Blackfury-Vol.-2-La-griffe-du-Styx

Blackfury tome 1 et 2 : prendre en main son destin

Un autre jour commence et cela signifie donc un autre monde à explorer. Si l’on a eu récemment de nombreuses occasions de s’aventurer au sein de lectures captivantes, il y a un titre qui a grandement su éveiller notre curiosité. Dès son annonce, on se demandait bien ce que cela allait pouvoir donner et le style graphique avait aussi su titiller notre intérêt. On a donc pu découvrir, il y a quelques jours, le premier manga des éditions Mahô qui s’intitule Blackfury dont l’arrivée fut réalisée à travers ses deux premiers tomes. Il n’a pas fallu longtemps pour que l’on se plonge dans ce récit qui dénote grandement de ce que l’on a l’habitude de lire habituellement. S’inspirant bien plus du comics ou de la bande dessinée européenne, ce conte va nous immerger dans une épopée particulièrement sombre au sein d’un univers aux multiples possibilités. La surprise des premières pages va alors laisser place à une puissante volonté d’aller plus loin afin de comprendre tous les tenants et aboutissants propres à ce scénario. Une histoire qui va habilement parsemer ses atouts tout au long de ces pages. On espère donc que vous êtes prêts à rejoindre un agent pas comme les autres.

Une arme humaine redoutable

Blackfury-agent

Mieux vaut ne pas se frotter à lui.

Blackfury, imaginé par Goddard et scénarisé aussi par Henscher pour le tome 1 et Adrien Fargue pour le tome 2, nous plonge dans un univers futuriste où l’on fait la connaissance de l’U.P.O. Derrière ces initiales se cache l’Ultimate Peace Organization, une société secrète dont l’objectif semble la protection de l’ensemble des planètes. Une tâche bien complexe, mais qui ne semble pas si difficile pour les têtes pensantes de ce groupe dont les ressources sont considérables. Menant d’étranges expériences afin de donner naissance à des agents redoutables pouvant effectuer les missions les plus périlleuses, ce groupe n’est clairement pas à prendre à la légère. Le plus dangereux membre parmi les rangs de cette entité n’est autre que Blackfury. Ce colosse aux capacités surhumaines et doté d’une résistance hors norme a un palmarès incroyable à son actif. Entre élimination de terroristes, sauvetage, infiltration ou même assassinat, cet homme semble réussir tout ce qu’il entreprend. Malgré tout, il a une prédisposition à agir avec violence si cela lui permet d’accomplir la tâche qu’on lui a confié. Des méthodes pouvant sembler radicales, mais qui ne peuvent être contredites au vu des résultats obtenus. Il est donc envoyé sur tous les fronts afin d’assurer un minimum de tranquillité aux gens qui vivent dans ce système. Heureusement, il est loin d’être seul pour accomplir son devoir.

En effet, il peut aussi compter sur la présente de Sky, son agent de liaison qui est à la fois redoutable sur le plan intellectuel que sur le terrain. C’est dans ces conditions que vivent ces deux individus qui luttent vaillamment contre de nombreux ennemis. Parmi ceux-là, l’Alliance du Styx est sans doute la plus redoutable. Véritable conglomérat de barons du crime, cette société de l’ombre étend son emprise un peu plus chaque jour au sein des différents mondes constituant cet univers. Ce qui semblait n’être qu’à la base un groupuscule cherchant à s’opposer au régime en place s’est rapidement transformé en une organisation d’une incroyable puissance dont les machinations sont de plus en plus grandes. La bataille est alors acharnée et fait de nombreuses victimes malgré les interventions de Blackfury. Ce dernier ne sait pas encore qu’il s’apprête à entamer une longue quête qui va le faire réfléchir sur sa propre existence, mais aussi sur les secrets que cache l’U.P.O. Ce qui pour lui était une vie simple à se battre d’un champ de bataille à l’autre va se transformer en une recherche de la vérité. Les masques tombent peu à peu et laissent entrevoir un danger bien plus grand que tout ce qu’il y a pu avoir auparavant. Il est donc maintenant grand temps pour ce géant de choisir entre servir ou prendre son destin en main.

Il est très difficile de vraiment cerner toute la profondeur de l’histoire propre à Blackfury. Il ne va pas falloir longtemps pour que l’on se perde avec plaisir au centre de toute cette affaire où se mêle manigances, coups d’état et complots. Si l’on parcourt ses cases à un rythme effréné, le titre va réussir à apporter de nombreuses informations importantes permettant d’approfondir les divers mondes que l’on parcourt. C’est d’ailleurs cette virée au sein de tous ces paysages qui va en premier capter toute notre attention. Une exploration bienvenue qui va accompagner à merveille le fond de cette histoire.

Un univers semblant sans limite

Il faut le dire tout de suite, Blackfury est un titre qui brille en premier par la diversité de ses décors, mais aussi parce qu’ils proposent. Il suffit de quelques minutes pour sentir un profond dépaysement qui n’est pas uniquement dû au scénario. L’auteur a clairement pris le temps de donner un profond intérêt à tous ces mondes que l’on va parcourir et qui vont captiver notre regard. On est donc happé par la diversité des peuples, sociétés ou même villes que l’on peut observer et qui se démarquent toujours les unes des autres. Il y a donc presque un aspect contemplatif qui vient s’ajouter à une intrigue qui dévoile peu à peu tout son intérêt au fil des pages. Concernant l’univers en lui-même, il est aussi très intéressant de voir à quel point il sert le récit. Le fait de voguer d’un lieu à l’autre va permettre de souligner la richesse de cette galaxie et surtout montrer à quel point il est possible de raconter de nombreuses histoires à travers tous ces éléments. On est donc en perpétuelle réception d’informations qui vont accroître notre connaissance de tous ces lieux et personnage que l’on suit du regard. Cette grandeur dont fait preuve l’oeuvre pourrait presque faire tourner la tête tant on laisse notre imagination s’exprimer en rêvant à tout ce qu’il pourrait y avoir de plus à dire. Un titre qui va donc grandement jouer sur cette volonté de faire travailler la créativité du lecteur tout en le guidant à travers ces différentes zones par une quête captivante.

Même l’écriture de certains protagonistes va être faite de telle manière que cela va nous donner à réfléchir. On se demande alors quel peut bien être son passé, ce qu’il a vécu auparavant, les raisons qui l’ont poussé à suivre cette voie. D’ailleurs, il est pertinent de noter que l’ensemble du récit se veut très sombre. On est rarement ébloui par une avalanche de couleurs et ceci va aussi exprimer une volonté de la part de ce titre de nous ramener vers cet aspect froid et violent qui semble dicter toutes ces âmes. Les quelques moments de repos et de paix sont très vite balayés pour nous ramener à une action frénétique. La preuve que même au sein de ces planètes civilisés se cachent toujours une noirceur forçant les gens à se battre. Même le message presque politique qui se dégage de la confrontation entre les deux grands camps de ce manga vont aussi dégager un potentiel certain pour la suite et surtout nous montrer une partie captivante de cette fiction qui voyage d’un tableau à l’autre avec une aisance déconcertante. En réalité, Blackfury va offrir tellement d’éléments à décortiquer que l’on est constamment interpellé à chaque case par ce que l’on peut analyser et surtout apprendre. Que cela soit par certaines paroles ou tout simplement quelques visuels, l’auteur forge avec habileté un univers aux multiples cultures.

Outre cet aspect découverte, Blackfury va aussi se démarquer par son très bon mélange entre scènes de combat et cette ambiance mystérieuse qui entoure les groupes que l’on rencontre. En réalité, il est très difficile de savoir sur quel pied danser tant on est interloqué par les véritables motivations de chacun. Un spectacle explosif et violent qui cache aussi de nombreuses intrigues qui vont venir approfondir l’ensemble du background de cette oeuvre. C’est ainsi le fait de vouloir résoudre chaque énigme et percer chaque mystère qui va aussi motiver le lecteur à continuer afin de voir quel est le véritable plan qui se dessine au loin.

Entre action et mystères

Pour ce qui est du scénario en lui-même ainsi que des acteurs principaux de cette pièce, on va surtout accrocher à cette volonté d’amener de l’intérêt autour de nombreuses questions. En effet, si l’on va être interpellé par la politique brutale de notre agent qui frappe avant d’interroger, il va y avoir constamment cette envie de nous faire douter de ce que l’on voit. Très rapidement, on se rend compte que les apparences sont trompeuses et l’on va donc se demander fréquemment si les personnes que l’on voit sont réellement dignes de confiance. Quelles sont leurs intentions ou bien le véritable but de tout ça ? Voilà une interrogation qui va n’avoir de cesse de hanter notre esprit et cet aspect du récit va permettre d’attiser notre curiosité. Le lecteur se prend alors rapidement au jeu d’essayer de trouver la solution à ce casse-tête gigantesque, mais dont certaines pièces manquent encore. Ainsi, le voyage que l’on effectue en compagnie de tous ces gens est autant là pour nous divertir que pour nous montrer qu’on est bien loin d’un conte purement manichéen. Les notions de bien et de mal s’effacent peu à peu pour dévoiler beaucoup de secrets et de tromperies. Les intentions obscures de certains groupes transforment alors une alliance en une terrible geôle tandis que certains ennemis prouvent que le danger n’est pas forcément de leur côté.

En plus de cet aspect énigmatique, le titre va aussi grandement miser sur les relations entre les divers protagonistes afin de nous faire avoir une certaine sympathie à leur égard. D’ailleurs, le lien qui se forge entre Blackfury et Sky est excellent et l’on retiendra aussi la très bonne prestation de celle qui est présentée comme l’adversaire à abattre et qui joue admirablement bien avec toutes les cartes qu’elle a en main. Il y a donc autant un immense jeu au niveau de tout cet empire que l’on contemple que des quêtes plus personnelles permettant d’approfondir l’écriture de chaque individu. Ainsi, on va autant apprécier notre bourrin de service pour sa faculté à combattre et à terrasser ses ennemis que par tous ces flash-backs qui vont enrichir son passé sans pour autant que l’on sache la finalité. Pour en revenir aux scènes de combats, ces dernières sont particulièrement dynamiques et peuvent profiter d’une pâte artistique retranscrivant à merveille la violence de chaque coup. Un rappel important que la douceur et la joie n’ont pas leur place dans cette histoire où tout se règle dans le sang. Ces deux premiers volumes vont ainsi assurer un spectacle rafraîchissant tout en posant les bases d’une intrigue qui prend son temps pour se développer. Tout ceci afin que l’on s’immerge parfaitement dans cette recherche du pouvoir où Blackfury n’est qu’un pion sur un immense échiquier.

Blackfury réussit habilement à faire ce qu’il souhaitait. Son objectif principal était autant de poser les bases d’une quête prenante que les fondations d’un vaste univers où de multiples contes peuvent s’écrire. On ressent alors autant une excitation qu’un profond dépaysement à parcourir ces mondes affichant leur propre culture, faune et flore. A cela vient aussi s’ajouter ce brouillard épais qui recouvre les véritables intentions de chacun et cela suffit amplement à éveiller le désir chez le spectateur de vouloir prolonger l’expérience. Une expédition dans une galaxie qui est loin d’avoir dévoilé tous ses secrets.

Blackfury-UPO

De splendides décors.

Blackfury fait une entrée remarquée

Ces deux premiers volumes de Blackfury peuvent clairement être considérés comme une expérience unique. On n’a eu de cesse de s’évader au sein de ces pages qui ne sont pas uniquement source de bonnes bastons. Les décors que l’on observe, les lieux que l’on visite et les personnages que l’on rencontre forment cette épopée unique en son genre. Cette série n’est pas uniquement le récit d’un individu luttant pour ce qu’il chérit, mais bel et bien l’histoire de tout un univers en perpétuel changement. La curiosité dont on fait preuve est alors au comble du bonheur dès lors que l’on se met à réfléchir à tout ce que peut proposer cette licence. Les mystères propres à chaque organisation sont suffisamment bien pensés pour que l’on ne sache nullement sur quel pied danser. Le postulat de base qui nous était offert s’est alors rapidement transformé pour nous montrer que la confiance est précieuse sur ces terres et qu’il ne vaut mieux pas la donner à n’importe qui. En plus de tout cela, il suffit de quelques minutes pour se rendre pleinement compte de l’imagination dont fait preuve l’auteur. C’est un nombre incalculable de cultures qui sont créées entre ces pages et qui donnent vie à des peuples d’une grande variété. Une épopée stellaire qui nous éblouit par toutes ses richesses et ce sentiment d’évasion que l’on éprouve à chaque nouvelle mission.

Vous l’aurez donc rapidement compris en lisant ces quelques lignes, mais c’est un grand oui pour Blackfury. Si la science-fiction n’est pas un genre que l’on apprécie au départ, les personnes derrière ce récit ont su faire en sorte que cela ne soit qu’une toile de fond. Le coeur de l’intrigue est avant tout basé sur l’humain, les mystères et toutes ces découvertes que l’on fait. Si vous aimez les oeuvres prometteuses affichant un lore grandiose alors vous devriez largement avoir de quoi vous occupez avec cette licence. En quittant ces deux lectures, on n’a pas pu s’empêcher de se remémorer tous ces endroits que l’on a pu observer grâce à ce titre. Un sentiment d’être revenu d’un très long voyage nous assaille alors et montre à quel point cette aventure a su s’emparer de nous. Maintenant, on ne peut décidément pas abandonner Blackfury sans se poser de nombreuses questions pour la suite. Ce dernier va-t-il ouvrir les yeux sur ce qui se passe autour de lui ? Sky jouera-t-elle un rôle crucial dans les bouleversements qui s’annoncent ? Quel est le véritable objectif de l’U.P.O et de l’Alliance du Styx ? Il va maintenant falloir être patient jusqu’au prochain acte de cette fiction fascinante.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ces deux premiers volumes de Blackfury. Avez-vous apprécié l’écriture des personnages que l’on accompagne ? Pensez-vous que notre agent surpuissant finira par se libérer des chaînes qui le retiennent captif ? Croyez-vous que tout ce que l’on peut observer n’est qu’une simple façade à un combat bien plus grand ? Appréciez-vous la diversité dont fait preuve l’auteur dans tous ses décors ? Qu’attendez-vous pour la suite de cette licence ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger, discuter et débattre autour de ce sujet. 🙂

© 2020 Stéphane Goddard / Henscher

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *