Valkyrie Apocalypse

Quand tout bascule : Valkyrie Apocalypse et sa notion du bien et du mal

Au vu du fort intérêt que vous avez démontré pour le premier numéro de “Quand tout bascule”, on s’est dit qu’il serait intéressant de réitérer l’expérience. Cette fois-ci, on avait envie d’aborder un manga bien loin de ce que l’on a traité précédemment. On laisse la place à l’action et aux êtres mythiques avec Valkyrie Apocalypse. Cette licence, éditée chez Ki-oon, fut déjà analysée à plusieurs reprises sur le site. Cependant, on avait envie aujourd’hui de se concentrer sur un aspect très particulier de ce titre. Si les combats forment le cœur de ce récit, cela ne veut pas dire pour autant que celui-ci est dénué d’intérêt. Bien au contraire, c’est à travers ces affrontements que la licence va dévoiler tout son potentiel et surtout l’un d’entre eux. Cette compétition pour décider du sort de l’Humanité va ainsi prendre un tournant inattendu suite à l’un de ces duels. Un face-à-face qui va basculer cette série dans une tournure plus dramatique et surtout symbolique de ce que souhaite nous proposer l’auteur. Il est donc grand temps d’étudier cette question qui est de savoir quand tout a basculé au sein de ce panthéon céleste !

Gagner pour survivre

Valkyrie Apocalypse - conflitPour ceux qui ne connaîtraient pas Valkyrie Apocalypse, il s’agit d’un manga scénarisé par Shinya Umemura et dessiné par Ajichika. On assiste dans ce titre à la confrontation entre les dieux et les représentants de la Terre au cours du Ragnarök, un tournoi dont le résultat décidera de la survie ou non de l’Humanité. Le lecteur assiste donc à une succession de combats entre une divinité faisant partie des nombreuses mythologies existantes et un être humain ayant marqué son nom dans l’Histoire du monde. Si le concept peut sembler déjà surréaliste, ce titre se présente avant tout comme un immense défouloir où l’action se veut spectaculaire. Dès le duel inaugurant ce conflit, on est transporté dans ce déferlement de puissance qui entoure chacun des participants. Tout est pensé pour que le show soit à la hauteur du statut de ces êtres mythiques et légendaires. On pourrait donc croire que cette licence cherche avant tout à être un très gros divertissement où l’on en prend plein les yeux sans forcément qu’il y ait quelque chose de plus à attendre de cette histoire. Cela peut sembler être le cas au départ, mais très vite on prend conscience de ce que l’auteur souhaite en réalité montrer derrière ces démonstrations martiales mémorables. En fait, quand on s’attarde plus en détails sur la mise en scène et l’histoire racontée par les trois premiers combats, on comprend que l’on souhaite nous motiver à être derrière les participants terriens. Il faut dire que notre coeur balance rapidement de leur côté étant donné que la défaite signerait leur annihilation totale.

Cependant, plus que ce sort funeste, c’est surtout le statut qui est donné à ces combattants. Chaque duel a beau être différent, ils vont tous être pensés pour montrer à quel point les dieux atteignent des sommets inatteignables pour le commun des mortels. Les guerriers humains ont beau nous donner des frissons par rapport à leur incroyable résistance, on veut nous rappeler pendant un bon moment ce fossé qui sépare ces êtres célestes et leurs créations. Ils ont beau évoluer et montrer des visages différents de ce que l’on pouvait croire au départ, les deux premières rencontres seront là pour marquer la suprématie de ces monstres de puissance. Ce n’est qu’au troisième match que les choses vont changer, mais pour autant, ce n’est pas le moment où tout a basculé. Cette rencontre va symboliser cette détermination de l’être humain à ne jamais abandonner. Un état parfaitement retranscrit par celui qui combat et donne des frissons à l’ensemble de l’assemblée. Toute cette première partie du Ragnarök va donc rester sur le même schéma qui est de montrer que le sort des hommes est entre les mains de ces dieux qui peuvent tout balayer d’un revers de la main. Ils sont montrés comme les ennemis à abattre et vont donc contribuer à nourrir cette excitation de voir la première victoire du côté de la Terre. Un désir qui va nous faire vibrer au fil des premiers duels jusqu’à être totalement brisé par ce fameux moment. Celui où ces deux êtres vont entrer sur scène pour nous délivrer une représentation inoubliable et représentative d’un important virage dans la série.

Si toutes ces confrontations ont su assurer le show et nous montrer que la série réussissait à raconter quelque chose à travers celles-ci, Valkyrie Apocalypse va réellement prendre un tournant au quatrième combat. Un duel qui va montrer à quel point il ne suffit pas de représenter la Terre pour être dans les bonnes grâces de l’Humanité. Un passage qui va mettre en balance la survie des gens et leur sens moral pour un choc aussi dantesque que brillant par son symbolisme. Quand le tueur fait face à un véritable héros, les rôles s’inversent et donnent lieu à un moment inoubliable pour la saga.

Le combat qui change tout

On arrive au cœur de notre sujet avec cette lutte qui va totalement faire chavirer le manga dans une approche presque plus philosophique. En effet, jusqu’à présent il était question de remporter la victoire coûte que coûte face à ces êtres animés par le seul désir de voir disparaître l’espèce humaine. Le mangaka avait parfaitement pensé à tout ça pour construire son décor, mais aussi l’émotion que l’on ressentait tout au long des premiers chapitres. Cependant, ces enjeux vont être chamboulés quand le plus humain des dieux fait son apparition sur le champ de bataille. Rien qu’en le voyant, on ressent l’effervescence du public à son égard et qui ne se limite pas uniquement au camp des dieux. Tout le monde est derrière lui, surtout quand son adversaire débarque. Ce dernier n’est autre que le plus bestial des humains et son simple nom suffit à semer l’effroi. Ainsi, ce duel qui s’apprête à avoir lieu devant nos yeux effaçant totalement cette menace qui plane sur la Terre pour se concentrer sur ce qui est juste ou non. Ici, l’Humanité se confronte à ce qu’elle a engendré de pire et le sait pertinemment. Ce combat est avant tout celui opposant la survie à la justice et on se surprend, au même titre que la plupart des gens dans l’assistance, à ce que nos encouragements se tournent vers la divinité et non l’humain. C’est justement là que l’on comprend que ce tournoi est bien plus complexe qu’il n’y paraît et joue autant avec nos émotions que celles du public.

Alors que l’on a le droit à un show spectaculaire entre les deux combattants, on se demande sans cesse qui devrait vraiment ressortir vainqueur de ce face-à-face. On est tiraillé tant on nous présente une opposition manichéenne qui va en contradiction avec tout ce que l’on a vu par le passé dans Valkyrie Apocalypse. Le bien se trouve devant nous tandis que le mal est dans notre coin et les enjeux nous font nous demander si cela suffit à laisser le destin du monde entre les mains d’un tel démon. Le manga met donc sur la table d’autres valeurs que le simple désir de survivre et il est vrai que cette confrontation va permettre à la licence de prendre un tournant majeur. Ce n’est pas parce qu’un personnage est une divinité qu’il est forcément mauvais et un être humain n’est pas à considérer comme quelqu’un de toujours vertueux. Les émotions prennent ainsi plus de place durant cet acte que le simple plaisir d’assister à une lutte épique entre deux figures célèbres. Cela transforme chaque attaque et chaque revirement de situations en un combat constant dans le cœur du spectateur pour savoir vers qui va son choix. Une décision encore plus compliquée quand on voit le résultat de cette bataille qui nous laisse sur cette incertitude émotionnelle. Le groupe a laissé place à une seule personne pour qui on ne pouvait qu’être attaché tant celui-ci représentait une force apaisante au sein de cet événement funeste. Le basculement est total et va ainsi contribuer à enrichir la suite du récit qui ne sera jamais plus comme avant.

C’est au moment où l’on a posé les yeux sur toute la construction de ce duel que l’on a pleinement pris conscience de la force qui se dégageait de Valkyrie Apocalypse. Le fait de mettre en confrontation deux figures aussi diamétralement opposées a donné lieu à un spectacle juste grandiose où même le lecteur se met à hésiter sur l’issue qu’il désire. Le divin fait alors preuve d’humanité tandis que l’homme montre ici sa face la plus sombre. Un revirement de situation qui va ensuite imprégner tout le reste de cette compétition où la frontière entre le bien et le mal a disparu.

Valkyrie Apocalypse sublime son tournoi

Valkyrie Apocalypse - duelIl ne faut pas croire que cette confrontation va seulement avoir un tel effet pendant cette bagarre divine. En effet, les répercussions de cette dernière vont s’inscrire profondément dans l’esprit du lecteur, mais aussi impacter la construction des autres duels à venir. Il suffit de voir l’intrigue annexe qui commence à se développer suite à ce passage pour que l’on ouvre les yeux sur la richesse de ce panthéon céleste où vivent des dieux de toutes sortes. De même, il suffit de se pencher quelques instants sur le match en cours dans les derniers tomes en date pour ressentir l’influence de son prédécesseur. Le mangaka ne souhaite plus uniquement nous impressionner à travers ces êtres mythiques. Il désire que l’on s’attache à eux et c’est ce qui se passe progressivement. Les histoires personnelles sont là pour nous montrer l’envers du décor de ces guerriers afin que notre pronostic ne se choisisse plus en fonction du destin funeste qui attend l’Humanité, mais de nos affinités avec tel ou tel concurrent. On sent que quelque chose de plus grand se trame en coulisses et malgré tout notre regard se porte principalement sur ce champ de bataille. Cette arène devient alors la scène parfaite pour ces dieux et humains qui s’affrontent et montrent toute l’étendue de leur âme au fur et à mesure des coups donnés. Valkyrie Apocalypse n’est donc pas qu’une œuvre distrayante et grandiose par l’action qu’elle nous offre.

Ce manga sait aussi comment utiliser son plus grand atout, à savoir ses rencontres, pour enrichir son univers et surtout chambouler le lecteur dans ce qu’il souhaite réellement. Honneur, justice, bienveillance, détermination et malveillance sont autant d’éléments qui entrent maintenant en ligne de compte concernant le choix de notre poulain. Dans notre esprit, ce n’est plus une question d’espérer totalement la victoire de l’Humanité, mais surtout de miser sur celui qui sera parvenu à nous faire vibrer. Il est formidable de voir à quel point une aventure qui se voulait autant centrée sur le spectaculaire se transforme pour devenir quelque chose d’encore plus important. Nous sommes pleinement immergés dans cette épopée où l’on se retrouve dans ces gradins en observant attentivement cette lutte qui continue. Il est évident que cette saga aura encore beaucoup de choses à nous raconter par la suite, mais il était important de s’attarder quelques instants sur ce qu’elle avait déjà réussi à accomplir. C’est parfois à travers les duels les plus impactants qu’un manga parvient à changer radicalement la vision que l’on a de ce dernier. En une affiche, le mangaka a montré tout son talent pour conter une histoire qui transcende cette quête pour faire perdurer l’espèce humaine afin qu’elle devienne un tournoi où l’importance du gagnant nous importe presque peu tant que c’est celui sur lequel on a posé notre intérêt. Tout est maintenant possible à présent que l’on a compris que tous les dieux n’étaient pas forcément des adversaires à abattre et que certains hommes expriment toute la noirceur du genre humain.

N’hésitez pas à nous partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant cette chronique autour de Valkyrie Apocalypse. Trouvez-vous vous aussi que c’est ce combat qui a tout fait basculer dans ce manga ? Quel est pour vous le meilleur affrontement jusqu’ici ? Est-ce que vous appréciez le fait que chaque affrontement puisse raconter quelque chose de bien plus grand qu’une simple confrontation entre deux êtres légendaires ? Avez-vous hâte de voir ce que pourrait nous réserver la suite de cette licence aussi brutale que grisante ? On reste à votre disposition pour échanger, discuter et débattre autour de ce sujet.

Shumatsu no Walkure ©2017 by AJICHIKA AND SHINYA UMEMURA AND TAKUMI FUKUI/ NSP All Rights Reserved.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.