Kono Oto Tomare

Kono Oto Tomare S2 épisode 1 : une nouvelle détermination

On continue de découvrir les animes de la saison en s’attardant sur le premier épisode d’un titre fabuleux. En effet, c’est Kono Oto Tomare qui revient sur ADN pour une seconde partie que l’on attendait impatiemment. Il faut dire que tout ce que l’on a pu voir auparavant et le déroulement de cette histoire nous avait profondément émus. Tout avait été fait à la perfection pour nous faire avoir une profonde empathie et un attachement certain pour tous ces personnages que l’on a appris à connaître. On était donc à la fois curieux et impatient de voir comment ces derniers allaient pouvoir évoluer au vu des défis qu’ils étaient déterminés à relever. C’est donc avec cet état d’esprit que l’on s’est lancé dans cette suite qui a réussi, en un acte, à nous rappeler tout ce qui fait la force de cette série. Un enchaînement au sein de la compétition déjà entamée qui va lancer énormément de pistes pour la suite du récit. L’heure est donc venue de reprendre notre place afin d’assister à la prestation émouvante de ce club que l’on aime tant.

La fin d’un concours

Kono Oto Tomare, réalisé par le studio Platinum Vision, nous avait permis de rencontrer Takezô Kurata. Cet adolescent s’avère être le dernier membre du club de Koto de son lycée. Alors qu’il y a peu il était entouré de ses senpaïs pour échanger et jouer autour de cet instrument à cordes traditionnel japonais, le voilà maintenant seul. S’il souhaitait continuer à pratiquer cet art qu’il aime tant et éviter la fermeture du club, il lui fallait trouver de nouveaux membres. Notre jeune capitaine va alors tout faire pour attirer du monde afin d’empêcher ce triste destin, mais cela n’est guère concluant. En effet, très peu d’élèves semblent intéresser par cet instrument et sa maîtrise et il finit par rentrer dans le local totalement bredouille. C’est alors que deux étudiants vont faire leur apparition et symboliser le renouveau de l’équipe. Le premier est Chika Kudô, un élève réputé pour être un délinquant et passer son temps à se battre. La seconde personne n’est autre que Satowa Hôzuki, une ancienne star et prodige du Koto qui s’est longtemps éloigné de la scène. Complètement abasourdi de voir ces deux-là rejoindre ses rangs, Kurata va alors retrouver de l’espoir.

On se mit donc à suivre leur quotidien où se mêle entraînement et relations humaines. Bien plus que de simplement jouer pour l’emporter, le club de Koto va être l’occasion pour eux de changer et d’en apprendre plus sur eux-mêmes. Au fil des jours, d’autres personnes viennent rejoindre le groupe transformant ce qui était un local sans vie en un lieu convivial où l’entraide, l’amitié et le dépassement de soi sont les maîtres-mots. Pour la première fois depuis longtemps, cet endroit est redevenu vivant au grand plaisir de Kurata qui ne peut s’empêcher d’être ému en voyant cela. Après bien des épreuves, notre team décide de se lancer dans leur première compétition afin de voir si leurs efforts ont porté leurs fruits. C’est en arrivant sur place qu’ils vont découvrir les autres clubs auxquels ils vont devoir se confronter et qui sont tout aussi talentueux que déterminés à l’emporter. Malgré le stress et l’inquiétude qui s’emparent peu à peu de nos camarades, ils prennent leur courage à deux mains et s’avancent vers la scène. Sont-ils suffisamment préparés pour faire face à une assistance rôdé à ce genre d’exercices ? Un premier pas dans la cour des grands qui risque fort de changer beaucoup de choses quant à l’avenir de ce club.

S’il y a bien une chose qui caractérise Kono Oto Tomare, c’est sa faculté à nous faire passer par une flopée d’émotions. C’était vrai pour la première saison et ce prélude à cette seconde partie l’est tout autant. Il ne faut que quelques secondes pour vibrer en entendant la prestation de ces étudiants et surtout être touché par les liens unissant ce groupe. Un passage à l’écriture irréprochable et cachant de nombreux détails importants concernant l’évolution de chacun ainsi que la détermination qui naît en chacun d’eux.

Kono Oto Tomare 1 1

Le retour de notre rebelle.

De la pure émotion

On pourrait facilement diviser cet épisode en deux parties bien distinctes. La première concerne la prestation de nos héros qui, après avoir eu du mal suite à un certain incident, ont réussi à remonter la barre. Au final, on reste stupéfait devant cette musique qui prend vie entre leurs mains. Une conclusion qui vient apporter la première dose d’émotion à cette seconde saison. Même s’ils n’ont pas pu offrir leur meilleur travail, l’assistance ainsi que nous restons bouche bée devant le potentiel qui se dégage d’eux. Suite à cela, on peut voir autant les doutes que les efforts de chacun pour rester positif. Si cela permet de renouer rapidement avec l’entente pouvant régner au sein de cette équipe, c’est bel et bien un couple en particulier qui va se démarquer. On parle bien sûr de notre ancien mauvais garçon et de notre prodige. Si cette dernière reste toujours confrontée à ses anciens démons, les paroles de ce garçon vont, encore une fois, peser lourd dans la balance. Il va, en quelques mots, nous faire comprendre toute la différence entre jouer parce que l’on a le talent et se lancer pour le plaisir. On va alors se rembobiner leur passage et l’on va découvrir à quel point il a raison. Ce n’était pas forcément la meilleure des représentations, mais force est de constater qu’elle a été faite avec leur coeur. Cela explose alors à nos yeux pour nous séduire toujours plus.

Peu de temps après, on va avoir le droit à cette seconde partie qui va prendre des allures d’électrochoc que ce soit autant pour notre team que pour nous. En effet, on va découvrir les résultats de ce concours. Alors que l’on pouvait s’attendre un peu à la place qu’auraient nos compagnons, le verdict s’avère tout bonnement incroyable. On avait beau être préparé, la déception est grande et on la ressent comme si on faisait partie de la troupe. La tristesse s’empare alors de nous, mais va aussi s’étendre à certains autres clubs surpris par ce classement. En plus de nous faire trembler, ce passage va aussi être l’occasion de mettre en avant les autres équipes. Après tout, la première saison était surtout axée sur la construction et le lancement du club que de participer à des rencontres. On a donc un tout nouvel horizon qui se dessine où l’on peut déjà être le témoin des autres musiciens qui sont autant mystérieux que talentueux. Cela permet de poser les bases pour cette seconde partie qui s’annonce bien plus prenante au niveau de ses confrontations. Cependant, il y a encore un dernier détail qui va montrer toute l’importance et la puissance de ce premier épisode. Le déboire subit ne va pas les enterrer, mais au contraire leur faire pousser des ailes. Après avoir connu l’excitation et le stress de la compétition, ils sont maintenant prêts à entamer réellement leur marche vers le haut du podium. Une invitation qu’il est difficile de refuser au vu de tout ce que ce voyage peut nous faire ressentir.

Bien sûr, il est impossible de juger de la qualité d’un anime à travers son premier épisode. Cependant, il est tout à fait réalisable pour celui-ci de nous laisser suffisamment d’indices pour nous guider sur une voie captivante. C’est le cas ici, car Kono Oto Tomare conserve tout le passif que l’on a pu vivre lors de la première saison tout en proposant un renouveau pour notre club préféré. On sent que l’on est à un tournant de son histoire et qu’il va maintenant falloir redoubler d’efforts pour que leur rêve se concrétise.

Kono Oto Tomare joue son renouveau

Si l’on ne peut dire si un anime sera bon uniquement à travers son premier épisode, celui-ci a tout de même une tâche importante à accomplir. Il doit mettre suffisamment d’éléments en place pour installer l’univers et l’arc en cours tout en maintenant notre intérêt pour cette histoire. Cela vaut autant pour une nouvelle licence qu’une saison supplémentaire qui a aussi le devoir de maintenir tout ce qui aura été fait précédemment tout en amenant une progression intéressante. Kono Oto Tomare, à travers ce premier épisode de sa seconde partie, a parfaitement su répondre à ces attentes. Le plaisir est quasiment immédiat en retrouvant ces amis avec qui on a vécu tant d’aventures. Le studio a tout bien repris et a su laisser de multiples possibilités pour la suite de cette épopée pouvant être autant déchirante que chaleureuse. Cette force dans la transmission des émotions et leur impact que cela peut avoir sur le spectateur et les acteurs est sans nul doute ce qui fait toute l’âme de cette saga. Il aura suffi de quelques secondes pour se laisser de nouveau emporté par ce torrent d’émotions et s’attendrir en voyant la profondeur du lien qui s’est créé entre les divers membres de ce club. Une bouffée d’air frais qui nous offre un moment unique qui, on l’espère, va se prolonger au fil des semaines.

C’est donc avec un plaisir renouvelé et une joie non dissimulée que l’on vous recommande ce premier épisode de la seconde saison de Kono Oto Tomare. Un anime qui vaut largement le coup d’œil et qui vous fera vivre des instants inoubliables. On s’attache aisément à chacun de ces protagonistes qui évoluent, grandissent et changent au contact des autres. De plus, il va être pertinent de voir comment ils vont réussir à s’acclimater à ce nouvel environnement où la compétition doit se mêler à l’émotion. Le temps de l’entraînement intensif se combine à un objectif bien précis et compliqué à atteindre. Est-il seulement possible que ces adolescents réussissent à rivaliser avec des clubs aussi expérimentés ? Quels sont les autres défis qui viendront se dresser sur leur route ? Parviendront-ils à s’accaparer le regard du public ? C’est un long chemin qui se dresse devant eux. Une voie qui va leur apporter énormément et qui leur permettra de tirer des enseignements à la fois enrichissants et cruciaux. En tout cas, on sera au rendez-vous pour observer leurs progrès et leur avancée.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce premier épisode de la seconde saison de Kono Oto Tomare. Qu’avez-vous pensé de ce retour ? Avez-vous été marqué par ce que vous avez pu voir ? Le spectacle organisé par nos amis a-t-il été suffisant, à vos yeux, pour que l’on puisse croire en eux ? Etes-vous curieux de voir le futur des autres candidats ? Qu’attendez-vous pour la suite de la licence ? On reste toujours à votre disposition si vous souhaitez en discuter ou échanger autour de cette saga. 🙂

Kono Oto Tomare 1 2

Une prestation réalisée avec le coeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *