Libraire jusqu'à l'os-Vol.-1

Libraire jusqu’à l’os tome 1 : les aléas d’une librairie

Pour terminer cette semaine de rentrée, on s’est dit qu’il serait intéressant de mettre à l’honneur un manga à l’univers à la fois singulier et pourtant si réel. On parle bien sûr ici du premier tome de Libraire jusqu’à l’os qui est arrivé il y a peu dans le catalogue de Soleil Manga. Alors que l’on a l’habitude de vivre des histoires rocambolesques à travers toutes ces œuvres que l’on découvre, il existe aussi des titres bien plus atypiques. Cette nouvelle licence fait clairement partie de cette catégorie. En nous plongeant dans cette lecture, on ne s’attendait pas à vivre une expérience aussi bien pensée et que captivante. A travers l’auto-dérision, mais aussi de nombreuses anecdotes véridiques, la mangaka nous délivre ici un conte décrivant avec brio le quotidien que l’on peut vivre en travaillant dans une librairie. Un métier bien loin d’être facile et bien différent des stéréotypes que l’on peut lui coller. Sans même s’en rendre compte, on se laisse emporter par ce récit sincère, drôle et surtout offrant une nouvelle vision de ce job. Il est donc grand temps de voir ce qui fait toute la force de ce premier volume et on espère que vous êtes prêts à retrousser vos manches.

Un quotidien mouvementé

Libraire jusqu'à l'os-client

Un lieu de rencontre.

Libraire jusqu’à l’os, imaginée par Honda, est loin d’être un manga ordinaire. Celui-ci nous conte les péripéties de notre auteure alors qu’elle travaille au sein d’une librairie. Passionnée par son métier même si elle ignore encore beaucoup de choses concernant les œuvres qui l’entourent, elle est toujours prête à faire de son mieux. Malheureusement pour elle, son quotidien ressemble à un vrai champ de bataille dans ce lieu où l’amusement, la découverte et le savoir se réunissent. Entre les clients étrangers, les personnes désireuses de faire de nouvelles expériences et les contraintes liées à ce métier, Honda n’a clairement pas le temps de souffler. Cependant, elle peut tout de même compter sur les autres membres de son équipe avec qui elle forme presque une famille. Des alliés de poids qui doivent aussi combattre à ses côtés pour espérer accomplir leur devoir. Une porte ouverte sur cet environnement que beaucoup de monde rencontre, mais où chacun ignore ce qu’il peut bien se passer en coulisses.

Il faut dire que le monde du manga et de la bande dessinée de manière générale ne cesse de grandir et de changer. Les goûts et les modes bougent constamment et il ne faut pas louper le coche pour pouvoir aiguiller les clients dans leur recherche. Pourtant, Honda va aussi devoir faire face à des situations plus que singulières et qui vont exiger d’elle de s’adapter et de trouver des solutions étonnantes. Voici le quotidien d’une jeune libraire qui entre sur son lieu de travail sans savoir quelles seront les épreuves qu’elle devra traverser chaque jour. Un déferlement de surprises qui vont la pousser toujours plus loin et nous faire rire à de multiples reprises. Même si ce travail peut lui sembler éreintant, rien ne vaut à ses yeux le sourire d’un client qui est heureux au moment de repartir avec son achat. Une récompense qui l’encourage à se dépasser et à se retrousser les manches. Le début d’une vie pleine de surprises qui pourrait bien la conduire vers d’autres horizons. Un récit où humour, réalité et douceur se rencontrent pour le plus grand plaisir des lecteurs.

Ce qui fait tout le charme de Libraire jusqu’à l’os est ce mélange d’humour et de sincérité qui se dégage de chaque case. Plutôt que d’expliquer stoïquement tout ce qui constitue le quotidien de ce travail, tout est amené avec une envie de faire rire et ainsi attirer le regard du lecteur sur ce que peuvent vivre les gens travaillant dans ces lieux. Ces déboires et autres rencontres nous marquent et font que l’on se met à réfléchir à quel point il n’est pas facile d’accomplir les tâches qu’incombent un tel emploi.

Un métier plein de surprises

Libraire jusqu’à l’os fait clairement partie de cette catégorie de lecture dont on ne sait quoi en penser lorsqu’on la en main au départ. On se demande bien ce que l’on va pouvoir trouver au sein de ces pages et surtout si ce récit parviendra à nous tenir en haleine sur la longueur. Pourtant, toutes ces interrogations finissent rapidement par s’envoler alors que l’on pose les yeux sur notre héroïne et sa vie particulièrement mouvementée. Il n’est pas question ici de grands combats, de monde à sauver ou bien d’ennemis à abattre. On se retrouve devant une fenêtre qui donne sur une librairie où les employés luttent chaque jour pour accomplir leur travail. C’est à cet instant précis que l’on peut déceler la véritable force de ce manga qui nous sert une parfaite représentation du métier de libraire. Que cela soit à travers des anecdotes drôles, des situations cocasses ou bien des problèmes graves, rien n’est laissé au hasard. On est pleinement plongé dans ce quotidien qui nous montre son véritable visage et qui parlera forcément à ceux ayant côtoyé ces boutiques où l’on peut rapidement se perdre au milieu de toutes ces oeuvres.

Ce qui est remarquable lorsque l’on se lance dans cette première escapade, c’est à quel point tout est pensé pour amener autant le sourire chez le lecteur qu’une profonde réflexion. Bien évidemment, on ne peut s’empêcher de rigoler en voyant les clients que peuvent rencontrer notre équipe ainsi que leurs demandes qui prennent souvent de court leur interlocuteur. Alors que l’on rit en voyant cela, notre esprit se met peu à peu à s’ouvrir sur ce que c’est que d’être libraire. Un métier bien loin d’être facile et qui offre autant des moments de joie que des instants de doutes et de détresse. Le travail quotidien auquel on peut assister de la part de ces collègues est absolument colossal et on comprend alors tout ce que cela implique que de pouvoir fournir des lectures au reste de la population. Qu’il s’agisse des problèmes de stocks, de la réalité du marché, du relationnel ou même de la barrière de la langue, rien n’est oublié. Tous ces éléments viennent enrichir une histoire déjà fascinante et qui nous donne envie de nous perdre au sein de ces immenses étagères où trônent de très nombreuses aventures littéraires.

Une nouvelle licence et c’est encore une belle surprise que l’on a devant nous. Libraire jusqu’à l’os, de par cette introduction, réussi pleinement son pari qui pouvait sembler difficile au premier abord. Tout est habilement dosé pour que l’on ressorte de cette lecture à la fois divertit, amusé et poussé à la réflexion. Un mélange qui marche et fait que l’on s’intéresse grandement à toute cette équipe qui tente tant bien que mal de répondre aux exigences et demandes de leur clientèle. Un écrit important et intéressant de lire.

Libraire jusqu’à l’os dépeint un tableau captivant

Libraire jusqu'à l'os-surprise

Des clients bien étranges.

Il y a des mangas atypiques qui parviennent à nous scotcher en un temps record. Libraire jusqu’à l’os fait partie de ces derniers et réussit à s’adresser au passionné de lectures que l’on est et de nous transposer de l’autre côté du miroir. On découvre, à travers cette petite aventure littéraire, un monde bien loin de ce que l’on pouvait imaginer et qui nous montre aussi une vérité touchante. On ne peut que ressentir un profond attachement à l’égard de la mangaka qui délivre dans ces quelques cases une partie de son parcours. Un quotidien que l’on aime comprendre et qui ne nous épargne rien. Que ce soit la joie de conseiller un livre ou le malaise devant un client étranger dont on a du mal à comprendre la demande, tout est fait avec une sincérité qui ne peut nous laisser de marbre. Une belle épopée humaine qui sait pleinement comment s’adresser à nous tout en nous donnant constamment envie d’en apprendre plus sur cet environnement que l’on rencontre souvent et dont pourtant on ignore de nombreux détails. De plus, cette lecture parle aussi énormément à ceux pratiquant ou ayant fait ce travail et qui peuvent se transposer à la place de notre personnage central.

On ne peut donc que recommander chaudement ce premier tome qui mérite largement le coup d’oeil. Comme certaines oeuvres par le passé, il est complexe de pouvoir conseiller ce titre à un lectorat en particulier. En effet, le sujet traité est si important et intéressant que l’on ne peut que vous dire de vous lancer dans cette saga peu importe ce que vous appréciez comme genre. On a devant nous un titre qui touche tous les amoureux de littérature, et cela, bien au-delà de la sphère du manga. Une introduction qui brise largement les codes habituels de ce type de lecture et qui devrait amplement rejoindre la bibliothèque de chacun. Un très bon divertissement qui est à la fois comique et instructif tant de par sa forme que par son fond. A présent, il est pertinent de se poser quelques questions concernant l’oeuvre et sa suite. Tout d’abord, comment la licence va-t-elle pouvoir continuer sur la durée ? Quelles autres anecdotes et rencontres allons nous vivre ? Quelles furent les autres épreuves qu’a dû traverser notre jeune libraire ? Des réponses que l’on a hâte de pouvoir trouver.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que vos impressions concernant ce premier volume de Libraire jusqu’à l’os. Avez-vous été touché par les déboires de notre libraire ? Trouvez-vous que ce titre reflète avec réalisme les tracas que peuvent vivre ces employés ? Pensez-vous que l’humour est un bon moyen d’exprimer tout ce qui gravite autour de ce métier ? Qu’attendez-vous pour la suite du récit ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger et discuter avec vous de ce sujet. 🙂

© Honda / Media Factory

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *