The One

The One tome 1 et 2 : a la conquête du monde de la mode

La mode a toujours été une grande source d’inspiration pour les auteurs. C’est pour ça que l’on a déjà eu le droit à bien des titres qui abordent cette thématique et sous bien des angles. Pourtant, cela ne signifie pas pour autant que l’on a fait le tour de tout ce qui pouvait être raconté au sein de ce milieu. C’est notamment le cas pour le titre que l’on va aborder aujourd’hui et qui nous provient tout droit du catalogue de Meian. Il s’agit de The One dont les deux premiers volumes sont sortis il y a peu. Un récit qui nous fait suivre le rêve d’une adolescente qui va rapidement prendre conscience des embûches qui l’attendent sur son chemin. En ouvrant les portes de cette licence, on se lance dans la conquête d’un monde où chaque jour est un véritable défi et qui va amener de nombreux sujets sur la table. Une virée qui se saisit de nous pour mieux nous avoir par les événements qui se déroulent sous nos yeux. Les strass et paillettes qui nous éblouissaient disparaissent pour mieux nous laisser entrevoir l’envers du décor. L’heure est donc venue d’observer la naissance d’une étoile !

Porté par un nouveau rêve

The One - TengThe One, imaginé par Nicky Lee, nous emmène dans le quotidien de Teng Lele. Cette adolescente a beau mener une vie normale, sa famille n’est pas comme les autres. En effet, sa mère fut une figure importante du mannequinat avant sa tragique disparition. Cependant, sa fille n’a jamais été attirée par ce milieu. Même si certains aimeraient la voir suivre le même destin que sa maman, elle refuse catégoriquement. A ses yeux, il n’y a rien d’intéressant à entrer dans ce domaine surtout qu’elle se demande bien ce qu’elle pourrait y faire. Mais ce refus ne serait pas éternel à la suite d’ une découverte qui allait provoquer un tournant pour son avenir. C’est en regardant un magazine qu’elle va faire la connaissance d’Angus Lanson. Cet homme n’est nul autre que le mannequin numéro un au monde et tous les regards sont braqués sur lui. Il s’expose devant les caméras de la planète entière et est devenue la figure de proue de la nouvelle génération de la mode. En l’observant à travers ces quelques articles et photos, Lele ne peut s’empêcher d’être attiré par lui. Il ne s’agit pas uniquement d’un attrait physique par rapport à son charisme. Il dégage quelque chose qui lui donne envie de voir ce que ce milieu peut offrir. C’est donc à cause de lui qu’elle décide d’aller au-delà de ses appréhensions et de débuter une nouvelle carrière. Une décision qui met aux anges sa tante qui dirige l’une des agences de mannequinat les plus réputées du pays.

C’est depuis qu’elle est petite que cette dernière a toujours souhaité qu’elle suive les traces de sa sœur. Malheureusement, cela s’était transformé en un véritable enfer pour cet enfant qui ne voulait plus entendre le moindre mot venant de ce domaine. Mais enfin le moment qu’elle attendait depuis si longtemps est venu. Cependant, elle sait mieux que quiconque ce que signifie s’engager dans cette voie. Elle veut donc préparer au mieux sa nièce à ce qui l’attend et surtout à devoir faire face à de nombreux obstacles. Teng Lele semble bien déterminée, mais son périple au sein de ces shows risque de lui faire prendre conscience de la terrible différence qu’il y a entre ce que l’on voit et ce qui se passe en coulisses. Le rêve est loin d’être aussi onirique qu’on peut le penser et même pour les stars déjà bien implantées, ce quotidien est loin d’être aussi paradisiaque. Il est maintenant trop tard pour faire marche arrière et l’on peut de toute façon voir dans le regard de cette jeune fille qu’elle est déterminée à faire de son mieux. Ce qui a commencé comme un simple caprice pourrait bien donner lieu à l’ascension d’une nouvelle légende qui chamboulera grandement ce milieu si sélectif. Les projecteurs ne font qu’illuminer un destin qui peut rapidement se transformer en une prison dorée pour ceux qui atteignent le sommet. Il reste maintenant à savoir si Lele saura se hisser tout là-haut ou bien si elle finira par rester les deux pieds sur terre.

Derrière ce synopsis pouvant sembler classique de prime abord se cache une œuvre aux multiples facettes. The One est une série qui veut justement nous introduire au monde de la mode à travers les yeux d’une adolescente n’ayant vu ça que de loin. Pourtant, cela n’implique pas qu’elle parte de zéro. Au contraire, elle a vu à quel point celui-ci pouvait être complexe à travers sa propre mère. Une grande partie de l’intérêt de ces deux volumes va être donc de voir comment elle s’engage dans cette voie et surtout si elle a les épaules pour supporter tout ce que cela implique.

Une représentation complexe du milieu

Il est très difficile d’aborder The One sans évoquer l’un des fondements de ce récit à savoir le monde de la mode. Ce dernier va autant être la toile de fond sur laquelle va se dérouler l’intrigue qu’un acteur majeur du développement de cette histoire. Pour bien comprendre ça, il faut voir à quel point le mannequinat a une importance considérable sur la vie des personnages. Ils sont soient totalement dévoués à celui-ci ou rêvent d’en faire partie afin d’atteindre les sommets. C’est donc tout à fait compréhensible que celui-ci joue un rôle tout aussi crucial que notre héroïne. Ce n’est pas la première fois que ce milieu artistique est décortiqué à travers un manga. Pourtant, on s’intéresse rapidement à la vision de l’auteur de ce domaine du fait qu’il arrive à l’utiliser sous bien des formes. On veut rapidement nous montrer ce qui se cache derrière toutes ces lumières et ces personnages semblant irréalistes. C’est un métier particulièrement dur où il faut se plier à des règles très strictes et surtout se confronter à une terrible concurrence. C’est là que vont s’opposer deux points de vue très intéressants au sein de ces deux premiers volumes. Tout d’abord, il y a celui de Lele qui représente la novice au sein de ces individus expérimentés. Elle a beau avoir vu sa mère briller au sein des magazines et avoir observé son travail, cela fait partie d’un passé qu’elle tente d’oublier ou bien qui reste caché au plus profond d’elle.

Ce n’est qu’en suivant les consignes de sa tante et en faisant ses premiers pas dans cet environnement qu’elle va se confronter à la réalité du milieu, mais aussi au côté attrayant de celui-ci. Une jeune femme prise entre deux eaux et qui cherche encore à savoir comment elle va bien pouvoir marquer les esprits. De l’autre côté, il y a la vision d’Angus qui va nous être présentée. Un parti-pris très pertinent, car au contraire de Teng Lele, il est présent depuis longtemps sur les couvertures des magazines. Star incontesté de la mode, il connaît à la perfection ce milieu et va justement tout faire pour briser ces codes qui le guident depuis tant d’années. Il est un électron libre qui n’hésite pas à se jouer de ses managers et autres membres du staff pour aller vaquer à ses petits plaisirs. Il n’est plus autant opprimé par ce milieu que l’inverse. Sa connaissance de celui-ci lui sert à inverser les rôles. C’est lui qui impose son rythme même s’il sait pertinemment qu’il a aussi des obligations. En réalité, il a bien trop été étouffé par cet environnement qu’il veut regagner sa liberté et faire ce qui lui plaît peu importe que cela puisse créer un scandale médiatique. Une star rêvant de ces plaisirs lambdas et une adolescente souhaitant se hisser au même niveau que ce premier. Deux êtres suivants des chemins opposés, mais qui amèneront forcément à ce qu’ils croisent un jour ou l’autre.

Si le monde de la mode fait partie intégrante de l’expérience proposée par The One, ce titre se démarque aussi par tout ce qu’il englobe. Il n’est pas uniquement question ici de monter sur le podium et de faire le show. Chaque élément est abordé de manière à nous plonger totalement dans le quotidien de ces personnages. On voit à quel point tout est cloisonné et contrôlé afin d’empêcher au maximum que les polémiques ressortent. Un environnement où la moindre petite rumeur peut devenir une épée tranchante ou bien une aubaine si elle est bien maîtrisée. Tout est ici une question de charisme et d’opportunité.

Un métier aux multiples facettes

The One - AngusCe qui est bien aussi avec The One, c’est que le titre nous plonge pleinement dans le quotidien de ces stars de la mode. Teng Lele a beau n’être qu’au début de son aventure, cela suffit amplement pour prendre conscience des obstacles qui se dresseront sur sa route. On comprend rapidement à quel point son parcours s’annonce compliqué, mais aussi très intéressant dans tout ce que cela va traiter. C’est ça aussi qui est captivant avec ce titre, c’est que l’on aborde énormément d’aspects propres à ce milieu qui peut nous sembler si inaccessible. Si tout ça est dans le but de faire étalage du côté éprouvant de ce métier, l’artiste ne va pas s’arrêter uniquement à cet aspect purement réaliste. Il veut aussi offrir un divertissement qui puisse donner le sourire aux gens qui vont se lancer dedans. C’est là qu’interviennent notre héroïne et son entourage. Il y a une telle fraîcheur dans tous ces personnages que l’on est irrémédiablement attiré par eux. Du fait de son inexpérience, Lele va nous délivrer des moments savoureux où l’on rit à gorge déployée. Il en est de même par rapport à son caractère qui est à la fois admirable par sa détermination que comique par ses réactions. On s’attache énormément à elle tant on ne sait jamais ce qu’elle nous prépare pour la suite de l’aventure. En réalité, elle est autant là pour nous confronter à la dure réalité de ce milieu que désarmer ce cinglant environnement par son comportement imprévisible. 

C’est ce qui fait son charme et l’on a alors envie de voir si son attitude va impacter sa manière d’être mannequin et ainsi d’apporter un vent de changement dans ce métier. De même, son idole est aussi bien loin de ce que l’on peut imaginer d’une telle vedette. Capable des actions les plus folles, il fait tourner tout le monde en bourrique. Quand on y pense, The One ne cesse de proposer des personnages qui s’incrustent parfaitement dans ce décor spécifique, mais qui sont en totale opposition avec ce que l’on peut attendre de leur statut. Une manière intelligente de montrer que tous ces individus sont avant tout des êtres humains et qu’ils ont aussi leur propre manière de voir la vie. C’est comme ça que se forme un atout indéniable à la série qui n’est autre que son casting. On est constamment dans cette confrontation entre cet environnement éprouvant et ces personnages qui viennent briser cette barrière pour montrer qui ils sont réellement. Un choix qui fait que l’on est autant intrigué par les épreuves à venir que par le développement de ces acteurs et actrices qui composent cette pièce. On se laisse alors guider par le destin de ces protagonistes qui doivent autant faire en sorte d’accomplir leur devoir que de façonner leur propre avenir. Un potentiel très grand pour une saga qui a parfaitement compris comment combiner cet aspect ludique et la découverte d’un domaine qui reste encore très obscur pour beaucoup de personnes.

The One nous dévoile de nombreux atouts à travers ces deux premiers volumes. Un récit qui semble prendre une direction convenue au départ pour finalement nous séduire par tout ce qui est raconté. En plus de ça, il est aussi captivant d’observer les échanges entre les différents acteurs de cette histoire tant ils ont de l’importance dans leur développement personnel et celui de leur environnement. Voilà une série qui a encore beaucoup de choses à nous raconter et qui peut grandement nous surprendre dans l’évolution de son héroïne et de ce qu’elle compte faire pour son futur.

The One débute son défilée

Avec The One, on ne s’attendait pas forcément à accrocher autant à ce récit. Une œuvre qui nous emmène avec brio dans cet univers diamétralement différent de ce que l’on peut connaître. Mettant en scène des figures qui attirent rapidement notre sympathie, on se laisse totalement emporter par leur quotidien. Deux premiers tomes qui posent des bases solides et vont surtout nous donner envie de voir jusqu’où nous amènera le rêve de cette demoiselle. Ce qui semblait débuter comme une simple envie de se rapprocher de son idole va rapidement se transformer en une puissante volonté de trouver sa place au sein de cet environnement où sa mère a laissé son empreinte. D’ailleurs, ce titre met aussi un point d’honneur à jouer sur cet héritage sans pour autant que Teng Lele soit obligé de grandir dans l’ombre de sa maman. Elle tente de se dissocier de ce passé pour se créer son propre avenir tandis que d’autres cherchent à s’extraire d’un statut étouffant pour renouer avec le plaisir d’être normal. Une série qui sait présenter de nombreux visages. Se tournant par moments vers la comédie, la fresque humaine et la découverte du mannequinat, ce titre réussit une grande partie de ses propositions. Des premiers pas prometteurs qui nous donnent envie de voir quel avenir se présentera pour cette demoiselle et surtout ce qu’elle sera capable d’accomplir. On sent qu’il y a encore beaucoup de possibilités pour la suite de son aventure et cela ne fait que nourrir un peu plus notre créativité pour les chemins qui peuvent se dessiner au loin.

Ce que l’on aime avec The One, c’est aussi le fait que cela apporte une plus grande diversité à un marché déjà incroyable. Il est génial d’avoir ce genre d’épopée qui se veut à la fois humaine et instructive à l’égard d’un domaine loin d’être aussi réjouissant qu’il peut le laisser transparaître. Le feu des projecteurs disparaît petit à petit pour montrer la lutte incessante de ces modèles qui cherchent à se faire une place dans ces eaux souvent peuplées de requins. Il y a largement de quoi faire au sein de cet univers qui se profile au loin et qui est loin d’avoir tout dévoilé. Une saga qui pourra plaire aux amoureux de la mode et à ceux désirant en apprendre plus sur le sujet tout en suivant une histoire pouvant autant être drôle qu’émouvante. A présent, il est grand temps de conclure cette chronique avec les questions que l’on se pose. Est-ce que Teng Lele a une chance de se hisser au sommet et de retrouver Angus ? Ce dernier finira-t-il par dévoiler son vrai visage à sa fan ? Est-ce que ces frasques vont finir par jeter l’opprobre sur son agence ? Quelle sera la première grande victoire de notre héroïne sur ce nouveau parcours ? Est-ce que l’on verra de nouveaux visages importants de ce milieu artistique ? Il va falloir attendre patiemment avant d’avoir les réponses à nos interrogations. 

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ces deux premiers volumes de The One. Trouvez-vous que la série peut nous amener sur des thématiques intéressantes à travers ce milieu de la mode ? Est-ce que les divers personnages de ce récit ont su vous donner envie d’en apprendre plus sur eux ? Le titre est-il parvenu, à votre avis, à bien capter ce double visage propre à ce monde ? Pensez-vous qu’il soit possible pour notre héroïne de bousculer les codes à travers son futur parcours ? Qu’attendez-vous pour la suite de la licence ? On reste à votre disposition pour échanger, discuter et débattre autour de ce sujet.

© 2006 Lee Nicky, Tong Li Comics

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.