Blue-Eyes-Sword-Vol.-2

Blue Eyes Sword tome 2 : une vie de soldat

Même si l’on commence à être en mode détente, cela ne nous empêche pas de partir vivre de formidables aventures au sein de tous ces mangas. On est donc toujours présent pour vous partager notre ressenti sur la majorité de ces titres. Pour aujourd’hui, on a décidé de replonger avec délectation dans un univers à la fois fascinant et terrifiant. Il s’agit de celui de Blue Eyes Sword, édité chez Kurokawa, dont le deuxième tome est arrivé il y a quelques semaines. Alors que l’on avait beaucoup aimé notre première escapade dans cette suite, on était curieux de voir comment allait évoluer le récit. Si l’on est surpris de voir à quel point on s’attarde beaucoup sur le côté action, cela n’empêche nullement cette lecture de nous avoir emporté dans cette région assaillie par des conflits incessants. Une suite qui continue de renforcer ses fondations tout en nous offrant un spectacle grandiose et grisant. L’heure est donc venue de retourner guerroyer en compagnie de ses recrues à l’immense potentiel.

Les premiers pas de leur légende

Blue Eyes Sword-Akame

Akame toujours prête à agir.

Blue Eyes Sword, scénarisé par Takahiro et dessiné par Strelka, nous avait permit de retrouver notre chère Akame. Après les évènements qui se sont passés sur le continent, elle avait décidé de partir vers l’est afin de trouver l’objet qui lui permettrait de remplir sa quête. Cependant, son voyage fut plus mouvementé que prévu et elle se retrouva à la dérive. Heureusement, elle fut récupérée par Hinowa, une jeune femme rêvant de gravir les échelons militaires. Depuis lors, elle vit dans le petit hameau de cette demoiselle et s’est bien acclimatée à cette nouvelle vie. Entourée de ses amis, sa sauveuse s’entraîne durement pour pouvoir réaliser son souhait et marcher sur les traces de sa mère. Pour la remercier de l’avoir sauvé et de l’avoir hébergé, notre combattante décide de s’occuper d’une partie de leur entraînement et de les aider pour accomplir leur but. Il ne faudra alors pas longtemps pour qu’une occasion se présente pour ces jeunes de prouver de quoi ils sont capables. En effet, l’armée a laissé un avis afin de demander aux volontaires de rejoindre le front pour aider à contrer cet assaut. Une nouvelle qui fit sourire nos nouveaux camarades qui se précipitent pour déposer leur candidature.

Alors que la bataille débute, Hinowa et ses compagnons montrent leurs prouesses martiales. Personne ne semble pouvoir arrêter ces adolescents qui font un véritable massacre dans les rangs adverses. Leur nom commence alors à résonner sur le champ de bataille et la renommée semble déjà être à portée de main. Malheureusement, l’arrivée d’un nouvel opposant va corser la partie. En effet, notre joyeuse pêcheuse va se retrouver nez à nez avec celle qui a détruit sa vie auparavant. Répondant au nom de Yomihime, cette femme n’est autre que la meurtrière de sa mère. Rongée par la rage et son désir de vengeance, elle se jette sur son adversaire. Pourra-t-elle survivre face à cette redoutable épéiste ? Un premier obstacle de taille qui pourrait bien être déjà le terminus pour ces nouvelles recrues qui débutent tout juste leur guerre face à Tenrô. Les combats ne font que s’intensifier alors qu’un autre général s’apprête à entrer en action. Une vie qui peut autant apporter la gloire qu’une mort violente et douloureuse.

Ce qui a retenu notre attention dans ce second volume de Blue Eyes Sword est ce mélange qu’il y a entre une action frénétique et l’apprentissage de ce monde. Notre regard ne s’arrête jamais d’être appelé par les coups d’épée qui résonnent au coeur de ces paysages tout en étant interpellé par tout ce qui constitue cet environnement. Des royaumes qui ont tous une identité unique et nous laisse présager d’une aventure absolument grandiose et surtout ayant un potentiel énorme sur la durée.

Entre action et développement de l’univers

En ce qui concerne l’intrigue de l’histoire, celle-ci n’est que peu évoqué. Après tout, on se concentre tout d’abord sur les prouesses de notre groupe d’amis et leur désir de monter en grade. Ainsi, ce volume de Blue Eyes Sword va mettre l’accent sur l’aspect militaire et la carrière que sont en train de choisir nos protagonistes. Un élément très important, car cela fait partie intégrante de l’identité de cette oeuvre qui mise beaucoup sur des batailles à grandes échelles et qui ainsi nous fait comprendre les enjeux qu’il y a à chaque confrontation. De ce fait, on prend un grand plaisir à voir la progression de ces adolescents qui sont loin d’être dénués de talents. Ils vont même jusqu’à nous surprendre plus d’une fois et à attirer notre regard. Par cela, notre attachement à eux et notre intérêt ne font que grandir et au fond de nous, on souhaite ardemment voir jusqu’où ils pourront aller. D’ailleurs, cette licence est aussi connue pour la violence de certaines scènes et on retrouve cela à travers le nouveau personnage introduit. On a presque un frisson qui nous parcourt l’échine alors qu’on voit cet homme n’avoir aucune considération pour la vie humaine. Tout se met en place pour mettre en avant cet aspect géopolitique qui prend forme et cela donne une toute autre dimension à la franchise.

De plus, on a aussi le droit à quelques informations utiles permettant d’étendre nos connaissances sur cet univers et notamment ces régions inédites. Ainsi, on en apprend plus concernant certains autres royaumes, mais surtout on découvre ce qui se cache derrière le fameux armement que certains guerriers portent. Une bonne partie de ce volume se concentre sur l’enseignement de ces outils de mort et leur confection. Alors que dans Red Eyes Sword, les armes légendaires étaient peu nombreuses, ici il y a presque une banalisation de cet équipement. En plus de permettre une plus grande variété d’adversaires et de combats, cela permet aussi d’accentuer le récit sur les prouesses de nos compagnons. De ce point de vue là, c’est une franche réussite. En effet, on ne s’attarde pas tant sur les propriétés de leurs armes que sur la manière qu’ils ont de les manier. Tout repose sur la technique, la puissance, mais aussi la ruse. Tous ces éléments font que l’on accroche à ce qui se passe à travers ses pages, car on découvre une toute nouvelle facette de ces gens que l’on prend plaisir à voir progresser. Un second acte qui divertit grandement et nourrit notre désir de parcourir ces terres ravagées par la guerre.

Blue Eyes Sword change vraiment de registre ici, car tout semble plus grand et plus riche. Même si l’on avait été conquis par le préquel, force est d’admettre que le début de cette suite est particulièrement attrayant. On se laisse rapidement séduire par toutes les promesses faites au cours de notre lecture et on laisse notre imagination réfléchir à tout ce qu’il pourrait y avoir à l’avenir. Le combat ne fait que débuter pour ces adolescents qui sont bien décidés à gravir les échelons pour accomplir leur rêve.

Blue Eyes Sword prépare la grande bataille

Blue Eyes Sword-ennemi

Le retour d’un ennemi sadique.

Ce qui est fascinant avec Blue Eyes Sword, c’est à quel point le titre parvient à nous séduire de par son côté spectaculaire et les confrontations que l’on peut assister. A travers des personnages attachants et des ennemis souvent déroutants, cette licence prend un chemin captivant et nous laissant rêver à des duels épiques et dantesques. Outre cela, l’impatience aussi nous assaille au vu des quelques éléments que l’on a pu observer concernant le fonctionnement de certains royaumes. On est, par exemple, interpellé de voir quels sont les autres guerriers pouvant habiter Tenrô ou bien le rôle que joue la royauté chez nos amis. L’auteur sait parfaitement comment faire grimper le suspens et à nous faire rêver devant la bataille qui s’annonce. En plus d’avoir vu certains personnages briller, on a aussi envie d’observer les autres se démener pour se faire un nom. Une épopée littéraire extrêmement divertissante et qui prend son temps pour nous servir des rencontres mémorables et prometteuses. Une très bonne entrée en matière qui nous plonge au coeur de ce tourbillon de sang et de mort qui s’apprête à s’abattre sur cette forteresse.

On recommande donc toujours avec autant de plaisir cette série qui offre un excellent moment de détente. Pendant quelques minutes, on s’évade totalement au sein de ce monde où tout se décide par la force et la maîtrise de l’art de la guerre. On est très curieux de voir s’il va y avoir aussi une forte implication dans la stratégie pour le futur, car cela permettrait de proposer de nouvelles perspectives. En tout cas, tout est là pour que l’on ait le droit à une épopée à la fois tragique, touchante et épique où combattre est le seul moyen pour survivre. Maintenant, il est intéressant de se tourner vers la mêlée qui s’annonce. Quel est le plan de ce nouveau général pour espérer conquérir cette forteresse réputée imprenable ? Notre escouade pourra-t-elle se couvrir d’honneur ? Akame trouvera-t-elle un indice la menant à l’objet de ses convoitises ? Beaucoup de questions dont la plupart ne trouveront leur réponse qu’au moment de l’assaut. Les batailles isolées s’apprêtent à laisser place à une guerre ouverte contre une puissante ayant beaucoup de ressources. L’avenir s’annonce aussi sombre que prenant à lire !

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre analyse concernant ce second volume de Blue Eyes Sword. Avez-vous trouvé ce second acte plaisant et apportant un plus à cet univers ? Êtes-vous curieux d’en apprendre plus sur tout ce qui gravite autour de nos héros ? Pensez-vous qu’ils parviendront tous à concrétiser leur but ? Quel rôle, selon vous, jouera Akame dans le conflit qui s’annonce ? On a hâte de pouvoir en discuter avec vous et d’échanger autour de ce manga. 🙂

© Takahiro & Strelka / Square Enix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *