Ichigo Stories Soulmate

La valse des nouveautés : Ichigo Stories et Soulmate

On le sait, il est toujours important pour les éditeurs de renouveler leur catalogue. Que cela soit dans le but de proposer des aventures toujours plus diversifiées ou bien maintenir l’intérêt du lecteur, c’est un constat tout à fait normal. Il arrive donc que plusieurs séries débarquent le même jour et l’on se dit alors qu’il serait dommage de ne pas s’attarder sur ces dernières. C’est pour ça qu’aujourd’hui on relance un nouveau numéro de la valse des nouveautés dédié à une maison d’édition précise. Cette fois, il s’agit de Nazca qui a récemment vu sa collection s’enrichir de deux nouveaux titres que l’on a pu découvrir. Des épopées bien singulières et qui méritent amplement que l’on décortique ce qui se cache derrière ces noms. C’est donc Ichigo Stories et le premier volume de Soulmate qui seront au cœur de cette chronique. Si l’on est sur deux formats et deux histoires bien distinctes, on ne peut aussi s’empêcher d’y voir un élément commun très fort qui est l’émotion transmise au lecteur. Nous voilà en route pour deux univers qui sont déterminés à nous toucher au plus profond de notre être et qui y arrivent plutôt bien.

Ichigo Stories

Ichigo Stories, imaginé par Anne et Minh, est un recueil de six histoires proposant des univers différents, mais liés par un même point commun. Ils abordent tous, à leur manière, les liens familiaux qui sont si chers à ce jeune couple d’auteurs français qui cherchent, à travers ces quelques récits, à nous montrer l’importance de la famille, mais aussi de cette douleur qui peut y avoir dans celle-ci. On passe alors d’une déesse lançant un défi culinaire pour atténuer sa colère à un match opposant deux êtres humains à un ours polaire et une tortue. A cela s’ajoute l’aventure d’un extraterrestre débarquant sur Terre et y faisant une rencontre qui va totalement changer sa vision des humains. L’action n’est pas en reste avec aussi le récit d’une guerrière prête à tout pour être avec l’homme qu’elle aime. Ce recueil va aussi proposer beaucoup d’émotions avec le témoignage d’une orpheline cherchant à retrouver son frère disparu depuis maintenant bien des années. Enfin, Ichigo Stories nous délivre aussi un petit moment sentai avec les péripéties d’une journaliste ayant beaucoup de mal à boucler son dernier article. Une grande diversité tout au long de ces pages qui vont nous faire passer par toutes les émotions. A l’image de cette fraise symbolique, cet ouvrage dégage toujours une douceur bienveillante pouvant nous amener sur un terrain parfois plus dynamique ou bien dans un conte où la tristesse s’exprime avec une sincérité déroutante. Sentai, Nekketsu, tranche de vie, science-fiction ou bien situation délirante sont autant de facettes que présente ce titre qui n’en est que plus captivant à analyser. Derrière la fiction peut toujours se cacher une part de vérité, mais aussi une volonté de transmettre des valeurs bien concrètes à tous ceux qui décideront d’entamer cette aventure.

Que dire sur Ichigo Stories si ce n’est que l’on a grandement apprécié l’expérience proposée. Il est toujours assez délicat de parler d’un recueil d’histoires courtes tant il s’agit d’un format particulier et qu’il faut voir aussi ce que toutes ces petites fables peuvent raconter. Cependant, on a été littéralement bluffé par ce que cet ouvrage arrivait à nous transmettre. Chaque récit est parvenu autant à apporter son propre message qu’à renforcer le sujet qui unit chacun d’entre eux. Comme toujours, les lecteurs vont être plus sensibles à un conte plus qu’aux autres, mais il est important de souligner à quel point les auteurs ont su y incorporer une part d’eux-mêmes. Si cela est encore plus indiqué à travers les petits interludes servant à comprendre la genèse de chaque projet, il n’y a même pas besoin de ça pour comprendre cette implication. Des aventures qui transmettent une part de l’histoire personnelle des artistes derrière ces dessins. En outre, le thème de la famille est universel et à cette faculté de parler à tout le monde. On a donc été emporté par cette volonté de mettre en avant les relations humaines à travers divers prismes. Notre regard passe d’une intrigue dramatique à une épopée beaucoup plus épique pour s’arrêter quelques instants sur un périple de science-fiction. Une large palette de décors, mais qui vont tous transmettre des valeurs fortes et bien réelles. En se penchant sur Ichigo Stories, on entre en quelque sorte dans l’intimité de ce couple à l’imagination débordante qui désire autant nous divertir que nous montrer l’importance de ces liens qui existent entre nous et nos proches. Un très beau coup de cœur et une formidable découverte qui peut s’adresser à n’importe qui. Voilà une lecture qui parvient à nous faire passer des rires aux larmes tout en préservant cet émerveillement qui brille dans le regard du spectateur.


Soulmate tome 1

Soulmate

Soulmate, scénarisée par Wenzhilizi et dessinée par Keranbing, nous emmène dans le quotidien de Qi. Cette jeune femme semble couler des jours paisibles en compagnie de sa petite amie Yuanzi. Même si l’émotion est palpable dans le regard de cette demoiselle, elle s’endort dans l’étreinte chaleureuse de sa moitié. Cependant, son réveil est loin d’être aussi tranquille qu’elle pouvait l’imaginer. Elle se retrouve propulsée dix ans en arrière à l’époque du lycée où elle n’avait même pas encore discuté avec celle qui fait battre son cœur. Si cela la déroute un moment, Qi voit en cet événement surnaturel une chance de sauver Yuanzi. En effet, cette dernière va se retrouver en phase terminale par rapport à la maladie qui la ronge. Pour éviter cette souffrance et la voir disparaître un jour, cette voyageuse du temps va tout faire pour changer le mode de vie de sa camarade. Cependant, elle ignore totalement que son moi adolescente a été projeté dans son corps d’adulte. Une inversion des deux Qi les poussant à devoir s’adapter à leur environnement et surtout à faire face à de multiples défis. Celle qui est maintenant projetée à l’époque où elle sort avec Yuanzi doit accepter et comprendre cet amour qu’elle a pour cette dernière. La même personne, mais qui mène deux combats simultanés pour préserver ce lien qui s’est façonné malgré le regard des autres et les préjugés. Parviendront-elles à atteindre leur but au cœur de ces deux chronologies ? Il est sûr qu’il va falloir être forte face à la maladie qui accable cette jeune femme, mais aussi l’envie de certains de lever le voile sur cette relation entre les deux demoiselles. Leur amour va être mis à rude épreuve et Qi va devoir redoubler d’efforts pour préserver ce bonheur qu’elle a construit en compagnie de la personne qui lui est la plus chère.

Concernant Soulmate, on a trouvé l’idée de ce premier tome intéressante. La seule difficulté au départ fut de bien cerner et de comprendre ce qui se passait par rapport aux deux temporalités qui se chevauchent dans la narration. En effet, on passe de l’une à l’autre sans avoir réellement de justificatif avant d’ouvrir les yeux sur ce qui se passe. En dehors de cette petite errance lors de ces premiers pas, cette série nous amène sur un terrain toujours pertinent à explorer tout en y incorporant d’autres éléments ajoutant une dose de drame au récit. Soulmate est avant tout l’histoire de ces deux demoiselles qui tentent de vivre leur amour alors que les regards sont braqués sur eux. On a un réel affect pour nos protagonistes qui arrivent aisément à nous transmettre cette tendresse qui fait toute la beauté de leur relation. Un couple que l’on apprécie rapidement et qui rend la suite de la lecture encore plus difficile tant on est aux premières loges des souffrances qu’elles vivent. Elles ont beau tout faire pour paraître heureuses, la maladie de Yuanzi revient toujours en tête. Le voyage temporel est ici utilisé avec brio pour sublimer cette histoire entre les deux personnages. L’alchimie est telle entre Qi et sa petite amie que l’on ne désire que le meilleur pour elles. Une très bonne utilisation de l’empathie et surtout on sent qu’il n’y a absolument aucune exagération derrière toute cette histoire. Le lecteur a beau être transporté dans un scénario surréaliste de par cette transposition des deux Qi, ce qui nous est raconté derrière cette lutte est tout ce qui a de plus réel. Le fait d’accompagner un proche dans son traitement et ses souffrances est si bien représenté que l’on ne peut qu’avoir un pincement au cœur en assistant à ces scènes. Une oeuvre qui utilise très bien l’aspect fictif de son intrigue pour nous conter un combat débordant de sincérité et d’émotions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.