The Promised Neverland T14

The Promised Neverland tome 14 : créer un nouveau paradis

On a l’impression que c’était hier que l’on retournait à la rescousse de nos fuyards de Grace Field House. En effet, le délai entre les deux tomes de The Promised Neverland a été réduit pour notre plus grand plaisir. On s’est donc dit que cela serait l’occasion parfaite de voir si ce quatorzième tome serait à la hauteur des attentes que nous avait donné le précédent volume. Sans perdre une seule seconde, notre curiosité nous a fait ouvrir cet ouvrage qui n’a pas cessé d’enchaîner les bonnes surprises. Si l’on est dans une partie plus calme en terme d’actions, cela ne veut nullement dire que ce qui se passe dans ces cases est moins intéressant. Bien au contraire, c’est un tournant majeur qui a lieu au sein de ces quelques chapitres qui jouent avec nos nerfs et nous font vivre une aventure hors du commun. La petite pépite du catalogue de Kazé délivre donc une prestation bien différente de ses anciennes représentations et qui mérite amplement que l’on s’attarde dessus en détail. Un récit qui va autant prendre de cours le lecteur que le groupe d’Emma qui va devoir être plus prudent que jamais. Le temps est donc venu d’observer ces enfants prendre les armes pour préparer la résistance.

Une rencontre bouleversante

The Promised Neverland - ferme

Une infiltration risquée.

The Promised Neverland, scénarisé par Kaiu Shirai et dessiné par Posuka Demizu, nous avait laissés alors qu’Emma et les autres étaient obligés de s’enfuir de leur repaire. Poursuivi par les hommes du clan Ratri, leur cachette avait fini par être découverte et prise d’assaut par des soldats entraînés et bien équipés. Cette attaque causa la perte de plusieurs membres de cette nouvelle famille qu’avait réunie la jeune demoiselle. Des pertes douloureuses qui avaient causé un véritable choc dans l’esprit de la tête pensante de cette équipe qui ne savait plus quoi faire. C’est finalement grâce à la décision des deux aînés que ces enfants purent s’échapper. Malheureusement pour eux, les quelques moments de bonheur qu’ils avaient pu vivre avaient volé en éclats en une fraction de seconde. N’ayant plus de foyer et étant entouré d’ennemis, les rescapés devaient à nouveau fuir pour ne pas tomber entre les griffes de ces monstres. Heureusement, ils apprirent qu’avant leur départ, le téléphone du refuge avait sonné et ce n’était autre que William Minerva qui se trouvait derrière. Celui qui n’a eu de cesse de les guider jusqu’à présent leur donna les coordonnées permettant de le retrouver et surtout d’atteindre un endroit où les démons ne pourraient les atteindre.

C’est motivé par ce nouvel espoir et par les derniers mots laissés par leurs camarades restés en arrière qu’Emma, Ray et les autres décidèrent de progresser dans l’obscurité. Après des jours de marche épuisant peu à peu l’ensemble de ces enfants, toute cette troupe se mit à entendre des bruits inquiétants. C’est en allant voir ce qui se passait qu’ils virent deux personnes aux prises avec une bande de démons sauvages. N’hésitant pas un seul instant, ils se lancèrent dans la mêlée et réussirent à éradiquer cette menace. Les deux individus se présentèrent alors sous le nom de Jin et Hayato. Après quelques échanges et avoir confirmé l’identité d’Emma et des siens, les deux comparses leur avoua la vérité. Ils sont ici sous ordre de Minerva pour les guider jusqu’à leur quartier général. Une aubaine pour l’ensemble du groupe qui ne pouvait que se réjouir de voir qu’ils approchaient du but. Malheureusement, un événement tant redouté finit par arriver. La blessure de Chris ne faisait qu’empirer et commençait même à s’infecter. Il était donc vital de trouver de quoi le soigner au risque qu’il ne puisse tenir tout le trajet. La seule solution qui se présentait à eux était d’infiltrer une des fermes environnantes pour trouver des médicaments. Un pari dangereux qui allait entraîner de nombreuses révélations par la suite. L’heure n’est plus de rester passif, mais bel et bien d’agir contre cette menace.

Il est extrêmement difficile de parler de ce volume de The Promised Neverland sans spoiler de nombreux éléments-clé du récit. C’est pour cela que l’on va essayer de rester le plus évasif possible et notamment concernant le plus gros atout de cette lecture qui repose sur une dualité captivante. Alors que l’on ne s’y attendait pas, deux visions des choses diamétralement opposées vont voir le jour et se confronter pour laisser présager d’une suite particulièrement pertinente. La tension a beau diminuer, cela n’est fait que dans l’unique but de préparer le terrain pour un immense conflit à venir.

Deux opinions qui divergent

Pour bien comprendre ce qui fait la force de ce passage, outre les nombreuses révélations dont on a le droit, il faut revenir sur la personnalité d’Emma. Jusqu’à présent, cette charmante demoiselle n’a eu de cesse de vouloir sauver un maximum de vies. Peu importe qu’il s’agisse des membres de sa famille ou bien d’étrangers, elle a toujours voulu conserver cette innocence qui la caractérise. Cela permettait d’offrir une dose de lumière dans un monde qui en avait bien besoin. Malgré cela, elle a tout de même été témoin des atrocités commises par les démons, mais aussi par les hommes. Des actes qui ont presque fait chaviré sa détermination, mais qui était nécessaire pour la renforcer. Pourtant, si l’on pensait qu’elle serait toujours encline à aider son entourage, on ne s’attendait pas à ce qu’elle puisse avoir aussi de la pitié envers ses ennemis. C’est ce que nous dévoile ces quelques pages et qui va grandement nous bouleverser. Après tout, il est normal de se dire que ces monstres ne méritent pas de subsister au vu de tout ce qu’ils ont commis. Pourtant, le souvenir des deux démons qui les ont aidés auparavant revient dans l’esprit de cette dernière ainsi que chez le lecteur. Même s’il s’agit d’une petite minorité, cela laisse entrevoir une possibilité d’avenir entre les deux populations. Un constat qu’il faut accepter et qui permet d’envisager de nouveaux chemins pour la suite du récit. On a donc une héroïne pouvant sembler idéaliste et naïve, mais qui parvient à partager avec nous ce rêve complètement fou.

C’est là qu’arrive le fameux Minerva que l’on rencontre et qui va aller totalement à contre-sens de ce qu’elle souhaite. Pour lui, il n’y a pas de paix qui soit et son désir est de réussir à chasser toutes ces créatures pour qu’enfin ces terres reviennent à eux. On est donc ici dans une approche plus froide, réaliste et sanglante. A ses yeux, cela doit se terminer par la mort de l’un des deux camps étant donné qu’il est impossible d’avoir une cohabitation solide. Cette lecture nous pousse à être tiraillés entre ces deux visions du futur qui ont tous un fondement solide et convaincant. Est-ce que l’on doit finir par succomber à l’appel de la violence ou bien essayer de changer les choses ? Une question qui ne va avoir de cesse de résonner dans notre esprit et ainsi nous impliquer personnellement dans ce qu’il se passe. Ce conflit est encore plus fort lorsque l’on prend en compte toutes les révélations que l’on obtient dans ces pages et qui redistribuent l’ensemble des cartes. On sent que fuir n’est quasiment plus une option. L’ensemble du groupe, en espérant trouver un refuge, se retrouve embarqué dans une rébellion que rien ne semble pouvoir arrêter. Il est donc très intéressant d’imaginer ce qui pourrait bien se passer entre ces enfants et leurs prédateurs, mais aussi au sein même de ce camp.

C’est donc un tome riche en rebondissements et surtout en informations capitales que l’on a le droit. The Promised Neverland prépare ici le décor pour un tout nouvel acte qui pourrait bien être plus violent que les précédents. Les flammes de la guerre semblent se rallumer tandis que le coeur de ces gamins brûlent de pouvoir enfin souffler. Un monde chaotique où la seule lumière que l’on peut entrevoir se retrouve de plus en plus isolé. On tourne alors la dernière page en se demandant s’il sera réellement possible pour celle-ci de continuer d’exister.

The Promised Neverland renverse tout

The Promised Neverland - monstre

Emma est mal barrée.

Au vu de ce que l’on avait pu découvrir dans le précédent tome, on était très curieux de voir comment l’auteur allait répondre à toutes nos questions. Force est de constater qu’il a parfaitement su nous prendre au dépourvu afin que l’on reste sous le choc de ce que l’on a pu apprendre dans ces quelques pages. Sûrement l’un des passages les plus riches en matière d’éléments scénaristiques et de développement de l’intrigue. Tout ce que l’on pensait comme acquis jusqu’à maintenant est balayé d’un revers de la main afin que l’on prenne conscience de ce que sont les démons et surtout le moyen le plus radical pour les vaincre. On a surtout beaucoup apprécié le travail qui est fait au niveau de la scission qui commence à se former entre nos deux groupes de rescapés. Une fissure qui est pour l’instant légère, mais qui peut très vite se transformer en un immense fossé qui pourrait bien engloutir les espoirs d’un grand nombre de nos protagonistes. En vérité, cette lecture aura su instaurer un rythme pouvant sembler calme, mais qui insuffle en nous une certaine urgence au vu de la situation.

C’est donc un réel plaisir que d’avoir pu se replonger aussi vite dans cette épopée qui manipule les joies et les peurs de tous ces personnages avec une habileté déconcertante. Le rythme de la série ne fait que grandir tandis que l’on se rend compte que nos amis se retrouvent embarqué dans quelque chose de bien trop grand pour de simples enfants. Ainsi, après maintenant quatorze escapades, The Promised Neverland ne faiblit nullement. La peur change de registre et le récit prend une ampleur que l’on n’aurait jamais pu imaginer au moment où l’on était encore à Grace Field House. Un périple qui ne s’arrête jamais de s’étoffer et où la construction de chaque élément vient s’imbriquer parfaitement avec la trame principale. A présent, il est clair qu’il nous est impossible de ne pas se tourner vers l’avenir sans avoir une tonne de questions en tête. Est-ce qu’il va vraiment y avoir une confrontation entre les deux chefs de ces réfugiés ? Comment vont répondre les démons à la vue d’un possible assaut ? Ne serait-il pas préférable de regagner les terres appartenant aux humains ? Il faudra être patient pour savoir les réponses à tout ça !

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce nouveau volume de The Promised Neverland. Avez-vous été surpris en voyant les multiples révélations que l’on nous offre ? Pensez-vous que la suite s’annonce extrêmement violente dans cette rébellion naissante ? Croyez-vous qu’il existe encore un moyen pour que tout ce petit monde puisse vivre en paix ? Avez-vous l’impression qu’une tempête est en préparation ? Qu’avez-vous pensé de l’opposition qui se joue dans cette lecture ? Qu’attendez-vous pour la suite ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger, discuter et débattre autour de ce sujet. 🙂

© 2016 Shirai Kaiu / Demizu Posuka, Shueisha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *