Primal Gods in Ancient Times-T1-2

Primal Gods in Ancient Times tome 1 :  à la découverte des dieux

Dans le catalogue de VEGA-Dupuis, on a pu découvrir de nombreuses sagas fantastiques. Des titres bien différents les uns des autres et qui montrent toute la diversité de ces histoires. Mais cela ne semble pas suffisant pour la maison d’édition qui a fait il y a peu l’annonce d’une toute nouvelle licence qui a rapidement éveillé notre curiosité. Sorti il y a maintenant quelques jours, il s’agit du premier volume de Primal Gods in Ancient Times. Un nom bien mystérieux pour une épopée que l’on a découvert avant tout par le côté intrigant de son scénario. Il ne nous aura pas fallu longtemps pour lire en détails cette introduction et découvrir une aventure particulièrement singulière. Nous plongeant dans un périple à la fois mystique, culturel et divin, ce manga nous étonne sur bien des plans. Faisant preuve d’une grande richesse d’écriture, on embarque pour un voyage à la fois dépaysant et enrichissant pour le lecteur. Une virée qui nous a grandement surpris et qui surtout laisse présager de multiples possibilités pour la suite. Il est donc grand temps d’accompagner ce petit groupe durant leurs pérégrinations.

Une rencontre qui va tout changer

Primal Gods in Ancient Times T1Primal Gods in Ancient Times, imaginé par Kenji Tsurubuchi, nous emmène dans la lointaine contrée de Wa il y a des temps immémoriaux. A cette époque, les caprices des dieux et de la nature influencent grandement le quotidien des habitants. De véritables cultes s’organisent autour de ces êtres mystiques dans l’unique but de profiter de leurs bienfaits et aussi apaiser leur colère. Chaque région se voit ainsi soumise à un rapport singulier entre l’entité qui veille sur elle et les disciples qui vivent un quotidien pouvant autant être doux que difficile. Tout peut fluctuer selon le bon désir de ces entités qui semblent invisibles aux yeux des mortels. C’est à cette période que le destin d’une orpheline va être totalement bousculé. Il est courant dans son petit hameau que les habitants désignent un sacrifice humain pour apaiser le courroux de leur divinité. Un triste sort pour ceux désignés qui doivent se résigner à disparaître pour le bien de tout le village. Malheureusement, le destin a choisi cette fois-ci la jeune Miyo dont les parents sont morts il y a bien longtemps. Devant ce signe annonciateur de sa propre fin, cet enfant ne montre pourtant aucune crainte. Il lui reste un an avant que sa dernière heure ne soit venue et elle est déterminée à profiter de chaque instant. Mais plus la date fatidique approche et plus la peur s’empare d’elle. Miyo se dit qu’elle pourrait très bien fuir à tout instant, mais cela provoquerait inlassablement la colère du dieu qui s’en prendrait aux autres habitants.

Elle ne veut pas faire souffrir tous ces gens et finit par accepter ce triste sort qui est le sien. Enfin ça, c’était avant qu’un étrange groupe ne fasse son apparition au sein de son village. La veille du jour fatidique, elle fait la connaissance de l’ascète de renom En no Ozuno et de son disciple Zen. Ils seraient tous les deux capables de communiquer avec les dieux et parcourent cette contrée pour aller au contact de tous ces êtres invisibles au reste du monde. Perplexe en assistant à leurs démonstrations, la jeune Miyo se demande s’il est vraiment possible d’avoir confiance en ces inconnus. Après tout, tout cela n’est peut-être que de la poudre aux yeux. Mais leurs connaissances pourraient être l’élément qu’elle attendait pour échapper à son funeste avenir. Il ne reste que quelques heures avant que le couperet ne tombe et c’est en se tenant devant l’autel en compagnie de ces étrangers qu’elle s’apprête à vivre une expérience hors du commun. C’est maintenant à elle seule de décider ce qu’elle souhaite faire pour son futur. Veut-elle rester dans ce rôle de la sacrifiée afin de combler les désirs d’un dieu qu’elle n’a jamais vu ou bien prendre son avenir en main ? Elle s’apprête à partir pour un long voyage qui va lui ouvrir de nouvelles possibilités. Alors qu’elle pensait que sa vie se cantonnerait à ce hameau qui voulait sa mort, elle peut maintenant entrevoir ce qu’il a en dehors de ces immenses montagnes. Il faut juste parfois un peu de courage pour accomplir de grandes choses.

Ce qui va retenir avant tout notre attention dans ce premier volume de Primal Gods in Ancient Times est la manière dont le manga va se construire. Ne dévoilant pas de véritable fil rouge, on est juste emporté par le voyage de ce trio qui va d’autel en autel afin de rencontrer les diverses divinités locales. Un périple qui peut sembler nous conduire dans un épais brouillard, mais qui tire son épingle du jeu par la pertinence de tous ces arrêts. Des escales qui nous permettent d’en apprendre plus sur ce monde, mais aussi la richesse de tout ce panthéon céleste.

Un voyage empreint d’une approche mystique

Comme on l’a dit un peu plus haut, on s’est attardé surr Primal Gods in Ancient Times avant tout par curiosité. On ne savait pas du tout où l’on mettait les pieds et c’est souvent un élément très important qui joue sur notre approche de la lecture. Au départ, ce récit nous a semblé particulièrement étrange, car on ne savait pas où voulait en venir l’auteur. Ce n’est qu’au bout de quelques pages et surtout du premier acte que l’on prend conscience de la principale force de l’œuvre. En réalité, cette série ne cherche pas à émettre un fil rouge en particulier. On a le droit à diverses intrigues, mais le cœur de cette aventure est avant tout l’exploration de ce monde et des dieux qui y règnent. C’est là que le manga va montrer tout son talent. On est dans une invitation au voyage au sein de contrées dont on ignore tout. Au même titre que cette jeune orpheline, notre vision est totalement vierge de ce qui peut se passer en dehors du hameau où débute ce périple. Tout nous est inédit et l’auteur a parfaitement su retranscrire ça à travers le plaisir que l’on ressent à chaque arrêt. On se questionne sur ce qui nous attend et ce que l’on va apprendre sur les gens qui habitent ici ainsi que leur croyance. Il y a ainsi une construction narrative qui s’axe sur deux points essentiels. Le premier n’est autre que le dépaysement que l’on ressent en parcourant ces vastes régions en compagnie de ce groupe. A chaque fois que l’on visite un nouvel endroit, c’est comme si on repartait de zéro pour apprendre des choses inédites sur ce qui régit ce monde. Un enrichissement personnel qui se fait à la fois sur le plan visuel et sur l’écriture de cette intrigue.

On avance donc constamment avec ce sentiment de vivre quelque chose d’unique qui est réservé à ces trois privilégiés qui nous laissent les accompagner dans leur voyage. L’autre élément qui va entrer en ligne de compte dans notre appréciation globale est la partie plus instructive de l’œuvre. En effet, si l’on est avant tout plongé dans une épopée grandiose, cela ne veut pas pour autant dire que l’on va juste être témoin d’événements extraordinaires. Chaque situation va être l’occasion d’en apprendre plus sur tout ce panthéon divin qui se dessine devant nous. On se rend compte des spécificités de chaque dieu, de son comportement, mais aussi de sa vision du monde. Ainsi, le fait d’être constamment en contact avec cet élément fantastique qui impacte directement la réalité va contribuer à mieux cerner dans quoi on s’avance. Le lecteur se laisse ainsi facilement séduire par cette optique de rencontrer ces êtres qui semblent pouvoir faire la pluie et le beau temps selon leur bon vouloir. En plus d’approfondir nos connaissances sur ces derniers, ils sont aussi le reflet des craintes des êtres humains qui vivent à l’extérieur. Des gens qui développent leur vie autour de ces divinités et qui vont par conséquent influencer autant ces dernières qu’elles vont avoir un impact sur leur existence. Un échange qui ne se fait pas uniquement dans un sens et va être brillamment montré tout au long de ce premier volume. Un récit qui arrive à jouer sur ces deux tableaux avec une aisance remarquable pour donner lieu à une expérience littéraire qui lui est propre.

Primal Gods in Ancient Times est une œuvre qui vient aborder des thèmes captivants par le biais de ces rencontres avec ces êtres divins. Des échanges qui vont souligner la noirceur de l’âme humaine, mais aussi ce besoin de se raccrocher à ces figures qui font partie intégrante de la culture de cette population. On visite un lieu fictif et qui pourtant regorge de vie et surtout de toute une mythologie captivante à découvrir. Un voyage initiatique qui ne se limite pas uniquement à ce trio, mais aussi à ce spectateur qui le suit de près. Plus les chapitres défilent et plus notre désir de faire perdurer cette errance grandit.

Primal Gods in Ancient Times séduit les divinités

Primal Gods in Ancient Times T2C’est ce qui est formidable avec l’univers du manga. On se lance à la découverte d’une série dont on ignore ce qu’elle nous réserve et on peut alors autant enchaîner les surprises que les désillusions. Avec Primal Gods in Ancient Times, on est bien plus dans le second cas de figure. Étonné par tout ce que premier tome peut offrir, cette aventure fut avant tout une ode au voyage et à la découverte de ces régions. Chaque escale se transforme alors en une péripétie à part entière où l’on ne sait jamais ce que l’on va rencontrer. En plus de ça, le mangaka a su donner de l’importance à ce panthéon qu’il met en scène avec des situations qui soulignent à la fois la grande puissance de ces divinités, mais aussi leur besoin vital des croyances humaines. En partant à leur rencontre, on comprend que si ces entités sont derrière les nombreux événements pouvant frapper ces terres, ils sont aussi extrêmement dépendants de ceux qui y vivent. C’est par la peur, mais aussi le respect et la bienveillance qu’ils poussent tous ces gens à croire en eux. On est donc happé par ce rapport dont on est témoin et qui semble n’avoir aucune prise sur cette petite équipe qui erre d’un lieu à l’autre comme pour nous servir de guide au sein de cette impressionnante contrée. Des personnages qui vont tous avoir leur petit quelque chose qui va aussi éveiller notre intérêt pour la suite. Une petite alchimie contribuant à attiser notre sympathie à l’égard de ce trio qui vit au jour le jour en n’hésitant pas une seule seconde à aller à la rencontre de ces êtres dépassant la compréhension humaine.

En lisant ces quelques lignes, vous aurez compris que l’on a été agréablement surpris par cette découverte. Un titre qui se démarque des autres autant par le décor qu’il met en place que par sa volonté de proposer une aventure ayant pour principal objectif de nous faire voyager. La plus belle récompense de Primal Gods in Ancient Times est de nous donner cette envie d’explorer toutes ces régions dont nous ignorons tant de choses. A l’image de cette demoiselle ayant rejoint le groupe, on ouvre notre regard vers de nouveaux horizons. Un sentiment de liberté qui se mêle à cette envie d’en apprendre plus sur ces gens et le culte qu’ils peuvent avoir à l’égard des dieux. Des divinités déjà nombreuses et qui ont tous une personnalité unique et fascinante. Ce manga est idéal pour tous ceux qui souhaitent une lecture leur permettant de s’évader et qui désirent aussi se lancer dans une épopée ayant beaucoup de choses à raconter. A présent, on ne peut vous quitter sans vous adresser ces quelques interrogations qui nous viennent à l’esprit. Est-ce que nos nouveaux amis vont devoir faire face à un défi bien trop compliqué pour leurs épaules ? Qui est vraiment cet ascète qui dirige ce groupe et capable d’échanger aussi facilement avec les divinités ? Que s’est-il passé pour ce jeune garçon qui suit cet homme depuis tant d’années ? Cette orpheline trouvera-t-elle un nouveau but à sa vie ? Il va falloir prendre son mal en patience pour connaître l’avenir de ces trois individus.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce premier tome de Primal Gods in Ancient Times. Trouvez-vous que l’on a ici un concept qui peut être très intéressant sur la durée ? Avez-vous envie d’en savoir plus sur ce monde où les dieux semblent être nombreux ? Jusqu’où pensez-vous que cette expédition nous emmènera ? Croyez-vous qu’un objectif bien précis viendra se définir au fil des prochains tomes ? Pensez-vous que l’on va pouvoir en apprendre plus sur tous ces personnages bien mystérieux ? Qu’attendez-vous pour la suite de la licence ? On reste à votre disposition pour échanger, discuter et débattre autour de ce sujet.

© 2018 Tsurubuchi Kenji, Enterbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.