Kingdom

Kingdom tome 5 & 6 : place à la guerre

Chaque mois, il y a notre petit rendez-vous habituel concernant l’analyse des nouveaux tomes de Kingdom. Le manga phare des éditions Meian ne cesse de nous scotcher à notre siège au fur et à mesure des nouveaux chapitres. On se rend compte, avec ces deux tomes, que cette incroyable épopée n’a encore rien dévoilé de tout son potentiel. C’est vraiment ici que les choses sérieuses commencent alors que le regard de Shin et de Sei se tourne vers l’horizon. Leur première bataille vient de se terminer, mais la guerre pour la régence du pays ne fait que débuter. Tout ce que l’on a vécu par le passé semble presque anodin au vu de ce qui se prépare. Vous l’aurez compris, on entame ici le début d’un nouvel arc narratif palpitant qui redistribue les cartes. Des conflits où la mort peut survenir à tout moment et qui sont le seul moyen pour notre jeune soldat de gravir les échelons. Il est grand temps de suivre les pas de cet homme qui ne reculera devant rien pour accomplir son rêve.

Le véritable combat débute

Kingdom-frères

Le face-à-face tant attendu.

Kingdom, imaginé par Hara Yasuhisa, nous avait laissés sur la reconquête du trône par Sei et ses troupes. Ayant réussi à s’infiltrer en plein coeur de la capitale, le plan de l’héritier légitime semblait se passer à merveille. Malheureusement, ils furent accueillis aux portes du palais par un corps armé. Leur couverture vole en éclats et la confrontation est alors inévitable. Malgré la supériorité numérique de l’adversaire, les hommes accompagnant le prince se battent bec et ongles pour contenir l’assaut ennemi. Cette résistance peut sembler vaine, mais elle a pour but de donner le temps suffisant au groupe de Shin d’arriver jusqu’à la salle du trône afin de renverser l’imposteur. Les combats éclatent donc un peu partout dans l’enceinte du palais. Après s’être taillé un passage parmi de nombreux adversaires, le jeune garçon et ses compagnons parviennent à atteindre leur destination. C’est alors que débute un terrible combat face à la bête féroce de Sei Kyou. Face à une telle puissance, les quelques membres du peuple des montagnes qui accompagne notre héros doivent utiliser toutes leurs forces pour venir à bout de ce monstre.

Finalement, à la surprise générale, ils parviennent à le terrasser et c’est alors que le sort du petit frère de Sei est scellé. Même si les choses semblent rentrer dans l’ordre, il est impossible pour le nouveau souverain de l’Etat de Qin de se reposer. Récupérer ce qu’il revenait de droit n’était qu’un échauffement pour se préparer à affronter le véritable chaos qui règne dans tout le pays. En réalité, il vient tout juste de gagner sa place pour participer à la partie d’échec qui se joue au-delà de ses frontières. Même s’il faudra un peu de temps pour récupérer de ce combat, le chef de cette contrée a déjà trouvé son prochain adversaire. Tout porte à croire que le prochain conflit dans lequel s’engagera Qin sera face à Wei. Un adversaire qui s’annonce bien compliqué et puissant qui devrait être l’occasion parfaite pour Shin de briller. Cependant, ce sera la première fois qu’il découvrira l’horreur d’un véritable champ de bataille. Parviendra-t-il à se faire un nom durant cette mêlée qui s’annonce sanglante ? Les premiers pions s’avancent entre les deux camps !

Un chapitre se clôt à travers ces deux nouvelles excursions au sein de l’univers établi par Kingdom. On est donc aux premières loges pour assister au lancement d’un nouvel arc narratif riche et profond qui va développer de nombreux points importants. Un combat qui décidera du futur de notre jeune guerrier au sein de l’armée.

Un soldat parmi tant d’autres

Voilà un élément intéressant de cette partie de l’histoire. Jusqu’à présent, Shin avait beau être un simple garçon lambda, on avait du mal à avoir cette image de lui. Cela s’explique par le fait qu’il accompagnait le nouveau souverain depuis quasiment le début de sa quête pour récupérer son royaume. Il y avait donc presque une relation de seigneur à garde du corps ce qui donnait un statut particulier à ce jeune homme. Malgré tout, on nous faisait bien comprendre qu’il était loin d’avoir le droit de se tenir aussi près de Sei et qu’il s’agissait vraiment d’un cas de force majeure. Maintenant que la question du chef légitime de ces terres est réglée, il se passe quelque chose de captivant. Shin se retrouve à devoir se débrouiller par lui-même et son aide n’a été récompensé que par une vieille cabane. Son rang de simple roturier saute alors à nos yeux et on retrouve cette sensation qu’il va devoir faire ses preuves pour se rapprocher de son but. Il y a donc une scission qui apparaît à cause de la hiérarchie et qui oblige notre épéiste à reprendre de zéro.

C’est alors que débute réellement le développement de ce personnage. On a pu constater, à travers les dernières épreuves, qu’il avait su démontrer ses compétences à l’épée ainsi que son charisme. Malgré tout, cela n’est pas suffisant pour prétendre être hissé au sommet de l’armée. En vrai, cela a juste été un indicateur comme quoi il était capable de se différencier des autres et qu’il possède les atouts nécessaires pour concrétiser son souhait. La seule chose qui lui manque à présent est d’accomplir des exploits militaires. C’est donc là qu’intervient le choc qui oppose Qin à Wei. Cet affrontement à beau être source d’effroi pour tous ceux qui vont monter au front, pour Shin tout est bien différent. Il voit ici la première marche qui lui permettra de se faire un nom. Le sang, la violence et la mort semblent rebondir sur lui tandis qu’il est prêt à fracasser les lignes ennemies. D’ailleurs, ce nouvel acte amène aussi son lot de nouveaux protagonistes qui ont tous une écriture intéressante. On s’attache rapidement à eux et on se surprend même à oublier par moment notre héros pour se demander comment vont les autres. Après tout, il est impossible pour un seul homme de remporter la victoire.

L’autre point qui se démarque grandement au cours de la lecture du tome 6 de Kingdom vient de l’utilité d’élaborer une stratégie. Il s’agit autant de voir l’importance d’un plan d’ensemble pour tromper l’adversaire que de simples ruses permettant aux soldats de vivre un peu plus longtemps sur ces terres gorgées de sang.

L’importance de la stratégie

Kingdom-guerre

La première grande bataille de Shin.

On avait déjà pu constater par le passé que la stratégie était primordiale pour espérer l’emporter. C’est d’ailleurs en partie grâce à ça qu’ils ont réussi à venir à bout de leurs adversaires. Si cet aspect militaire est toujours bien présent, il atteint un tout autre niveau au cours de ces lectures. En effet, Sei Kyou avait beau être entouré de conseillers particulièrement rusés, il n’était au final qu’un enfant qui gardait son pouvoir par la peur. Il n’était donc pas ce que l’on pouvait appeler un fin stratège et il fut donc balayé par le génie de son frère. Maintenant, l’ennemi n’est plus un garnement qui préfère se prélasser dans ses appartements. L’adversaire affiche une hargne bien différente et on entre alors dans une dimension bien plus tactique que précédemment. On ne cesse d’être balancée entre la mêlée, grâce à Shin et ses compagnons, et les têtes pensantes qui décident des formations à suivre. De par ce fait, on peut constater rapidement l’effet que peut avoir un ordre sur les hommes se trouvant en première ligne. Des directives qui peuvent sacrifier des groupes entiers si c’est pour pouvoir réclamer la tête du chef adverse.

Il y a donc ce regard externe qui nous est conté et qui est très important pour apporter le réalisme à ce passage. Après tout, le combat que mène notre jeune épéiste n’est qu’une infime partie de ce front qui s’étend sur des kilomètres. Ainsi, on peut observer des ordres qui peuvent mettre en péril la survie de ces recrues, mais qui sont nécessaires pour renverser le cours de la guerre. On est donc totalement captivé par cette manière de raconter un tel affrontement et qui oblige Shin a défaire tous les pronostics qui le mettent perdant. Il doit donc autant avancer que tenir bon face aux ordres qu’il doit suivre. Ce n’est que comme ça qu’il parviendra à se tailler une réputation. Le mangaka nous dessine ici une peinture réaliste et fascinante de ce qu’est une lutte entre deux armées et tout ce qui entoure son déroulement. Une nouvelle preuve que la série va bien plus loin dans son côté action tout en ajoutant une profondeur insoupçonnée.

On est largement devant l’un des passages les plus intéressants de Kingdom. C’est une toute nouvelle facette de la licence que l’on découvre et qui nous enchante à chaque fois que l’on tourne une page. Une série qui ne cesse de nous surprendre et d’étendre son univers pour notre plus grand plaisir.

Kingdom démontre toute sa puissance

Il est clair que Kingdom atteint, une fois de plus, un tout autre niveau à travers ces deux ouvrages. Il n’est plus question de quelques troupes, mais bien de milliers d’hommes qui partent guerroyer. Chaque case permet de ressentir toute la puissance et l’importance de ce qui se joue devant nous. Il faut dire aussi que la qualité des dessins retranscrit parfaitement le côté épique et grandiose de cette bataille qui mettra un terme à de nombreuses vies. À aucun moment on ne ressent la moindre longueur, chaque élément revêtant une importance capitale pour le développement des personnages ou l’immersion du lecteur. Hara Yasuhisa sait comment nous en mettre plein les yeux et rendre son récit toujours plus palpitant et saisissant. Nous venons tout juste de laisser derrière nous ce qui pourrait être qualifié de prologue afin de plonger directement au coeur de la bataille. C’est une nouvelle existence qui commence pour notre jeune soldat qui sera parsemé d’obstacles et de rencontres qui le changeront à jamais.

C’est donc toujours avec autant d’ardeur et de joie que l’on vous recommande grandement cette série incroyable. On arrive clairement dans le coeur du récit et l’ascension de Shin ne fait que débuter. La légende de ce dernier s’apprête à s’écrire à travers tous ces champs de bataille où il devra faire ses preuves. La guerre va devenir le quotidien de ce garçon qui avance non pas avec la peur au ventre, mais avec une grande dose d’excitation. Notre regard se porte sur ce gamin que l’on a vu à ses débuts et qui s’apprête à prendre son envol sans jamais se retourner. A-t-il les capacités et la force de réaliser ses ambitions ? Vaincra-t-il ses ennemis ou se fera-t-il emporter par les vagues adverses ? Pourra-t-il compter sur ses nouveaux compagnons ? Ces questions ont beau être importante on se dit, en contemplant ce simple soldat, qu’il est tout à fait capable de réussir cet exploit. Quoi qu’il arrive, on sera là pour l’encourager de toutes nos forces et admirer ses prouesses guerrières. Le tome 5 et 6 de Kingdom débarqueront en librairie le 15 novembre.

Et vous, êtes-vous toujours autant emporter par ces deux nouveaux tomes de Kingdom ? Avez-vous hâte de les découvrir ? Qu’espérez-vous pour la suite ? N’hésitez pas à nous donner votre opinion sur la série dans les commentaires. 🙂

© Hara Yasuhisa / Shueisha

4 Comments

  • Meian dit :

    Cette critique est une très bonne analyse ! Bien développée, un grand merci pour Shin 😉🐲🙂

    • EspritOtaku dit :

      On est heureux de savoir que l’on a réussi à proposer une bonne analyse de ces deux tomes et on a hâte de voir les progrès de ce cher Shin 🙂

  • Emre dit :

    Étant actuellement au tome 52 de Kingdom et recommençant une nouvelle fois ce chef-d’oeuvre avec sa sortie officielle française, je suis agréablement surpris par la qualité de l’analyse. Vous avez déjà compris le potentiel incroyable de ce manga. S’il y a bien une phrase à retenir c’est :

    “Hara Yasuhisa sait comment nous en mettre plein les yeux et rendre son récit toujours plus palpitant et saisissant.” Pourquoi ? Car cette phrase pourrait très bien être la signature de fin de tous les arcs de Kingdom. Le génie de l’auteur se retrouve dans sa capacité à transporter les lecteurs d’un champ de bataille à un autre sans qu’il n’y ai jamais ce sentiment de répétition ou de lassement.

    J’attends vos prochaines analyses avec impatience, continuez comme ça !

    • EspritOtaku dit :

      Ton commentaire nous fait vraiment plaisir et on est vraiment heureux d’avoir su retranscrire tout ce qui fait la force de cette série qui ne cesse de nous émerveiller à chaque arc.

      On espère que tu apprécieras tout autant nos prochaines chroniques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *