Dimensional Mercenary-Vol.-1-2

Dimensional Mercenary tome 1 : un guerrier voguant entre les mondes

On peut le remarquer depuis maintenant quelque temps, le webtoon s’invite de plus en plus dans nos librairies. Ce format spécifique à la base à internet a su trouver son public et être récupéré par les maisons d’édition pour nous proposer des formats reliés. Ainsi, ces séries se sont multipliées pour notre plus grand plaisir de lecteur. Ne connaissant que peu de choses dans ce domaine, chaque nouvelle découverte est donc un voyage inédit et totalement vierge à nos yeux. On se demande ce qui nous attend et c’est pour ça que l’on s’est penché récemment sur une licence venant juste de sortir. Il s’agit du premier tome de Dimensional Mercenary qui rejoint le catalogue de Kbooks. Après avoir déjà édité quelques excellents titres, on était intrigué de voir ce que pourrait donner cette aventure. On s’est donc rapidement plongé dedans et on doit dire qu’il y a quelques éléments très intéressants concernant cette épopée. Un récit qui s’empare de codes bien connus, mais pour les remanier à sa sauce. L’heure est donc venue d’embarquer pour un périple inédit au cœur d’une multitude de dimensions.

Un besoin d’argent

Dimensional Mercenary - emploiDimensional Mercenary, ayant vu le jour grâce à Kim Jae-Hwan et Gmho, nous fait observer le quotidien de Chulho. Ce jeune garçon diplômé vit un vrai calvaire. Suite à une escroquerie de la part d’un ami de la famille, celle-ci se retrouve endettée et sur le point de se déchirer. Chacun tente de faire de son mieux pour venir en aide au cocon familial, mais cela est bien compliqué pour cet homme. Aucune entreprise ne veut de lui et il passe donc ses journées à parcourir les offres d’emploi sans grand espoir. Malgré tout, son désir de venir en aide aux siens est plus fort et il redouble d’intensité pour enfin trouver ce travail qui pourrait changer leur vie. Mais le temps passe et rien n’y fait. Désespéré, il tombe un beau jour sur un mystérieux site d’annonces qui pourrait bien être sa dernière chance. Si de prime abord, tout semble faire croire qu’il s’agit d’un vulgaire spam, sa détresse est telle qu’il finit par céder à la tentation. Il se dit qu’étant déjà au fond du trou, il ne pourrait pas tomber plus bas. Sa candidature semble se passer sans soucis jusqu’à ce qu’on lui demande s’il est prêt à vendre son âme pour se faire embaucher. Hésitant devant une telle question, il répond finalement que oui. Chulho est prêt à tous les sacrifices si cela lui permet de venir en aide à ses proches. Cependant, il n’était pas prêt à ce que ses choix finissent par le propulser dans un autre monde. Sans rien comprendre de ce qui se passe, il se trouve sur un champ de bataille à devoir esquiver flèches et coups d’épée pour survivre.

Effrayé par cette folie, il cherche tant bien que mal à comprendre ce qu’il s’est passé. C’est alors qu’il se dit que cela ressemble fortement à un jeu vidéo. Se raccrochant à cette branche, il comprend que la seule chance pour lui de vivre est de se battre. Pour la première fois de sa vie, il doit lutter pour continuer d’avancer même si cela signifie d’écourter l’existence de ces gens. Alors qu’il tente de se frayer un chemin parmi les rangs adverses, de nombreuses questions lui viennent à l’esprit. Cette situation est incompréhensible à ses yeux et il se demande vraiment si ce fameux site est la cause de tout ça. Ayant l’impression d’une vulgaire farce ou bien d’un scénario digne d’une fiction, il ne doit pourtant pas baisser la garde. Qui sait ce qu’il adviendra si jamais il venait à disparaître sur ces terres qui lui sont inconnues. Plus il progresse sur ce champ de bataille et plus d’étranges souvenirs font leur apparition. Qu’est-ce que tout cela signifie ? Il ne comprend pas qui sont ces gens qu’il voit dans son esprit. Son ignorance pourrait rapidement être comblée, mais à quel prix. Le voilà engagé dans une succession de combats dont il ne comprend pas la teneur. En vendant son âme à ces gens derrière l’écran, il s’apprête à connaître un quotidien fait de batailles, duels et souffrances. Il est maintenant trop tard pour reculer et l’appel du gain est parfois bien plus forte que cette petite voix qui souhaite nous mettre en garde. 

On se rend compte, en s’attardant sur le synopsis de Dimensional Mercenary, que l’on a devant nous une impression de déjà-vu. Cependant, cette sensation va rapidement s’estomper dès lors que le récit va prendre son envol et nous emmener au cœur de son système qui semble déjà bien travaillé. En fait, on se laisse rapidement prendre au jeu surtout quand on remet en perspective tout ce que cela peut entraîner pour la suite en matière de péripéties. Une œuvre qui ne veut pas nous faire vivre une seule grande épopée, mais plusieurs interludes palpitants.

Une vie, un contrat

Ce qui a grandement retenu notre attention dans Dimensional Mercenary est la manière dont se construit son histoire. Au départ, on peut avoir le sentiment d’être face à une structure assez classique avec un individu transposé dans un autre monde et devant survivre. Cependant, cela va bien plus loin ici étant donné que cela ne s’agit pas en un voyage sans retour. Bien au contraire, il doit tout faire pour tenir jusqu’à accomplir la mission qui lui est confiée. On est donc dans cette optique où le héros est forcé de voyager au cœur d’une dimension, mais peut tout à faire revenir chez lui. Un premier point qui change beaucoup la donne étant donné qu’il ne s’agit pas ici de se projeter sur la durée, mais de tenir compte de plein d’éléments sur un délai très bref. Cela apporte une certaine originalité dans le rythme et qui va se croiser avec un autre élément de taille. Ce dernier n’est autre que ses périples ne se déroulent jamais dans le même univers et qu’il n’incarne jamais la même personne. Ainsi, chaque voyage devient une expérience unique avec ses propres défis à relever. C’est pour ça que l’on mettait l’accent ici sur le côté bref de ces virées étant donné que tout se concentre autour d’un objectif précis. En partant sur un tel processus, on s’assure d’offrir un renouveau constant dans les aventures proposées. Comme si cet ouvrage nous racontait une histoire fabriquée à travers une multitude de petits récits. En outre, l’une des grandes forces de cette lecture est de parvenir à connecter tous ces lieux étranges et fantastiques entre eux à travers ceux qui se trouvent derrière cet emploi hors du commun. 

Même si on n’a pas toutes les réponses d’entrée de jeu, on nous en donne suffisamment pour attiser notre curiosité. On veut savoir ce qui se cache derrière tout ça, mais aussi les conséquences de ces projections dans d’autres dimensions. On se questionne et cela ne fait que nourrir notre imaginaire pour la suite du récit. Un bon point, car cela joue sur l’implication du lecteur qui envisage une multitude de scénarios autant dans les prochains périples du protagoniste que par rapport à ce qui se passe en coulisses. Tout tourne intelligemment autour de cette notion de mercenaire. Chulho est en quelque sorte relégué à ce rôle et doit obéir aux offres qu’on lui propose pour avoir le droit à sa récompense. Un concept qui peut lui sembler flou, mais qui est très bien expliqué au fil des pages. On se laisse guider par ces quelques informations afin de cerner les enjeux derrière chaque contrat. Pour ajouter encore plus de piment à l’œuvre, l’auteur se permet aussi de jouer avec ceux dont notre héros prend le corps. Il y a ainsi un rapport très fort qui unit ce dernier à ces individus qui nous sont inconnus, mais qui transmettent tellement à ce jeune homme. Comme si Chulho perdait petit à petit son identité pour devenir un caméléon capable d’endosser toutes les enveloppes qu’on lui présente. Une saga qui offre une introduction intéressante avec suffisamment de matière pour prolonger cette histoire sans que cela ne soit redondant. Derrière le postulat de base se cache un système très ingénieux laissant beaucoup de créativité à l’artiste derrière ces dessins.

Dimensional Mercenary peut sembler peu original de prime abord, mais ce premier volume est avant tout là pour nous poser les bases de son intrigue. Plus on progresse dans cet ouvrage et plus on se rend compte du potentiel qu’il y a derrière et surtout de la difficulté que va avoir notre protagoniste pour s’en sortir. Les questions fusent dans notre esprit en refermant le livre tant on se demande ce qu’il y a derrière toute cette organisation. Des promesses qui nous laissent présager de bonnes choses à l’avenir. Voilà un mercenaire d’un nouveau genre qui ne se limite pas à un seul monde.

Dimensional Mercenary prend ses marques

Dimensional Mercenary - combatOn a été agréablement surpris de ce que pouvait proposer ce premier volume de Dimensional Mercenary. Contrairement à ce que l’on a l’habitude de lire, ici on vit plusieurs petits périples qui réservent tous des défis qui leur sont propres. On sent que tout a été bien pensé en amont pour que tout soit cohérent au sein de ce système sans pour autant que l’on sache totalement tout ce qui se cache derrière. Il y a donc un très bon mélange qui est fait entre l’action, le mystère et les possibilités de ce récit. Une lecture très agréable et qui peut devenir une très bonne saga par rapport à ce qui se fera autour de ces nombreux voyages dans les dimensions. D’ailleurs, ce titre met énormément l’accent sur la stratégie, mais aussi l’adaptation du héros. Ne sachant jamais à l’avance ce qui l’attend, il doit rapidement analyser la situation pour mieux s’en sortir. Il est donc nécessaire pour lui d’avoir le cerveau constamment en ébullition pour réussir à parer à toutes les situations. C’est parfaitement montré dans la seconde partie de ce volume qui représente très bien tout ce que l’on pourra avoir par la suite en matière d’épopée. Niveau dessin, on fut surpris par la qualité de la plupart des planches qui sont très belles et soulignent bien l’intensité de certains affrontements. Une aventure qui utilise très bien les codes des aventures s’inspirant du jeu vidéo pour ensuite les traiter à sa manière de façon ingénieuse. On se laisse avoir avec plaisir par cette expérience littéraire aux multiples embranchements.

Après lecture de cette chronique, vous aurez sûrement compris que l’on fut très satisfait de notre essai autour de la licence. Dimensional Mercenary ne cherche pas à être épique d’entrée de jeu et désire avant tout construire une base qui éveille l’intérêt du spectateur. Un pari réussi étant donné que l’on a envie d’en savoir bien plus sur toutes les zones d’ombre de cette saga. On est face à un ouvrage solide et qui maîtrise ses acquis pour ensuite s’épanouir dans sa propre voie. A nos yeux, cette licence peut plaire à ceux qui désirent une lecture tournant autour du fantastique, mais où le potentiel ne fait que grandir au fil des virées interdimensionnelles. Ce qui va être intéressant à voir sur la durée est le développement de notre protagoniste autour de cet emploi si particulier. Après tout, on ignore encore ce que l’échec peut signifier si un contrat n’est pas rempli. A présent, il est grand temps d’évoquer les multiples questions qui nous viennent à l’esprit suite à cette découverte. Est-ce que notre jeune héros va continuer son travail malgré le danger que cela représente ? Peut-il changer le destin de ces inconnus venant d’autres univers ? Qu’est-ce qui se cache derrière ceux qui organisent ce système de mercenaire d’un nouveau genre ? Jusqu’où iront ses missions dans le futur ? De nombreuses interrogations qui symbolisent les promesses de cette saga. Il nous tarde de voir ce que les prochains tomes apporteront à ce nouvel édifice.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce premier volume de Dimensional Mercenary. Trouvez-vous que l’on tient là une bonne idée pour offrir une aventure qui puisse être intéressante sur le long terme ? Pensez-vous que cela peut risquer une certaine redondance par rapport à la spécificité de ce récit ? Est-ce que cette série peut, selon vous, traiter de choses intéressantes à travers cette épopée qui change à chaque nouvelle escapade ? Quel développement à votre avis va avoir notre jeune héros ? Qu’attendez-vous pour la suite de la licence ? On reste à votre disposition pour échanger, discuter et débattre autour de ce sujet.

© 2017 Ballo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.