Demon Slayer T7

Demon Slayer tome 7 : direction le pays des rêves

Pour bien finir la semaine, on vous prépare une double dose d’articles. Ainsi, ce vendredi débute tout d’abord sous le signe de la chasse aux démons avec le nouveau tome de Demon Slayer qui va permettre, à ceux n’ayant vu que l’anime sur Wakanim, de découvrir la suite. Après avoir été le témoin de terribles confrontations et surtout d’une rééducation pour la moins intense, on repart trancher du monstre à travers un arc inédit. Si celui-ci est bien connu des fans de la licence, on peut dire pour notre part que l’on aborde cette partie avec un regard totalement neuf étant donné que l’on ignore tout de ce qui va se passer. En tout cas, on peut clairement dire que le fer de lance de Panini a su aiguiser une fois de plus son tranchant en nous proposant un nouvel acte à la fois prometteur, intéressant et surtout très pertinent dans la manière dont est abordé ce nouveau combat. Une série qui s’épanouit de plus en plus à travers sa construction et sa narration pour nous délivrer une prestation remarquable. Le temps est donc venu d’embarquer dans un train pour le pays des songes.

Un billet mortel

Demon Slayer-rencontre

Un sacré équipier.

Demon Slayer, imaginé par Gotoge Koyoharu, s’était arrêté alors que Tanjiro et ses amis venaient tout juste de se sortir d’une situation épineuse grâce à l’intervention de renforts surpuissants. Affaibli et grandement blessé, le trio fut ramené au QG des chasseurs de démons pour pouvoir récupérer. Ce fut l’occasion pour notre jeune épéiste de faire la connaissance de l’ensemble des autres piliers. Si cela aurait dû être un honneur pour le jeune garçon, cette assemblée allait très vite se transformer en un cauchemar pour lui. En effet, la majorité d’entre eux souhaitait voir Nezuko périr de par sa transformation sans même prêter attention au fait qu’elle n’attaquait nullement les humains. Ce n’est que grâce à l’intervention de la plus haute figure d’autorité chez nos traqueurs et la volonté de cette dernière qu’elle put avoir la vie sauve. Malgré tout, la réticence est toujours de mise et peu de personnes semblent enclin à accepter une telle menace potentielle parmi leurs rangs. Cela ne change rien au désir de Tanjiro de sauver la seule famille qui lui reste même si cela signifie devoir s’opposer à l’autorité de ses supérieurs. Suite à cette réunion qui fut décisive pour son avenir, l’épéiste retrouva ses compagnons de route pour une rééducation particulièrement éprouvante.

En plus de pouvoir récupérer leurs forces, ces trois guerriers profitent de cette tranquillité et surtout d’avoir des chasseurs plus expérimentés à leur portée pour suivre un entraînement drastique. Après de longs efforts, ce calvaire est enfin fini et ils peuvent reprendre leur route. Ayant maintenant dans leur arsenal la technique de la concentration totale, ils sont déterminés à faire face à tous les adversaires qui se dresseront sur leur route. Pour atteindre leur prochain objectif, Tanjirô, Zenitsu, Inosuke et Nezuko doivent monter à bord d’un mystérieux train. Pour les accompagner dans leur voyage, ils peuvent compter sur le puissant pilier des flammes Rengoku. Une véritable aubaine pour celui qui cherche à ramener sa soeur vers le monde des humains et qui espère trouver auprès de cet homme des réponses concernant la mystérieuse danse qu’il a pratiqué lors de son dernier affrontement. Malheureusement, il semblerait que le temps ne soit pas encore à la discussion. Cette locomotive pourrait bien transporter nos voyageurs vers un rêve dont ils ne pourront jamais se réveiller. Le combat a déjà débuté alors que le groupe de chasseurs ne s’est même pas encore rendu compte qu’il vient de pénétrer sur le territoire d’un puissant prédateur.

On ne va pas se le cacher, Demon Slayer garde toujours ce plaisir immédiat que l’on peut éprouver depuis le tout début. Pourtant, cet arc narratif va aussi être l’occasion de développer un autre point captivant concernant nos personnages et surtout l’adversaire se trouvant devant eux. Un immense piège qui se referme sur eux et qui va les conduire à devoir faire face à leur désir le plus profond. On est alors hypnotisé par la tournure des événements et surtout ce qu’ils parviennent à raconter en seulement quelques cases où l’émotion est palpable.

Un nouvel arc aussi intense qu’intéressant

En seulement quelques pages, ce nouveau pan de l’histoire de Demon Slayer parvient à apporter énormément d’éléments intéressants à étudier. Tout d’abord, on peut admirer l’incroyable puissance du pilier des flammes. Si l’on avait déjà eu l’occasion de voir le talent de certains de ses compères, le fait de le voir en action va nous montrer à quel point l’écart entre ce groupe et nos amis est encore conséquent. Rien que par son assurance, ses réactions, et même son instinct, ce guerrier se hisse rapidement au-dessus de Tanjiro qui reste ébahi devant lui. On partage alors rapidement son admiration, mais aussi son profond respect pour un chasseur de sa trempe et cela nous pousse aussi à le voir en pleine action face à un adversaire digne de ses capacités. Pourtant, cet individu n’est qu’une infime partie de ce qui constitue tout le charme de cet arc du train de l’infini. Ce qui a retenu toute notre attention vient du traitement apporté aux rêves créés par leur opposant et qui va avoir une symbolique très forte autant pour nos héros que pour les autres passagers. Tout d’abord, le fait de leur faire vivre un rêve pouvant sembler réel oblige chacun à se confronter à une douceur fictive. Vient ainsi donc la question de savoir s’il vaut mieux être prisonnier de ce genre de paradis inconscient ou affronter la terrible réalité.

On entre alors dans une dimension à la fois plus philosophique et personnelle pour chacun d’entre nous. Un affrontement entre le réel et l’imaginaire qui peut parler à n’importe qui et montre ainsi que la joie ressentie dans un de ces songes peut aussi empêcher d’aller de l’avant. De ce point de vue, le mangaka frappe fort car ce message est habilement exprimé de par nos camarades traqueurs de démons, mais aussi les autres occupants de ces wagons. Eux qui n’en peuvent plus d’être à la merci d’un tel monstre accepte de l’aider pour pouvoir rêver éternellement. Ainsi, on est totalement en hésitation devant nos épéistes cherchant à quitter cet endroit fictif et ces pauvres victimes désireuses d’en finir et cela est encore plus vrai lorsque l’on s’attarde un peu plus sur ces hommes et femmes qui embrassent la cause du démon. Il y a donc toujours quelque chose de plus profond et déchirant derrière chaque action et cela ne date pas de cette nouvelle escapade. Demon Slayer, en plus d’être une excellente et grandiose épopée, sait comment faire briller les adversaires ponctuant ce récit. Les prémices d’une confrontation qui nous fait déjà frissonner.

Outre le fait de nous offrir une excellente lecture, ce septième volume de Demon Slayer va même proposer un défi à la hauteur de nos héros. Tout l’aspect rêve est parfaitement maîtrisé afin de donner naissance à une confrontation pouvant se jouer sur plusieurs plans et surtout amenant un récit plus profond qu’il n’y paraît. Comme à chaque fois, l’auteur sait comment attirer la lumière sur des figures secondaires de son histoire et à nous montrer que même le garçon lambda peut apporter quelque chose d’essentiel à un récit. Une richesse qui vient avant tout de cette myriade de personnages.

Demon Slayer prépare son plus beau cauchemar

Demon Slayer-sommeil

Un doux rêve.

Il est clair que l’on a beaucoup apprécié cette nouvelle escapade dans l’univers de Demon Slayer. Ce qui est formidable, c’est que l’arc narratif en cours vient tout juste de débuter et l’on a déjà le droit à des bases solides pour tout ce qui pourrait arriver après. Alors que l’on ressort d’un petit moment de tranquillité ayant grandement apporté sur le plan personnel de chacun des protagonistes, ce nouveau départ permet ainsi d’entrevoir les résultats de leur entraînement. De plus, la menace est vraiment plus grande qu’auparavant étant donné qu’ils ne sont pas les seuls à se retrouver mêlée à ce duel. Ce n’est pas un ou deux civils qu’ils doivent sauver, mais de nombreux passagers. Ainsi, on ressent totalement la peur ainsi que les risques encourus tout au long de ces pages où le moindre faux pas peut causer la mort d’une multitude d’âmes. Un enjeu qui n’aura jamais été aussi grand et qui est nécessaire pour pouvoir permettre à nos héros de prouver qu’ils se sont améliorés et qu’ils peuvent tenir bon face à un adversaire aussi omniprésent à l’intérieur de ce train. Une narration toujours aussi bien rythmée et qui fait que l’on ne s’ennuie à aucun moment durant ce parcours où l’effroi rencontre la stupeur au vu des quelques échanges que l’on peut déjà observer.

C’est donc avec toujours autant de joie et de plaisir que l’on a dévoré cette lecture qui comble largement toutes nos attentes. Si l’on est toujours impatient de voir comment va se dérouler un affrontement entre Tanjirô et les fameuses lunes sanglantes, il ne faut pas oublier que cette série parvient à véhiculer aussi des messages pertinents, touchants et importants. Ainsi, on est aussi très curieux de voir comment l’auteur va parvenir à nous conter l’histoire de ce démon qui semble prendre un malin plaisir à tourmenter ses victimes. De même, le parallèle entre la fiction et la réalité s’estompe peu à peu durant ce duel qui flirte avec de nombreux sujets. Une aventure littéraire qui arrive à donner naissance à un cocktail parfaitement dosé entre humour, action et richesse dans l’écriture. Il ne reste plus qu’à espérer que le manga continuera à suivre cette voie dorée qu’il a lui même façonné et qui fait ressortir tous ses atouts. A présent, il faut que le titre puisse répondre à la majorité des questions que l’on peut se poser une fois ce septième volume fini. Parviendront-ils à vaincre leur adversaire? Que peut bien leur réserver un ennemi aussi retors ? Leur esprit se brisera-t-il devant les illusions de ce démon ? Il ne nous reste plus qu’à être patients en attendant la suite.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce septième tome de Demon Slayer. Appréciez-vous la manière dont est introduit ce nouvel arc ? Pensez-vous que l’on a là un passage pouvant surclasser le précédent ? Avez-vous trouvé le pilier des flammes particulièrement impressionnant ? Trouvez-vous que nos amis ont fait de gros progrès depuis leur dernier combat ? Est-ce que, selon vous, l’adversaire se dressant devant eux parviendra à leur proposer un défi de taille ? Qu’attendez-vous pour la suite ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger, débattre et discuter autour de cette saga. 🙂

© Gotoge Koyoharu /Shueisha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *