Talentless

Talentless tome 1 et 2 : la face cachée du pouvoir

Il est toujours plaisant et intéressant de tomber sur un manga qui parvient à nous surprendre totalement. Ce fut le cas du titre dont on va vous parler aujourd’hui et qui provient du catalogue de chez Doki-Doki. Il s’agit de Talentless dont les deux premiers tomes sont déjà sortis. Ce shônen atypique parvient à piéger son lecteur à travers son scénario. Celui-ci semble commencer de manière très classique jusqu’à ce que l’on subisse un revirement de situation totalement inattendue et qui va bouleverser tout le récit. Un récit qui cache bien son jeu et qui va donc débuter une aventure très prometteuse avec de nombreux points forts. Une héroïne énigmatique et sombre qui doit évoluer dans un environnement où derrière la joie et les rires se cachent une grande part de ténèbres. Soyez donc prêt à vous aventurer au sein d’une école où les élèves sont uniques et où la discrétion est de mise.

Une école pour élèves spéciaux

Talentless-nana

Que cache cet innocent visage ?

Qui sont les véritables ennemis de l’humanité ? C’est cette question qui est au centre de toute l’histoire de Talentless. Cette série, écrite par Looseboy et dessinée par Furuya Iori, nous plonge au coeur d’un établissement pas comme les autres. Au beau milieu de l’océan se dresse une île perdue où fut érigé une école. C’est en ce lieu que sont regroupés des adolescents doués de super-pouvoirs. On appelle ces jeunes gens des Prodiges et sont envoyés ici pour suivre un entraînement drastique afin de protéger le monde. En effet, une terrible menace pèse sur cette planète et fut baptisée “les ennemis de l’humanité”. Présent depuis cinquante ans sur cette terre, ces créatures seraient capable d’anéantir des villes entières si l’envie leur prenait. Pouvant se mêler à l’ensemble de la population, il est très difficile de pouvoir repérer l’un de ces monstres. C’est pour cette raison que ces étudiants sont pris en charge afin de pouvoir contrer un adversaire aussi insaisissable et dangereux. Leur formation est donc là pour leur permettre de contrôler et d’optimiser leurs capacités surhumaines.

Malgré tout, l’ambiance y est décontractée et on a la sensation de faire face à une classe comme une autre. C’est alors qu’un beau jour, deux nouveaux Prodiges vont rejoindre ce groupe. Le premier est Kyôya Onodera, un jeune garçon taciturne qui garde sa particularité secrète. La seconde à faire son entrée est une demoiselle au sourire éclatant. Elle se présente comme Nana Hiiragi et déclare que son pouvoir est d’être capable de lire dans les pensées. Personne ne le sait encore, mais l’arrivée de ces deux nouveaux va profondément bouleverser la vie des autres membres de la classe. Eux qui vivaient un quotidien paisible et insouciant, vont se retrouver à devenir la cible d’un ingénieux prédateur. C’est ainsi que débute ce périple où l’intelligence et la discrétion sont les meilleures armes pour venir à bout de cette menace. Le loup se trouve déjà dans la bergerie et s’apprête à commettre un massacre sans nom. Nos étudiants pourront-ils le démasquer avant où est-ce la mort qui l’emportera ?

Si Talentless semble proposer un récit assez classique, cela n’est qu’une façade. En réalité, on se retrouve propulsé dans une intrigue sombre et surprenante où le destin de l’Humanité se joue. Un manga qui parvient à jouer totalement avec nous.

L’ennemi est parmi nous

Il faut savoir une chose concernant cette chronique, c’est qu’il va être difficile de ne pas spoiler l’élément central de l’intrigue. Même si le résumé et les différents synopsis que l’on peut lire sur internet dévoilent celui-ci, on va essayer de garder une part de mystère. D’ailleurs, le fait de ne pas connaître ce point à l’avance a été un gros facteur de notre surprise et du plaisir que l’on a eu. Pour en revenir à nos moutons, Talentless se divise en deux parties bien distinctes. Il y a tout d’abord notre introduction à cet univers. On apprend à connaître le lieu où tout se passe ainsi que les différents personnages. Malgré le fait que l’on sache que l’ennemi est là, il y a un côté bon enfant. On a presque la sensation de se retrouver devant un simple school life où se serait greffé quelques ingrédients fantastiques. Le lecteur se retrouve donc à suivre les petites péripéties de ces adolescents un peu particuliers. Pourtant, le scénario prend très vite une autre tournure qui va totalement chambouler les fondements qui ont été installés depuis le début.

Ce revirement de situation va nous aspirer dans une sorte de huis clos psychologique où personne ne peut s’échapper de cette île. La tension monte alors de plusieurs crans tandis que l’atmosphère se fait plus lourde et oppressante. On assiste impuissant au sort qui est réservé à la première victime. Encore plus surprenant, c’est la révélation qui est faite concernant cette école ainsi que ses occupants. En réalité, on pourrait comparer ce shônen à une pièce de monnaie. Derrière la face scolaire et bienveillante, se cache un profond et lourd secret qui marque avec force notre esprit. Les scènes morbides que l’on suit font naître en nous un sentiment de tristesse et d’incompréhension. Dès que l’on franchit la page fatidique, on comprend que l’ennemi n’est pas forcément celui auquel on pense. On a presque l’impression de faire partie des méchants tant le raisonnement derrière les premiers morts est froid et inhumain. Il est même facile de dire que l’on ressent un certain malaise qui rend cette lecture à la fois difficile et pourtant captivante. Un travail remarquable fait au niveau de la trame scénaristique qui vient mettre un gros coup à notre approche initiale de cette série.

Une grande partie de l’intérêt de Talentless vient de l’affrontement qui se joue au sein même de l’école. Tout est fait dans l’ombre et apporte une certaine tension tout en bouleversant notre regard. Un scénario qui nous tient en haleine et qui nous plonge dans une incertitude constante.

Un combat qui se joue dans l’ombre

Talentless-quotidien

Une journée normale chez les Prodiges.

Une fois le décor planté et l’élément déclencheur observé, Talentless nous conte un combat tout à fait particulier. En effet, tout se déroule en cachette, loin des regards indiscrets. Cela sert pleinement à l’immersion, car ce point accentue grandement la tension que l’on peut éprouver. On a beau connaître le sort qui fut réservé à chaque disparu, cela n’est pas le cas des autres élèves. Tous pensent qu’il ne s’agit que d’absents qui ont décidé de sécher les cours ou de ne plus venir pour une toute autre raison. Il règne donc toujours à la surface cette innocence alors que, dans les profondeurs, se tapit un prédateur redoutable. Le plus grand danger de ce dernier est de commettre ses crimes sans pour autant éveiller le moindre soupçon. Un challenge aussi ardu qu’enivrant pour le spectateur qui suit cette infiltration avec la boule au ventre. L’objectif de ce tueur est amené de manière à ce que l’on comprenne ses intentions sans pour autant y adhérer. Il y a un questionnement constant qui est fait sur les raisons de cette tuerie et qui ajoute de la profondeur à une trame de fond déjà saisissante.

On a donc le droit à un traitement très particulier et soigné sur ce qu’est la justice. Jusqu’où les personnages sont prêt à aller pour sauver l’humanité. Une thématique sur laquelle va se construire toutes les péripéties de cette classe de façon habile et pertinente. Prévenir une soi-disant menace par un meurtre pur et simple, est-ce vraiment ça l’image d’une justice impartiale ? Il y a donc une passionnante confrontation qui se joue devant nous et qui sert de toile de fond à une histoire tout aussi attrayante. C’est un véritable jeu du chat et de la souris qui se développe devant nos yeux. On ne cesse de se demander si cet ange de la mort finira par commettre l’erreur qui lui sera fatale. Cela donne d’ailleurs naissance à un duel envoûtant entre ce dernier et l’un des élèves. Une traque sans précédent où le rôle du gibier change constamment. Looseboy et Furuya Iori ont su proposer un voyage à la fois inédit et attirant avec une habileté déconcertante.

Au final, Talentless parvient mettre en place un début prometteur et fascinant où l’ennemi n’est pas forcément celui auquel on pense. Un suspense qui ne désenfle pas et parvient à conserver cette aura si particulière qui se dégage de cette lecture.

Talentless fait preuve d’un grand talent

Intriguant et surprenant sont des adjectifs qui correspondent parfaitement à ces deux tomes de Talentless. On se retrouve, au départ, face à une lecture qui ne paye pas de mine. Cependant, tout cela fait partie du plan du mangaka afin de nous asséner le coup fatal. Oui, ce manga est un gros coup de coeur de par sa faculté à nous tenir en haleine. Le mensonge et la trahison sont au centre même de ce récit qui parvient à nous envoûter de par le climat qui s’installe. Plus l’on avance tout au long des pages et plus on se rend compte de la puissance qui se dégage de cette oeuvre. Un véritable coup de maître qui joue aussi avec les sentiments du lecteur. Sans compter l’écriture des protagonistes principaux qui ne cessent de s’étoffer tout au long de ces volumes. Au final, ce shônen fait partie des titres qui marquent et chamboulent son lectorat de par leur originalité et les chemins qu’ils osent prendre. Un drame psychologique intense et qui ne nous laisse que peu de répit au cours de sa narration. On ne peut qu’être ébahi devant une telle maîtrise du scénariste à instaurer un suspense qui ne s’essouffle jamais.

Vous l’aurez donc compris au vu de nos propos, cette saga propose une aventure littéraire de grande qualité. On vous recommande grandement de découvrir ces deux premiers tomes sans lire auparavant les résumés. Le mystère qui plane sur cette école est à savourer de par soi-même. De plus, l’ignorance ajoute une plus grande immersion lors de la principale révélation. En tout cas, si vous aimez les univers prenants où tout est une question de faux-semblants, alors Talentless vous comblera totalement. Qui est vraiment Nana ? La mort continuera-t-elle de rôder dans ces couloirs ? Le cycle de la haine et de l’ignorance pourra-t-il être brisé ? On est impatient de voir les réponses qui seront données à ces interrogations. Avec un personnage aussi charismatique qu’énigmatique et un message très intéressant, cette petite pépite à de quoi nous occuper un long moment. On espère de tout coeur que la suite sera du même calibre et que l’on continuera d’être aussi agréablement surpris.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre avis sur ces deux premiers tomes. Avez-vous été surpris et embarqué par l’intrigue instaurée par Talentless ? Qu’attendez-vous pour la suite ? 🙂

© Looseboy & Furuya Iori / Square Enix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *