Soul Land-Vol.-1

Soul Land tome 1 : une nouvelle vie prometteuse

On continue de vagabonder d’un univers à l’autre avec toujours autant de plaisir. Après avoir parlé de quelques suites qui nous avaient captivés, il est grand temps de faire place à de la nouveauté. Une série inédite est toujours un voyage hors du commun étant donné que l’on doit tout apprendre du monde qui nous englobe. Des excursions pouvant être à la fois belle et enrichissante de par tout ce qu’elle propose. Ce fut exactement le cas ici avec la licence dont on va parler aujourd’hui. Il s’agit du premier tome de Soul Land qui est venu agrandir le catalogue de Nazca. Si l’on ne connaissait absolument pas cette série avant son annonce, on a pu remarquer qu’elle avait déjà une grande réputation parmi les fans du genre. C’était donc avec beaucoup de curiosité que l’on souhaitait mettre la main dessus pour savoir ce qu’il en retourne. Le résultat est plus que captivant et réussi au vu de tout ce qui est présenté en seulement quelques pages. Une excursion qui pose des bases solides, tout en nous laissant une myriade de possibilités pour la suite. L’heure est donc arrivée d’apprendre les secrets de l’âme à travers le périple d’un jeune garçon.

L’éveil de l’âme

Soul Land-Tang

La fin d’une vie déchirante.

Soul Land, scénarisé par Tang Jia San Shao et dessiné par Mu Feng Chun, nous propulse à la rencontre de Tang San. Ce jeune membre de la secte d’art martiaux Tang va mourir après avoir appris un enseignement interdit. Disparaissant à tout jamais aux yeux de ses paires, il n’espère à présent qu’avoir une seconde chance de mener une vie heureuse. Il semblerait que quelqu’un ait entendu son appel étant donné qu’il va se réveiller dans le monde de Soul Land après s’être réincarné dans un nouveau-né. Malgré cela, il a pleinement conscience de la personne qu’il était avant et a su conserver tout son intellect ainsi que ses larges connaissances en matière de combat, mais aussi de techniques ancestrales propre à son clan. Il voit en ce réveil un moyen pour lui d’exaucer son souhait le plus cher et le tout jeune bambin va alors profiter de chaque instant passé dans ce vaste monde. Savourant la quiétude de sa petite vie dans ce modeste hameau, il y a pourtant un élément qui vient noircir le tableau. Sa mère est morte lors de son accouchement et il doit donc maintenant veiller sur son père qui a sombré dans une certaine déchéance depuis. Passant le plus clair de son temps à s’entraîner et à perfectionner le pouvoir qui sommeille en lui, Tang San fait déjà preuve d’une maîtrise hors du commun pour quelqu’un de son âge.

Sans même s’en rendre compte, les années passent et il doit déjà participer à la cérémonie qui lui permettra d’éveiller son esprit martial. Une capacité que tout le monde possède et qui peut revêtir de nombreuses formes. Cela peut autant aller d’un objet totalement inutile en une arme redoutable. Cependant, cet événement va prendre une tournure bien étrange pour ce garçon lorsqu’il découvre que son esprit martial ne sert absolument à rien. Malgré le fait de posséder une pleine force spirituelle innée, Tang San doit maintenant vivre avec ce don moqué des autres. Pourtant, est-ce vraiment tout ce qu’il possède ? Le jeune homme ne le sait pas encore, mais cet éveil va être l’élément déclencheur qui va le forcer à quitter son village natal pour entamer une toute nouvelle existence. Malheureusement, est-ce que cela ne va pas en contradiction avec son désir de mener une vie heureuse et paisible ? Les entraves semblent alors aussi nombreuses dans ce monde que dans son passé et il va devoir alors lutter pour briser les chaînes qui le retiennent. Ainsi débute le récit de l’ingénieux Tang San et de tous ceux qui vont croiser sa route alors qu’ils s’apprêtent à prendre leur avenir en main.

Si l’on est encore dans une histoire de réincarnation, Soul Land va finalement se construire une toute autre voie au même titre que l’autre oeuvre de l’éditeur. Un récit qui s’axe bien plus sur la mise en application du savoir acquis que de la simple progression tout en servant de fenêtre sur un monde dont l’étendue ne cesse de grandir. On se laisse alors facilement hypnotiser par tout ce qui se dévoile devant nos yeux tandis que l’on se demande jusqu’où ce récit parviendra à nous embarquer. Un premier tome qui est telle une promesse que l’on chérit grandement.

Les prémices d’un grand univers

On pourrait dire qu’il y a beaucoup de ressemblance entre Soul Land et Tales of Demons and Gods. Pourtant, lorsque l’on s’attarde plus en détail sur le récit, on se rend compte à quel point il y a une grosse différence entre ces deux oeuvres. Ce qui rend la première oeuvre aussi captivante à lire, c’est que même si notre héros se réincarne avec toutes ses connaissances, il ne sait pas tout de ce monde. Bien au contraire, c’est une totale découverte pour lui alors qu’il essaye de son mieux de transporter son savoir par rapport à ce qui a lieu dans cet environnement inédit. De ce fait, il y a une grande part d’incertitude, mais aussi de surprises qui rythme cette aventure. Il n’est pas question dans ces pages d’éviter une catastrophe, mais juste de se forger une nouvelle vie bien loin de la précédente. On a donc un émerveillement soudain qui s’effectue au fil de ces péripéties tandis que l’on accumule tous les renseignements que l’on nous donne. Outre cela, on tient aussi à souligner à quel point on apprécie l’évolution de notre camarade de voyage. On a beau l’avoir vu que quelques instants en tant que disciple de la secte Tang, on pouvait vraiment sentir cette tristesse dans son regard. Un désespoir qui s’est évaporé dès lors que l’on a mis les pieds sur les terres de Soul Land et qui fait que l’on a vraiment ce sentiment qu’il s’agit d’un recommencement étant autant porteur d’espoir que de malchance.

C’est cette infinité de possibilités qui va alors conclure de nous séduire. En effet, il suffit de quelques lignes et de certains paysages pour ouvrir les yeux sur l’immensité de ce monde que l’on s’apprête à visiter. Une terre pouvant proposer de multiples voies possibles et pousse donc le lecteur à imaginer de très nombreux scénarios. Cela fait que l’on ne reste pas uniquement spectateur, mais aussi dans un sens acteur de ce qu’il pourrait bien se passer. En plus de cela, il faut aussi reconnaître à quel point l’auteur à la mainmise sur son univers. On a constamment le droit à une tonne d’informations et de descriptions prouvant à quel point tout a été pensé pour que cet ensemble d’éléments soit aussi cohérent qu’intéressant à observer. Rien n’est laissé au hasard et l’on se laisse happer par cette quête d’apprentissage que l’on voit naître en nous sans que cela ne nuise à notre lecture. Ainsi, on n’a jamais la sensation d’être perdu, car ce premier contact prend le temps de nous présenter chaque fonction propre à la culture de ce monde. Un cours intensif et fascinant qui nous montre aussi que l’on est qu’au tout début d’un périple qui s’annonce long, riche et palpitant.

On ne s’attendait pas du tout à être autant transporté dans ce récit qu’est Soul land. Si l’on a encore du mal à savoir quelle sera la destination finale de cette histoire, ce mystère fait partie intégrante du plaisir que l’on a ressenti. En effet, on est avant tout là pour comprendre, assimiler et s’émerveiller devant les terres qui s’étendent devant nous. Qu’il s’agisse de la magie, de la faune et de la flore ou bien des personnages qui y vivent, tout est là pour éveiller notre envie d’en apprendre plus. Un pari réussi étant donné que tout est parfaitement équilibré pour que l’on soit attiré par ce que l’on observe. Un monde qui n’a encore rien montrer de sa grandeur.

Soul Land prépare habilement le terrain

Tang San-pouvoir

Un pouvoir qui pourrait tout changer.

Autant vous le dire tout de suite, on ne savait pas du tout sur quel pied danser avant de se jeter dans cette épopée. On se posait tout un tas de questions avant même d’avoir cet ouvrage entre les mains. Ce n’est qu’une fois que l’on a pu lire ce premier tome de Soul Land que l’on a compris à quel point ce conte avait quelque chose d’unique. On a beau avoir l’impression d’avoir déjà vu le principe de réincarnation, ce titre parvient à transformer les codes du genre pour se les approprier pleinement. Cela donne naissance à une expédition plus que prometteuse en compagnie d’un jeune homme à l’immense savoir et qui ne rêve que de pouvoir vivre une existence bien différente de celle qu’il a eu par le passé. On suit alors chacun de ses pas avec joie étant donné que cette seconde chance est autant un moyen pour lui de changer qu’une façon pertinente de faire découvrir ce monde au spectateur que l’on est. Comme dit un peu plus haut, on a le droit à quelques éléments permettant d’approfondir l’intrigue générale. Cependant, cette introduction est avant tout là pour que l’on s’imprègne de cette culture, de cette ambiance et de cette nouvelle vie qui se présente à nous. Une oeuvre qui tire toute sa force des multiples possibilités qui s’offrent au héros et qui est le seul à pouvoir forger lui-même son destin.

C’est donc avec beaucoup de plaisir que l’on recommande la lecture de Soul Land qui fait une entrée remarquée sur le devant de la scène. L’auteur nous montre, en seulement quelques cases, qu’il sait comment attirer notre attention et surtout bâtir des bases solides permettant à notre imagination de faire le reste. On se doute que l’on a encore énormément de choses à apprendre sur tout ce qui régit ces terres et cette recherche de connaissances est l’un des fondements-clés de la magie de ce récit. Si vous aimez les univers fantastiques aux nombreuses promesses et dont le potentiel se ressent dès le premier contact alors Soul Land devrait largement vous convenir. On fait table rase de ce que l’on sait pour assister à l’écriture d’une toute nouvelle légende dont on est le témoin privilégié. Bien entendu, qui dit premier tome dit aussi une tonne d’interrogations qui viennent nourrir notre créativité. Qu’est-ce que va bien pouvoir devenir Tang San à l’avenir ? Parviendra-t-il à se forger une nouvelle identité ? Quel est le secret qui se cache derrière sa particularité ? On est impatient de connaître la suite de tout cela.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce premier volume de Soul Land. Qu’avez-vous pensé de ces premiers pas ainsi que de notre héros ? Pensez-vous que ses connaissances lui permettront de se forger un tout nouvel avenir ? Quel est, selon vous, toute l’histoire entourant la secte des Tang ? Trouvez-vous que l’on a là un environnement suffisamment imposant pour être le théâtre de nombreuses aventures saisissantes ? Qu’attendez-vous pour la suite de cette saga ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger, discuter et débattre autour de ce sujet. 🙂

© 2011 Mu Feng Chun / Tang Jia San Shao, Changjiang Press

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *