Appare-Ranman!-Vol.-1

Appare-Ranman tome 1 : le rêve d’un jeune homme

On attaque une semaine qui est particulièrement riche en nouvelles licences. Des aventures que l’on attendait énormément et qui vont surtout avoir la capacité de nous faire vivre un périple inédit. Il arrive ainsi que l’on tombe sur une série qui nous parle grandement et surtout nous donne un sentiment unique en son genre. C’est le cas du manga dont on va parler aujourd’hui et dont le nom peut facilement vous parler. Il s’agit d’Appare-Ranman, chez Doki-Doki, dont le premier volume sort justement demain. Ce titre a su déjà faire parler de lui avec l’anime qui fut diffusé il y a quelques saisons sur Wakanim. Une virée qui nous avait beaucoup plus avec cette ambiance à la “Fous du volant” et surtout cette originalité dans le sujet traité. On était donc curieux de voir ce que cette histoire allait donner sous ce format papier et on n’est clairement pas déçu par ce premier acte. Porté par un trait somptueux, cette course effrénée à laquelle on assiste nous en met plein la vue sans pour autant oublier le côté humain des personnages. L’heure est donc venue de se positionner sur la ligne de départ en attendant le coup d’envoi.

Un ingénieur qui ne tient pas en place

Appare-Ranman - voitureAppare-Ranman, dessiné par Ahndongshik d’après l’œuvre originale de APPERRACING, nous emmène à la fin du 19e siècle. On fait la connaissance de Sorano Appare, un japonais qui s’avère être un ingénieur de talent. Malheureusement, ses excentricités et sa personnalité atypique ne sont pas du goût de son entourage. Tout le monde le considère un peu comme un paria, mais ne peut rien faire par rapport au nom de son clan. Cependant, le jeune garçon se moque totalement de ce que l’on peut penser de lui. A ses yeux, le plus important est de pouvoir se concentrer pleinement à ses recherches. De son côté, Isshiki Kosame est un samouraï qui ne vit que par la tradition propre à sa famille et à son pays. Dévoué à son art martial, il se montre malgré tout un peu couard quand il faut passer à l’action. Ces deux individus ont beau être voisins, ils sont très loin de s’apprécier au vu de leur mode de vie diamétralement opposé. Cependant, tout bascule quand Sorano finit par franchir une fois de plus la ligne rouge. Poursuivi pour être châtié, il se dit que c’est le moment idéal pour quitter cette prison à ses yeux. Il décide d’utiliser un bateau qu’il a créé pendant son temps libre pour échapper à ses poursuivants. Emporté par la situation, Kosame se retrouve lui aussi embarqué dans ce périple qui va le conduire bien loin de chez lui. En effet, cette embarcation va un peu trop s’emballer et les deux passagers se retrouvent en plein océan sans le moindre repère et avec un moyen de transport totalement hors service.

Les jours passent et Appare a beau ne rien montrer, la fatigue, la soif et la faim se font ressentir. Ils ne trouvent leur salut que grâce à l’arrivée d’un navire étranger qui va les récupérer. Ce dernier ne va malheureusement pas dans la direction escomptée par ce binôme qui se retrouve en Amérique. Débarquant sur des terres qui leur sont inconnues, ils doivent à tout prix s’adapter pour avoir une chance de s’en sortir. Si Sorano voit en ce voyage une occasion parfaite d’élargir ses horizons, Kosame est en panique. Tout ce que désire ce dernier est de revenir chez lui afin de retrouver sa vie d’antan. L’un est porté par sa soif de modernité et l’autre par son envie de renouer avec son existence traditionnelle. Deux âmes qui vont pourtant devoir s’entraider pour avancer et qui vont surtout trouver la solution idéale à leurs problèmes. En effet, les Etats-Unis s’apprêtent à accueillir un événement d’une grande envergure. Il s’agit de “L’American Transcontinental Race”, une course endiablée reliant la côte ouest à la côte est du pays. Un trajet long et éprouvant prévu pour mettre à l’honneur le savoir-faire des constructeurs automobiles du monde entier. La récompense du gagnant suffit largement à convaincre ces deux japonais de participer pour avoir les fonds nécessaires à leur voyage de retour. Malheureusement, ils vont très vite comprendre que cette compétition est loin d’être classique. Tous les coups sont permis au cœur de cet environnement hostile. 

Ce qui est déjà frappant, avant même que l’on se lance dans Appare-Ranman, est l’originalité de son synopsis. En effet, rares sont les titres à prendre cette époque et les Etats-Unis comme décor pour leur histoire. Cela ne fait qu’ajouter encore plus d’intérêt pour cette aventure qui réussit à attirer notre regard. Cependant, dès l’instant où l’on ouvre ce premier volume, on se rend compte que cette licence ne tire pas uniquement sa force de son emballage. Le contenu va aussi être captivant à lire notamment au vu de ce qui nous est transmis comme message, mais aussi les thèmes abordés. 

A la découverte des Etats-Unis

Quand on s’attarde sur ce premier volume d’Appare-Ranman, on peut facilement analyser deux aspects très importants du récit. La première vient bien sûr de ce côté grisant à aborder le monde automobile à cette époque bien précise. Une période où la technologie ne cessait d’évoluer et où les voitures étaient une vitrine pour l’innovation. On ressent pleinement cette admiration sans borne pour ces engins motorisés qui vont être au cœur de l’histoire avec cette fameuse course. Même si on n’aborde pas encore pleinement cette dernière dans cette introduction, il s’agit avant tout ici de poser les bases de cette compétition à venir. On fait ainsi connaissance avec de très nombreux personnages qui vont être à l’image de ce projet surréaliste. Des individus délirants qui vont chacun réussir à briller même le temps de quelques cases. On a alors qu’une seule envie, c’est de voir comment ces derniers vont bien pouvoir réagir pendant ce voyage où tous les coups sont permis. C’est encore plus vrai quand on commence à entrevoir le passé de certains et ce qu’ils peuvent donc faire pour empocher la victoire. On fait autant face à des hommes dangereux qu’à des participants qui réussissent à nous transmettre leur passion pour leur machine. Cela nous permet de rebondir sur l’autre aspect crucial du manga qui est bien plus profond que cette partie divertissante. Il s’agit de ce qui est symbolisé à travers nos héros, mais aussi de ce monde que l’on parcourt. 

Appare est un jeune homme qui est entouré par des gens ne misant que sur les traditions. Cela lui donne un sentiment d’être prisonnier alors qu’il souhaite sans cesse repousser les limites de ses connaissances. Un personnage tourné vers le futur là où son comparse de voyage est beaucoup plus ancré dans cette préservation de leur culture. On a ici une dualité fascinante qui souligne à quel point cette période fut d’une importance capitale pour certains pays qui se sont ouverts aux autres. D’ailleurs, cela ne se limite pas uniquement à notre binôme. Le simple fait de commencer au Japon pour transporter ensuite l’action aux Etats-Unis va aussi accentuer cette scission entre les deux cultures. Une fenêtre sur le passé bien plus pertinente qu’on pourrait le croire de prime abord et qui montre une planète qui change et où certains craignent ces bouleversements et préfèrent se cantonner à ce qu’ils ont toujours connu. Mais ce qui est le plus important avec notre jeune ingénieur, c’est surtout qu’il représente cette faculté de l’être humain à rêver. Rien ne semble pouvoir le détourner du but qu’il se donne et surtout de ce souhait qui anime son cœur chaque jour. Un passionné qui fait fi de tout le reste si cela lui permet de se concentrer sur ce qu’il aime réellement. Une ode à cette flamme que l’on peut avoir et qui brûle pour une chose qui compte énormément à nos yeux. En un volume, ce manga parvient à amener de multiples sujets palpitants sur la table.

Appare-Ranman en manga était une expérience que l’on voulait absolument découvrir. Après avoir adoré l’anime, on était curieux de voir comment cela allait être raconté à travers ce format papier. On a pu découvrir un premier acte qui affiche un rythme assez frénétique sans pour autant se précipiter. On prend le temps de s’attacher à chaque personnage et on nous pose tous les éléments nécessaires pour attaquer par la suite cette course endiablée. En compagnie de ce binôme haut en couleur, on découvre un pays qui ne cesse d’être à la pointe de la modernité pour l’époque et qui nous laisse entrevoir un objectif palpitant à réaliser.

Appare-Ranman prépare une grande invention

Appare-Ranman - KosameComme on l’a dit en introduction, on avait beaucoup apprécié l’anime Appare-Ranman. On avait donc très hâte de retrouver tous ces personnages marquants à travers ce format qui a su sublimer bien des passages. En effet, il faut souligner le trait propre au manga qui ajoute encore plus d’impact à ce que l’on a pu découvrir tout au long de notre lecture. En dehors de l’aspect graphique, on tient ici une œuvre qui brille déjà par son originalité. Que ce soit l’époque utilisée ou bien le sujet traité, tout amène un petit vent de fraîcheur bienvenu au sein de toutes les lectures que l’on peut avoir. L’aspect course a beau être encore timide, on peut déjà entrevoir un immense potentiel à travers certains duels ne faisant qu’éveiller encore plus notre intérêt pour de plus grandes confrontations. L’automobile et le côté technologique et mécanique apportent énormément à cette œuvre et forment même le cœur de cette saga. Sans oublier que l’on a aussi le droit à un excellent travail d’écriture pour chaque personnage que l’on va croiser. Même ceux qui peuvent avoir un rôle un peu plus secondaire ne sont pourtant pas mis de côté. Ils peuvent tous apporter leur pierre à l’édifice et c’est ce qui est fantastique. Appare-Ranman devient ainsi une énorme fresque où notre regard croise celui de tous ces participants qui ne désirent qu’une chose, prouver qu’ils sont les meilleurs sur cette course. Une virée au cœur des Etats-Unis qui n’a pas encore fait son coup d’envoi officiel, mais qui a déjà su nous raconter tellement de choses.

Ce fut donc une très belle surprise que de découvrir Appare-Ranman sous cette forme et qui n’a rien à envier, pour le moment, à sa version anime. On a le droit à une épopée dépaysante, mais aussi particulièrement symbolique en matière de dualité dans les cultures. A cela s’ajoute aussi le principal message de ce titre qui est représenté par notre jeune prodige de la mécanique. Rêver est d’une importance capitale pour chacun d’entre nous et il faut parfois se lancer dans l’inconnu pour parvenir à concrétiser ses souhaits. Un thème qui peut parler à énormément de monde en dehors du côté divertissant propre à cette licence. Comédie, action, voyage et rêveur sont autant de termes qui sont parfaits pour exprimer le résultat de cette lecture. Un périple qui plaira à tous ceux qui sont à la recherche d’une expérience inédite et qui souhaitent se lancer dans une aventure courte, mais intense. Bien évidemment, les questions sont toujours bien là pour hanter notre esprit et nourrir notre curiosité pour le prochain acte. Est-ce que Appare parviendra à surprendre tout le monde pendant la course ? Quels sont les obstacles qui se dresseront sur leur route ? Assisterons-nous à l’arrivée de nouveaux participants ? Quels engins se présenteront sur la ligne de départ ? Cette compétition permettra-t-elle de mettre à l’honneur l’objectif personnel de tous ces pilotes ? On a très hâte d’embarquer en compagnie de nos nouveaux amis pour le début de cette traversée fantastique.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce premier volume d’Appare-Ranman. Avez-vous été attiré par la quête personnelle de notre jeune protagoniste ? Trouvez-vous qu’il forme un bon duo avec son compère japonais ? Est-ce que vous avez le sentiment que cette aventure peut proposer une expérience inédite en matière d’environnement et d’objectif ? L’ambiance du titre est-elle parvenue à vous séduire et à vous donner envie de continuer la série ? Qu’attendez-vous pour le futur de la licence ? On reste à votre disposition pour échanger, discuter et débattre sur cette introduction particulièrement efficace.

© 2019 Ahn Dong Shik, Kadokawa Shoten

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.