Sacred Beasts-5-3

To the Abandoned Sacred Beasts épisode 5 : la justice de la gargouille

Alors que l’on s’amuse à suivre une bonne partie des animes de la saison, il y en a certains qui continuent de nous attirer bien plus que les autres. C’est notamment le cas de la série dont on va parler aujourd’hui et qui est devenu l’un de nos rendez-vous incontournables de cet été. Disponible sur Crunchyroll, cette licence n’a eu de cesse de nous proposer un voyage bouleversant depuis son tout premier épisode. On parle bien sûr ici de To the Abandoned Sacred Beasts dont la cinquième excursion a eu lieu cette semaine. Alors que l’on s’imaginait déjà être déchiré par le destin du prochain Divin que l’on allait rencontrer, il s’est passé quelque chose de fascinant. Le récit est parvenu à nous faire ressentir une toute autre émotion en observant le nouveau combat de notre commandant. On a face à nous un acte qui va apporter pas mal de choses à l’œuvre, montrant une fois de plus toute la force de ce titre. L’heure n’est donc plus aux palabres alors qu’un féroce ennemi s’apprête à bondir sur nos héros.

Une ville condamnée par son gardien

Pour bien débuter notre review, il faut commencer par remettre en place le contexte de l’histoire. To the Abandoned Sacred Beasts, réalisé par le studio Mappa, nous faisait suivre le parcours de Hank et Charlotte à travers le pays. Après leur rencontre mouvementée, cette dernière avait décidé de suivre le meurtrier de son père pour savoir si sa traque était vraiment nécessaire. Notre ancien commandant est, quant à lui, bien décidé à accomplir sa quête en éliminant tous les Divins qui furent autrefois sous ses ordres. Même si cela lui déchire le coeur, il tient à respecter cette promesse qu’il leur avait fait et ainsi éviter un bain de sang inutile. Après tout, ces vestiges du passé n’ont plus leur place dans ce monde en paix qui ne les considèrent plus comme des héros, mais bel et bien comme des monstres. C’est ainsi que notre duo débuta son épopée déchirante à la recherche de ces hommes et femmes qui semblent avoir perdu toute trace d’humanité. Malheureusement, chaque rencontre avec l’un d’eux offre un spectacle bien différent aux yeux de la jeune fille. Malgré leur transformation, ces êtres conservent toujours une partie de leur humanité. C’est donc avec une profonde tristesse et le coeur meurtri qu’elle est obligée d’assister à ces condamnations dont elle sait qu’elles sont basées sur une vérité indéniable.

Malgré tout, elle ne peut s’empêcher d’avoir une profonde peine pour ces maudits qui, dans leurs derniers instants, montrent leur ancienne personnalité. Les cibles se multiplient et ces scènes sont toujours aussi effroyables pour elle. Alors qu’ils viennent de vaincre leur dernière proie, nos deux comparses apprennent que des meurtres ont lieu dans une ville non loin. Des témoignages décrivent le suspect et il se pourrait bien qu’il s’agisse de Cain, l’ancien ami et bras droit de Hank qui a transformé sa vie en un véritable enfer. Retrouver ce traître est aussi l’une des raisons pour laquelle notre chasseur a entamé son périple. Au fond de lui, il ne peut s’empêcher de ressasser ce souvenir qui se joue en boucle dans son esprit. Animé par une haine profonde, notre soldat presse le pas pour arriver dans cette cité qui subit une terrible vague de meurtres. Pourtant, en arrivant sur les lieux, notre protagoniste se rend compte que la plupart des victimes n’ont pas été tué par lui. Un autre Divin rôde dans les environs et c’est ainsi que débute une nouvelle partie de chasse face à un ennemi aux intentions bien différentes des précédents.

Ce qui est intéressant dans cet épisode de Sacred Beasts, c’est à quel point les actes de la gargouille vont en opposition avec ce que l’on a pu voir jusqu’à présent. Si la folie de sa condition de bête y est pour beaucoup, on se rend compte aussi que c’est l’humain qu’il est qui joue un grand rôle sur son désir de meurtre. Un tueur qui ne pense pas être un meurtrier, mais bel et bien un homme appliquant la loi à tous ceux qui osent enfreindre les règles. Cette rencontre va alors nous ouvrir les yeux sur un autre aspect de ces fameux “dieux”.

Sacred Beasts 5 2

Enfin un sourire.

Un Divin bien différent

Jusqu’à maintenant, chaque rencontre avec un Divin était l’occasion de briser cette image de monstre qui collait à la peau de ces individus. En effet, ils avaient beau revêtir une forme qui n’avait rien de naturel, chaque combat permettait de voir l’humain qui se cachait derrière. De par ce fait, on éprouvait un profond chagrin à l’idée de voir ces malheureux qui n’avaient rien demandé devoir disparaître sans la moindre considération. Cette approche permettait ainsi de détruire ce masque qui fut établie depuis le départ et d’avoir une sympathie et une empathie à l’égard de ces fameux antagonistes. Ce schéma s’est donc répété suffisamment de fois pour que l’on considère presque qu’il est impossible qu’un Divin soit foncièrement mauvais. C’est alors qu’arrive celui que l’on surnomme la Gargouille. A chaque fois que l’on rencontrait un de ces êtres, on pouvait entendre le récit des dégâts qu’il pouvait faire même si on n’était jamais un témoin direct de ces scènes. Cependant, les crimes que commet cet homme de pierre nous sont présentés de manière à nous choquer et à nous montrer l’autre côté de ces monstres. Les échanges auxquels on peut assister nous montre qu’il y a un passif qui joue sur sa volonté de purger cette ville de ces crimes. Malgré cela, on ne peut s’empêcher de ne pas partager le même ressenti qu’avec les précédents membres de l’escouade.

Ce changement de rythme est important, car il permet tout d’abord de casse les habitudes que l’on pouvait avoir en regardant l’anime. De plus, cela réussit aussi le pari de nous faire douter quant à cette volonté que l’on avait de vouloir sauver les Divins. En effet, les idéaux de justice de Christopher combiné à la nature bestiale de la gargouille l’ont poussé à commettre des actes innommables sans la moindre hésitation. Persuadé d’avoir raison, cet ancien soldat n’a aucun scrupule à détruire des vies. On a donc plus l’impression d’avoir devant nous un véritable tueur qu’un homme qui essaye de lutter contre son instinct et dont la dernière trace d’humanité repose sur cet idéal qui le guide maintenant dans sa folie. Ce passage démontre ainsi toute la richesse et la profondeur de ce récit qui ne se cantonne pas à nous attrister, mais aussi à nous montrer que les Divins peuvent aussi être des bouchers. Deux faces d’une même pièce qui sont parfaitement retranscrites dans cette série qui nous prend aux tripes et nous fait vivre une multitude d’émotions. On se met alors à hésiter maintenant que l’on a pu voir de quoi était vraiment capable un Divin ayant succombé à sa nouvelle nature. Une aventure qui offre une expérience incroyable et surtout prenante pour le spectateur.

Tout l’intérêt de cet épisode de Sacred Beasts est de nous faire éprouver un autre sentiment qu’une profonde peine. Pour la première fois, cette tristesse que l’on peut avoir recule un peu pour laisser place à une profonde compréhension de ce geste. Celui que l’on appelait Topher est l’exemple parfait permettant d’appuyer les dires de Hank. Il est impossible d’échapper à son destin pour un Divin qui finira toujours par succomber à ses pulsions. Un triste tableau qui nous déchire le coeur, mais qui en même temps nous fait accepter cette idée.

Sacred Beasts 5 1

Un terrifiant justicier.

Sacred Beasts nous montre une nouvelle facette

To The Abandoned Sacred Beasts prouve une fois de plus qu’il est parvenu à retirer tout ce qui fait l’essence même du manga pour l’adapter à sa manière et la sublimer à l’écran. On est plus tant dans la tristesse et le regret de voir ces individus succomber aux coups de Hank. On ouvre légèrement les yeux sur le destin de ces créatures dont la disparition semble finalement nécessaire, mais qui nous déchire le coeur. Chaque final est l’occasion de voir la véritable personnalité du Divin refaire surface. On ressent alors un profond vide en observant l’agonie de ce qui n’a toujours été qu’un humain choisi pour posséder un pouvoir que personne ne devrait avoir. Outre cela, l’intrigue de la série commence lentement à se profiler à l’horizon. L’arrivée de Cain et les dernières minutes de cet épisode nous laissent présager d’une suite grandiose qui va permettre de développer grandement l’écriture de notre protagoniste. Un tournant majeur pour ce conte qui ne fait pas dans la dentelle et qui parvient à nous affecter à un point que l’on n’aurait jamais pensé possible.

C’est donc avec une joie immense que l’on continue de recommander To the Abandoned Sacred Beasts. Plus qu’une simple adaptation, cet anime véhicule des messages forts et poignants qui rendent son histoire unique et qui s’ancre dans notre esprit. Une belle prouesse de la part du studio qui montre ici tout son talent pour non seulement offrir une animation d’excellente facture, mais aussi réussir à aller plus loin que le simple divertissement. Une oeuvre qui maîtrise habilement sa charge émotionnelle et dont chaque visionnage nous met une claque monumentale. C’est donc, pour l’instant, un sans-faute pour cette version dont on espère que la qualité sera toujours là au fil des semaines. Maintenant que l’on a fini de voir le combat entre le loup et la gargouille, on se pose pas mal de questions. Hank sera-t-il d’attaque pour se confronter à son ancien ami ? Quel est le plan de ce dernier ? Les Divins s’apprêtent-ils à revenir sur le devant de la scène mondiale ? Des interrogations qui prouvent que la série a encore de quoi faire pour nous tenir en haleine.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre opinion ainsi que votre ressenti sur ce cinquième épisode de To the Abandoned Sacred Beasts. Pensez-vous que notre compassion à l’égard des Divins va finir par s’estomper au fur et à mesure que ces traques deviennent une habitude ? Pensez-vous qu’il est encore possible de sauver l’un d’eux ? Quel est le plan de Cain selon vous ? Qu’attendez-vous pour la suite de la série ? On est impatient de connaître vos avis sur ces questions et d’échanger avec vous ! 🙂

© Maybe / MAPPA / Crunchyroll

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *