coeur que l’on peut avoir pour elle. Le plus incroyable c’est de se dire que l’on est encore qu’au tout début et qu’il reste encore un immense chemin à parcourir. Si ce conte parvient à nous happer avec tant de force en seulement quatre tentatives, on peut clairement être optimiste pour la suite. De plus, le côté spectaculaire est parfaitement régulé pour proposer un match se rapprochant de la réalité et qui ne compte pas sur des techniques folles pour éblouir le spectateur. Tout est fait de manière fluide et rend l’action encore plus dynamique qu’elle ne pouvait l’être auparavant. Même si l’on peut avoir quelques questions qui nous trottent dans la tête après ce passage, on va juste se laisser bercer par le show qui se joue devant nous. Cette confrontation pourrait bien encore réserver de multiples surprises et l’on est impatient de voir comment notre team va réagir face à un tel adversaire.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce quatrième épisode de Ahiru no Sora. Pensez-vous que l’on aura le droit à l’arrivée surprise d’un nouveau joueur sur le terrain ? Qu’espérez-vous de la part des membres du club pour la suite de la rencontre ? Quel est celui qui vous a le plus marqué ici entre Sora et Momoharu ? Qu’attendez-vous pour le futur de la licence et l’avenir de ce groupe ? On reste à votre disposition pour pouvoir discuter et débattre autour de cette saga palpitante. 🙂

Ahiru no Sora 4 1

Un sourire qui fait plaisir.

© Diomedea / Ahiru no Sora / Crunchyroll

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *