Kono Oto Tomare-5-4

Kono Oto Tomare épisode 5 : une recrue qui pourrait poser problème

 Pour bien débuter le week-end qui s’annonce, on ne pouvait pas ne pas évoquer la série qui nous fait toujours autant vibrer. Un anime qui avait déjà su nous envoûter lors de sa première saison et qui fait déjà très fort dans cette suite. On parle bien sûr de Kono Oto Tomare qui a su facilement trouver sa place au sein du catalogue d’ADN. Alors que l’on dévore avec toujours autant de plaisir chaque nouvel épisode, cette cinquième escapade a eu un goût très particulier. Depuis le début de cette seconde partie, tout est mis en place pour que nos héros évoluent et parviennent à surmonter les obstacles qu’ils ont pu rencontrer. Cependant, la licence nous offre ici un défi inédit qui s’annonce bien plus complexe à franchir que l’on n’aurait pu l’imaginer. Une façon d’apporter plus de difficultés tout en introduisant un tout nouveau personnage. Cela donne au final une excursion palpitante et qui parvient à semer la confusion chez les membres du club ainsi que chez le spectateur. L’heure est donc venue de se concentrer pleinement sur l’entraînement afin d’avoir une chance de réussir à monter sur le podium.

Tout est bon pour progresser

Pour ne rien changer à nos vieilles habitudes, on va commencer cette review par notre récapitulatif des événements précédents. Cette seconde saison de Kono Oto Tomare, réalisé par le studio Platinum Vision, s’était arrêtée alors que Satowa venait de faire un immense pas en avant. Alors qu’elle avait toujours refusé d’ouvrir les yeux sur son passé et de s’en éloigner le plus possible, elle finit par changer d’avis. C’est à travers le choix qui fut effectué pour les répétitions que notre prodige du Koto dû se confronter à ses souvenirs. En effet, le morceau sélectionné n’était autre que celui qu’elle avait joué lors de sa fameuse prestation qui lui avait valu d’être chassée du dojo familial. Évoquant tant de douleurs et de souffrances, cette demoiselle ne voulait rien entendre et refusait de s’attarder sur cette représentation qu’elle avait faite. C’est finalement à travers le soutien de ses amis et surtout celui de Chiaki qu’elle est parvenue à réécouter cette partition et à ouvrir les yeux sur ce qu’il s’est passé ce jour-là. Alors que tout ce qu’elle entend n’est que tristesse, elle se rend compte que cela est bien loin. Son quotidien est à présent jonché de rires et de joie grâce à ces camarades.

Elle accepte donc de prendre ce titre comme morceau à jouer pour le jour J. Malheureusement, il est nécessaire d’avoir un autre koto à 17 cordes pour pouvoir parfaitement s’exercer. S’il pourrait très bien se contenter de ceux qu’ils ont déjà, cela ne faciliterait en rien leur progression. C’est donc ainsi que Satowa va avoir une idée pour la moins surprenante qu’elle va appliquer sans en parler à ses collègues. Ses pas vont la guider jusqu’à son ancienne demeure, là où vit sa mère qui l’a exclue depuis tout ce temps. En arrivant devant les portes de ce lieu, elle va alors faire la rencontre d’une élève de cette école dont le talent n’est déjà plus à démontrer. Décidant de la suivre à l’intérieur, elle va finalement tomber nez à nez avec la personne qu’elle recherchait à savoir la femme qui la mise au monde. Si leur relation est toujours aussi glaciale, notre adolescente ne perd pas pied et décide de lui demander la permission d’emprunter l’un des instruments servant à l’étude. Si elle refuse dans un premier temps, la discussion va finalement lui faire accepter cette proposition même si elle veut en contrepartie que sa propre fille ne remette plus jamais les pieds dans cette demeure. Acceptant cela, Satowa repart et espère tout de même au fond de son cœur qu’elle pourra changer la vision de sa mère.

Kono Oto Tomare a décidé de ne pas faciliter la tâche de nos compagnons de route à travers cette cinquième excursion. Alors que l’on se disait qu’ils avaient enfin pu aller de l’avant, un élément perturbateur va faire une entrée fracassante. Un nouvel obstacle qui va directement être lié à l’une des actrices principales et qui pourrait bien avoir une grande importance pour le futur. Un défi inédit qui pourra soit mené le club vers de nouveaux horizons ou bien le conduire directement à sa chute. Une rencontre qui va bouleverser pas mal de choses.

Kono Oto Tomare 5 2

Quel joie de voir cela.

Comprendre ses lacunes

 Si l’on aurait pu craindre que l’arrivée de cette jeune demoiselle puisse poser un problème à nos amis, cela n’est que temporaire. En effet, il est vrai que ses intentions sont loin d’être louables et on le sent rien que dans ses dires et son regard. Malgré tout, son entêtement et sa volonté de démontrer la faiblesse de ses élèves vont avoir l’effet inverse. Jusqu’à maintenant, il n’était pas rare de voir nos héros ayant du mal à accepter le fait qu’ils soient loin d’être bons et étaient juste parvenu à surpasser ces problèmes en se serrant les coudes. Cependant, depuis le début de cette saison, ils ont ouvert les yeux sur leur véritable niveau et cela leur a permis d’aller de l’avant. De ce fait, les propos désobligeant de leur tutrice ont beau les toucher quelques minutes, ils se rendent rapidement compte que tout cela a un fond de vérité.

Ils vont donc retourner cette négativité qu’elle cherche à leur transmettre pour en faire un moteur leur permettant d’avancer. On est donc à une étape cruciale de leur évolution, car on a vraiment le sentiment que plus rien ne peut les atteindre. Même les pires sarcasmes et insultes rebondissent sur eux. Une étape cruciale qui fait que l’on ne s’attarde plus sur des faux-semblants ou bien les fantômes du passé. Tout est rayé de la carte pour que l’on se concentre uniquement sur le moment présent et l’objectif à atteindre. Ainsi, on se sent réellement impliqué dans l’aspect compétitif et sportif de la série. Malgré tout, il va quand même être pertinent de voir ce que va bien pouvoir amener comme autres changements cette étudiante qui pourrait bien voir son piège se refermer sur elle-même. La noirceur qui habite ses yeux risque fort de disparaître devant la lumière qui auréole autour de ce club.

En prenant le parti d’intégrer un tout nouvel élément au sein du groupe, Kono Oto Tomare rajoute une bonne dose de suspens. En effet, la venue de cette demoiselle est l’occasion de se poser tout un tas d’interrogations et de craindre pour l’avenir du club. Cependant, ce premier contact permet aussi de percevoir qu’il y a bien plus qu’une simple volonté de mettre des bâtons dans les roues à ces musiciens. Il se pourrait même que cette intruse puisse être d’une aide cruciale et trouver la chaleur humaine qui pouvait lui manquer au sein de cette équipe haute en couleur.

Kono Oto Tomare joue sur plusieurs tableaux

Kono Oto Tomare signe ici une nouvelle prestation de haute volée en parvenant à nous faire craindre le pire pour le club. En effet, l’arrivée de cette tutrice inquiétante sème une certaine confusion autant chez les personnages que chez le spectateur. Malgré tout, on parvient à tirer une excellente leçon de cette rencontre et on comprend alors que ce qui pouvait sembler néfaste peut devenir une force. Le studio parvient habilement à retranscrire cela et à nous faire voyager en compagnie de ce groupe dans leur quête de la réussite. Chaque épreuve a beau offrir son lot de difficultés, on sent de plus en plus qu’ils parviendront à tout surpasser. On ressent alors presque une fierté de voir tout le chemin qu’ils ont parcouru et impatient de voir ce qui leur restent à franchir pour atteindre leur but. Rien qu’en implantant ce nouveau facteur, l’histoire vient de prendre une tournure à la fois surprenante et captivante. Une manière d’amener un élément extérieur à notre équipe à interagir et à avoir une influence sur leur futur. En plus de cela, on ne peut qu’être ébloui par toute l’émotion qui parvient à se dégager de chaque note qu’ils parviennent à sortir. L’entraînement a beau débuter depuis peu, on peut entrevoir à quel point celui-ci pourra leur être bénéfique.

C’est donc avec toujours autant de joie et de plaisir que l’on recommande cette série qui a su atteindre un tout autre niveau au travers de cette saison 2 qui ne fait que débuter. On est très curieux de voir comment les choses vont évoluer au vu de ce que l’on peut entrevoir. Qu’il s’agisse des agissements de notre nouvelle camarade ou bien les plans qui sont en train de se manigancer dans l’ombre, la saga montre un immense potentiel. Même si tout semble noir autour d’eux, on reste stupéfait par la chaleur et la lumière qui se dégage de cette team dont les membres se serrent les coudes en toute occasion. Outre cela, il faut aussi reconnaître que l’anime parvient à instaurer un rythme soutenu sans pour autant zappé certains détails. Chaque détail est parfaitement mis en place afin d’enrichir l’expérience proposée au spectateur qui parvient à nous faire vibrer à chaque fois. Maintenant, on est en droit de se poser plusieurs questions au vu de ce qu’il s’est passé durant cette escapade. Est-ce que notre nouvelle camarade va changer d’avis concernant ces jeunes gens dont elle doit s’occuper ? Quel peut bien être son plan en acceptant un tel rôle ? Nos amis parviendront-ils à tirer profit de ce changement pour s’améliorer ? Est-ce que le passé finira par refaire surface ? On va avoir du mal à attendre jusqu’à samedi pour connaître la suite de toute cette histoire.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre analyse ainsi que votre ressenti concernant ce cinquième épisode de Kono Oto Tomare. Pensez-vous que leur nouveau professeur aura une incidence sur leurs prochaines performances ? Croyez-vous qu’elle aussi parviendra à être touchée par la douceur qui entoure ce groupe ? Trouvez-vous que Chiaki a un véritable don pour cet art ? Est-il possible, selon vous, qu’ils parviennent à concrétiser leur rêve même si celui-ci peut sembler fou ? Qu’attendez-vous pour la suite ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger et débattre autour de cette licence. 🙂

Kono Oto Tomare 5 1

Satowa a encore beaucoup de choses à apprendre.

© Amu/SHUEISHA, KONOOTO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *