Final Fantasy VII Remake (2)

En avant les théories : la fin de Final Fantasy VII Remake

Alors qu’il y a deux semaines, on vous proposait une semaine thématique spéciale sur la mythologie de Final Fantasy VII, il y a un point que l’on n’avait pas évoqué. C’est durant notre comparatif entre le remake et sa version d’origine que l’on a abordé rapidement le cas de la fin de ce dernier opus. Un dernier acte qui a chamboulé énormément de choses et qui se devait donc de faire le sujet d’un autre article rien que pour ce passage. Il faut dire qu’en seulement quelques minutes de jeu, cette nouvelle version va totalement chambouler ce que l’on pouvait imaginer de celle-ci. On tient donc à vous prévenir, mais cet article contiendra bien sûr de nombreux spoilers afin de pouvoir expliquer toute notre théorie ainsi que les nombreux bouleversements. De plus, comme dit dans le titre, il ne s’agit ici que de suppositions et qui ne sont aucunement confirmées. On essaye juste de voir jusqu’où notre esprit va bien pouvoir aller pour savoir ce qu’il va bien se passer dans les prochains épisodes. Il est donc grand temps de faire le point sur cette conclusion qui en a surpris plus d’un.

Le rôle des fileurs

Tout d’abord, il faut savoir que cette fin va surtout beaucoup parler aux gens ayant fini l’opus d’origine, car il y a énormément de rapprochements avec ce dernier. Le premier point qui innove totalement et va être sûrement l’une des principales sources de notre théorie est la présence des fileurs. Ces spectres, qui prennent un malin plaisir à interférer avec notre groupe, sont un élément totalement inédit du Remake. En effet, ils ne sont jamais là dans le premier jeu et sont donc l’une des plus grandes sources d’interrogations de notre voyage. Il faut tout d’abord se rendre compte que leur rôle ici est que le fil de l’histoire ne déroge pas à ce qu’il est prévu. Ainsi, chaque petit changement pouvant avoir un effet boule de neige sur l’avenir de la planète est aussi remédié par ces créatures. On peut par exemple citer l’accident de Jessie qui l’empêche d’aller au réacteur numéro 5 afin que Cloud puisse y aller conformément à ce qu’il s’est passé dans la première version. C’est pareil pour le moment où Hôjo s’apprête à révéler la vérité sur les origines de Cloud et qu’ils l’empêchent ou bien la mort de Barret qui est sauvé grâce à eux. Leurs interventions ne cessent de se multiplier et interpellent donc le joueur qui va alors se poser une question très importante.

S’ils veulent que tous suivent parfaitement le déroulement du jeu de base, cela signifie que ces événements ont déjà eu lieu quelques parts. On entre alors dans plusieurs théories intéressantes concernant le fait que l’on serait dans une réalité alternative de Gaïa qui n’a pas encore vécu le combat contre la Shinra et Sephiroth. Ayant alors connaissance du dénouement réussie de Final Fantasy VII, les fileurs cherchent à tout prix à ce que cela se reproduise afin d’éviter un terrible drame. Il y a donc une connaissance collective qui prend en compte tout ce qu’il a pu se passer dans cette autre “ligne temporelle”. Cela explique ainsi que les quelques visions que l’on peut voir dans notre aventure ainsi qu’à la conclusion rappellent des images d’Advent Children et de Final Fantasy VII. De plus, il est donc tout à fait compréhensible que nos héros ne comprennent pas ces images étant donné qu’ils n’ont pas encore vécu cela. Le simple fait de faire ce parallèle montre que l’on a ici deux titres bien distincts et qui sont pourtant étroitement liés. Cela est encore plus appuyé après les dernières déclarations de l’équipe en charge du projet qui indique que ce Final Fantasy VII Remake fait partie intégrante de la compilation FFVII regroupant tous les jeux tournant autour de cet univers. Le Remake ne serait donc pas simplement pour évoquer une remise à niveau du jeu d’origine, mais bel et bien un épisode à part entière.

Outre tout cela, il est aussi important de noter que de nombreux autres bouleversements ont lieu tout au long de notre avancée. Cela peut autant correspondre à quelques petits détails ou bien à des changements de grandes envergures. Ceci découle autant de cette confrontation contre le destin que des facteurs venant bouleverser le cours des choses. On prend alors encore plus conscience que si ce début d’aventure peut paraître similaire à notre précédente escapade, la suite pourrait être bien différente.

Final Fantasy VII Remake Fileurs

Ils ne nous lâchent pas.

Des changements drastiques

Pour ce qui est des changements notables qu’apportent cette version, ils ne sont absolument pas à prendre à la légère. En effet, si l’on a fait un comparatif entre les deux épisodes, il y a certains points qui réécrivent totalement l’histoire. On peut par exemple citer la survie de Biggs et Wedge qui n’auraient jamais dû échapper à la mort suite à la chute du pilier. Un autre point qui peut sembler anodin, mais qui a aussi son importance est la présence de Rude qui accompagne Réno. Cela permet ainsi aux Turks d’avoir une plus grande importance dans l’histoire et surtout d’avoir un impact considérable sur le futur possible. Cependant, il est aussi à noter que les plus gros bouleversements viennent des interventions des fileurs qui vont aussi instaurer pas mal de questions sur l’avenir. Par exemple, on a déjà pu assister à des scènes qui n’auraient jamais dû avoir lieu dans le jeu d’origine. Même si ces derniers ont permis au destin de reprendre son cours normal, cela veut dire qu’il est possible d’aller à l’encontre de cette volonté qui ne peut nullement tout corriger surtout à travers les interactions qu’il peut y avoir entre notre groupe et Sephiroth. En effet, il y a énormément de choses que l’on découvre ou qui font référence à la conclusion de Final Fantasy VII.

L’un des premiers éléments qui peut sembler anodin n’est autre que la couleur des trois fileurs que l’on affronte au cours des dernières minutes de jeu. Ces dernières représentent respectivement les Armes que l’on pouvait affronter lors de la première version. Un rappel de la puissance de ces créatures créées par la planète elle-même pour se défendre. A la base, elles n’apparaissaient qu’une fois Sephiroth réveillé et parcouraient ensuite le monde pour se débarrasser de toute menace susceptible de nuire à la Rivière de la Vie. S’il s’agissait avant tout de boss optionnels et puissants, mise à part une, ici elles sont intégrées à la trame scénaristique sans pour autant que l’on évoque une seule fois cette appellation d’Arme. Est-ce que cela voudrait dire que Cloud et ses amis deviennent une menace sérieuse à l’avenir de Gaïa de par leurs actions qui changent constamment de ce qu’ils auraient dû faire ? Une réflexion loin d’être inintéressante et dénuée de sens étant donné que l’on arrive tout de même à voir qu’ils parviennent à influencer quelque peu ce futur prédestiné et du fait que les fileurs sont constamment obligés de réorienter l’ensemble de l’histoire dans le bon chemin. Un autre point qui est important de relever est le fait que Rufus peut voir ces esprits alors que Tseng, qui l’accompagne, ne remarque rien. Se pourrait-il que le nouveau président de la Shinra puisse lui aussi jouer un rôle crucial à l’avenir dans ce combat ? Un antagoniste qui pourrait bien changer les choses et surtout filer sur un chemin bien différent de son autre version.

Voici quelques bouleversements et détails qu’il est important de noter pour bien comprendre la théorie que l’on va décrire un peu plus bas. Quoi qu’il en soit, il est pertinent de noter que tout ce que l’on pense entreprendre tout au long de notre périple n’est en fait que le désir d’une force bien supérieure, mais qui ne peut avoir la mainmise sur tout. A ce niveau-là, Final Fantasy VII Remake mène un tout autre combat que son prédécesseur et ainsi apporter des choses inédites notamment concernant le légendaire SOLDAT.

Le cas Sephiroth

Lorsque l’on parle de Sephiroth, on pense bien sûr à ce guerrier mythique qui n’apparaît réellement comme une menace qu’une fois que l’on s’apprête à quitter Midgar. Dans cette nouvelle itération, cet homme est bien plus présent et va même faire sa première apparition très tôt dans le jeu. S’il a été déclaré que c’est en grande partie parce qu’une grande partie du public le connaissait déjà et que cela permettait de ressentir rapidement l’influence néfaste de ce dernier sur Cloud, on peut aussi penser qu’il y a une autre raison à cela. Ce ressenti vient en grande partie de ce qu’il se passe dans le dernier acte. Tout d’abord, il faut savoir que dans le jeu d’origine, c’est Jénova qui appâte Cloud à travers de multiples apparitions de Sephiroth qui sont en réalité des illusions formées à partir des morceaux de son corps. Cependant, si l’on voit que dans le Remake il s’agit des nombreuses personnes tatouées qui prennent l’apparence de ce combattant redoutable, le dernier que l’on peut voir semble être le vrai. Il sait énormément de choses sur l’avenir, le chemin que doit prendre Cloud, il fait même apparaître sa fameuse aile noire et le dernier face-à-face est totalement mis en scène pour correspondre à celui du jeu d’origine. Cependant, il y a une différence notable entre les deux.

En effet, dans la version de base, ce duel se conclut en seulement quelques secondes le temps que Cloud puisse effectuer sa limite Omnislash. Ici, le résultat est différent étant donné que Sephiroth est toujours en vie et va même évoquer le fait qu’il lui reste 7 secondes. Un chiffre bien étrange alors qu’il enchaîne en disant qu’il a encore largement le temps d’agir. On a donc un discours de sa part qui cherche à nous projeter vers l’avenir potentiel de cette série. Il est donc fort probable que le Sephiroth que l’on puisse voir tout au long de notre aventure soit bel et bien lui, mais qui aurait eu connaissance de la conclusion tragique qui devrait lui arriver et qui essaye donc de faire en sorte de guider notre groupe sur un tout autre chemin. On peut le voir à sa faculté d’écarter les fileurs alors que ces derniers cherchent à empêcher nos héros d’affronter cet homme ce qui donnera par la suite le combat contre l’immense fileur dont la grandeur et la puissance font résonance avec la dangerosité du changement qui pourrait bien se produire si Cloud affrontait tout de suite sa némésis. Une construction narrative qui repose alors grandement sur les épaules de cet antagoniste et qui permettrait donc à ce remake de prendre un chemin divergent de son prédécesseur. De plus, il est normal d’imaginer que les visions qu’ont nos compagnons ne peuvent pas vraiment leur parler étant donné qu’il ne s’agit que de bribes et qu’ils ne savent rien du futur qui pourrait les attendre.

Cela permet ainsi de rebondir sur un autre point capital à savoir la réticence d’Aerith à suivre Sephiroth à la fin de la route et aux derniers mots qu’elle dira du jeu. De par son sang d’Ancien, elle a la faculté de parler avec la planète et donc peut-être d’entrevoir les raisons qui la pousse à interagir avec eux. On a d’ailleurs pu s’en rendre compte qu’elle n’a eu de cesse de ressentir avec toujours plus de force cet appel au fil de l’épopée. Elle pourrait donc supposer du danger qui guette le groupe et surtout savoir à quels points les bouleversements peuvent être d’une très grande gravité. On prend par exemple le cas de Zack qui, à la fin de l’aventure, est montré parvenant à survivre à l’assaut des troupes Shinra. On sait que cela n’aurait pas dû être le cas et qu’il aurait dû périr et ainsi transmettre le flambeau à Cloud. S’agit-il d’une autre réalité que celle que l’on parcourt ? La seule chose qui est sûre, c’est qu’Aerith est la seule à se rendre compte de ce changement qui est loin d’être anodin étant donné qu’elle fut la personne la plus proche de Zack mise à part notre ancien SOLDAT. Des éléments qui pourraient donc autant apporter un autre rôle à ce guerrier ayant fait quasiment jeu égale avec Sephiroth et surtout sur le futur rôle d’Aerith. Du fait qu’il est possible que les choses changent, comme ce fut démontré ici, la dernière Cetra pourrait bien être celle qui tentera de faire en sorte que l’avenir ne se détourne pas de son résultat final.

A travers ces quelques informations et surtout ses nombreux mystères, Final Fantasy VII Remake a tous les outils nécessaires pour modifier le récit à sa guise. Un pouvoir très intéressant et qui permettrait donc de raconter quelque chose d’inédit à travers un combat bien différent, mais tout aussi palpitant. On se laisse alors aller à imaginer tout un tas de possibilités et surtout d’entrer au coeur de notre théorie concernant cet épisode. Des spéculations qui montrent à quel point le titre réussit à nous impacter.

Final Fantasy VII Remake Sephiroth

Qui est-il vraiment ?

De multiples possibilités

Il est donc temps de vous évoquer la théorie que l’on a pensé concernant cette conclusion, l’avenir de la série et surtout sur l’ensemble de ce titre. Elle rejoint très fortement celle qui dit qu’il pourrait s’agit d’une réalité alternative. Une ligne temporelle où rien ne s’est encore déroulé et qui est donc un tout nouveau terrain de jeu. Cela implique donc que même si ce début peut sembler suivre le même tracé que son prédécesseur, on peut constater que les divers changements et réactions de nos amis tendent à montrer que cela pourrait bien prendre un virage tout à fait différent. Comme on l’a dit un peu plus tôt, le fait de devoir déjà assister à des changements drastiques implique que tout est possible tandis que le véritable combat à mener est autant face à Sephiroth que contre ce destin préconçu. On a beau savoir que le résultat amènerait forcément à la sauvegarde du monde, la manière dont ce futur souhaité est amené retentit presque comme une prison où Gaïa et les fileurs cherchent absolument à tout contrôler. Il y a donc presque un côté péjoratif à vouloir protéger ces terres de cette manière et c’est ce qui semble se ressentir à travers Cloud et les siens. Il est donc tout à fait probable qu’à partir du moment où ils quittent Midgar, tout puisse changer.

Bien sûr, on peut évoquer le cas de la mort d’Aerith qui pourrait soit ne pas avoir lieu ou alors se dérouler d’une toute autre façon. Il est aussi possible que d’autres personnages que l’on ne pensait pas périr finissent par rendre leur dernier souffle. Les interactions même avec la Shinra et Rufus pourraient eux aussi changer au vu des capacités de ce dernier à pouvoir observer les esprits. Même Zack pourrait très bien faire son retour et cela s’expliquerait aisément pas toutes ses possibilités. Il y a encore beaucoup d’éléments qui restent à décrypter et à comprendre comme la signification du chiffre 7 évoqué par Sephiroth par rapport au temps qu’il reste à Cloud. Le studio a donc parfaitement su garder la même trame scénaristique pour ce premier acte tout en instaurant des éléments, un contexte et des comportements différents brisant la porte que l’on connaissait pour la fractionner en une multitude de petits sentiers dont on ne sait rien. La seule information que l’on a est ce que l’on a vécu auparavant et la confrontation qu’il va y avoir entre cette ancienne expérience et ce futur au suspens insoutenable.

Tout cela nous amène à parler d’un dernier point qui s’avère, pour nous, capital. En effet, il y a un détail qui n’est pas à louper et il s’agit du nom même du jeu. Final Fantasy VII Remake ne porte pas uniquement ce titre pour désigner le travail effectué par ceux qui se trouvent derrière sa réalisation. Il y a un sens, à nos yeux, plus profond et qui mérite d’être étudié au vu de la symbolique que cela peut représenter pour la suite. Un simple mot qui peut apporter tellement de choses uniques.

Final Fantasy VII Remake porte bien son nom

Pour conclure cet article, on tenait vraiment à souligner l’importance du nom qui fut donné à ce Final Fantasy VII Remake. Ce dernier mot est loin d’être anodin. En effet, il a été déclaré officiellement qu’en plus d’indiquer la nature première du travail fourni par toute l’équipe de développement, ce titre avait aussi une autre symbolique plus secrète et en phase avec la narration du jeu. Ce que l’on pense, c’est qu’il ne s’agit pas juste d’une indication comme quoi le titre est un remake. Il s’agit bel et bien d’un message servant à démontrer que l’on est loin d’avoir le même jeu que l’on pouvait croire. Au même titre qu’un Final Fantasy XIII-3 qui s’intitule Lighting Returns, le Remake est clairement là pour sous-entendre le message principal de cette oeuvre. C’est avant tout l’histoire de Cloud et ses amis qui prend un tout autre chemin de leur propre faute. Il est donc tout à fait probable que les prochaines parties perdent ce nom pour lancer cette épopée sur une toute autre voie. De plus, on l’a déjà dit un peu plus haut, mais le combat mené par notre groupe est bien loin d’être le même. S’il est toujours question de sauver le monde et d’empêcher Sephiroth de réaliser ses plans, on sent presque comme une dose de manipulation derrière tout cela.

Que cela soit du côté de la planète ou de cet antagoniste légendaire, chacun souhaite dicter les pas de cette équipe. Il va donc y avoir une lutte bien plus profonde concernant le fait de prendre son destin en main. Que chaque décision, chaque acte et chaque parole a des conséquences et qu’il faut pouvoir vivre avec ces dernières. Cela permet ainsi de voir que tout ce que l’on prenait pour acquis de par notre expérience du premier jeu est faux dans Final Fantasy VII Remake. Tout peut basculer et c’est en cela, on pense, que Square Enix a essayé de proposer un périple différent. Ce n’est donc pas un remake dans le sens que l’on pouvait le penser, mais un remake qui surprend et cherche avant tout à réécrire une oeuvre sur une voie qu’elle aurait très bien pu suivre. Cette nouvelle histoire est donc autant le fruit des développeurs que des joueurs ainsi que de Cloud et ses compagnons. Il va donc être très intéressant de voir ce qui va évoluer et changer par la suite tandis que l’on quitte l’obscurité de Midgar pour s’ouvrir à un monde bien plus grand et aux nombreuses possibilités.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre vision de cette fin de Final Fantasy VII Remake ainsi que vos théories concernant celle-ci. On serait curieux de voir ce que vous avez pensé de cette conclusion et surtout de connaître vos attentes pour la suite. Pensez-vous que l’on aura le droit à une évolution drastique de la trame narrative ? Croyez-vous que Sephiroth sera encore plus redoutable que celui que l’on connaît ? Est-ce que ces possibilités vous donnent encore plus envie de vous pencher sur le futur de cette saga ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger et discuter autour de ce sujet si captivant. 🙂

Final Fantasy VII Remake combat

Le combat ne fait que commencer.

© Square Enix

2 Comments

  • Je suis totalement en phase avec ton interprétation !
    Après avoir fini le jeu j’avais fait quelques recherches sur les fleurs car je n’étais pas bien certain d’avoir compris leur rôle mais j’avais finalement bien vu par rapport au fait qu’ils cherchent à mener vers la structure du jeu d’origine, structure de laquelle Sephirorh souhaite nous faire dévier.

    Du coup de ce point de vue je me demande s’il sera totalement perçu comme antagoniste ou non au fil du jeu.

    Je pense aussi ai cas de Red XIII qui semble avoir conscience de certaines choses en fin de cette première partie. Je me demande du coup si lui et Bugenhagen ne vont pas avoir un rôle plus important par rapport à tour ça, ce qui me plairait bien !

    En tout cas je trouve cette nouvelle direction prise enthousiasmante et j’ai hâte de voir l’évolution de tout ça.

    Ton article est très bien écrit super clair et agréable à lire également. Et il synthétise bien toutes les informations !

    • EspritOtaku dit :

      Je suis très content de voir que l’on se rejoint sur cette théorie et il est vrai que l’ajout des fileurs est très intéressant et pertinent du point de vue même du Remake.
      Sephiroth restera sûrement l’antagoniste, mais apportera une toute autre dimension à la confrontation qui se joue.
      Il est fort probable, et tu as raison de le souligner, que Canyon Cosmos et ses habitants auront un rôle plus important à jouer dans un futur pas si lointain.
      Pareil, je ne m’attendais pas à ce que cela prenne une tournure aussi surprenante et cela ne fait que renforcer notre curiosité pour la suite.
      Un grand merci pour tes très beaux compliments ^_^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *