Valkyrie Apocalypse

Valkyrie Apocalypse tome 1 : que le Ragnarök commence

Il y a des mangas qui arrivent à retenir toute notre attention dès leur annonce. De par leur synopsis, leur genre ou bien le style graphique, les facteurs peuvent être nombreux. Cependant, rare sont ceux qui parviennent à nous fasciner en remplissant toutes ses conditions. Pourtant, il y en a un qui a réussi à faire cela. C’est du côté du catalogue de Ki-oon qu’il faut voir avec l’arrivée du premier tome de Valkyrie Apocalypse. Étant fan d’Histoire et de mythologie, on ne pouvait qu’être intéressé par cette série qui offrait un postulat de base fort passionnant. C’est donc avec joie et impatience que l’on s’est jeté sur cette première lecture. Après avoir atteint la dernière page, on peut maintenant vous partager notre avis sur cette série qui est très prometteuse. On a littéralement été sous le charme de cette compétition divine où l’Homme doit tout donner pour survivre. Des héros qui s’aventurent dans cette arène bien déterminé à verser le sang des dieux. On espère donc que vous êtes prêts à nous suivre dans ces tribunes pour partager ce qui pourrait bien être le dernier combat de l’Humanité.

Un tournoi divin

Valkyrie Apocalypse-zeus

Un chef bien loin d’être sympathique.

Valkyrie Apocalypse, scénarisé par Shinya Umemura et dessiné par Ajichika, nous plonge sur notre bonne vieille planète Terre. Ce monde, créé par la main des dieux, a toujours été considéré comme l’une de leurs plus belles créations. Cependant, il existe une espèce qui ne cesse de réveiller la colère de leurs créateurs. Il s’agit bien sûr de l’Homme. S’ils ont échappé à l’extinction jusque-là, cette fois le destin est scellé. C’est durant l’un de leur grand rassemblement que l’ensemble des divinités décide de mettre un terme au chaos engendré par leur création. Après tout, cela fait bien trop longtemps que les humains polluent leur monde et s’entretuent pour un semblant de pouvoir. L’heure est donc venue pour les maîtres de l’espace et du temps de déclencher l’apocalypse. Alors que le coup de marteau de Zeus s’apprête à détruire à jamais les hommes, une voix s’élève pour empêcher ce massacre. C’est Brunehilde, l’aînée des valkyries, qui ose stopper l’action des dieux pour prendre la parole et proposer une toute autre option. Malgré le regard noir et le mécontentement du public, elle prend sur elle-même et propose alors un choix qui laisserait une chance à l’Humanité de survivre.

Cette solution de dernier recours n’est autre que le Ragnarök. Cet affrontement ultime entre les hommes et les dieux serait le moyen parfait de savoir si ces individus ont le droit de vivre. Cette proposition saugrenue est accueillie d’un bien mauvais œil par toute l’assemblée qui ne comprend pas pourquoi les êtres célestes devraient se rabaisser à prendre part à cette bataille. Le déclic vient encore une fois de notre valkyrie qui va jouer sur l’orgueil de ces divinités pour les pousser à participer. Il est donc décidé que le destin de l’être humain sera régi par une confrontation entre treize représentants dans chaque camp. Un tournoi qui verra s’affronter les plus grands dieux face aux plus célèbres héros de la Terre. Cependant, est-il vraiment possible pour le commun des mortels de se hisser à la même puissance que ces êtres surhumains ? Ce qui s’avère être un spectacle pour eux n’est autre que le dernier recours pour empêcher la fin de toute vie humaine. Il va donc falloir beaucoup de courage et aussi un peu d’aide pour espérer faire jeu égale avec Zeus, Odin, Belzébuth et bien d’autres. Que l’ultime tournoi débute !

S’il y a bien une chose qui fait toute la force de Valkyrie Apocalypse, ce sont bel et bien ses confrontations. Si nombreuses sont les oeuvres à nous avoir offert des affiches fabuleuses, cette série parvient à hisser cela à un tout autre niveau. Il ne s’agit pas de duels opposant des dieux entre eux ou bien un affrontement entre célébrités historiques. Le mélange de ces deux mondes permet d’être constamment ébahi par tout ce qui s’apprête à être joué devant nos yeux. Des rencontres inimaginables pour un plaisir incommensurable.

Des affrontements célestes

On préfère le dire tout de suite, Valkyrie Apocalypse commence son récit sans pour autant nous délivrer une déferlante de combats. On s’axe avant tout sur une première confrontation, mais quel combat. Tout d’abord, il faut noter le très bon parti-pris qui fut de faire en sorte que l’ensemble des divinités de toutes les religions se regroupent. Cela permet d’étendre un univers déjà conséquent en s’attaquant à des figures légendaires pouvant parler à n’importe qui. En plus de cela, tout est parfaitement écrit pour que l’on se sente tout petit face à ces êtres célestes qui peuvent décider du destin du monde d’un simple claquement de doigts. Ce mélange des différents folklores va aussi donner naissance à des échanges pour les moins spectaculaires. Ainsi, le fait de voir Zeus, Odin et Ashura cohabiter dans un même espace ajoute un côté grisant. Cependant, cela n’est rien comparé à ce qu’il vient par la suite lorsque le Ragnarök est lancé. Déjà, le fait d’en faire un tournoi et non une guerre totale entre les deux camps est une idée brillante. Cela accentue l’aspect spectaculaire de ce qu’il va advenir ensuite. Comme s’il ne s’agissait que d’un show, mais où la conclusion pourrait bien détruire des milliards de vies.

C’est alors qu’a lieu le premier duel. Si les deux figures que l’on peut admirer ont su nous faire pousser un petit cri de joie, leur confrontation hante encore notre esprit. La force et l’aura qui se dégage de ces deux combattants s’empare de nous et l’on se sent comme n’importe quel spectateur présent dans l’assistance. On est ébahi et on a envie de crier à chaque coup donné par l’un des deux participants. Une incroyable mise en scène qui nous fait trembler d’excitation, et cela, peu importe la conclusion dont on aura le droit. L’autre grand atout de cette lecture consiste en l’équilibre qui fut trouvé pour compenser l’écart entre les dieux et les humains. La stupeur que l’on peut lire alors sur le visage de ces êtres célestes n’a pas de prix lorsqu’ils découvrent que l’Homme peut aussi se relever pleins de surprises. Si l’on est déjà stupéfait de ce que l’on peut suivre, on sent que cela est presque un échauffement afin de nous préparer au futur de cette compétition. Un parfait mélange de légendes, mythologies et Histoire qui se réunissent pour former un tourbillon d’action palpitant où l’on prend plaisir à être emporté par elle.

Cette introduction à l’univers de Valkyrie Apocalypse fut tout bonnement bluffant. L’atmosphère électrique de l’arène s’empare de nous et on se surprend à soutenir le guerrier ayant réussi à conquérir notre coeur. On a beau être seulement le témoin du premier affrontement, cela ne l’empêche pas d’être absolument mémorable. Alors que les coups s’entrechoquent et que le déferlement de puissance irradie ce lieu, on observe tout cela avec des étoiles plein les yeux. Un ultime conflit qui nous offre un spectacle inoubliable.

Valkyrie Apocalypse entame une compétition dantesque

Valkyrie Apocalypse-duel

On peut sentir l’effervescence de l’événement.

Si l’on attendait énormément de ce premier tome de Valkyrie Apocalypse, force est de reconnaître que l’on est loin d’être déçu. Bien évidemment, il ne s’agit pas d’un récit qui nous force à réfléchir à des situations complexes. C’est avant tout une oeuvre qui ne se pose aucune limite et cherche avant tout à nous présenter un spectacle inoubliable. Un choix qui suffit amplement tant tout est maîtrisé avec le plus grand soin. On sent pleinement le désir de l’auteur de vouloir écrire un récit décomplexé et qui, surtout, est là pour nous en mettre plein la vu. Un pari réussi pour cette licence qui nous sert ici une introduction fabuleuse à cette compétition hors norme. Que ce soient les dessins, les personnages ou les scènes d’actions, tout est pensé de manière à divertir le public. C’est ce qui caractérise au mieux ce conte qui nous propulse avec une facilité déconcertante au coeur de cette enceinte qui accueille des rivalités absolument inimaginables. Une parfaite preuve que le manga, c’est aussi et avant tout un plaisir que l’on savoure et qui nous fait oublier tout le reste. La fin du monde n’aura jamais été aussi épique que dans cette saga.

C’est donc un énorme oui pour Valkyrie Apocalypse qui se propulse rapidement dans nos plus gros coups de coeur de 2019. Bien sûr, il va falloir attendre les prochains volumes pour être vraiment capable de voir si l’œuvre restera aussi grisante à lire sans forcément tomber dans une certaine redondance. Malgré tout, on a ici un titre qui n’a que faire des barrières et qui souhaite juste nous amuser et nous faire vivre une expérience mémorable. Si vous aimez tout ce qui touche à la mythologie ou à l’Histoire et que vous cherchez un manga bien bourrin et à l’univers riche alors cette oeuvre est ce qu’il vous faut. Maintenant, on attend patiemment de voir la conclusion de cet affrontement en nous demandant bien quel camp parviendra à décrocher le premier point. Outre cela, on ne peut s’empêcher de se projeter dans l’avenir afin de constituer nos propres affiches de rêve. Une épopée remarquable de par son ambiance et l’atmosphère qui s’en dégage alors que l’on a envie de s’égosiller pour soutenir notre favori.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre ressenti ainsi que vos impressions concernant ce premier volume de Valkyrie Apocalypse. Quel sera, selon vous, le résultat de ce premier duel ? Aimeriez-vous voir les dieux ou les humains gagner ? Qui seront, à votre avis, les deux participants de la prochaine rencontre ? Quel figure historique ou mythologique auriez-vous aimé voir dans cette compétition ? Qu’attendez-vous pour la suite de la licence ? On a hâte d’échanger et de discuter avec vous sur cette fabuleuse lecture. 🙂

Shumatsu no Walkure ©2017 by AJICHIKA AND SHINYA UMEMURA AND TAKUMI FUKUI/NSP All Rights Reserved.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *