Fool's Paradise

Fool’s Paradise tome 1 : quand le spectateur devient fanatique

En ce début de semaine, on a décidé de chroniquer un seinen qui nous a beaucoup interpellé. Malgré le fait que l’on ait lu le synopsis et suivi tout ce qui entourait ce titre, la surprise fut de taille. Il s’agit du premier tome de Fool’s Paradise, édité chez Kana. Cette nouvelle excursion nous a permis de vivre un périple à la fois fascinant et terrifiant de par le sujet traité. De plus, l’intrigue qui se dessine au fur et à mesure peut paraître obscur au départ. Cependant, on se rend finalement compte que l’on est pris dans un engrenage malsain et bien écrit qui donne toute sa saveur à ce volume. C’est un regard noir que nous fait porter cette oeuvre sur l’homme en général. L’heure est donc venue de vous décrypter toutes les forces de ce manga. On espère que vous êtes prêt à suivre le parcours troublant d’une idole pas comme les autres. D’ailleurs, cet article est le fruit d’une lecture commune réalisée avec notre chère camarade blogueuse lire en bulles dont vous pouvez retrouver sa chronique ici.

Pas facile d’être une idole

Fool's Paradise-idole

La vénération des fans pour une idole.

Fool’s Paradise, scénarisé par Ninjyamu et dessiné par Misao, nous plonge dans un Japon contemporain. On y fait la connaissance d’un fonctionnaire du nom de Kudô. Cet  homme anime une conférence sur la réinsertion sociale des criminels et le SRTP. Ce dernier est un programme visant à assister les prisonniers dans leur reprise d’une vie normale. Celui-ci a déjà fait ses preuves aux États-Unis en réduisant le taux de récidive à zéro pourcent. Un chiffre qui a su convaincre le gouvernement nippon qui a choisi d’adopter cette méthode à l’égard des jeunes délinquants qui en feraient la demande. Si les résultats sont bons, ce procédé pourrait bien s’étendre à l’intégralité des condamnés. Outre son désir de promouvoir ce système, Kudô s’avère aussi être le tuteur légal d’une jeune fille hors du commun. Se prénommant Sela Hiiragi, il s’agit de la super-idole qui fait fureur en ce moment. Le nombre de ses fans ne cesse de grandir dans l’ensemble du pays et cette star est devenu un véritable phénomène culturel. Malheureusement, un terrible incident va venir ébranler l’existence de cette célébrité.

Lors d’un de ses concerts, Sela va être grièvement blessée à la jambe dans un attentat à la bombe. Les soupçons semblent se tourner vers Kazutaka Nichiya. Ce garçon avait déjà commis, il y a plusieurs années, des attaques de ce genre alors qu’il n’avait que treize ans. D’ailleurs, bon nombre de concitoyens avaient signé une pétition afin qu’il subisse la peine capitale. Cependant, il a pu profiter du programme SRTP et ne devrait donc plus être une menace pour la population. Cet évènement tragique va non seulement marquer l’idole, mais aussi tous ses adorateurs. Ceux-ci vont voir leur amour pour elle se transformer en une haine féroce à l’égard du potentiel criminel. Sans s’en rendre compte, cette tragédie va être le déclencheur de nombreux changements au sein même de la société japonaise. Le chaos s’approche à grand pas tandis que la police aura fort à faire pour coincer le véritable coupable. L’adoration prendra-t-elle le pas sur la raison ? Qui se cache derrière tout cela ? Le temps est compté désormais pour pouvoir ramener les choses dans l’ordre !

Il n’y a pas à dire, Fool’s Paradise réussit à proposer un début très surprenant. En réalité, on ne sait pas trop où le manga veut en venir avant que tout ne finisse pas se raccorder. On se rend compte alors de toute la machination qui est mis en place afin de donner un récit prenant. L’effet de surprise est total alors que le suspense nous tient en haleine.

Une lecture fort surprenante

À la base, lorsque l’on a commencé notre voyage dans Fool’s Paradise, on ne comprenait pas vraiment où l’auteur voulait en venir. On a le droit à une multitude d’informations qui ne semblent aucunement avoir de rapport entre elles. Le lecteur passe d’un récit à l’autre avec une approche assez déroutante. Ce n’est qu’à travers le dernier acte de ce volume que nos yeux s’ouvrent totalement sur ce qui est en jeu. Les pièces du puzzle s’emboîtent alors et on revient sur tout ce qui nous a été présenté durant ces chapitres. Depuis la première page, on faisait face à un casse-tête bien retors qui ne pouvait trouver sa solution qu’à travers toutes ces histoires que l’on nous contait. Tout se lie et on reconnaît alors la prouesse de Ninjyamu pour nous avoir baladé tout au long de son intrigue. Tout ceci pour finalement nous mettre une claque face au machiavélique plan qui avait lieu en coulisse. Pour conserver cet effet de surprise, on a pu observer un parti-pris intéressant et particulièrement efficace dans la narration de ce drame prenant une ampleur nationale.

Celui-ci consiste à nous faire vivre le déroulement des choses à travers le regard de nombreux personnages. De ce fait, on passait d’un protagoniste à l’autre sans savoir les tenants et aboutissants d’un tel changement. Une fois que tout s’éclaire, on revient sur ces différents points de vues avec un tout nouvel état d’esprit. Que ce soient les forces de l’ordre, Kudô, Sela et tout ce qui gravite autour d’eux, chaque élément est à sa place pour une raison bien précise. Une construction assez inédite et qui fonctionne à merveille lorsque l’on prend du recul sur tout ce que cela apporte comme profondeur et complexité à l’œuvre. C’est presque comme s’il y avait une confrontation qui se déroulait entre ces camps qui ont tous un but bien précis. On se met alors à imaginer qui pourrait bien l’emporter entre tous ces groupes. De plus, on se questionne sur le rôle qu’ils vont jouer dans le futur de la série. Voilà une aventure qui dissimule bien son jeu et qui donne naissance à un manga prenant et provoquant une bonne dose de malaise à travers cette vérité qui éclate au grand jour.

Outre son intrigue bien ficelé, ce premier tome de Fool’s Paradise possède un autre atout. Il concerne le traitement qui est apporté à ce qui se cache réellement au fond de chaque homme ou femme. C’est un tableau bien sombre et violent que l’on nous dépeint concernant la vérité sur la nature humaine. Le désir de tuer est au coeur même de cette histoire.

Une réflexion sur la nature humaine

Fool's Paradise-enquête

Les prémices d’un terrible bouleversement.

Voilà bien le second point fort de ce seinen. À travers ces premiers chapitres, on découvre une facette bien obscure présente en chacun de nous. L’homme a beau être civilisé et vivre en groupe, il nourrit au fond de lui des pulsions meurtrières. Ce postulat est amené de manière subtil et intelligente à différents niveaux. Tout d’abord, il y a le caractère presque fanatique des fans de Sela. L’amour et l’admiration qu’ils portent envers cette demoiselle vont jusqu’à obscurcir leur jugement. Cela va même les amener à commettre des actes irréparables et punis par la loi. Il y a aussi la présence du SRTP et sa véritable nature. Celui-ci accentue encore plus cette haine qui régit la vie de chacun. En mettant sur le devant de la scène des jeunes capables d’un tel niveau de violence, la série appuie ce propos qui sert de noyau central à l’intrigue. En réalité, il y a constamment cette lutte qui se joue entre le fait de pouvoir s’intégrer aux autres et les pulsions qui animent les gens. D’ailleurs, l’auteur retranscrit parfaitement cela à travers ses différents protagonistes.

Il n’y a qu’à prendre le personnage de Kudô pour voir la dualité qui s’affronte. Ce dernier est persuadé qu’il est possible, pour la majorité des criminels, de pouvoir se réinsérer dans la société. Son combat pour une deuxième chance va prendre une toute autre tournure alors que l’on avance dans le récit. Cet homme nous paraît alors comme l’un des seuls à pouvoir contredire cette idée concernant cette rage dévorante qui grandit peu à peu. Malheureusement, on fait face à un tel degré de malveillance dans ces pages que l’on se demande bien si son discours peut l’emporter. La gentillesse et la volonté de croire en chacun finissent par s’estomper peu à peu jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’un maigre espoir. C’est un duel vraiment fascinant que nous propose ce manga qui sait mettre en place une atmosphère collant parfaitement à la thématique abordée. Une histoire pouvant aisément ébranler notre regard et qui apporte une certaine dose de réflexion psychologique captivante. L’humain dévoile ici l’une de ses facettes les plus dangereuses et les plus terrifiantes qui soit.

Fool’s Paradise est un titre qui parvient à jouer habilement avec le lecteur sans que celui-ci ne s’en rende compte. Une expérience très spéciale qui marque les esprits et donne suffisamment d’éléments pour nourrir notre imagination pour la suite. Cette angoissante aventure dans un Japon renaissant est encore loin d’avoir tout dévoilé.

Fool’s Paradise se prépare à frapper un grand coup

Le moins que l’on puisse dire c’est que Fool’s Paradise a su nous marquer. Comme on a pu le dire plusieurs fois dans cet article, on se retrouve devant une lecture qui manipule son lectorat. On suit alors le fil rouge que l’on nous tend sans réellement savoir sur quoi tout cela va déboucher. Au final, on se retrouve embarqué dans une épopée de plus en plus oppressante. Le traitement du statut d’idol, la réflexion apportée sur la nature humaine ainsi que sa construction atypique font de ce titre une oeuvre surprenante et envoûtante qui va bien plus loin que son contexte initial. Un premier essai réussi pour ce seinen qui n’a fait, pour l’instant, que poser ses fondations. Des bases solides qui nous projettent vers l’avenir et nous font nous demander ce qu’il va bien pouvoir se passer. Le calme apparent des premières pages laissent peu à peu place à un sentiment d’effroi et de peur au vu de la folie qui peut s’emparer de chaque individu.

On recommande donc avec grand plaisir cette aventure littéraire. Cette dernière est parvenue à nous offrir un très bon moment tout en parvenant à titiller notre curiosité. Si vous cherchez une lecture qui réussira autant à vous étonner qu’à vous bouleverser alors Fool’s Paradise devrait vous satisfaire. Après un tel final, on ne peut qu’être impatient de connaître le destin qui attend Kudô, Sela ainsi que l’ensemble du Japon. De plus, les révélations ont beau être nombreuses, elles apportent aussi tout un lot de questions. Celui qui est derrière tout ça parviendra-t-il à accomplir son dessein ? L’être humain est-il voué à déchaîner toute sa haine ? Kudô pourra-t-il faire entendre raison à ses opposants ? Il faudra être patient pour espérer avoir des réponses. Cependant, les choses risquent de bouger fortement alors que de nouveaux acteurs s’apprêtent à entrer en scène !

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre opinion sur le premier tome de Fool’s Paradise. Êtes-vous curieux de voir la suite et qu’attendez vous pour les prochains tomes ? Donnez-nous votre avis quant à la tournure que vont prendre les évènements. 🙂

© Ninjyamu & Misao / Kodansha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *