Blue Flag

Blue Flag tome 1 : un amour compliqué

C’est une nouvelle semaine qui commence et comme à notre habitude, cela signifie que l’on est reparti pour aller explorer de nouveaux mondes. Un voyage sans fin qui ne cesse de nous enchanter et de nous réserver d’excellentes surprises. C’est le cas du manga que l’on va traiter aujourd’hui et qui a su nous proposer une aventure littéraire émouvante. Il s’agit du premier tome de Blue Flag, édité chez Kurokawa, qui nous conte l’histoire d’un groupe qui a réussi à nous toucher profondément. Bien loin de ce que l’on pouvait s’attendre en lisant le synopsis de base, on a pu découvrir un récit agréable, doux et profond sur les relations humaines et les changements que cela peut engendrer dans l’existence de chacun. L’adolescence est un moment particulièrement délicat pour tous et qui peut autant offrir de la joie que de la tristesse. Soyez prêts à retourner sur les bancs de l’école pour assister à une romance pas comme les autres.

Trois étudiants bien différents

Blue Flag-Futaba

Difficile de cacher ses sentiments.

Blue Flag est né sous la plume de Kaito. Cette série nous fait faire la connaissance de Taichi. Cet élève de terminal se retrouve dans une classe recomposée et qui le sépare de sa bande d’amis. Lui qui a toujours eu du mal à se rapprocher des autres va donc être propulsé sur un terrain inconnu pour l’année à venir. Cependant, il y a bien deux personnes qu’il connaît parmi les étudiants qui partageront son quotidien. Le premier est Tôma, un ami d’enfance qui a toujours su épater la galerie à travers ses nombreuses réussites scolaires et sportives. S’étant peu à peu éloigné de lui, il a beaucoup de mal à considérer à présent la coqueluche du lycée comme l’un de ses proches. Malgré tout, ce dernier semble particulièrement heureux d’être réuni à nouveau avec Taichi et ne peut s’empêcher de venir à son contact. L’autre étudiante qu’il reconnaît est Futaba, une jeune fille souvent maladroite et très timide. En la voyant, notre lycéen lambda ne peut s’empêcher d’avoir une profonde aversion à son égard.

Il n’arrive pas à la supporter et se dit que les prochains mois s’annoncent éprouvants pour lui. Si les premiers jours semblent se passer pour le mieux, notre demoiselle gaffeuse va se rapprocher un beau jour de lui. Elle va alors lui confier un lourd secret qui pèse sur sa conscience depuis maintenant bien longtemps. Futaba est profondément amoureuse de Tôma et souhaite que Taichi lui enseigne comment réussir à déclarer sa flamme. Totalement pris au dépourvu et ne sachant quoi faire, notre jeune garçon va, par la force des choses, accepter cette mission. Lui qui n’a que peu de savoir en la matière va donc se retrouver tel un professeur donnant des cours particuliers à une élève qui part de zéro. Cet objectif ne va pas seulement bouleverser la vie de la demoiselle, mais aussi celle de ses nouveaux camarades qui vont peu à peu prendre conscience des sentiments qui les habitent. Voici le début d’une existence où l’amitié et l’amour se confrontent dans une lutte incessante et souvent cruelle.

Si le contexte de base peut sembler assez classique, il ne faut pas se fier aux apparences. Blue Flag propose une tranche de vie fascinante et palpitante de par la sincérité qui la caractérise et la profondeur de ses personnages. Une saga qui débute avec une intensité redoutable et une justesse incroyable concernant les sentiments que peut éprouver une personne de cet âge. Une œuvre qui nous présente l’amour comme une leçon incessante et qui peut changer à tout moment.

Un apprentissage long et compliqué

Ce qui est fascinant et rend Blue Flag aussi plaisant à suivre vient de l’envie de notre demoiselle de se rapprocher de celui qu’elle aime. Demandant conseil à un garçon qui n’y connaît pas grand chose. De ce fait, il y a une certaine maladresse qui se dégage de ces deux protagonistes qui rend leur personnage encore plus touchant et réaliste. Ils essayent d’avancer pas à pas et cela engendre des situations par moment drôles et touchantes. Ce qui caractérise le mieux ce manga est sa sincérité qui se dégage de chaque page. On a beau être devant une fiction, cela ne nous empêche pas de penser que ça pourrait arriver en vrai. On s’identifie facilement à l’un de ces étudiants qui tentent juste de comprendre, d’accepter et de découvrir ce qui signifie aimer. Comme n’importe qui à cet âge-là, on y va à tâtons et on fait des erreurs. La timidité prend le pas sur tout le reste et l’hésitation peut s’emparer de nous à tout moment. On est devant un titre qui a parfaitement compris et retranscrit ce qui est lié au premier amour et les problèmes qui peuvent l’entourer.

On a beau être seulement témoin des efforts de cette jeune fille pour se faire remarquer et accepter par celui qu’elle aime, l’émotion qui est transmise dans ces pages nous donnent envie de l’encourager. Cette volonté de la voir réussir ce qu’elle souhaite s’incruste en nous et ne nous lâche à aucun moment tant cela est fait avec une grande efficacité. De plus, son caractère attachant, ses petites gaffes et sa détermination finissent de nous séduire. Cependant, cela ne s’arrête pas à elle car chacun des protagonistes de cette œuvre est dans un apprentissage constant. Il n’y a qu’à voir son “mentor” pour se rendre compte que lui aussi découvre tout ce qui touche aux sentiments et qui s’ouvre aussi un peu plus à l’amitié. Chacun avance sur une voie qui risque d’en faire souffrir plus d’un, mais qui est aussi un chemin permettant de grandir et de vivre des expériences formidables. Un quotidien qui peut sembler classique, mais qui n’en est pas moins palpitant de par l’humanité qui s’en dégage. Répondre aux attentes de son cœur est souvent complexe et parfois terrifiant et cela est palpable à travers ces cases.

En plus de nous montrer un développement très intéressant, Blue Flag ne serait pas ce qu’il est sans l’excellent travail fait concernant les liens qui unissent chacun de ces acteurs. L’émotion ne vient pas seulement de cette quête pour déclarer sa flamme, mais aussi de l’amitié qui existe entre ces lycéens. Des relations parfois brumeuses où l’amour et la camaraderie s’affrontent et qui offrent malgré tout de sublimes passages.

Des relations soignées

Blue Flag-trio

Un touchant groupe d’amis.

Il serait assez réducteur de penser que Blue Flag ne se concentre uniquement que sur un aspect romantique. En effet, le sentiment qui s’empare peu à peu d’eux n’en est qu’à ses premiers stades. Il y a donc bien une volonté de franchir un cap de leur part, mais avant de pouvoir vraiment exprimer cette passion naissante, il ne faut pas oublier l’amitié. Ce type de relations n’est en rien anodine ici, car c’est une étape importante pour le développement de nos héros. Il n’y a qu’à voir notre trio pour que cela saute aux yeux. Au-delà de leur questionnement afin de savoir quelle direction prendre à ce carrefour de la vie, ils se mettent à sympathiser. Les situations censées être là pour exprimer leur attachement peuvent facilement se transformer en une sortie mémorable entre potes. C’est dans ces situations que l’on peut remarquer un changement notable et important concernant la vision que l’on a de Taichi et ses compagnons. Alors que lui et Futaba s’arrachent les cheveux pour créer une ambiance propice pour que cette dernière puisse se lancer, c’est finalement dans ces scènes-là qu’ils montrent enfin un visage heureux et serein.

De ce fait, cela joue énormément sur notre ressenti concernant l’avenir que l’on souhaite pour ces trois élèves. D’un côté, le lecteur a envie de voir cette relation amoureuse aboutir à quelque chose et, à l’opposé, on n’a pas envie de voir ce bonheur être détruit. C’est cette difficulté à faire un choix qui prouve à quel point l’auteur a su mettre en avant la complexité et la beauté de ce genre de relation. Tout comme dans la réalité, les liens se font et se défont au fil des échanges et des actes de chacun. Cette lecture est une fenêtre sur ce que c’est que d’être étudiant aujourd’hui. Les situations qui ponctuent cette période cruciale de l’existence de chaque être humain prennent parfaitement vie à travers ces trois personnages qui se cherchent, qui rient ensemble et qui ne savent pas comment se comporter lorsque les sentiments prennent le pas. Des premiers coups de pinceau qui permettent d’entrevoir une fresque magnifique et profonde sur le cœur et ses raisons qui peuvent entraîner des relations aussi belles que bouleversantes.

Blue Flag a su totalement nous surprendre de par la sincérité et le réalisme qui anime ce titre. Assez loin de ce que l’on a l’habitude de lire, cette expédition aura su nous éblouir à travers ce groupe qui représente totalement ce que c’est qu’être un adolescent de nos jours. Une tendresse s’échappe de ce premier tome qui s’empare de nous et parvient à nous faire vibrer tout au long de leurs péripéties.

Blue Flag capture notre attention

Alors que ce genre de titres n’est pas notre style de prédilection, on s’est laissé charmer par ce premier contact avec Blue Flag. Un véritable coup de cœur qui a su poser les fondements d’un scénario intéressant et surtout émouvant. Nous avons tout simplement été bluffés par la sincérité qui anime chaque scène et personnage qui retranscrit à merveille une réalité parfois pesante, mais qui peut aussi être une source intarissable de bonheur. On n’a clairement pas vu le temps passer alors que l’on côtoyait ces jeunes pour qui on a une profonde empathie. De plus, la fin de ce premier acte nous laisse sur une révélation qui risque de peser lourdement dans la balance. Un florilège d’émotions jaillit de ces pages et s’emparent de nous alors que l’on peut se reconnaître aisément à travers l’un de ces protagonistes. Un voyage émotionnel qui parvient à saisir le lecteur alors que l’on est encore qu’aux prémices de cette épopée romantique. L’amitié et l’amour s’affrontent sur ce tableau qui est encore loin d’être fini et dont seul ce trio pourra donner le dernier coup de pinceau.

Vous l’aurez aisément compris, on a été subjugué par l’expérience que l’on a vécue au cours de ce périple littéraire. Une œuvre qui montre qu’il n’y a pas besoin de partir explorer des contrées lointaines pour vivre un voyage bouleversant. La vie de tous les jours peut aussi être la scène de formidables histoires dont chacun peut devenir l’acteur principal. Blue Flag suit exactement cette voie pour notre plus grand bonheur. Si vous appréciez les romances ou que vous cherchiez un school-life qui retranscrit parfaitement ce que peux vivre et ressentir une personne de cet âge, alors vous avez ici la licence idéale. A présent que l’on a terminé cette introduction, on se pose bien évidemment de nombreuses questions. Futaba réussira-t-elle à déclarer sa flamme ? Que va entraîner les révélations dont on a eu le droit dans les dernières pages concernant notre groupe ? Taichi verra-t-il sa relation évoluer avec ses nouveaux camarades ? Tant de questions qui nourrissent notre désir de savoir la suite. On va donc prendre notre mal en patience en attendant que le second volume fasse son apparition. En tout cas, voilà une série qui démarre très fort et qui mérite que l’on y jette un œil.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre avis ainsi que votre ressenti concernant ce premier volume de Blue Flag. Avez-vous été convaincu et touché par le récit de ces trois personnages ? Êtes-vous parvenu à vous identifier à l’un d’entre eux ? Que pensez-vous qu’il adviendra par la suite de ce trio ? Comme à chaque fois, on est impatient de connaître votre opinion et d’en discuter avec vous. 🙂

© KAITO / SHUEISHA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *