Demon Slayer-Vol.-12

Demon Slayer tome 12 : en route vers de nouveaux horizons

Parmi la longue liste des séries que l’on suit et qui nous captive toujours autant, il y en a certaines qui ont une place bien particulière. Ayant marqué le monde du manga, ces oeuvres qui se sont terminés au Japon continuent de nous enchanter ici. C’est ainsi que l’on s’est penché de nouveau sur le dernier coup de sabre en date de nos pourfendeurs de démons préférés. Vous l’aurez donc rapidement compris, on va parler aujourd’hui du dernier tome en date de Demon Slayer, édité chez Panini. Après avoir fait grand bruit ces derniers mois, la licence était parvenue à donner naissance à une épopée grandiose. Tandis que l’on venait d’assister à un arc narratif particulièrement ciblé sur l’action, le nouvel acte qui nous est présenté ici va quelque peu changer la donne. Ainsi, les combats sont un peu mis de côté afin de se pencher sur d’autres éléments bien importants pour l’intrigue et le développement de l’univers. On a alors les yeux ébahis pendant toute cette lecture tandis que l’on découvre de nouvelles facettes de cette histoire. Il est donc grand temps de se pencher sur un nouveau pan de ce conte.

La brume se lève

Demon Slayer-réunion

Les choses sérieuses débutent.

Demon Slayer, imaginé par Koyoharu Gotouge, nous avait laissés alors que le combat faisait rage au sein du quartier des plaisirs de Yoshiwara. Devant cette lune supérieure qui leur faisait face, les quatre pourfendeurs de démons se retrouvèrent acculés. En plus de devoir se confronter à un ennemi de cette taille, le fait qu’il soit scindé en deux êtres n’arrangeait pas leur travail. Même la présence du pilier du son n’était pas suffisante pour renverser la vapeur. Le poison de la créature s’infiltrait alors dans le corps de ceux qui avaient été touchés, les affaiblissant et les tuant à petit feu. Plus rien ne semblait alors pouvoir s’opposer à la victoire de cette créature malfaisante qui sentait déjà son heure de gloire arriver. Finalement, grâce à l’effort de chacun et à la détermination qui motivait tout le groupe, ils purent faire abstraction de la douleur et concocter un stratagème permettant de terrasser cette lune supérieure. Un exploit qui n’avait plus eu lieu depuis près de cent ans. Un coup dur porté à Muzan qui voyait ses rangs se clairsemer de plus en plus. De l’autre côté, cette victoire était reçu comme un triomphe par les autres pourfendeurs qui s’imaginaient déjà cela comme étant le signe d’un grand bouleversement pour ce conflit. Malgré tout, l’équipe ayant survécu à ce champ de bataille était dans un état des plus déplorable. L’heure du repos était donc venue pour ces guerriers qui avaient vaillamment combattu.

Alors que le géniteur de tous les démons sentait la colère monter en lui, celui-ci était bien déterminé à prendre sa vengeance. Une riposte violente était sur le point de débuter. C’est une tempête effroyable qui s’apprête à frapper leurs opposants qui ignorent totalement le danger qui se rapproche d’eux. Tanjirô, qui profite de quelques instants de répit, se rendit compte avec effroi qu’il avait ébréché son sabre. Furieux d’apprendre cela, Haganezuka refusa tout simplement de le réparer. Un drame pour le jeune homme qui ne pouvait pas retourner au front sans avoir de quoi se défendre. C’est alors qu’on lui fit une proposition très intéressante. En effet, afin de s’équiper de nouveau, il allait pouvoir se rendre au célèbre village des forgeurs de sabres. Un endroit bien mystérieux dissimulé aux yeux du monde afin d’éviter aux démons de découvrir son emplacement. Tandis que ses camarades étaient déjà repartis en mission, Tanjirô s’apprêtait à terminer sa convalescence au sein d’un lieu qui ne pouvait que titiller sa curiosité. Il est encore loin d’imaginer que ce voyage allait lui faire rencontrer de nouveaux alliés, mais aussi des épreuves inédites à surmonter. Ce voyage pourrait bien être l’occasion pour lui de se perfectionner et ainsi se rapprocher de ces hommes et femmes luttant chaque jour pour la population. Tous les pions sont à présent en place pour une nouvelle partie.

Ce qui est intéressant avec ce tome de Demon Slayer, c’est bel et bien la découverte d’éléments qui nous étaient encore inconnus jusqu’à maintenant. On se laisse alors bercer par ces quelques chapitres qui mettent en avant des acteurs inédits et permet ainsi de centrer notre attention sur une facette inédite de cette oeuvre. Le plaisir est ainsi renouvelé en proposant une expérience spécifique qui va autant nous faire côtoyer d’autres membres des pourfendeurs que des démons charismatiques. C’est au final pendant ce court moment de repos que l’auteur va nous captiver une fois de plus.

Un enrichissement captivant

Ce que l’on apprécie tout particulièrement dans une oeuvre comme Demon Slayer, outre ses excellentes scènes d’actions, c’est bel et bien les instants où l’on peut en apprendre plus sur l’univers. Ces moments où l’on peut s’attarder sur des petits détails pouvant sembler anodins, mais qui enrichissent tellement notre expérience. Ce tome 12 frappe en plein dans le mille ici en ne donnant quasiment aucune grande bataille. Au même titre que nos héros fatigués, on peut ici respirer et surtout contempler ce qui les entoure. C’est ainsi que l’on va pouvoir pleinement apprécier notre visite du village des forgerons et ce que ce lieu peut nous raconter. Le fait d’aller à la rencontre des habitants de cette petite bourgade est aussi dépaysant que pertinent pour la construction de ce monde que l’on parcourt depuis maintenant tant de péripéties. D’ailleurs, il est remarquable de noter que l’on avait presque perdu cette sensation de repos qui était aussi représentatif de cette vie que mènent nos camarades. Constamment envoyé sur le front, il est très rare pour eux de pouvoir profiter de quelques moments d’accalmie. Ce n’est qu’en étant grièvement blessé qu’ils peuvent seulement se permettre de se reposer jusqu’à finalement repartir au combat. C’est au sein de ces pages que l’on ressent pleinement cette lutte incessante qui ne peut se terminer que dans le sang pour l’un des deux camps. D’ailleurs, cet équilibre qui semblait s’être installé depuis tant d’années a fini par être brisé.

Les événements ayant précédé notre voyage au sein de ce hameau vont ainsi nous permettre de voir un autre bref aperçu de ce qui gravite autour de Muzan. Il suffit ainsi de quelques cases pour prendre conscience que l’affrontement gagné a beau être une lueur d’espoir, cela ne semble qu’être peu de chose au vu des lunes supérieures qui sont encore en vie. Alors que l’on devrait croire que le danger s’est légèrement écarté, c’est tout le contraire qui se passe. On a presque le sentiment d’être oppressé alors que nos amis ignorent tout de ce qui les attend. C’est ainsi le fait de savoir cela qui va aussi nous préparer à ce qui va arriver par la suite. La virée au sein du village des forgerons va alors prendre une autre tournure. Si la curiosité nous assaille afin d’en apprendre plus sur ses habitants, on se demande si cette zone, censée être sécurisée, ne deviendrait pas un autre champ de bataille. C’est là que l’auteur va aussi montrer tout son talent pour réussir, en seulement quelques minutes, à nous faire oublier cela pour que l’on se concentre sur les quelques informations qui nous sont distillés. Que ce soit par les coutumes des gens qui vivent en ce lieu reculé, les secrets qui y résident, et même les rencontres que l’on y fait, tout est pensé afin d’approfondir tout l’univers qui tourne autour des pourfendeurs et de leurs sabres. Il suffit ainsi de quelques lignes de dialogues pour que l’on puisse peaufiner notre vision de cet environnement regorgeant de multiples histoires à conter.

Le périple de Tanjirô va, à travers ce nouvel acte de Demon Slayer, nous fasciner un peu plus. Le fait d’avoir temporisé avec l’action frénétique habituelle de la licence permet de mieux assimiler et profiter de tout ce qui constitue cet environnement dans lequel on évolue. Que cela soit des grandes révélations ou de simples informations faisant grandir le lore de la saga, tout est habilement maîtrisé. Cela ne fait qu’enrichir une expérience littéraire déjà incroyable et qui nous réserve encore de belles surprises. Tandis que l’on se doute que la lutte va reprendre de plus belle, on ne peut qu’apprécier ces quelques instants de quiétude qui vont faire briller de nouvelles étoiles.

Demon Slayer étend son emprise

Demon Slayer - réveil

Encore ?!

Après avoir eu le droit à un arc narratif des plus épiques dans son action, Demon Slayer vient tout juste d’entamer un nouveau virage des plus satisfaisant. En effet, on sent que la victoire précédente va engendrer des enjeux biens plus grands pour chacun des deux groupes qui doivent redoubler d’efforts. Que cela soit les pourfendeurs ou bien les démons, on sent pleinement qu’ils vont donner tout ce qu’ils ont pour que ce conflit puisse enfin se terminer. L’autre gros point positif de cette lecture est justement de reposer l’action afin que l’on puisse profiter de toute la richesse que recèle cet univers et surtout de ce qui nous est présenté au sein de ces pages. Parcourir le village des forgerons nous offre un dépaysement plus que bienvenu et contraste totalement avec le chaos ambiant régnant en dehors de ce lieu et dont on s’était pratiquement habitué. Outre cela, on a aussi le droit à une mise en avant de plusieurs autres personnages permettant de renouveler l’intérêt que l’on a pour la saga et ainsi de poser notre regard sur des histoires inédites. Le lecteur que l’on est apprécie pleinement cette diversité qui se dégage de ces chapitres afin de préparer le terrain pour la seconde moitié de cette épopée. On ne peut en tout cas que ressortir satisfait de cette lecture qui répond à toutes nos attentes tout en agrandissant notre vision sur cet environnement.

Parmi les nombreux tomes que compte la licence, on doit reconnaître que ce douzième volume de Demon Slayer fait partie de nos préférées. Comme on l’a dit un peu plus haut, ce n’est pas par ses affrontements que l’on aime cet ouvrage. C’est bel et bien parce qu’il provoque une scission avec tout ce que l’on a pu voir par le passé au cours du voyage de Tanjirô. On sent clairement qu’il s’agit du calme avant la tempête, mais il était nécessaire et pertinent de pouvoir proposer cette accalmie. Il n’est donc plus question ici de savoir si la saga est toujours intéressante à recommander, mais de voir si elle évolue dans le bon sens. Sur ce point, ce dernier tome en date fut largement à la hauteur. Cassant un rythme qui ne nous laissait que peu de répit, cela a permis de développer autant l’univers de la franchise que l’histoire de certains protagonistes. Tel un moment figé dans le temps, on observe en silence et ébahi ce lieu à l’écart de tout. Maintenant, on est en droit de se poser plusieurs questions concernant la suite de ce périple. Est-ce que le prochain assaut des démons portera un autre coup fatal à leurs bourreaux ? Va-t-on découvrir tout le talent du pilier de la brume ? Quelle est la signification des rêves qui hantent l’esprit de Tanjirô ? Le futur de cette série promet d’être fort intéressant. Les épées sont sur le point d’être dégainées une fois de plus alors que l’on ignore totalement qui sortira victorieux de la prochaine rixe.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti sur ce douzième volume de Demon Slayer. Pensez-vous que l’on aura le droit à un affrontement dantesque en compagnie de notre nouveau pilier ? Croyez-vous que Tanjirô pourra surmonter ces obstacles ? Avez-vous apprécié tous les éléments présentés au sein de cet ouvrage ? Quel est l’élément qui vous a le plus marqué pendant cette lecture ? A votre avis, est-ce que l’on s’apprête à assister à un tournant dans le scénario ? Qu’attendez-vous pour la suite de cette licence ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger, discuter et débattre autour de ce sujet. 🙂

© 2016 Gotoge Koyoharu, Shueisha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *