Berserk of Gluttony

Berserk of Gluttony tome 2 : savoir maîtriser sa faim

Cela faisait bien longtemps que l’on n’avait pas parlé de light novel sur le site. Il était donc normal que l’on rectifie le tir et on s’est dit que pour cela rien de mieux que de voir comment évolue un récit que l’on a déjà commencé par le passé. Très différentes de ce que l’on peut faire en lisant un manga, ces aventures littéraires laissent énormément de place à l’imagination. Un élément essentiel qui va aussi grandement contribuer à notre intérêt notamment pour le titre dont on va parler aujourd’hui. Provenant tout droit de chez Mahô Editions, il s’agit du second volume de Berserk of Gluttony. Après un premier acte qui nous avait largement convaincus de continuer cette épopée, cette suite va prendre une direction à la fois attendue et surprenante. Prenant l’aspect d’un road-trip au sein de ces terres, cela va nous permettre de poser un regard spécifique sur ce monde et les dangers qui s’y cachent. Un passage d’une grande importance pour le développement de notre protagoniste et de son environnement. Il est donc temps de retrouver celui qui incarne parfaitement la gloutonnerie et qui lutte intensément pour ne pas y succomber.

Le voyage jusqu’en enfer

Berserk of Gluttony - duoBerserk of Gluttony, imaginé par Ichika Isshiki et illustré par FAME, nous avait laissés alors que Fate s’apprêtait à se diriger vers le continent de Gallia. Ce jeune homme, victime de son don de la gloutonnerie, avait pu profiter d’un peu de répit dans sa vie à la suite de sa rencontre avec Roxy, une sainte-chevalière. Alors qu’il n’avait connu que le dédain, les menaces et l’humiliation de la part des autres, la jeune femme lui avait tendu la main et redonner espoir. En plus de ça, il avait enfin pris conscience de ce que cette malédiction pouvait lui apporter suite à sa rencontre avec l’épée Greed, une arme vivante. Une nouvelle voie s’offrait à lui même si elle pouvait aussi le faire chuter dans un abîme sans fond. Il devait à tout prix apprendre à cohabiter avec ce péché capital qui sommeillait en lui sous peine de ne devenir qu’une marionnette entre ses mains. C’est au moment où il commençait à trouver un équilibre qu’il fut témoin du piège qui se referma sur Roxy. Sa protectrice avait été victime de diverses allégations qui l’ont poussé à devoir rejoindre le front près de ce continent infernal. Même si cela n’était pas officiel, tout ça ressemblait presque à une mise à mort étant donné que peu sont les soldats à survivre longtemps au niveau de cette frontière. C’est pour la protéger que Fate décida d’entamer aussi ce voyage en prenant de l’avance sur cette dernière. Il se dit qu’il lui était possible de la protéger à son tour maintenant qu’il avait appris comment se servir de ses compétences. 

Le temps est maintenant compté et il est bien décidé à ne perdre aucune seconde. Le voyage en direction de ce territoire empli de monstres et de dangers débute alors pour lui. Mais ce trajet peut aussi être l’occasion parfaite pour lui de se renforcer et de prendre le dessus sur cette faim qui l’assaille à tout instant. Le problème, c’est qu’elle est de plus en plus exigeante en matière de proies. Elle ne peut plus se contenter de simples gobelins ou d’autres créatures de faible niveau. Il faut à présent partir à la chasse aux monstres capables de faire trembler bien des vétérans. Les couronnés n’ont qu’à bien se tenir s’ils tombent face à l’appétit dévorant de cet être qui n’a fait qu’effleurer tout le potentiel qui réside en lui. Ainsi débute un long et périlleux voyage qui va être propice à de nombreuses rencontres, mais aussi de terribles épreuves pour ce jeune aventurier. Greed et lui sont parés, mais ils ne se doutaient pas que ce périple allait être fait en compagnie d’une vieille connaissance. Une guerrière redoutable ayant déjà fait étalage de sa puissance par le passé. Fate voit en elle une chance de progresser plus vite, mais aussi d’en apprendre plus sur ces péchés capitaux. Deviendra-t-il digne de son statut de porteur de la gloutonnerie ou sera-t-il l’instrument de sa propre destruction ? L’avenir est incertain et il existe sur ces terres de multiples ennemis pouvant mettre rapidement un terme à cette aventure pour la sauvegarde de ce monde.

Ce que l’on attendait fortement dans Berserk of Gluttony était la manière dont Fate allait grandir et évoluer au fil de ses expériences. Jouant constamment les équilibristes pour ne pas être englouti par cette faim qui le ronge, on se questionnait sur le destin qui l’attendait. Cette dernière pouvait tout aussi bien le conduire à la folie ou bien devenir une arme de taille pour faire face aux nombreuses menaces se dressant sur sa route. Une interrogation qui va être au cœur de cette lecture qui va changer notre regard non seulement sur Fate, mais aussi sur tout ce qui tourne autour de ses capacités.

De l’action à profusion

Ce qui va vraiment être intéressant dans ce second volume de Berserk of Gluttony est la manière dont l’auteur va développer son protagoniste. On le sait depuis le tome précédent, mais il y a un conflit interne qui existe chez ce dernier. Le lecteur pouvait donc naturellement se questionner sur le gagnant de cette lutte entre Fate et sa gloutonnerie. C’est là que le passage relaté entre ces pages est important. On part pour un trajet qui se présente comme assez long et qui va être propice à de nombreuses rencontres et défis à relever. Au même titre qu’un périple avec plusieurs haltes, cette lecture va se diviser en différentes parties par rapport aux arrêts de notre héros. On va ainsi multiplier les expériences souvent violentes en sa compagnie et qui vont se présenter comme une chance à ses yeux pour se renforcer. En fait, le voyage est ici tout aussi important que la destination, car il symbolise une occasion en or de parfaire son style de combat et de progresser pour faire face à ce qui l’attend à Gallia. Un autre élément important va concerner les personnes qui vont parsemer cette expédition. Pour une grande partie, il s’agit d’individus expérimentés qui vont tous apporter quelque chose à Fate. Il a beau avoir un don incroyable pour le combat, il n’a réellement aucune expérience en ce qui concerne l’art de guerroyer. C’est au contact de tous ces gens qu’il va peu à peu prendre conscience de ce qui lui fait défaut et transformer cette bête sauvage qu’il était en un épéiste aux capacités hors normes.

On est dans cette optique où chacun devient le mentor de Fate pour lui ouvrir les yeux sur un domaine précis. Des rencontres importantes, mais qui ne vont pas se limiter à ça. Elles vont aussi être le déclencheur d’intrigues secondaires palpitantes qui vont approfondir l’histoire de toutes ces âmes et de ce fait nous en apprendre plus sur ce monde que l’on parcourt. L’écriture est plus qu’excellente et joue un grand rôle dans notre appréciation globale de toutes ces quêtes annexes qui viennent s’ajouter à la mission principale de notre protagoniste. Ces événements vont alors nous conduire à un autre aspect très important de l’œuvre qui est sa maîtrise de l’action. Bien sûr, le fait que l’on soit dans un light novel implique que c’est au lecteur d’imaginer toute la scène. Mais les duels qui nous sont proposés se gravent rapidement en nous comme des affrontements assez dantesques. Des confrontations qui vont pousser notre estomac sur pattes à faire appel à tout son savoir et ses aptitudes pour survivre. On se laisse alors à rêver devant ces lignes qui nous décrivent à merveille toute l’intensité de ces batailles. Là où le premier volume cherchait à poser le décor et à nous faire adhérer à la problématique qui rythmait la vie de Fate, ce second tome nous fait rapidement entrer dans l’action. Un rythme nerveux et qui est justement là pour souligner le fait que c’est en combattant que notre cher ami va réellement faire ses preuves et s’améliorer. C’est en étant au contact perpétuel de la mort qu’il trouve le courage de faire front à l’ennemi ainsi qu’à sa propre faiblesse.

Berserk of Gluttony suit un chemin toujours aussi palpitant à suivre notamment par rapport à tout ce qui concerne notre jeune guerrier et son entourage. La présence d’une alliée de poids, mais aussi les rencontres qui vont parsemer son trajet vont grandement apporter à cet hôte de la gloutonnerie. Le garde de la porte disparaît petit à petit pour laisser place à un combattant hors-pair et qui parvient à utiliser cette malédiction comme une arme exceptionnelle. La question est maintenant de savoir s’il est réellement possible de dompter un pouvoir aussi conséquent que celui d’un péché capital. 

Berserk of Gluttony propose un repas d’exception

Berserk of Gluttony - fauxCe que l’on avait apprécié dans le premier tome de Berserk of Gluttony était justement ce fragile équilibre qui devrait être trouvé concernant la cohabitation entre Fate et sa compétence. Cette suite nous satisfait pleinement à ce stade, car on est pleinement dans un volume servant de développement autour de ce personnage. Chaque escale devient une aventure en elle-même qui va servir à le faire grandir et à perfectionner son art mortel. Les combats s’enchaînent et l’on imagine très facilement l’aspect dantesque de ceux-ci au vu de ce que devient notre protagoniste. En plus de ça, le fait d’être invité pour une longue excursion au sein de toutes ces contrées va enrichir notre propre connaissance de ce monde. On peut entrevoir toute la richesse de ce dernier, mais aussi se questionner sur tout ce qu’il reste à découvrir. De même, la coopération entre nos deux principaux personnages de cet acte va amener de nouveaux éléments pertinents pour le récit. L’auteur a su transformer cette virée en un enseignement constant pour ce garçon qui va franchir un nouveau cap pour se rapprocher de cette image qu’il rêve de devenir. Un homme en qui on peut avoir confiance et qui n’a plus besoin d’être protégé, mais qui peut venir en aide aux autres. Un passage nécessaire et bien amené pour justement servir de tremplin à ce héros qui flirte entre l’ombre et la lumière. Un nouveau chapitre de sa légende et qui semble très prometteur pour l’avenir.

Après lecture de ce second volume, on est encore plus convaincu par Berserk of Gluttony. Une épopée qui peut raconter énormément de choses, mais surtout nous happe par le combat incessant de Fate pour rester lui-même. Un récit qui n’est pas non plus uniquement axé sur une plongée dans les ténèbres et qui se permet même des moments drôles, touchants et très forts en matière de scènes que l’on imagine. C’est donc encore un grand oui pour ce light novel qui brise cette enceinte dans laquelle on était enfermé au premier acte pour repousser les frontières de cette histoire. On observe tout ça en se demandant jusqu’où ira l’évolution de ce guerrier. Un protagoniste dont le potentiel semble sans limite, mais qui doit aussi subir un terrible prix pour l’utilisation d’une telle faculté. Avec ce second chapitre, on se rend compte que ce qu’il représente dépasse de loin le cadre de la compréhension humaine et peut amener à des événements encore plus importants. Un magnifique enrichissement du lore de cette série sans pour autant tout dévoiler d’un coup. A présent, il est évident que l’on a des questions qui nous trottent dans la tête. Est-ce que Fate est bien parti pour dompter ce monstre qui réside en lui ? Sa quête lui fera-t-il croiser d’autres individus qui lui ressemblent ? Qu’est-ce que Gallia va bien pouvoir lui réserver comme épreuves à surmonter ? Il va maintenant falloir prendre son mal en patience pour connaître l’avenir de tous ces êtres si fantastiques.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce second volume du light novel Berserk of Gluttony. Avez-vous été conquis par la manière dont Fate évolue ainsi que tout ce qu’il a pu vivre au cours de son voyage ? Trouvez-vous que l’on a le droit, dans ces pages, à un enrichissement intéressant du lore de la série ? Pensez-vous que l’on en apprendra plus sur les péchés capitaux ainsi que sur la lutte qui oppose notre protagoniste à son don ? Est-ce que ce tome vous a donné envie d’en savoir plus sur toutes les zones d’ombre de cet univers ? Qu’attendez-vous pour la suite de la licence ? On reste à votre disposition pour échanger, discuter et débattre autour de ce sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.