Kingdom 2728

Kingdom tome 27 et 28 : Fini le temps des observations

Même si cette semaine aura été plus légère en ne se concentrant que sur nos reviews, on ne pouvait pas ne pas parler de mangas. Donc, pour bien débuter le week-end, quoi de mieux que de parler de l’une des licences les plus célèbres de la culture otaku. Il ne s’agit nul autre que de Kingdom, édité chez Meian, dont on a eu le droit à une toute nouvelle fournée il y a de cela quelque temps. Comme toujours, afin de traiter au mieux chaque partie de cette licence, on va se concentrer sur deux volumes à savoir le 27 et 28. Tandis que l’on venait tout juste d’assister à la naissance de la coalition contre Qin, ce fut un véritable choc que l’on a pu découvrir durant ces deux nouvelles lectures. La violence et la prestance avec laquelle nos héros de guerre parviennent à marquer les esprits sont sans précédent. On se laisse totalement subjuguer par ce qui se passe devant nous. On atteint un point culminant du récit où tout est donné pour mettre en place la plus impressionnante et la plus spectaculaire des confrontations. Le temps des discussions est fini, car c’est seulement à travers leur épée que ces guerriers vont débattre.

La coalition frappe fort

Kingdom - devoir

Une tâche bien difficile à réaliser.

Kingdom, imaginé par Hara Yasuhisa, nous avait laissés alors que nos amis s’avéraient être dans une position bien délicate. En effet, Qin devait faire face à une crise sans précédent qui pourrait bien mettre un terme définitif à son existence. Alors qu’ils étaient parvenus à obtenir des victoires décisives lors des précédentes campagnes, l’ensemble du gouvernement et des officiers ne furent pas assez prudent pour découvrir ce qui se tramait dans l’ombre. Ce n’était plus un secret pour personne, mais le pays d’Ei Sei ne pouvait plus être pris à la légère. Ce dernier était parvenu, en l’espace de quelques années, à devenir une puissance redoutable pouvant totalement chambouler l’équilibre entre les royaumes. Afin de mettre un terme à leurs agissements, un homme devenu célèbre récemment commença à agir en coulisse. Il ne s’agit nul autre que de Riboku qui prit la décision d’aller voir chacun des autres dirigeants des différentes forces qui composaient la Chine et de leur soumettre un plan audacieux. Même sa rencontre avec Shin n’eut aucun effet sur sa stratégie qui ne mit pas longtemps à être mise en route. Profitant que Qin se repose sur ses dernières victoires, une force incommensurable se dirigea sur ces terres.

Tandis que les partisans de notre jeune souverain pensait qu’il ne s’agissait que d’une invasion d’un simple pays adverse, ils furent très vite terrorisés par les informations qu’on leur confia. Ce n’était pas une armée qui s’approchait, mais bel et bien un rassemblement de toutes les troupes des autres royaumes. Chose rare dans l’Histoire de Chine, plusieurs nations se regroupèrent pour former une coalitions dans l’unique but d’éradiquer de la surface du globe leur ennemi commun. Face à un tel raz-de-marée, les soldats de Qin ne pouvaient rien faire qu’essayer vainement de stopper leur progression. Il fut finalement décidé que toutes les escouades se réuniraient en un point précis qui n’était autre que la porte bloquant toute arrivée vers la capitale. C’est à cet endroit précise que serait amené la bataille qui allait décider de l’avenir de Shin et de tous ses compatriotes. Une forteresse réputée imprenable, mais qui allait devoir tenir face au plus grand défi depuis sa création. Le sol se mit alors à trembler devant l’immense rassemblement qui avait lieu sur cette contrée dont le sol allait très bientôt se gorger du sang de nombreuses victimes. Le plus grand et le plus âpre des affrontements allait avoir lieu au pied de cette gigantesque porte dont la chute signifierait la fin pour tout un peuple. L’heure est donc venue pour l’ensemble des officiers de donner tout ce qu’ils ont pour contrer cette invasion.

Ce qui est remarquable avec Kingdom, c’est à quel point on passe d’un champ de bataille à l’autre avec facilité. Ce choc a beau mettre en place de multiples figures, on n’est jamais perdu au milieu de cette foule où l’on est le témoin privilégié de combats grandioses. Derrière cet amas d’hommes prêt à charger à la moindre occasion se trouve des individus au-dessus du lot qui s’apprêtent à briller sur cette steppe. Encore une fois, on va pouvoir assister à l’écriture d’un tout nouveau chapitre de leur légende qui ne prendra fin qu’une fois leur dernier souffle rendu.

A chacun son champ de bataille

C’était déjà un élément que l’on a pu citer lors de nos précédentes chroniques, mais qui est encore plus développé au sein de ces pages. Au vu de l’importance de cette bataille et des nombreux personnages que l’on suit, il pourrait être facile de se perdre au milieu de toute cette foule. Malgré tout, l’auteur parvient toujours à nous faire voyager d’un front à l’autre avec une aisance déconcertante. De ce fait, cela engendre plusieurs points intéressants permettant de sublimer ce passage. Tout d’abord, cela permet de voir qu’il n’y a pas que Shin qui est important à suivre. Cela a déjà été prouvé par le passé, mais Kingdom n’est pas le récit d’un seul homme. Ceux sont des nations que l’on suit avant tout qui font de leur mieux pour asseoir leur domination. Tout cela grâce aux efforts des innombrables soldats qui se jettent dans la mêlée. De ce fait, on peut admirer de nouveaux talents émerger de ces combats, mais aussi être en extase devant la force et la détermination de ces aînés qui marchent sur ce terrain comme si de rien n’était.

Outre cela, l’écriture est pensée de manière à ce que l’on passe autant de temps chez les troupes de Qin que chez son opposant. Ainsi, on peut visualiser le fonctionnement des deux camps et trouver de l’intérêt et des surprises autant chez les alliés qu’au sein de la coalition. Cette dernière a beau être l’adversaire à abattre, il faut reconnaître le talent des officiers qui la constituent. De ce fait, chaque confrontation que l’on suit fait partie d’une partie bien plus grand où chaque victoire et défaite font disparaître des pièces sur l’échiquier. On reste alors bouche bée en voyant les enchaînements de stratégies, les charges épiques ou bien les discours d’encouragements. Tout ce qui fait la profondeur et l’efficacité des batailles de Kingdom est réuni ici en un lieu où tout est une question de précision, de patience, mais aussi de courage. En tant que simple spectateur, on observe cela d’un oeil attentif étant donné que l’on est l’un des rares à pouvoir transmettre le récit de tous ces combattants qui se battent pour leurs idéaux.

Bien évidemment, Kingdom a beau nous offrir un panel de protagonistes absolument fantastique, il n’est pas rare que certains parviennent à se démarquer de la masse. C’est au cours de ces moments-là que l’on peut déceler ceux qui ont le potentiel de chambouler les fondements de ce pays et dont les actions peuvent être cruciales pour remporter la victoire. Cette fois, on a le droit à deux individus qui sont parvenus à surpasser tous leurs adversaires de talent pour en sortir plus grand.

Deux hommes sortent du lot

Kingdom - Kanki

Un homme à craindre.

Même si l’on est ballotté sur tous les fronts durant cette guerre, cela n’empêche pas à certains soldats de se démarquer des autres. On peut bien sûr citer l’ensemble des généraux présents sur place. Cependant, il y en a deux qui vont réussir à se partager le devant de la scène alors qu’ils sont bien loin l’un de l’autre. Le premier n’est autre que notre cher Shin. Lui qui a toujours été à la recherche de gloire et de combats permettant de grimper les échelons, on peut dire qu’il est servi. Pourtant, si cela reste l’un de ses principaux objectifs, il est avant tout là pour protéger les siens et surtout grandir au fur et à mesure de ses confrontations. Il ne cesse de progresser et c’est encore plus flagrant au cours de cette bataille qui décidera du destin de Qin. Lui qui est souvent si impétueux et peu réfléchi trouve avec toujours plus d’aisance les mots pouvant encourager ses hommes. On oublie presque le petit enfant que l’on suivait il y a encore peu pour se rendre compte que l’on a un officier et un soldat accompli qui a déjà parcouru tant d’épreuves. Sa volonté d’aider Ei Sei dans sa quête d’unification du pays se ressent tout au long de son avancée qui nous en met plein les yeux alors qu’il éblouit cette terre où la mort règne.

L’autre personnage qui a été au centre de l’attention durant la lecture de ces deux tomes n’est autre que Kanki. Il est intéressant de voir comment celui-ci parvient à trouver sa place au sein de cette hiérarchie très organisée. Lui, l’ancien bandit, ne cesse de surprendre les autres soldats et le lecteur à travers ces tactiques toutes plus folles les unes que les autres. On ne sait jamais si tout cela est une question de chance ou si tout est parfaitement calculé, mais cela marche à chaque fois et l’on reste bouche bée devant ses exploits. C’est au final celui qui est le plus loin d’agir comme un soldat digne de ce nom qui se montre le plus efficace et le plus redoutable. C’est cet écart avec le reste des autres bataillons qui le rend aussi unique et qui fait que l’on ne peut s’empêcher de s’intéresser à lui. On sent la puissance et surtout le potentiel de cet individu qui pourrait aisément se hisser au sommet de la chaîne s’il le souhaitait réellement. Tout ce que l’on peut admirer de sa part ne fait que confirmer ces impressions. Alors que chacun fait son maximum pour tenir, c’est surtout ces deux hommes que tout sépare qui permettent d’entrevoir une petite lueur d’espoir pour ce pays en proie au chaos.

On a beau enchaîner les tomes depuis maintenant de nombreux mois, Kingdom n’en finit pas de nous surprendre. Nos expéditions ont beau nous guider sans cesse d’un combat à l’autre, il y a toujours quelque chose en plus qui vient hausser le niveau pour cette série qui se trouve déjà à des sommets inimaginables. On est constamment ébloui par tout ce que cette licence parvient à nous raconter à travers ces affrontements épiques qui apportent toujours une nouvelle pierre à cet immense édifice.

Kingdom nous livre son spectacle le plus haletant

A chaque nouvel acte, Kingdom ne peut s’empêcher de nous mettre une immense claque. C’est une habitude chez cette oeuvre qui parvient toujours à nous saisir du début jusqu’à la fin sans jamais que cela ne baisse en intensité. Cela est encore plus vrai dans cet arc narratif qui ne laisse pas le moindre temps mort au vu du choc qui a lieu devant nos yeux. Toutes ces âmes qui luttent pour vivre et survivre ne peuvent que nous émerveiller devant leur courage et leurs prouesses. On a beau vouloir soutenir les compatriotes de Shin, il est difficile ne pas succomber aux intentions et aux charismes de chacun que cela soit chez nos amis que du côté de l’adversaire. Tout est parfaitement orchestré dans ce ballet sanglant où l’on est autant effrayé que subjugué par le spectacle qui se dessine devant nous. L’avenir a beau sembler incertain pour l’unité Hi Shin ainsi que tout le pays, mais il est impossible de se détourner de ce qu’il va se passer, car cela serait faire offense à tous ces individus qui se battent pour leur patrie. Une fresque grandiose qui n’a même pas encore atteint son apogée et qui est pourtant déjà profondément gravé dans notre esprit et notre coeur.

Il est presque impossible de ne pas recommander Kingdom au vu de toutes ses qualités. Ces deux volumes ne dérogent pas à la règle et ne font que renforcer le coup de coeur que l’on peut avoir pour l’ensemble de cette franchise. Deux lectures qui auront été palpitantes de bout en bout et qui nous laissent sur un suspens insoutenable. L’auteur maîtrise son art et son sujet à la perfection et nous délivre ici l’un de ses plus puissants chapitres. Une guerre qui ne cesse de monter crescendo et dont l’on est absolument ignorant de comment celle-ci va bien pouvoir se conclure. Cette incertitude ne fait qu’accentuer notre désir d’en vouloir en apprendre un peu plus. Un univers qui s’empare de nous et ne disparaît jamais totalement même après avoir terminé cette aventure littéraire. Bien sûr, il est improbable de quitter ces guerriers sans imaginer une tonne de questions. Qui parviendra à se sortir d’une telle situation ? Shin sera-t-il la clé permettant de renverser le cours de l’affrontement ? Kanki va-t-il finalement accepter de s’intégrer totalement à l’armée ? On parlera très bientôt de la suite au vu de nos attentes.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre analyse concernant ces deux volumes de Kingdom. Selon vous, est-ce que l’on va assister aux derniers instants de l’état de Qin ? Pensez-vous que le plan de Shin pourra-t-il amener à la victoire son armée ? Quel est le front qui vous attire le plus dans cette immense bataille ? Quel est l’officier qui, à vos yeux, brille le plus sur ce terrain où la violence est le maître-mot ? Qu’attendez-vous pour la suite de ce conflit ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger et débattre autour de cette formidable épopée. 🙂

© Hara Yasuhisa / Shueisha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *