A Fantasy Lazy Life

A Fantasy Lazy Life tome 1 : une vie pas si tranquille

Il n’y a pas à dire, la semaine dernière a su nous proposer de nombreuses séries inédites. Chacune d’entre elles à su nous séduire pour des raisons bien différentes. Aujourd’hui, on va parler d’un titre qui avait autant éveiller notre curiosité que nos craintes. Il s’agit du premier tome d’A Fantasy Lazy Life qui est édité chez Delcourt Tonkam. Au départ, on se disait qu’il allait s’agir d’un énième ecchi que l’on aurait déjà vu maintes fois. Malgré tout, on était quand même curieux de voir comment allait bien pouvoir évoluer cette histoire. Finalement, on a succombé à notre envie de découverte et on a sincèrement bien fait. Cette licence possède des atouts indéniables qui ont su rendre notre lecture aussi agréable que prenante. De plus, cette introduction offre de nombreux éléments qui permettent de nourrir notre intérêt pour la suite. L’heure est donc venue de faire une virée dans un autre monde où la politique est la plus difficile des batailles.

A la recherche d’un mari

A Fantasy Lazy Life-Aura

Une étrange et surprenante proposition.

A Fantasy Lazy Life, scénarisé par Watanabe Tsunehiko et dessiné par Neko Hinotsuki et Jyuu Ayakura, nous fait faire la connaissance de Zenshirô Yamai. Ce jeune garçon est un employé tout ce qu’il y a de plus banal. Il donne tout ce qu’il a pour son entreprise sans compter ses heures et profite de ses quelques jours de repos pour laisser l’otaku en lui s’exprimer. Même s’il s’est habitué à cette existence, il ne peut s’empêcher d’imaginer une vie où il pourrait se prélasser dans le confort et l’oisiveté. Sans le savoir, il s’apprête à faire une rencontre qui pourrait bien réaliser son rêve. En effet, c’est au cours d’une balade à vélo qu’il va être transporté dans une salle bien étrange. Il se retrouve alors nez à nez devant une femme splendide qui lui annonce qu’elle l’a invoquée dans son monde pour une raison bien précise. Désorienté et perdu, Zenshirô a un peu de mal à comprendre ce qui se passe et va rester estomaquer devant la proposition que va lui faire cette inconnue.

Elle se présente comme la souveraine de ce royaume et a décidé d’utiliser sa magie pour trouver quelqu’un qui possède suffisamment de sang royal pour devenir son époux. L’étonnement est alors total pour notre salarié lorsqu’il entend les propos de celle qui se nomme Aura. Cependant, la vie de roi semble bien trop complexe pour celui-ci qui ne rêve que de paix et de tranquillité. Malgré tout, la curiosité est là et il commence à poser diverses questions concernant son nouveau train de vie s’il venait à accepter cette demande en mariage. La surprise est encore plus grande lorsque la demoiselle lui déclare qu’il n’aura rien à faire, car c’est elle qui s’occupera de toute la politique qui régit ces terres. Ce marché est une véritable aubaine pour notre héros qui est sur le point de voir son rêve se concrétiser pour de vrai. Pourtant, est-il vraiment capable de tirer un trait sur tout ce qu’il a enduré jusqu’à maintenant ? Cette vie de luxe n’est-elle pas trop belle ? Un nouveau départ s’offre à lui et qui pourrait bien lui réserver de multiples surprises.

Derrière ce synopsis très classique pour ce genre d’œuvre se cache avant tout une véritable histoire d’amour. Deux âmes qui sont prêtes à s’entendre pour de simples bénéfices, mais qui évoluent au fil des pages. Les balbutiements d’une relation prometteuse et plaisante qui permet d’avoir une sympathie à l’égard de ces personnages.

Une relation naissante très touchante

Au premier abord, on pourrait croire que l’on tomberait sur un ecchi harem comme on en connaît beaucoup. Cela fut une grave erreur de notre part. En effet, ce manga prend une voie bien différente de ce que l’on a l’habitude de voir. Il n’y a qu’à voir les échanges et le lien qui unit nos deux protagonistes pour s’en rendre compte. On est devant une véritable romance qui utilise leur rencontre précipité pour mettre en place un couple très attrayant. En effet, on peut se dire qu’au départ la proposition de mariage d’Aura n’a rien de très sentimental. Ce n’est qu’un prétexte pour conserver le pouvoir dans un monde qui est normalement dirigé par un système patriarcal. De l’autre côté, Zenshirô est loin d’être tout blanc lui aussi. Sans évoquer le corps de rêve de sa possible future épouse qui le fait fondre, il trouve que c’est l’occasion parfaite pour lui de vivre un quotidien de pur flemmard. Une vie de pacha qui lui donne une raison presque suffisante d’accepter ce marché. Au vu de cela, il est difficile de se dire que l’on va s’attacher à ce duo.

Pourtant, plus on avance dans le récit et plus on découvre une nouvelle facette de ce tandem. Les compromis laissent place peu à peu à une réelle histoire d’amour qui commence à naître entre les deux tourtereaux. Cela n’est encore que peu de choses malgré le lien qui va les unir, mais cela donne énormément d’espoir pour le futur de ces deux protagonistes. De simples gestes, et même de simples émotions qui vont apporter une profondeur insoupçonnée à leur couple. Ces petits éléments sont parfaitement intégrés pour rendre cette romance aussi sincère que touchante. On n’en vient même à se dire qu’ils seraient capables d’oublier leur objectif initial pour que cela donne quelque chose de réel et puissant. Cette justesse provenant du dessin et de l’écriture est savamment dosée afin que l’on puisse grandement s’impliquer dans leur avenir et les décisions qu’ils vont prendre. La flamme qui commence à brûler dans leur coeur devra être résistante au vu des épreuves qui se profilent à l’horizon.

L’autre grande force de A Fantasy Lazy Life vient de tout l’environnement qui se développe autour de nos héros. On fait face à un monde qui peut sembler calme en apparence, mais qui cache une sombre facette. De nombreuses menaces planent sur le trône et chaque décision peut amener à une conclusion fatale pour le règne d’Aura.

Le savoir et la politique

A Fantasy Lazy Life-surnaturel

Un monde bien loin du sien.

C’est un point qui peut étonner au départ, mais qui donner encore plus de consistance à l’univers que l’on apprend à connaître. A travers cela, on constate qu’il ne s’agit pas uniquement d’un simple tableau mettant en place l’attirance entre nos deux protagonistes. Il y a de véritables enjeux qui se jouent dans l’ombre alors que le bonheur semble régner en ces lieux. Si la notion de politique est abordé dans la première partie de ce tome, elle prend toute son importance dans sa seconde moitié. On voit ce que cela implique d’être dirigeante d’un royaume qui a toujours été mené par un régiment où les hommes avaient le contrôle. On assiste donc à un grand changement au sein de ce pays dont la population est loin d’accepter totalement ce bouleversement. De ce fait, il y aussi une forte réflexion qui est apporté sur la place de la femme et le fait qu’elles soient autant capable que les hommes de gouverner. De plus, le développement de ce point fort ne s’arrête pas là et va même jusqu’à insuffler une certaine tension.

En effet, certaines cases permettent de ressentir les dangers que peuvent représenter les autres membres de la haute. Il n’est pas question d’assassinat ou d’une quelconque violence. Tout se joue dans la manipulation et le déplacement de ses pions sur cet échiquier dont la victoire est synonyme d’accession au trône. A ce niveau-là, on peut même voir que certaines familles ont plus de privilèges que la reine elle-même qui est obligé de mesurer ses propos pour ne pas froisser ceux qui contribuent à son règne. Cependant, cette faiblesse peut très vite disparaître grâce à l’arrivée de ce simple salarié qui amène avec lui ses propres connaissances. Il y a donc un jeu palpitant qui est en train de se dessiner entre les différentes factions. C’est un combat sans merci qui est en train de se jouer en coulisse afin d’étendre son influence sur l’ensemble de la population.

Au final, A Fantasy Lazy Life fait fi de tous nos pronostics pour proposer un démarrage fort intéressant. Un premier contact qui montre le talent de l’auteur pour mettre en place un univers cohérent et plein de promesses. Une excellente surprise qui laisse envisager de grandes choses pour l’avenir de la saga.

A Fantasy Lazy Life réussit son invocation

On est devant l’exemple parfait de la série qui va bien au-delà des apparences. Les aprioris que l’on pouvait avoir avant même d’attaquer le premier chapitre finissent par s’envoler assez rapidement. Cela est dû, en grande partie, au contexte de base qui est posé pour être mieux renversé par la suite. Qu’ils s’agissent des interactions entre les personnages, l’aspect très complot et tactique de l’œuvre ou bien le potentiel affiché, A Fantasy Lazy Life parvient à maîtriser tous ces points avec une grande minutie. Pour ceux qui craignent que le ecchi puisse prendre une part trop importante dans l’histoire, cela n’est absolument pas le cas. Tout sert à la relation qui est mise en place et correspond à ce que l’on pourrait attendre un jeune couple fraîchement marié. La sympathie que l’auteur parvient à faire naître en nous à l’égard des acteurs de cette pièce renforce aussi notre inquiétude quant aux futurs évènements qui les attendent. Il y a bien d’autres atouts que l’on aurait pu traiter, mais qu’on vous laisse le soin de découvrir par vous-même.

Vous l’aurez donc compris, on recommande avec grand plaisir ce seinen qui cache très bien son jeu. Il vaut le coup d’œil de par les promesses que ce premier contact fait à notre égard ainsi que les fondations qui sont mises en place. Une lecture qui peut plaire à ceux souhaitant un périple assez original et qui ne cesse de s’améliorer au fil des pages. Peu importe ce qu’il arrivera dans leurs prochaines péripéties, car cette introduction nous a suffisamment subjugués pour que l’on ait envie de se jeter dessus. Les autres nobles parviendront-ils à leur fin ? Zenshirô ne sera-t-il qu’un pantin entre les mains de ces puissants ? Aura préférera-t-elle privilégier son royaume ou son futur mari ? Beaucoup de questions intéressantes et qui nourrissent notre intérêt pour la suite. La partie pour désigner qui prendra le pouvoir ne fait que commencer. Notre duo aura fort à faire pour résister à la tempête qui s’annonce.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre opinion et votre ressenti sur ce premier tome de A Fantasy Lazy life. Quelles seront les prochaines épreuves que devront traverser notre tandem ? L’amour trouvera-t-il sa place dans ce royaume régi par les complots ? Qu’attendez-vous pour la suite ? 🙂

© Watanabe Tsunehiko, Hinotsuki Neko & Ayakura Jyu / Kadokawa Shoten

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *