Many Reasons Why-Vol.-1

Many Reasons Why : tant de questions à se poser

On le sait, le milieu scolaire a toujours été une grande source d’inspiration pour les auteurs de mangas. Que cela soit pour raconter des moments de la vie, proposer des survival-game ou traiter de sujets graves comme le harcèlement, ce sujet a toujours été très utilisé. Un classique qui a permis de donner naissance à des titres incroyables et qui continue aujourd’hui encore de nourrir l’imaginaire des mangakas. La série que l’on va aborder maintenant prend ce chemin, mais en appliquant de nombreux éléments d’autres styles de récit. Nos pas vont ainsi nous guider dans le catalogue d’Omaké Manga avec leur dernière licence en date. Il s’agit de Many Reasons Why dont le premier tome sort ce jeudi et que l’on a pu découvrir en avance. Si l’on était curieux de voir ce qu’allait pouvoir donner cette lecture, on ne s’attendait pas à ce que l’histoire puisse prendre une tournure aussi psychologique. En reprenant cette tension que l’on peut avoir dans des contes plus horrifiques et pesants, cette licence souhaite frapper un grand coup d’entrée de jeu. Il est donc grand temps de repartir sur les bancs de l’école pour lever le voile sur un terrible événement.

Une tragique disparition

Many Reasons Why - raisons

Un triste sort.

Many Reasons Why, imaginé par Minami Toutarou, nous plonge en plein cœur d’une classe japonaise comme il en existe tant d’autres. Chaque élève vaque à ses occupations, passe du temps avec ses amis et suit les cours de leur professeur. Cependant, un petit événement va d’abord attirer l’attention des gens sur ce rassemblement de jeunes. En effet, c’est un beau jour que chacun d’entre eux va recevoir une notification sur leur téléphone présentant un classement des gens de la classe. Chacun a un numéro, mais personne ne sait ce que signifie cette liste. Tout ce que l’on sait, c’est que Tsubaki est en première position et est depuis lors considéré comme la meilleure d’entre eux. Cette histoire finit par se tasser, et même être oubliée par la plupart. Les jours deviennent des mois et rien ne semble avoir changé. Tsubaki continue d’être au centre de l’attention par sa beauté, son intelligence et sa gentillesse. Une demoiselle sans la moindre histoire et dont le sourire illumine le quotidien de ses petits camarades qui ont son nom dans quasiment toutes les conversations. Ils ignorent tous alors qu’un drame s’apprête à avoir lieu au sein même de l’établissement. C’est durant un jour quelconque que cette lycéenne va être absente. Si cela aurait été banal dans n’importe quelle autre école, il paraît tout de même étrange que cette jeune fille qui n’avait jamais loupé un cours disparaisse sans même prévenir.

Elle est finalement retrouvée dans un lieu peu fréquenté du lycée. Tsubaki s’est suicidée et cela choque l’ensemble des étudiants. Aucun d’entre eux n’aurait pu penser qu’elle soit capable d’un tel geste. Elle, qui était toujours souriante et joyeuse, ne montrerait plus jamais son visage au sein de cette classe. Cette tragédie va mettre un sacré coup à l’ensemble de ses amis qui se demandent bien pour quelle raison elle a fait ça. Après tout, aucune lettre expliquant son geste n’a été retrouvée et cela ne fait qu’éveiller de nombreuses interrogations. Alors que tout le monde participe aux obsèques de la jeune fille, cet événement semble encore bien loin d’être fini. En effet, c’est à leur retour en classe que tous les élèves vont découvrir une enveloppe sur leur pupitre. Il s’agirait d’un dernier message de la part de la défunte qui s’adresse personnellement à chacun d’entre eux. Si le contenu de telles lettres devrait rester confidentiel, ses camarades décident de faire autrement. Ne pouvant s’empêcher de vouloir savoir ce qu’il s’est bien passé, ils décident alors de lire chacun leur tour le contenu de leur message. Si cela aurait dû faire la lumière sur cette affaire, la vérité est toute autre. Les quelques mots laissés par Tsubaki risquent fort de changer à tout jamais cette classe. C’est en cherchant des informations que l’on peut parfois découvrir un tout autre visage de ceux qui nous entourent. L’heure est venue pour tous ces étudiants de faire face à leur véritable nature.

Many Reasons Why est une œuvre qui va rapidement se démarquer des autres mangas du genre même si le synopsis peut laisser planer le contraire. Toute la subtilité du titre va être ce très bon mélange entre enquête et confrontation entre ce que l’on croit être vrai et la réalité. En un seul volume, on va être plongé dans une terrifiante et captivante quête de la vérité qui va au final non pas porter notre regard sur la disparue, mais sur ceux qui restent. Les sourires, les empoignades et les blagues qui avaient alors lieu dans cette salle de classe laissent place à un silence révélateur des pensées qui envahissent l’esprit de chacun.

Un jeu sordide et captivant

Ce qui a tout de suite attiré notre attention dans ce premier volume de Many Reasons Why est le fait qu’on a l’impression d’avoir face à nous un de ces jeux de survie en milieu scolaire que l’on a pu lire par le passé. Cela s’explique avant tout par l’atmosphère qui se dégage au fil des pages et surtout cette plongée infernale dans laquelle se retrouve toute la classe. Ce point n’est nullement négatif étant donné qu’il va permettre de poser une ambiance oppressante qui va s’emparer du spectateur que l’on est. Rien que par le mystère de base concernant la raison de ce suicide, on se met à imaginer tout un tas de scénario probable. Cependant, s’il y a bien sûr cette quête de vérité qui sert de fil rouge, cette introduction a surtout brillé par un autre élément très intéressant. Ceci concerne cette volte-face qui a lieu par rapport à tout ce qui nous était présenté au départ. En effet, l’auteur souhaite commencer en nous montrant des élèves tout à fait lambda qui profitent de la vie comme ils peuvent. Au centre d’eux se trouve Tsubaki qui est un peu la lumière de cette classe et va resplendir aux yeux du lecteur. C’est en nous présentant ce contexte de base que le mangaka va asséner son premier coup de massue avec la disparition de cette étoile. Au même titre que ses camarades, on se questionne alors sur ce qui a bien pu la pousser à commettre ce geste. On va alors peu à peu basculer dans un aspect thriller qui va non seulement nous amener à mener l’enquête, mais aussi semer les graines d’une certaine paranoïa.

Si cela peut sembler étrange qu’on se mette à douter de tous alors que rien ne laisse supposer qu’il s’agit d’autre chose que d’un suicide, c’est là tout le génie de Many Reasons Why. En seulement quelques minutes, l’image de la classe basique et paisible se brise à travers la disparition de cette jeune fille, mais aussi sur le vrai visage des autres élèves. C’est au fur et à mesure que l’on découvre le contenu de chaque lettre que les masques tombent et que l’on peut observer le sourire machiavélique de certains. En réalité, l’image qui nous était présentée à la base était bien trop utopique. C’est justement face aux jugements des autres étudiants et le stress de cette situation inexplicable que ces adolescents libèrent leur vraie nature. Ainsi, cette œuvre souhaite avant tout mettre en lumière le danger que peut représenter ceux que l’on peut croire comme étant de simples camarades de classe. Même si certains ne prennent pas conscience de l’impact que peuvent avoir leurs gestes ou leurs paroles, c’est justement en étant mis devant le fait accompli que le miroir se brise. Une manière de symboliser le fait qu’il ne faut pas juger les gens sur les apparences, car un sourire peut dissimuler des intentions peu louables. L’investigation se transforme alors en un procès où chacun doit faire face à ses actes et son implication, directe ou indirecte, dans cette perte tragique. Des premiers pas plus que convaincants et pouvant faire écho à une réalité tout aussi violente par moment.

Many Reasons Why est une excellente surprise sur sa mise en place de cette atmosphère oppressante et surtout sur sa vision des codes du genre. On a beau avoir l’impression que nos premiers pas dans ce récit se calquent sur d’autres oeuvres de ce style, on remarque ensuite à quel point l’auteur va réussir à se différencier. Il n’est pas question ici de vie ou de mort, mais bel et bien de la vérité concernant un drame sans précédent. Le lecteur, tout autant que les personnages, vont alors se rendre compte qu’il existe de nombreuses possibilités pour expliquer ce geste. C’est parfois en cherchant une raison que l’on dévoile le vrai visage des gens qui nous entourent.

Many Reasons Why joue avec l’honnêteté

Many Reasons Why - lettres

D’étranges lettres.

Many Reasons Why nous délivre un premier tome qui nous a grandement surpris par rapport à ce que l’on pouvait attendre. Un agréable étonnement étant donné que le milieu scolaire est ici utilisé non pas pour partir dans une boucherie sans nom ou bien un jeu morbide où chacun doit se trahir. Ici, tout est plus subtil et le récit en lui-même va alors être porteur d’un important message que l’on peut tous appréhender. En mettant en scène la disparition de cette demoiselle, on assiste alors à un effet domino qui va impacter toute la classe et surtout réveiller le démon qui peut se dissimuler en chacun d’eux. Un récit en deux temps qui souhaite que l’on soit pleinement plongé dans ce quotidien où tout le monde apprécie Tsubaki pour mieux le détruire ensuite. Un retour à la réalité qui peut raviver de douloureux souvenirs en voyant certains essayer de faire leur intéressant quitte à blesser des amis par leurs actes. En plus de ça, cette introduction s’avère efficace, car elle s’arrête en nous laissant supposer pas mal de choses pour la suite. Le lecteur est plongé dans l’incertitude concernant ce que feront au final ces étudiants qui comprennent enfin que leur volonté de lever le voile sur la vérité va peut-être aussi exposer leur vraie nature aux yeux de tous. Un conte où les apparences sont vitales pour pouvoir être accepté par les autres, mais qui retient toutes les émotions négatives contenues dans chaque individu. Une très belle entrée en matière qui donne ainsi tout son sens au titre de cette œuvre.

On ne peut alors que vous recommander chaudement ce premier volume de Many Reasons Why qui a le potentiel pour proposer quelque chose de très intéressant pour la suite. En utilisant certains des codes du genre du survival-game ou des procès de classe, l’auteur parvient à établir une atmosphère qui va se faire de plus en plus oppressante au fil de notre lecture. Un ouvrage qui devrait largement plaire à tous ceux souhaitant une épopée psychologique bien ficelée et qui ont envie de se lancer dans une enquête haletante. Ce qui devait être à la base une simple recherche d’informations va se transformer en un tribunal où la majorité des élèves pourrait avoir quelque chose à se reprocher. Une mise en avant de la noirceur qui peut exister au sein de ce groupe. Jalousie, humiliation, harcèlement, amour sont autant de raisons possibles pouvant expliquer ce geste. Il faut maintenant savoir si les camarades de Tsubaki oseront aller jusqu’au bout des choses. Bien évidemment, on ne peut quitter une lecture sans évoquer les nombreuses questions qui nous trottent dans la tête. Quel est l’objectif se cachant derrière toutes ces lettres ? Est-ce que c’est la défunte qui a vraiment préparé tout ça ? Qu’en est-il de ce fameux classement ? Quel rôle a joué chaque élève dans la descente aux enfers de Tsubaki ? Tant d’interrogations qui ne trouveront leur réponse qu’au prochain acte de ce spectacle macabre. Il va donc falloir prendre notre mal en patience en attendant la suite.

N’hésitez pas à nous partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce premier volume de Many Reasons Why. Avez-vous trouvé que la tension était palpable au fur et à mesure de votre lecture ? Pensez-vous savoir la raison de tout ce qui se passe ? A votre avis, est-ce qu’il n’est question ici que de faux semblants ? Croyez-vous que l’on va avoir un tout autre regard sur cette classe qui semblait pourtant si classique ? Pensez-vous que ce fantôme va continuer à jouer avec ses petits camarades ? Qu’attendez-vous pour la suite de cette licence ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger, discuter et débattre autour de ce sujet 🙂

© 2017 Minami Toutarou, Square Enix

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.