Drifting Dragons

Drifting Dragons tome 1 : l’heure de la chasse a sonnée !

Pour bien débuter cette nouvelle semaine d’articles, on s’est dit que l’on allait essayer de s’ouvrir un peu l’appétit avec une saga plus qu’atypique. Il n’est pas rare de voir des œuvres aborder un aspect culinaire à travers leur récit afin de proposer une expérience diversifiée et surtout intrigante. Pourtant, rares sont les mangas à parvenir à se servir de cet élément pour l’incruster dans un monde aussi riche et prenant que la série dont on va parler aujourd’hui. Si vous l’avez lu, vous savez de quelle oeuvre on parle. Il s’agit de Drifting Dragons dont le premier tome est arrivé il y a peu aux éditions Pika. Nous plongeant dans un univers de fantasy, on n’était pas du tout préparé à ce qui nous attendait. Si l’annonce de cette nouvelle licence avait éveillé notre curiosité, la lecture de cette introduction a largement su transformer cette envie de découverte en un profond désir de connaître la suite. Une épopée à la fois gustative et épique où l’action se déroule en plein coeur des nuages. On espère donc que vous êtes prêts pour une virée aérienne de haute qualité où la majesté de certaines créatures est avant tout vu comme une ressource cruciale pour tous.

Pas facile la vie sur un dragonnier

Drifting Dragons-Mika

C’est l’heure du repas.

Drifting Dragons, imaginé par Taku Kuwabara, nous plonge dans un univers féerique. Au sein de ces terres, nombreux furent les aventuriers qui essayèrent de se mettre en quête des légendaires dragons qui virevoltaient au-dessus d’eux. Pourtant, ce job a fini par s’estomper avec le temps pour ne devenir le rêve que de quelques individus que la plupart des gens n’hésitent pas à qualifier de fous. Aujourd’hui, le Quin Zaza est l’un des rares dirigeables dragonniers à parcourir encore ces cieux à la recherche de nouvelles proies à harponner. Une activité pouvant être enrichissante, mais qui est aussi extrêmement dangereux au vu de la menace que représentent ces monstres ailés qui parcourent cet immense terrain de chasse. Si tous ceux qui composent l’équipage de ce vaisseau ont une raison bien particulière de grimper sur ce navire volant, ils sont tous unis face à l’adversité que peut leur offrir leur quotidien. Une multitude de désirs entourant les dragons et qui pousse tous ces gens à lutter bec et ongles pour pouvoir se sortir de chaque situation. Entre rêves de découvertes, désir de chasser ou même juste le goût de l’aventure, nombreuses sont les raisons animant ces êtres à s’envoler.

Ce qui est sûr, c’est que la chasse de tels monstres est aussi un formidable gagne-pain. Que cela soit pour simplement amasser de l’argent ou profiter des nombreuses richesses que peut receler un corps aussi gigantesque, le simple fait d’abattre l’un d’entre eux suffit à combler les désirs de tout un village. Cependant, s’il y a bien aussi une raison qui pousse les chasseurs à traquer ces êtres célestes provient des multiples nutriments et ressources permettant de confectionner des plats divins. Pourtant, si la récompense est grande, les dangers qui se frottent à cet équipage sont bien loin de se cantonner à la simple traque de ces ennemis. Entre les tempêtes, les pirates de l’air ou bien les autres éléments hostiles pouvant ponctuer un tel périple, il est difficile pour eux de pouvoir souffler un peu. Heureusement, parmi les membres de ce groupe se trouve un dragonnier expérimenté qui fait fi de la menace qui lui fait face pour se jeter sur sa cible sans la moindre hésitation. Son nom est Mika et il est prêt à tout pour pouvoir satisfaire l’appétit qui ronge son estomac. C’est ainsi que vivent ces hommes et femmes qui donnent tout ce qu’ils ont pour pouvoir avancer chaque jour un peu plus malgré les difficultés rencontrées.

En nous aventurant dans ces contrées qui nous étaient inconnues, nous avons pu faire la connaissance d’un groupe hors du commun. Drifting Dragons, avant d’être un titre nous mettant aux prises avec ces gigantesques créatures, est tout d’abord un récit mettant à l’honneur le quotidien de ces gens ayant voué leur vie à la chasse au dragon. Une existence bien loin d’être aisée et plaisante au vu de toutes les menaces pouvant venir mettre un frein à la bonne avancée de l’équipe. Pourtant, on ne peut qu’être hypnotisé par ce mode de vie qui nous est parfaitement raconté.

Une tranche de vie bien mouvementée

Disons le clairement, on ne savait pas du tout ce que nous réservait Drifting Dragons. Même si on a pris le temps de lire le résumé de ce manga et de voir tout ce qui entourait ce récit, on n’était nullement préparé à ce qui nous attendait. Ce qui est incroyable, lorsque l’on se penche sur ce premier volume, c’est la façon dont l’auteur a su donner de l’intérêt à son univers et surtout à éveiller notre envie d’exploration. Le fait de voir ce dirigeable sillonner les cieux et observer ces individus se confronter à des monstres gigantesques a un effet immédiat sur notre appréciation de cette lecture. On reste ébloui devant ce voyage qui nous dépayse totalement et nous permet d’observer des décors que l’on n’aurait jamais cru possible. Ainsi, outre le fait de vouloir contempler d’autres de ces sublimes et dangereuses créatures, on est avant tout emporté par cette sensation de liberté qui se dégage de ces pages. C’est avant tout cette impression d’évasion qui fait tout le sel de ce titre qui, au-delà de ses grandes confrontations, cache avant tout une histoire cherchant à nous faire oublier tout le reste. En seulement quelques minutes, la réalité s’efface pour nous mettre dans la peau d’un de ces dragonniers et l’on se met alors à imaginer tout ce qu’une telle vie pourrait offrir.

D’ailleurs, l’autre point fort de ce premier contact vient des différents personnages que l’on rencontre. Comme on a pu le dire un peu plus haut dans notre résumé, tous ont leurs propres raisons d’avoir choisi le Quin Zaza comme nouveau foyer. C’est là que l’on est témoin de la maîtrise du mangaka concernant l’écriture de ces nombreux acteurs. Ils ont beau n’avoir rien en commun et avoir choisi cette existence pour des objectifs personnels, il n’y a pas une seule seconde où l’on sent une scission au sein du groupe. Bien au contraire, tout le monde est uni face à l’adversité et on sent même une profonde camaraderie unir ces derniers. Après tout, il forme presque une immense famille où chacun doit prendre soin de l’autre pour espérer survivre et décrocher le pactole. De ce fait, l’individualité ayant provoqué la participation de tant de gens sur ce vaisseau va être le principal moteur permettant à cet équipage d’avancer main dans la main. Il y a donc une certaine chaleur humaine qui se dégage de ce moyen de transport où malgré les obstacles et les épreuves subis, chacun continue de vivre et de sourire en compagnie de ces compagnons d’infortune avec qui ils partagent ce voyage aussi risqué qu’inoubliable. Une petite dose d’émotions qui fait son effet et qui vient ajouter la cerise sur un gâteau déjà bien savoureux.

Quelle belle surprise que ce Drifting Dragons qui nous aura enchanté un peu plus à chaque nouveau pas que l’on faisait au sein de ce monde. Un dépaysement total qui nous a autant sublimé de par ses somptueux paysages que fait frissonner au contact de ces monstres dont chaque partie s’avère être un véritable trésor. On ferme alors la dernière page en souhaitant ardemment pouvoir retrouver nos nouveaux amis le plus rapidement possible afin de voir ce que leur réserve l’avenir. Un futur toujours inquiétant, mais qui cache aussi une profonde beauté et une chaleur humaine poignante.

Drifting Dragons nous délivre sa meilleure recette

Drifting Dragons-dragon

Une sacrée prise.

En nous immergeant dans ce premier tome de Drifting Dragons, on ne s’attendait pas du tout à être autant happé par ce qui allait se dessiner devant nous. Un manga qui fait clairement partie de cette catégorie pouvant proposer un contexte rare et en ressortir une histoire à la fois stupéfiante et intéressante à suivre. En mêlant scènes d’actions épiques et éléments culinaires, cette série parvient à nous offrir un mélange plus qu’étonnant. De par son identité unique, ses personnages atypiques et surtout attachants et un univers prometteur, on se retrouve dans une aventure littéraire pleine de promesses. En plus de cela, le soin apporté à chaque détail de ces dessins apporte aussi énormément à l’immersion du lecteur au sein de ce récit. Une virée à la fois dangereuse et enchanteresse qui nous met des étoiles plein les yeux tout en nous faisant saliver en imaginant tous les bons petits plats qu’il serait possible de cuisiner avec tous ces ingrédients. Une preuve encore flagrante qu’il est tout à fait possible de donner naissance à un ouvrage à l’identité unique et originale tout en conservant un aspect divertissant. Un premier contact bien plus captivant que l’on n’aurait pu espérer.

C’est donc avec une joie non dissimulée que l’on recommande chaudement cette introduction au monde de Drifting Dragons. Une virée qui s’inscrit dans notre esprit et nous donne envie de virevolter dans ces cieux en compagnie de tous ces hommes même si cela signifie vivre une existence compliquée. Au-delà des nombreuses épreuves à surmonter et surtout des dangers propres à ce métier, ces chasseurs de dragons nous montrent ici un visage à la fois touchant et pertinent dans leur manière d’aborder cette vie que de moins en moins de gens accepte de suivre. Un début qui nous donne beaucoup d’espoir pour la suite et qui peut donner naissance à un périple cherchant avant tout à nous faire voyager aux côtés de ces êtres aussi imposants que resplendissants. Si vous aimez les univers fantastiques ou que vous souhaitez découvrir une lecture qui sort de l’ordinaire alors Drifting Dragons a largement de quoi satisfaire vos attentes. De plus, les questions sont nombreuses à présent que l’on vient de refermer ce premier tome. Notre équipage pourra-t-il continuer de vivre à leur façon ? Quels sont les autres dragons qu’ils pourront rencontrer ? Tomberont-ils sur un adversaire bien trop fort pour eux ? Il faudra prendre son mal en patience pour connaître la réponse à tout cela.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce premier volume de Drifting Dragons. Avez-vous trouvé cet univers accrocheur ainsi que son fil conducteur ? Aimeriez-vous voir quels sont les autres types de dragons qui vivent dans ce ciel ? Quel est le plat qui vous a le plus fait saliver ? Appréciez-vous l’équipage dans lequel on se retrouve embarqué ? Pensez-vous que l’on a ici une épopée grandiose ? Qu’attendez-vous pour la suite de cette oeuvre ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger, débattre et surtout discuter autour de ce sujet. 🙂

© 2016 Kuwabara Taku, Kodansha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *