Ahiru no Sora-8-2

Ahiru no Sora épisode 8 : les problèmes de Toby

Alors que l’on se rapproche de notre mois préféré et que l’on va vous partager plein de nouvelles choses, il y a un petit rituel qui ne change pas. Il s’agit de nos reviews hebdomadaires concernant tous ces animes qui ont su enchanter nos journées. Pour bien débuter la semaine, il est toujours pertinent de faire un peu de sport et quoi de mieux pour cela que d’être en compagnie d’une équipe de basket talentueuse. On parle bien sûr du nouvel épisode d’Ahiru no Sora, disponible sur Crunchyroll, qui aura sans doute été l’un des plus bouleversants que l’on ai pu voir jusqu’à maintenant. S’il n’est pas question de drame, on est avant tout devant un passage parvenant à nous partager la douleur et le doute d’un jeune homme qui se complaît dans la violence et la solitude. Le basket reste comme toile de fond pour travailler l’écriture des divers personnages que l’on accompagne dans leur quotidien. Une escapade qui aura été riche en qualités et surtout laissant présager d’un énorme potentiel pour la suite. Le temps est donc venu de se lancer dans une nouvelle étape de l’ascension de ce club.

Un souci de taille

Ce n’est plus une surprise pour personne, on va débuter cette chronique par notre habituel résumé des épisodes précédents. De cette manière on pourra mieux appréhender ce qu’il s’est passé durant cette nouvelle expédition. Ahiru no Sora, réalisé par le studio Diomedea, s’était arrêté suite au match que nos amis venaient de perdre. Malgré la défaite cuisante qu’ils avaient subie, cela n’entachait en rien la joie qui montait en eux en voyant que le club pouvait enfin partir sur de bonnes bases. Même Chiaki était déterminé à faire de son mieux à sa façon. C’est ainsi que notre groupe pu enfin mettre en place une véritable équipe de basket en nommant Momoharu comme capitaine. Cependant, il est difficile de faire oublier aux autres à quel point ils ont pu profiter des locaux et leur attitude d’il y a quelques jours. Cette résurrection est donc loin d’être terminée et le corps enseignant est bien déterminé à garder un œil sur eux. A la moindre altercation ou problème causé par l’un des membres, le club sera définitivement dissout. Une perspective qui n’enchante guère nos héros qui essayent de leur mieux de se racheter une conduite.

Malheureusement, il n’aurait pas pu être aussi simple de se faire accepter. C’est l’arrivée d’un nouvel acteur qui va venir chambouler la quiétude récente de la team. Son nom est Toby et il s’avère être aussi un élève de cette école qui a fait son grand retour après avoir été suspendu un moment. En le voyant s’exercer au basket sur un terrain extérieur, nos amis se disent qu’il ferait une recrue de choix pour l’équipe. Pourtant, cet étudiant n’a aucunement envie de faire mumuse avec eux et va même rapidement en venir aux poings. Afin d’éviter tout problème, nos camarades décident de se retirer et de faire une croix sur cet élément perturbateur. Alors qu’ils s’apprêtaient à s’entraîner, ils furent surpris de voir Toby être présent dans le gymnase et commencer à faire son show devant les autres clubs. Malgré son immense talent, le fait qu’il ne fasse aucunement attention à ce qui l’entoure va provoquer un accident qui pourrait bien mettre en péril la survie du club alors qu’il ne fait même pas partie de leurs rangs. Voilà un tout nouveau défi que Sora et sa bande doivent surmonter pour espérer voir l’avenir d’un œil plus serein.

Là où Ahiru no Sora transforme cet épisode en une véritable perle n’est autre que dans le développement du personnage se trouvant au centre de la pièce. Pour une fois, les autres membres du club s’écartent pour laisser la place à un individu extérieur qui va avoir une immense influence sur leur avenir et leur possible envolée. Un acteur que l’on apprend à connaître et qui va apparaître sous un tout nouveau jour en nous faisant passer de la tragédie à un profond regret avant de retrouver le sourire.

Ahiru no Sora 8 3

Difficile de ne pas réagir.

Une confrontation pleine de sens

Là où Ahiru no Sora frappe fort, c’est dans la construction de ses personnages et leurs interactions entre eux. Cela avait déjà été le cas précédemment entre Sora et Momoharu ou bien même Chiaki. L’élément en commun à chaque fois n’est autre que notre jeune recrue qui a toujours su changer les gens qui l’entourent. Un formidable don ayant permis de poser les bases du club que l’on peut admirer aujourd’hui. A présent, il faut prendre conscience à quel point le défi se tenant devant lui est de taille. En effet, s’approcher de Toby est une chose particulièrement risquée étant donné le passif de ce garçon. D’ailleurs, c’est la première fois que l’on peut observer Sora perdre vraiment ses moyens et s’attaquer à quelqu’un. Tous les éléments sont mis en place de manière intelligente afin que l’on éprouve une profonde aversion pour ce fauteur de troubles. Après tout, il a beau être doué au basket, cela ne l’empêche pas d’agir toujours sous le coup de l’impulsion et de provoquer constamment des dégâts collatéraux. Même son caractère est pensé de manière à créer une certaine rancoeur à son égard. C’est à ce moment précis où l’on se dit que l’on aura du mal à changer d’avis sur cet individu qu’une simple scène va venir tout faire basculer. Il aura suffi d’un unique coup de téléphone pour que l’on entrevoit la complexité se cachant derrière cet étudiant.

On découvre alors qu’il a lui aussi un passif bien particulier qui l’a entraîné un peu plus le long de cette pente savonneuse. Lui qui essaye de conserver le sourire de sa petite sœur ne peut plus se permettre de la voir en personne. On sent donc une profonde carapace entourée cet adolescent qui se perd dans une promesse qu’il sait qu’il aura du mal à tenir. D’un coup, le spectateur que l’on est ne peut que ressentir une puissante tristesse et empathie pour lui. Cela montre à quel point l’anime est capable de nous faire passer d’une émotion à l’autre et de nous prouver qu’il ne faut pas se fier aux premières impressions pour juger d’une personne. Cependant, cette histoire ne s’arrête pas là et va même dépasser nos attentes au vu de la confrontation qui s’organise. Alors que Sora et Toby se font face, on ouvre les yeux sur le fait qu’ils se ressemblent bien plus qu’ils ne le pensent. Malgré leur caractère bien opposé, ils sont tous les deux des personnes ayant juré à un proche qui leur est cher d’atteindre les sommets. De ce fait, il y a un incroyable rapprochement qui se fait entre les deux et on se dit alors que s’il y a bien un individu pouvant faire sortir notre délinquant de son cocon, c’est bien ce petit canard. Une formidable preuve que l’on est devant une oeuvre mettant un point d’honneur à proposer une écriture soignée et travaillé pour chacun de ses acteurs.

Ahiru no Sora n’est clairement pas une série comme les autres. Rare sont les titres ayant réussi à allier toutes ces forces et à les conserver avec autant d’aisance semaine après semaine. Plus que de l’efficacité, on est avant tout dans un récit qui prône l’humain avant tout et qui se sert du basket pour raconter la vie de ces jeunes essayant de changer. Un incroyable travail de la part du studio qui a su apporter toute l’émotion nécessaire à un divertissement de qualité pour sublimer l’ensemble de cette adaptation.

Ahiru no Sora agrandit sa famille

Une fois de plus, Ahiru no Sora ne s’arrête pas de nous en mettre plein la vue. S’il est déjà palpitant à travers les quelques mouvements que nos joueurs peuvent faire, c’est avant tout concernant le travail derrière chaque personnage qui nous attire. Chaque détail est pensé de manière à mettre en avant et à attirer notre sympathie pour ces jeunes qui se sont égarés et qui finissent par trouver un endroit où se poser. Toby fait partie de cette catégorie et parvient même à nous émouvoir profondément à travers les quelques flash-backs que l’on peut voir de lui. La série prend un malin plaisir à nous faire croire à des clichés et aprioris qui finissent par éclater en mille morceaux. Il n’y a qu’à voir ce lycéen pour se rendre compte que derrière son aspect bagarreur et sa tendance à mettre le bazar se trouve un garçon qui n’a eu de cesse d’être incompris. Tout ce qui l’anime à présent est cette promesse qu’il a fait à sa soeur et dont il est persuadé qu’il ne pourra jamais la réaliser. Derrière la haine que l’on pouvait ressentir à son égard à cause des effets qu’il a sur le club se mélange une pesante mélancolie et amertume. Le studio a parfaitement su nous montrer qu’il peut être un véritable atout et c’est encore une fois grâce à l’aura et au caractère de Sora que l’on peut espérer voir ce joueur de talent participer aux prochains matchs.

L’émotion, le plaisir et le divertissement de cette série atteignent à chaque fois un tout autre niveau. On a beau le dire et le redire, Ahiru no Sora surpasse toujours nos attentes. Mêlant habilement l’aspect sportif des meilleurs titres du genre avec une profonde humanité et sincérité font de cette aventure un incontournable de la saison. Maintenant que l’on est au huitième épisode, on peut aisément se projeter vers l’avenir tout en admirant tout le chemin parcouru. Une adaptation qui n’a pas à rougir de tout ce qu’il a montré jusqu’ici. Un second arc qui se présente déjà sous les plus beaux auspices et qui va aussi approfondir grandement la psychologie de tous ces acteurs que l’on suit avec joie. Les questions sont maintenant nombreuses alors que l’on assiste à un final à la fois intense et touchant. Toby va-t-il finalement accepter de jouer un rôle au sein de cette équipe ? L’école va-t-elle continuer à mettre des bâtons dans les roues de ces étudiants ? Sora et son nouveau camarade parviendront-ils à transformer leur promesse en une réalité ? Il va falloir être un peu patient pour pouvoir découvrir les réponses à tout cela. En tout cas, on sera présent pour assister à cette prochaine représentation.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre analyse de cette huitième escapade dans l’univers d’Ahoru no Sora. Qu’avez-vous pensé de l’attitude de Toby ? Avez-vous été touché par son histoire et la relation qu’il a avec le reste de sa famille ? Croyez-vous que le référent du club changera d’avis sur ce groupe et verra le potentiel qui se cache en ces adolescents ? Quel sera le prochain défi, selon vous, qui viendra se mettre sur le trajet de nos héros ? Qu’attendez-vous pour la suite de cette épopée ? On reste à votre disposition pour pouvoir discuter et débattre autour de cette licence. 🙂

Ahiru no Sora 8 4

Faire profil bas.

© Diomedea / Ahiru no Sora / Crunchyroll

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *