Re:Zero Chronicles--La-ballade-amoureuse-de-la-Lame-démoniaque-Vol.-1

Re:Zero Chronicles T1 – La ballade amoureuse de la Lame démoniaque : le début de la légende

Il n’est pas rare d’avoir le droit à plusieurs spin-off dès lors qu’une série a du succès. Une étape permettant souvent de voguer sur la célébrité du moment, mais permettant aussi d’enrichir un univers fascinant de nombreux lecteurs. Il est donc toujours pertinent de voir quel chemin va prendre un de ces récits annexes afin de voir s’il est légitime et intéressant. On était donc très curieux de voir ce qu’allait donner le premier tome de Re:Zero Chronicles chez Ototo consacré à la légendaire Lame démoniaque. Sortant aujourd’hui, on a eu la chance de le découvrir en avance. L’histoire d’origine avait su poser les bases d’un monde captivant et surtout des personnages très bien écrits. Parmi eux se trouve ce vieil homme mystérieux et redoutable qui a su grandement apporter son soutien à Subaru. A travers ses quelques mots concernant son passé, notre désir d’en savoir plus s’était éveillé. Ce spin-off était donc l’occasion de répondre à nos attentes et surtout de voir si cela allait renforcer ce personnage ou au contraire le desservir. Le résultat est plus que convaincant et va surtout permettre de confronter ce jeune homme à la version de lui que l’on connaissait dans le matériau de base. Le temps est donc venu de partir sur un champ de bataille où le sang coule à flots.

Le fou de guerre

Re:Zero Chronicles - légende

La légende de la Lame démoniaque.

Re:Zero Chronicles – La ballade amoureuse de la Lame démoniaque est écrit par Tappei Nagatsuki et dessiné par Tsubata Nozaki. Cette histoire se déroule bien avant qu’un jeune homme répondant au nom de Subaru fasse son apparition dans ce monde. Alors que cet adolescent japonais ne faisait pas encore des siennes sur ces terres, une guerre faisait des ravages. En effet, un violent conflit avait éclaté bien des années auparavant entre les Hommes et les semi-humains. Même si tout semblait indiquer que le premier camp allait l’emporter, leur ennemi ne cessait de redoubler d’efforts et de stratagèmes pour renverser la balance. C’est dans ce contexte précis qu’un jeune homme se fit connaître. Bien loin des contes que l’on peut raconter aux enfants concernant un héros qui s’éleva sur le champ de bataille, ce guerrier était impitoyable. Son nom n’était autre que Wilhelm Trias. Se précipitant sur le champ de bataille tel un aigle plongeant vers sa proie, il semait autant la mort chez ses adversaires que la peur parmi ses compagnons. Tout le monde se mit à craindre ce soldat ténébreux dont la soif de sang semblait impossible à satisfaire. C’est à travers ses nombreuses prouesses et la cruauté de ses actes qu’il obtient alors le surnom de “Lame démoniaque”. Un titre qui se répandit très rapidement au sein du royaume. Malgré cette renommée, cela ne changea rien aux habitudes du jeune homme qui ne souhaitait que s’élancer dans la mêlée.

Sans comprendre la raison, il se jetait à corps perdu dans chaque combat en clamant haut et fort qu’il devait se perfectionner. Une quête qui ne pouvait s’effectuer qu’en tranchant et en découpant chaque guerrier qui viendrait à lui. Il ignore encore à cet instant que son rôle dans ce conflit va prendre une toute autre tournure. Lui qui n’était là que pour combattre pourrait bien avoir une toute autre mission à accomplir pour le bien des Hommes. Alors que l’ennemi semble manigancer quelque chose de terrible, il va devoir se retrousser les manches et surtout faire étalage de toutes ses compétences pour venir à bout de la tempête qui approche. Un danger qui pourrait bien aussi lui permettre de faire une connaissance qui changera sa vie pour toujours. Celui qui deviendra plus tard un vieil homme sage et redoutable doit encore apprendre beaucoup de choses au cours de cette existence où la paix n’a pas sa place. Que lui réserve cet avenir qui semble si incertain ? La seule chose qui est sûre, c’est qu’il est prêt à découper tous ceux qui oseront lui barrer la route. Il est parfois nécessaire de faire appel à un démon pour protéger la quiétude de tout un monde. Attention cependant, car la Lame démoniaque n’est pas un être que l’on peut aisément rallier à sa cause. Voici donc la légende de cet être qui deviendra le cauchemar de bon nombre d’hommes qui croiseront son chemin. Un nom qui fera frémir tous ceux qui devront aller se battre.

Re:Zero Chronicles nous délivre une première histoire annexe qui va être intrigante par rapport à son personnage central et surtout la différence qui existe entre le Wilhelm que l’on connaît dans la série d’origine et celui qui nous est présenté ici. Une manière d’attiser la curiosité concernant son parcours qui va s’avérer particulièrement sanglant. Dans un contexte de guerre, c’est avant tout un monstre assoiffé de sang qui nous est présenté qui ne pense qu’à trancher son ennemi peu importe ce que cela implique. Une inconscience doublée d’un talent à l’épée qui va sublimer notre regard, mais en même temps forger une légende terrifiante.

Une vision bien différente du personnage

Le fait d’avoir souhaité enrichir et approfondir l’histoire de Wilhelm est loin d’être anodin. En effet, il avait fallu peu de temps à ce personnage pour réussir à intriguer le lecteur et spectateur qui voyait en ce vieil homme une figure protectrice et un guerrier redoutable ayant un lourd passé. Ce premier volume de Re:Zero Chronicles est donc l’occasion d’en apprendre plus sur lui et on doit reconnaître que le pari est plutôt réussi. En effet, la première chose qui nous frappe est le fossé qui sépare l’individu que l’on a connu en premier et sa version plus jeune qui ne colle pas du tout à son caractère actuel. On est rapidement plongé dans le quotidien sanglant de ce soldat qui prend un malin plaisir à foncer dans le tas peu importe les ordres donnés. Un escrimeur de talent qui semble se repaître du sang de ces victimes et dont le désir de se perfectionner prend le pas sur tout le reste. C’est donc ce décalage entre le présent et le passé de Wilhelm qui va tout d’abord interpeller le lecteur. Ce n’est qu’ensuite que l’on va prendre conscience de tout ce qui va graviter autour de ce combattant. Le fait de nous plonger dans un contexte politique tendu où la guerre semble totale entre les deux camps va aussi ajouter un peu de tension à ce récit qui veut nous imprégner du quotidien de notre camarade de route. Sur ce point-là, il est pertinent de voir que l’auteur a vraiment voulu appuyer les conséquences et les traumatismes que peuvent avoir le champ de bataille sur ceux qui y survivent.

On va donc peu à peu étendre notre regard autour de Wilhelm afin de contempler ces autres personnages qui l’entourent et dont certains vont aussi nous évoquer d’autres souvenirs. Si l’on est happé par cette envie de comprendre ce guerrier et ses motivations à vouloir constamment tuer ses opposants, ce spin-off ne se contente pas uniquement de ça. Il a aussi été pensé afin d’enrichir un univers déjà grandiose qui ne cesse de s’étendre au fil des pages. Une lecture qui souhaite autant traiter de l’évolution et de l’histoire d’un personnage en particulier que le contexte dans lequel il a grandi. Si l’on est avant tout dans un tome qui se veut introductif, l’action y est bien rythmée et on apprécie de voir les quelques changements qui commencent déjà à se faire percevoir dans le comportement de ce futur vieillard. L’intérêt justement de cette histoire annexe n’est pas forcément la ligne d’arrivée, mais bel et bien tout ce que ce jeune homme a traversé pour finalement devenir celui que l’on connaît maintenant. Un volume qui va alors déposer quelques indices servant amplement à nourrir notre curiosité tandis que l’on s’implique dans le problème immédiat qui est le déroulement de cette guerre. Le décor se met en place et les acteurs ont débuté leur prestation d’une manière intrigante et intéressante. Le sang coule à flots tandis que l’on assiste avec joie et aussi une certaine frayeur à la naissance de la légendaire Lame démoniaque.

Re:Zero Chronicles parvient à proposer un spin-off intéressant sur un personnage dont on avait de l’intérêt dès lors qu’il nous avait été présenté auparavant. Le fait d’avoir enfin une partie des réponses que l’on attendait offre une certaine satisfaction tout en amenant de nombreuses questions inédites nourrissant notre envie d’aller plus loin dans ce récit. Un récit qui nous fait voyager dans le temps et nous imprègne un peu plus du passé de ce monde ayant eu son lot d’horreurs et de guerres. Une œuvre qui trouve tout son sens dans ce parallèle que l’on fait entre l’image de ce vieil homme sage et puissant et celui qu’il était auparavant et que personne ne pouvait contrôler. Le récit d’une bête qui va finalement devenir un homme.

Re:Zero Chronicles entame son récit

Re:Zero Chronicles - sang

Wilhelm dans toute sa splendeur.

Comme on l’a dit dans l’introduction, la principale question qu’il faut se poser lorsque l’on fait face à un spin-off est de savoir si celui-ci est pertinent pour l’enrichissement de la licence. Re:Zero Chronicles – La ballade amoureuse de la Lame démoniaque répond à ce critère et va surtout provoquer la curiosité du lecteur qui va vouloir savoir où toute cette histoire va nous mener. Une introduction parvenant à bâtir des fondations solides et à surtout nous donner ce que l’on n’attendait pas à savoir un Wilhelm bien loin de ce que l’on pouvait imaginer. En nous mettant aux prises avec ce jeune homme recherchant constamment le combat, on ne peut qu’être étonné de voir jusqu’où il ira. On a beau savoir comment tout cela devrait finir, l’envie d’en apprendre plus est bien présente. Ce qui est aussi pertinent et fascinant dans ce premier volume, c’est que beaucoup d’éléments vont aussi évoquer la série d’origine en dehors de notre épéiste de talent. Tous ces petits détails permettent de construire une histoire qui s’implante très bien dans la trame narrative du matériau de base. A cela s’ajoute aussi le contexte dans lequel on est projeté et qui va permettre de renforcer le lore de cet univers. La violence est bien présente et permet de souligner à quel point ce conflit est mortel et va aussi aller à l’encontre de nombreuses règles morales. Cela permet autant d’apporter une tension supplémentaire que de se dissocier de l’intrigue de l’œuvre de base en nous plongeant directement au cœur d’un véritable enfer.

On a beaucoup apprécié ce premier volume de Re:Zero Chronicles dédié à la légende de la Lame démoniaque. Par rapport à tout ce qu’il apporte et surtout le fait qu’il arrive aussi facilement à se dissocier de tout ce qui constitue l’aventure principale a permis au plaisir d’être là. Cependant, il est important de souligner que ce spin-off fait de nombreuses références à des détails de Re:Zero. Il est donc préférable de connaître la licence originale pour apprécier pleinement tout ce que cette lecture peut apporter. On recommande donc chaudement cette aventure littéraire s’adressant avant tout aux fans de la franchise et qui souhaitent en apprendre plus sur l’un des personnages les plus intéressants de la saga. Une première immersion qui est parvenue à nous offrir un début prometteur tout en éveillant notre intérêt pour tout ce qu’il se passera par la suite. Cela implique aussi de nombreuses questions qui nous trottent dans la tête et nourrissent notre imagination pour le futur du scénario. Est-ce que Wilhelm va finir par calmer son désir de sang ? Trouvera-t-il enfin une certaine quiétude auprès de ses camarades ? Quel est le plan de ses adversaires ? Quelle sera la conclusion de ce terrible conflit ? Il faudra attendre le prochain acte de ce récit pour avoir la réponse à ces interrogations. Ce qui est certain, c’est que Wilhelm n’est pas prêt de raccrocher son épée alors que la menace n’a jamais été aussi pesante.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce premier volume de Re:Zero Chronicles. Appréciez-vous le fait de voir l’univers de la franchise s’étendre à travers des spin-off de ce calibre ? Trouvez-vous que la mise en avant de ce personnage est bien amené et permet de mieux cerner tout ce qu’il a traversé ? Est-ce que ce premier acte a aussi su vous apporter d’autres questions sur les personnages gravitant autour de notre guerrier sanguinaire ? Qu’attendez-vous pour la suite de cette licence ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger, discuter et débattre autour de ce sujet 🙂

© 2019 Nozaki Tsubata / Nagatsuki Tappei, Kadokawa Shoten

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.