Ocean Colored Polaris

Ocean Colored Polaris : un bonheur fugace mais vital

On a déjà pu le traiter auparavant à travers de nombreux exemples, mais il n’est pas nécessaire de s’étendre dans une longue série pour pouvoir ressentir de grandes choses. Parfois, il suffit simplement de quelques pages pour qu’une lecture s’empare totalement de nous ou réussisse à nous raconter une histoire puissante. Les exemples sont légions et c’est l’un d’entre eux que l’on va aborder aujourd’hui. Nos pas nous conduisent donc chez Chattochatto afin de s’attarder sur leur toute dernière licence qu’est Ocean Colored Polaris. On l’avoue, on ne savait pas trop dans quoi on allait s’engager en lisant cet ouvrage et c’est avant tout par la beauté de sa couverture que l’on s’est dit qu’il pourrait éveiller notre intérêt. Ce one-shot, qui sort ce vendredi, va réussir à incruster une petite dose de fantastique dans un monde bien réel et contemporain. Un parti-pris qui va rapidement prendre tout son sens dès lors que l’on va s’attarder sur le fond et surtout sur la raison d’un tel mélange. Une lecture qui va nous faire ressentir bon nombre de sentiments au fur et à mesure que l’on avance dans l’intrigue. L’heure est donc venue d’admirer un duo atypique qui va autant côtoyer une profonde obscurité qu’une éblouissante lumière.

Quand le malheur réunit les gens

Ocean Colored Polaris - début

Un pas difficile à franchir.

Ocean Colored Polaris, imaginée par Wu Yushi, nous plonge dans un monde contemporain où l’on fait la connaissance de la jeune Zi-Xuan. Rien ne semble sourire à cette adolescente dont la vie n’est qu’une succession d’échecs, de doutes, de déceptions et de revers. Ne pouvant plus supporter cela, elle décide d’en finir avec cette existence qui la consume à petit feu. Pour faire le grand saut, elle décide de se rendre sur la côte afin de se laisser emporter par les flots et sombrer dans l’obscurité. Cependant, c’est une fois prête à plonger qu’elle va se rendre compte à quel point la peur l’assaille. Ce n’est qu’à cause d’une maladresse de sa part qu’elle va finir par se jeter dans l’eau. Alors qu’elle s’enfonce un peu plus dans cette prison aqueuse silencieuse et qu’elle accepte son triste sort, ses yeux vont se porter sur quelque chose d’inimaginable. Au plus profond de ces eaux, elle rencontre une sirène qui va lui venir en aide. Reprenant alors connaissance sur la rive, elle se demande un court instant si tout ceci n’était pas une hallucination de sa part. L’étudiante va finalement comprendre que non en voyant de nouveau cet être qui lui est venu en aide. Se présentant sous le nom de Xiao-Hai, celle-ci va saisir l’occasion d’avoir fait la rencontre d’une humaine pour lui proposer un marché qui serait bénéfique à chacun d’entre eux. Confuse et quelque peu sur ses gardes concernant son interlocutrice, la curiosité va finalement être plus forte pour Zi-Xuan qui va écouter son offre.

La sirène va alors lui demander son aide afin qu’elle puisse rencontrer la personne qu’elle aime. Un être humain qui a saisi son cœur dès lors qu’elle a posé les regards sur elle. En échange de ce service, elle lui promet de l’aider à mourir paisiblement sans même qu’elle ait besoin de sauter d’un pont pour y arriver. La jeune humaine ne va pas réfléchir trop longtemps et accepter cet échange si cela lui permet d’échapper à cette triste vie qui est la sienne. Malheureusement, elle est loin de s’imaginer que sa nouvelle camarade lui cache quelques secrets qui vont totalement chambouler la quête qui lui fut confiée. C’est donc pour quelques jours que ces deux êtres vont cohabiter afin d’atteindre chacun leur but. Cependant, si cette alliance ne dure que quelques jours, il se pourrait bien qu’elle ait des répercussions inattendues sur ces deux compagnons. Après tout, la vie peut réserver bien des surprises et il suffit parfois d’un petit coup de pouce pour que l’obscurité dans laquelle on se retrouve plongé disparaisse pour laisser la lumière du soleil nous éblouir. Que cela soit Zi-Xuan ou bien Xiao-Hai, cette courte expérience risque fort de leur ouvrir les yeux sur ce qui est vraiment important et sur la force que peut donner parfois une simple rencontre. Deux âmes séparées par un océan de différences, mais qui vont se rapprocher et surtout essayer d’avancer dans le même sens.

Ocean Colored Polaris est un récit qui fut très surprenant à de nombreux égards. En amenant la féerie s’incruster dans le quotidien banal d’une jeune fille prête à en finir, l’auteure va réussir à mettre en place une ambiance tout à fait singulière. En amenant de nombreux sujets compliqués sur la table à travers le prisme de ces deux individus, l’œuvre souhaite mettre en avant l’impact de tous ces problèmes pouvant détruire une vie, mais aussi à quel point une simple main tendue peut faire toute la différence. Un voyage empli d’émotions qui va autant nous serrer le cœur que nous offrir une petite lueur d’espoir d’une importance capitale.

Il suffit parfois d’un coup de pouce

On peut considérer Ocean Colored Polaris comme une œuvre assez singulière par son approche de sujets bien réels en utilisant le fantastique comme un tremplin efficace. Si l’on est rapidement étonné de voir débarquer un être aussi mythique qu’une sirène dans le récit, son statut de créature légendaire va finalement disparaître assez aisément pour se concentrer sur la personne qui se cache derrière. Cette œuvre utilise juste ce folklore et les éléments gravitant autour pour raconter une histoire qui va au contraire pouvoir parler à n’importe qui. En amenant des thématiques aussi fortes que la mort, la mise à l’écart, le harcèlement et aussi l’amour, l’auteure va réussir à combiner tout cela dans un récit qui tient la route. Cela est dû, en grande partie, grâce à la sublime écriture des divers personnages que l’on suit. Il est avant tout question de sentiments parfaitement humains qui nous font oublier les différences de chacun pour s’axer sur cette volonté de vivre sans regrets. On peut bien sûr évoquer dans un premier temps Zi-Xuan dont on ignore les raisons de sa tentative de suicide jusqu’à ce que l’on soit frappé par cette dure réalité qu’elle vit chaque jour. Des ténèbres qui l’entourent et l’étouffent peu à peu alors qu’elle n’est réellement responsable de rien de tout ça. Elle ne fait que subir et finit par en avoir marre en se disant que cela ne sert plus à rien de se défendre. On a donc une très sincère représentation, à travers cette adolescente, de tous les maux que peuvent subir certains et qui ne peuvent s’en dépêtrer tant ils sont isolés.

Ce n’est finalement qu’avec l’arrivée de cet être issu normalement de l’imaginaire collectif qu’elle va entrevoir une autre porte de sortie. Une route lui permettant peut-être de continuer à vivre en voyant enfin ce que la vie peut aussi offrir comme moments magnifiques. Notre sirène va donc être autant porteuse d’espoir que source d’une certaine tristesse pour le spectateur. En effet, si notre étudiante est un maillon important pour apprécier Ocean Colored Polaris, c’est réellement Xiao-Hai qui est la star de cette œuvre. A la fois touchante et drôle, cette créature des océans nous touche par son innocence dès lors qu’elle découvre le monde des humains. Même ces quelques réactions face à l’être aimé sont adorables. Tout cela nous donne envie de la voir réussir dans ce qu’elle a décidé d’entreprendre comme relation même si l’on a cette crainte que son monde et celui de son amour ne puisse cohabiter. Finalement, sa présence va autant avoir une grande influence sur sa nouvelle comparse que sur sa propre existence. On va alors ouvrir les yeux sur le fait que l’amour peut prendre bien des formes. Un récit qui parvient à nous faire verser quelques petites larmes tant l’émotion est palpable. Même les quelques histoires bonus qui viennent s’ajouter à la fin du récit vont permettre d’enrichir encore un peu plus ce sentiment d’avoir assisté à une aventure humaine qui nous aura fait passer de la joie à la tristesse en un claquement de doigts. A l’image de cette mer d’où est sortie cette créature mythique, la vie est faite de nombreuses vagues où il est facile de se noyer, mais qui peut aussi être empreinte d’une beauté sans pareille.

Ocean Colored Polaris est parvenu à nous faire vibrer par cette sincérité qui se dégage derrière chaque sentiment transmis. Rien n’est jamais exagéré et le fantastique finit finalement par s’effacer pour laisser place à une aventure très humaine. Même l’être féerique qui vient mettre son grain de sel se montre sous un visage touchant et très réaliste. Pouvant être doux dans les relations établies et parfois cruelles dans ce qui nous est montré, tout ceci fait que l’on a énormément de sympathie pour ces acteurs et actrices se battant sur scène pour exister. A la fois étrange et émouvant, voilà une courte expédition qui nous aura tout de même bien marqué.

Ocean Colored Polaris nous berce au rythme des vagues

Ocean Colored Polaris - rêve

Un visage qui en dit long.

Ocean Colored Polaris fut étonnant de bien des manières. Tout d’abord, et on l’a dit assez souvent, ce mélange entre réalité et élément surnaturel apporte un cocktail efficace qui va permettre de ressortir bien plus le côté humain et sincère de chaque personnage. On a beau être en face d’une créature extraordinaire, cela se dissipe rapidement pour ne laisser place qu’à la personne qui est cachée derrière cette queue de poisson. Tout cela donne presque l’impression que même derrière ces différences, il s’agit avant tout d’un cœur qui bat comme chaque être humain et que cette créature aquatique est aussi propice à ressentir la tristesse, mais aussi l’amour. En plus de ça, l’œuvre arrive à condenser en quelques pages des réflexions intéressantes et pertinentes sur de multiples sujets tels que la mort, l’indifférence, mais aussi le mépris et le manque d’attention. Il suffit alors de poser les yeux sur certaines pages pour avoir envie de secouer ces gens qui ne pensent qu’à leur petit monde sans imaginer une seule seconde le mal qui peut être fait à leur entourage. Un one-shot qui aura été efficace dans ce qu’il raconte et qui se permet même d’étendre son univers à travers quelques histoires bonus prenantes. On apprécie énormément cette idée d’avoir voulu aborder des personnages ou des moments qui n’ont pas été traités dans le scénario d’origine. Une excellente surprise qui nous donne une belle leçon de vie.

On a donc beaucoup apprécié cette courte virée en compagnie de ce duo qui sort de l’ordinaire. Une cohabitation qui sera passée très vite, mais qui nous laisse avec de très beaux souvenirs. Il suffit parfois de simplement retranscrire avec sincérité et une profonde humanité les aléas de la vie et la détresse des gens pour réussir à capter l’attention du lecteur et lui ouvrir les yeux sur bon nombre d’éléments. Une lecture que l’on recommande pour tous ceux souhaitant une tranche de vie efficace et parvenant à raconter un conte porté par l’affection que l’on peut avoir pour les protagonistes. Une bien belle surprise que cet ouvrage qui nous montre une fois de plus que la magie et l’aventure ne se comptent pas forcément au nombre de tomes. Il suffit de savoir raconter une bonne histoire et surtout de réussir à transmettre ce que l’on souhaite pour qu’une simple lecture puisse devenir fantastique pour certains. Bien sûr, on ne peut évoquer les questions qui nous taraudent ici étant donné que c’est déjà la fin de ce périple. Malgré tout, on ne peut s’empêcher d’avoir une pensée pour ces personnages fictifs que l’on a côtoyé quelques minutes et dont on imagine un avenir plus radieux. Même si Ocean Colored Polaris peut parfois être dur, il est toujours empreint d’une douce lumière qui nous fait avoir de l’espoir.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce one-shot qu’est Ocean Colored Polaris. Avez-vous apprécié la façon dont l’auteure a su retranscrire ces petites émotions qui peuvent assaillir chacun d’entre nous ? Trouvez-vous que l’alchimie entre le fantastique et la réalité est parfaitement maîtrisée ? Est-ce que vous avez été touché par les divers protagonistes que l’on suit ainsi que la détresse pouvant animer chacun d’entre eux ? Même s’il ne s’agit ici que d’un seul acte sans suite, que pensez-vous qu’il pourrait advenir de nos amis par la suite ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger, discuter et débattre autour de ce sujet 🙂

© 2018 Wu Yu Shi, Changhong Press

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.