Samurai Comeback

Samurai Comeback tome 1 : les visiteurs venus d’ailleurs

Quoi de mieux pour bien débuter notre semaine d’articles que de s’attarder sur une aventure totalement loufoque et WTF. Si l’on apprécie grandement ce type d’œuvres de par leur aspect distrayant, il est assez difficile de traiter en profondeur de ces lectures qui cherchent avant tout à nous surprendre par l’absurde et une profonde dérision. Malgré tout, on a aussi le droit à des récits bien plus riches et allant bien plus loin que la simple envie de faire rire. C’est le cas de la saga que l’on va parler aujourd’hui qui parvient à mêler samouraï, modernité et voyage dans le temps. C’est Samurai Comeback qui se trouve derrière ce cocktail explosif et qui vient tout juste de faire ses débuts dans le catalogue d’Akata. Rien qu’en lisant le synopsis, on se doute déjà de ce que l’on risque fort d’avoir. Cependant, ce manga va aussi prendre une autre route bien plus intéressante de par les personnages que l’on connaître et surtout leur appréhension du monde qui les entoure. Une surprise qui apporte autant le rire que certains sujets importants et saisissants. On espère donc que vous êtes prêts à revêtir votre armure et à combattre aux côtés de ces hommes légendaires.

Pas besoin de 88 miles

Samurai Comeback-voyage

Les visiteurs débarquent !

Samurai Comeback, imaginé par Tsuru Moriyama, nous fait remonter le temps à une époque où le Japon était en plein bouleversement. Une ère où les conspirations et les tentatives de révoltes étaient légions. Face à toutes ces menaces, un groupe de guerriers parvint à sortir du lot et à protéger la nation des gens voulant la bouleverser. Il s’agit bien sûr des membres du Shinsen-gumi qui éradiquent leurs adversaires au fil de l’épée sans leur laisser la moindre chance. Alors que les quatre combattants les plus renommés s’apprêtaient à faire éclater une fois de plus leur justice, un étrange événement va venir chambouler leur mission. Tandis qu’ils étaient sur le point de mettre fin à un terrible coup d’état, un éclair vint illuminer le ciel. Tel un signe du destin, il vint s’abattre sur l’épée d’un de leurs agresseurs et alors qu’ils furent tous aveuglés par la lumière qui éblouissait la pièce, la surprise fut grande alors qu’ils ouvraient les yeux. Leur ville, dont ils étaient si fiers, avait disparu et à la place se trouvaient une jungle de ferraille et d’êtres humains qui pullulaient autour d’eux. Totalement surpris par tous ces gratte-ciels et ces voitures, nos quatre comparses étaient prêts à dégainer leur sabre à tout instant.

Ils venaient tout juste de faire un sacré bon dans le temps et de se retrouver téléportés dans le Kyoto contemporain. Là où leur vie était guidé par des valeurs qu’ils chérissaient, ce nouveau monde ne semblait aucunement être régi par celles-ci. Le terrorisme, les agressions et autres actes pouvant leur sembler odieux étaient légions sur cette terre. S’ils sont déterminés à rester fidèles à leurs principes, nos guerriers doivent tout de même s’adapter pour éviter d’attirer l’attention sur eux. Une mission bien difficile pour ces quatre gaillards qui préfèrent laisser l’acier parler pour eux. Reprenant rapidement leurs esprits, ils vont maintenant tout faire pour essayer de redresser leur pays de la décadence qu’il a pu subir dans ce futur qui peut leur sembler cauchemardesque. Réussiront-ils à accomplir un tel exploit ? Cela est moins sûr au vu de ce qu’ils vont devoir combattre et du fait qu’ils sont de parfaits étrangers en ce lieu. Le début d’une longue et périlleuse épopée où le credo des samourais sera mis à rude épreuve.

Ce qui nous a frappés lors de notre excursion dans ce premier volume de Samurai Comeback est la façon dont le titre parvient à faire coexister deux aspects bien distincts. Qu’il s’agisse de son côté comique ou de ses scènes d’actions, cette introduction frappe un grand coup en nous faisant voguer d’une rive à l’autre avec une maîtrise déconcertante. Une épopée à travers le temps qui va au-delà des premières impressions que l’on pouvait avoir pour nous proposer un ouvrage complet et surtout grandement divertissant.

Entre action et humour

Samurai Comeback est une oeuvre qui alterne entre deux visages bien distincts. Bien évidemment, le premier n’est autre que son côté totalement délirant. Il n’y a qu’à lire le pitch de base pour se douter que le périple que l’on va vivre va être hors du commun. Après tout, il est normal pour des gens ayant été victimes d’un voyage dans le temps de réagir étrangement et de se sentir totalement perdu. Cette scission entre ces deux époques est parfaitement maîtrisée et elle atteint son paroxysme en voyant les réactions de nos nouveaux amis en découvrant ce monde qui leur est totalement inconnu. Cela sert grandement à l’amusement que l’on peut ressentir tout au long de ces pages où l’on se demande constamment ce qui va bien pouvoir se passer quand nos guerriers vont se confronter à quelque chose qui leur est inédit. De ce fait, le travail fait au niveau des dessins et surtout des expressions de nos héros est incroyable et est autant caricatural que représentatif de cette virée hors du commun. Pour finir sur cette partie hilarante, le point qui vient aussi nous marquer profondément est surtout la façon dont notre quatuor règle les soucis. Cela se passe souvent dans le sang et la violence ce qui correspond autant à leur façon d’être que l’époque d’où ils viennent. Ainsi, on est constamment choqué et ébahi en les voyant trancher tout ce qui leur semble dangereux et louche.

Pourtant, il ne faudrait pas résumer ce manga à une simple lecture comique ou WTF. En effet, derrière ses allures farfelues se cache aussi une profondeur que l’on n’imaginait même pas et qui va grandement jouer sur l’appréciation du lecteur. Il s’agit de ce choc des cultures au sein d’un même pays, mais à deux moments différents de l’espace-temps. Cela est représenté par nos hommes du Shinsen-gumi qui ont toujours eu un sens fort de la justice de par leur statut et le rôle qu’ils jouaient dans ce Japon qui semble bien loin maintenant. En voyant ce que devient leur pays, ils sont autant fascinés que terrifiés en voyant certains aspects de leur système qui ont tout simplement disparu ou bien profondément changés. Ils redécouvrent leur pays natal d’un autre œil et se demande bien quel peut être leur place ici et surtout si leur devoir a pu servir à quelque chose face à toutes ces horreurs du quotidien. Alors qu’ils étaient le bras armé de la justice et de leur souverain, ils sont maintenant considérés comme des cosplayers qui doivent marcher droit sous peine de finir en prison. Un revirement qui est aussi pertinent qu’intriguant à suivre. Un point de vue intéressant et qui captive notre regard au fur et à mesure de notre avancée.

Samurai Comeback est un titre qui vaut largement le coup autant pour l’amusement qu’il procure que pour tout ce qui gravite autour de ce noyau déjanté. On s’est rapidement laissé emporter par ce récit qui nous aura autant fait rire que toucher par moments en contemplant la détermination et le courage de ces protecteurs de la justice. Quatre hommes qui ont juste eu le malheur d’être au mauvais endroit au mauvais moment et qui doivent maintenant s’acclimater à cette nouvelle vie pour espérer survivre. Une belle petite pépite.

Samurai Comeback aiguise son tranchant

Samurai Comeback-début

Que le spectacle commence.

Il y a un constat rapide que l’on peut faire concernant notre approche de cette collection WTF propre à l’éditeur. A chaque fois, on est agréablement surpris par ce que l’on découvre, car en plus de nous faire beaucoup rire, la majorité de ces séries arrivent à faire ressortir autre chose que la simple comédie. Samurai Comeback fait partie de ce lot alors que l’on ne savait pas du tout ce que cela allait pouvoir donner lorsque l’on s’est décidé à le prendre. Une curiosité qui nous aura permis de passer un formidable moment entre rires, scènes d’actions hypnotisantes et surtout des personnages que l’on apprécie rapidement. Le rythme ne cesse de s’accélérer au fil des cases et l’on se retrouve presque dans le même état que nos nouveaux compagnons de route qui se retrouvent désorientés. Un changement brusque dans leur existence servant habilement de sol fertile pour une suite fascinante et qui nous donne envie de voir ce qu’il va advenir d’eux. L’auteur a su donner naissance à une épopée temporelle efficace autant par ses situations loufoques que par la profondeur de ces individus que l’on apprend à connaître au fil de nos pas. Un sacré tour de force qui frappe un grand coup ici.

Vous l’aurez donc rapidement compris, on a grandement apprécié notre immersion au sein de ce Japon moderne vu à travers le regard d’hommes n’ayant pas leur place dans cette immense fourmilière. On le répète, mais on a devant nous une excellente surprise qui mélange parfaitement les genres et recèle bien d’autres atouts que sa façade délirante. Si vous aimez vous détendre, rire et aussi être témoin d’une histoire plus complexe qu’il n’y paraît alors Samurai Comeback est largement le manga qu’il vous faut. Que cela soit au niveau des dessins que de la narration et du charisme de nos protagonistes, rien n’est laissé au hasard. Chacune de ces pièces s’emboîte parfaitement les unes avec les autres pour afficher au final un tableau que l’on prend plaisir à parcourir de bout en bout. Bien sûr, il est impossible de quitter un premier tome sans avoir une myriade de questions qui nous viennent à l’esprit. Quelles vont être les prochaines actions de nos épéistes ? Pourront-ils trouver un moyen de retourner dans le passé ? Devront-ils vivre à jamais à cette ère qui leur semble être un pur mystère ? Seront-ils capables de se tenir à carreau pour éviter une nouvelle vague d’ennuis ? On est très curieux de voir comment ce conte va évoluer !

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce premier volume de Samurai Comeback. Trouvez-vous le concept aussi intéressant que délirant ? Pensez-vous que l’on aura le droit à de belles aventures au contact de ce groupe hors du commun ? Cet humour fut-il efficace lors de votre lecture concernant ce voyage dans le temps ? Quel est le membre de ce quatuor que vous avez préféré dans cette introduction ? Qu’attendez-vous pour la suite de cette épopée ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger, discuter et débattre autour de ce sujet. 🙂

© 2002 Moriyama Tsuru, Shogakukan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *