Fire Force

Fire Force épisode 1 : l’arrivée de la 3ème génération

Il n’y a pas à dire, cela fait un moment que le vendredi est devenu une journée incontournable pour tous les fans d’animes. On avait déjà pu constater cela lors des dernières saisons et cet été ne compte pas déroger à la règle. D’ailleurs, c’est en ce début de week-end que deux séries très attendues ont fait leur début. Celle que l’on va parler dans cet article n’est autre que Fire Force, l’adaptation du manga du même nom qui fait partie du catalogue de Kana. Cet anime, qu’il est possible de suivre sur ADN et Wakanim, a su attirer bon nombre de regards au vu de la popularité de l’œuvre originale. La question est toujours de savoir si on fait face à une version qui arrive à capter ce qui fait l’essence du matériau de base ou si l’on part sur quelque chose se séparant grandement de ce dernier. Après avoir vu ce premier épisode, on ne va nullement cacher notre joie. Ce fut un véritable coup de coeur et pour bon nombre de raisons. L’heure est donc venue de répondre à l’appel de la brigade huit et d’apporter la paix à ceux dont le feu a fini par ronger le corps.

Attention à la combustion spontanée

Pour rappel, Fire Force a été imaginé par Ohkubo Atsushi et c’est David Production qui s’occupe de l’anime. On est plongé dans un monde en apparence paisible. Cependant, un grand danger guette n’importe quel individu. Il est impossible de parer cette menace qui semble frapper au hasard la population à travers un phénomène inexplicable. Ce dernier n’est autre que la combustion spontanée qui peut transformer n’importe quel être en véritable torche humaine. Ils deviennent alors des monstres de feu qui se mettent à faire des ravages partout où ils sont. Afin de résoudre ce mystère et d’arrêter ces pauvres victimes, des brigades furent créés. N’hésitant aucunement à se tenir face au danger, les membres de ces escouades affichent un entraînement rigoureux et surtout certaines compétences spécifiques permettant de contrer les assauts de ces âmes qui crient de douleur au coeur de ces flammes. Ils sont les seuls à pouvoir apporter le repos à celles-ci et à offrir un peu de réconfort aux proches de leur victime. C’est dans ce contexte que l’on va faire la connaissance d’un jeune homme pas comme les autres.

Répondant au nom de Shinra Kusakabe, celui-ci vient tout juste d’être recruté afin de rejoindre la huitième brigade d’intervention. Si son premier contact avec eux ne fut pas exactement comme il s’y attendait, ses pensées ne se tournaient que vers un seul objectif. S’il a décidé de rejoindre ces protecteurs de la paix, c’est dans le but de devenir un véritable héros. Un chemin qui s’annonce difficile alors qu’il affiche un tic assez problématique. En effet, dans les situations de stress, il ne peut s’empêcher d’afficher un grand sourire inquiétant. C’est d’ailleurs cette particularité qui lui a donné le surnom de démon et qui hante encore son esprit. Ce titre lui a été accordé suite à un terrible incendie qui a coûté la vie de sa famille il y a douze ans. Il tient donc à tenir la promesse qu’il a fait à l’époque tout en cherchant des indices sur ce qu’il s’est réellement passé cette nuit-là. Un terrible drame qui va dicter sa voie et risque fort de le mener à une vérité bien surprenante. C’est maintenant un quotidien particulièrement rude qui l’attend alors qu’il va devoir redoubler d’efforts pour se battre contre ces pauvres torches humaines.

Si l’on connaît bien ce synopsis, il est intéressant de voir comment ce Fire Force l’a adapté à l’écran. Alors que l’on posait notre regard sur ce premier épisode, une chose nous a rapidement sautés aux yeux. Il s’agit de l’efficacité de celui-ci à nous mettre en place ce décor de fond qui amène une atmosphère à la fois oppressante et inquiétante à un univers qui joue beaucoup sur l’émotion. Une excellente porte d’entrée qui joue habilement sur nos émotions.

Fire Force 1 1

Le début d’une nouvelle vie !

Une introduction qui donne le ton

Ce que l’on attendait en regardant ce premier épisode était de sentir cette identité si propre à l’univers créé par Ohkubo Atsushi. Ce dernier a toujours su mettre en place des mondes à la fois riches, complètement barrés et à l’ambiance jouissive. Dire que cela fut le cas ici est bien trop faible, car on a vraiment été bluffé par tout le travail accompli du studio. Pour commencer, on tient d’abord à souligner l’atmosphère incroyable qui se dégage de l’anime, et cela, dès les premières secondes. Alors que tout semble être paisible et joyeux, on est très vite propulsé dans cet enfer qui peut consumer n’importe qui sans la moindre distinction. Alors que l’on a l’habitude d’avoir des shônen nekketsu misant avant tout sur l’humour et l’action, Fire Force y ajoute un troisième élément. Il s’agit de sa faculté à nous faire éprouver de l’affection et une certaine tristesse pour certains protagonistes. Shinra est un parfait exemple étant donné qu’il est celui dont on découvre le récit en premier. On ressent alors une profonde peine à son égard en voyant tout ce qu’il a traversé à cause de ses pouvoirs et de son tic. Une formidable et éprouvante manière de nous attacher à celui-ci et qui nous pousse à vouloir l’encourager de toutes nos forces.

On pourrait aussi citer la souffrance que l’on peut ressentir concernant les gens qui se transforment et brûlent. Le petit rayon de lumière que l’on a pu voir au début laisse alors place à de sombres et menaçants nuages qui recouvrent l’ensemble de cette ville. Une ambiance fabuleuse qui nous met par moment la boule au ventre alors que l’on continue d’observer la huitième brigade en action. D’ailleurs, pour en revenir à elle, il faut aussi noter l’excellente description qui est faite de chacun de ses membres. On ne peut s’empêcher alors de sourire et rire en voyant le comportement et le caractère de chacun qui offre des scènes particulièrement comiques. On se sent très vite investi dans leur mission et on a envie d’en voir plus concernant ce groupe qui forme presque une famille. Il est remarquable de voir à quel point le développement de certains personnages a été réussi et grandement poussé dans ce prélude. Un premier contact qui pose habilement le contexte de l’intrigue, nous amuse et nous fait trembler devant ces confrontations épiques. Toutes ces qualités sont réunies pour donner un savant mélange d’action, d’émotion et d’humour que l’on savoure sans la moindre hésitation.

Au final, ce premier contact avec l’univers de Fire Force est un franc succès. Tout était là pour donner vie à nos personnages préférés et nous emporter dans ce récit qui ne fait que commencer. Des premiers pas explosifs pour cet anime qui a encore énormément de choses à nous raconter et qui a réussi son pari haut les mains en réussissant à nous faire vibrer et adhérer à cette histoire en seulement quelques minutes. David Production dévoile ainsi tout son talent pour capter l’attention du public en sublimant l’oeuvre originale.

Fire Force 1 3

La 8ème brigade dans toute sa splendeur.

Fire Force réussit sa première mission

En claire, vous l’aurez sans doute compris, on a vraiment été séduit par ce premier épisode de Fire Force. Sans même être un fan du manga, on peut tout à fait apprécier cet anime pour ce qu’il propose et surtout le potentiel qui s’en dégage. Le studio a fait un travail remarquable que ce soit au niveau de l’animation ou du sound design pour nous offrir une aventure qui a tout ce qu’il faut pour être grandiose. L’ensemble est dynamique et on ne se lasse jamais à aucun moment durant ces quelques minutes que l’on a passé en compagnie de la huitième brigade. Outre cela, on accroche véritablement aux personnages qui parviennent à nous faire rire et à nous émouvoir rapidement. C’est surtout le cas pour Shinra qui réussit à nous faire avoir une profonde sympathie pour lui au fur et à mesure que l’on découvre son histoire. Une introduction qui concentre tous les éléments nécessaires pour faire un début prometteur. Entre de l’action spectaculaire, de la très bonne comédie et des passages touchants, Fire Force s’inscrit déjà comme un anime à suivre de près.

Bien évidemment, on espère que cette qualité continuera d’être au rendez-vous par la suite. Quoi qu’il en soit, dès les premières minutes où l’on a plongé dans cet univers, on a pu ressentir la puissance de cette épopée qui nous attend. Les promesses sont tenues et on ne parle pas forcément de qualité d’adaptation. Si ce dernier point sera à vérifier tout au long de l’anime, on est surtout heureux de voir que cette version réussit à faire ce que le manga a parfaitement su accomplir à savoir nous divertir pleinement. On recommande donc avec joie cette première excursion qui aura été riche en émotions et qui sera parvenue à nous faire vibrer un bon moment. Que vous soyez un amoureux du titre sur papier ou que vous désiriez juste vivre une formidable expérience autour d’un nekketsu captivant alors Fire Force devrait combler vos attentes. On continuera donc de suivre avec plaisir cette série et à faire nos reviews afin de voir l’évolution de cette dernière. En tout cas, l’été n’aura jamais été aussi chaud qu’en compagnie de cette escouade qui a tout pour captiver l’attention de chacun.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que vos impressions concernant ce premier épisode de Fire Force. Avez-vous été convaincu par cette adaptation ? Qu’attendez-vous pour la suite ? Pensez-vous que Shinra a une chance de réaliser son rêve ? Êtes-vous curieux de voir les prochaines péripéties de la huitième brigade ? Quel est votre personnage préféré pour le moment ? On a hâte de pouvoir discuter avec vous et d’échanger autour de cette série qui s’annonce explosive ! 🙂

© Ohkubo Atsushi / David Production / Wakanim / ADN / Fire Force

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *