My Home Hero T6

My Home Hero tome 6 : un cycle sans fin

Pour notre deuxième chronique manga de la semaine, on souhaitait remettre sur le devant de la scène une licence qui a su nous marquer profondément. On se rappelle encore lorsque celle-ci fut annoncée et que l’on a été attiré par le synopsis qui avait été dévoilé. Rien qu’à la couverture, on sentait cet ouvrage nous appeler afin que l’on découvre ce dont elle était capable. On parle bien sûr de My Home Hero, édité chez Kurokawa, qui s’est rapidement hissé comme un thriller implacable et puissant. Alors que l’on a pu découvrir la semaine dernière le sixième volume, on a été bluffé par tout ce que contenait ces pages et ce qu’elle amenait pour le futur de la licence. Alors que l’on aurait pu craindre que cette histoire de vengeance et de cachotteries puisse tourner en rond, il n’en est absolument rien. Cette nouvelle lecture a permis de poser les bases d’un tout nouvel arc qui va redistribuer les cartes tout en nous agrippant toujours plus au quotidien tourmenté de ce père de famille. Il est donc grand temps d’assister notre tueur professionnel dans sa quête de tranquillité.

Une paix fugace

My Home Hero-confrontation

Un combat symbolique.

My Home Hero, scénarisé par Yamakawa Naoki et dessiné par Asaki Masashi, nous avait laissés alors que l’on avait laissé Tetsuo en plein face-à-face. Ce modeste père de famille qui aimait passer son temps à écrire des romans policiers s’était retrouvé à plonger dans un enfer sans nom. Dans le seul but de protéger sa fille, cet homme bien sous tout rapport avait commis l’irréparable en tuant le petit ami de celle-ci. Son instinct paternel et protecteur s’était éveillé en voyant que le fruit de ses entrailles risquait de mourir des mains de cet homme. Cependant, il ne se doutait pas que cet acte allait transformer son paisible quotidien en un cauchemar éternel. Même s’il avait pris soin de se débarrasser du corps, il devait maintenant se confronter au groupe dont faisait partie ce voyou. Une bande organisée qui était bien déterminé à découvrir la vérité concernant la disparition d’un de leurs membres. De plus, il leur fallait absolument trouver une réponse sous crainte de subir la colère du père de la victime qui était un atout considérable pour le groupe. C’est donc par ce geste terrible que Tetsuo du maintenant se confronter à un adversaire redoutable. Cependant, même si n’importe qui aurait rendu les armes rapidement, notre père de famille est bien déterminé à se confronter à cela.

Il va donc tout faire pour esquiver les interrogatoires et filatures de ses poursuivants. Malheureusement, son petit manège va finir par attirer encore plus l’attention. Il va alors devoir évoluer dans le monde bien obscur de ses truands et les côtoyer afin d’espérer s’en sortir. Il a dû manipuler son nouvel entourage et son geôlier afin de réussir à réaliser un plan audacieux. Finalement, il est parvenu à faire peser tous les soupçons sur l’homme qui était chargé de le surveiller et qui représentait la plus grande menace à ses yeux. Alors qu’il pensait pouvoir être libéré de ce terrible fardeau, un événement surprenant va venir chambouler cette conclusion. Grâce à la dernière tentative du bouc-émissaire de plaider son innocence, il est parvenu à créer une confrontation entre Tetsuo et Tomoe. La confrontation entre ces deux pères éclate donc alors que Tetsuo cherche à tout prix à éviter le châtiment de son crime. Il n’y a plus de raison qui compte entre ces quatre murs où seule la loi du plus fort règne. La haine et la souffrance s’apprêtent à engloutir deux nouvelles âmes dans ce cycle éternel de vengeance. Qui ressortira vainqueur de cet affrontement ? Peu importe le résultat, il est sûr que le sang coulera de nouveau à flots.

Ce qui est remarquable avec My Home Hero est la manière dont l’auteur parvient constamment à nous prendre de court. Au même titre que notre anti-héros, on espère de tout coeur qu’il puisse retrouver la paix qu’il désire tant auprès de sa famille. Cependant, le destin est souvent capricieux et cela est parfaitement retranscrit dans ce volume. On passe alors d’un profond soulagement à une terrible frayeur avec une efficacité redoutable. La tension nous joue alors un sacré tour pour nous écraser encore plus au vu des dangers qui apparaissent.

Le karma est farceur

L’ensemble de My Home Hero reposait sur cette quête de Tetsuo concernant son envie de protéger sa famille. On a donc pu assister à son évolution depuis le moment où il a commis l’irréparable. Alors qu’il était désireux, au départ, de retrouver son quotidien paisible, les épreuves qu’il a passées ont changé sa vision des choses. Il était prêt à accepter son funeste sort si cela lui permettait de sauver les siens. Désireux tout de même de pouvoir arrêter cela, il était prêt à risquer sa vie si nécessaire pour l’accomplissement de son but. De ce fait, le simple père de famille un peu naïf qu’il était s’est peu à peu transformé en un véritable marionnettiste et acteur. Chacun de ses gestes était parfaitement orchestré pour amener ses tortionnaires là où il le désirait. Il ne cessait de jongler entre ces deux facettes et cela rendait son personnage encore plus captivant et intéressant à suivre. C’est alors qu’arrive ce sixième tome. Depuis le début, on se dit qu’il est capable de s’en sortir et il y est même presque arrivé. Cependant, il y a une chose qui va sauter aux yeux du lecteur que nous sommes. Un fait qui semble inéluctable et qui ne peut qu’être retardé par tous les efforts de cet homme. Il ne s’agit nul autre que du jugement qu’il doit subir suite à son crime qui est toujours impuni.

Si l’on pourrait croire qu’il a déjà tant souffert, cela n’est rien pour le karma qui est bien décidé à le tourmenter jusqu’au bout. Plus on avance dans cette lecture et plus on se rend compte de cette vérité. Alors que Tetsuo enchaîne les déboires sans jamais se plaindre, il finit enfin par trouver un peu de paix. On pourrait facilement croire que cela serait la fin de son calvaire. C’est à cet instant que l’auteur parvient à nous faire vivre un retournement de situation palpitant. Ce n’est pas tant par la main de l’homme que les soucis vont revenir, mais bel et bien par la nature elle-même. C’est un des caprices de cette dernière qui va révéler le fardeau de notre homme et le remettre sur le devant de la scène. Tout est finement pensé pour presque donner cette impression qu’il ne pourra trouver le repos qu’une fois qu’il aura subi le châtiment qu’il mérite. D’ailleurs, il est aussi intelligent et pertinent de voir que plus notre père de famille se débat et plus il s’enfonce dans cette obscurité qu’il a créé. Tel des sables mouvants, les crimes semblent s’accrocher à jamais à leur créateur. Une extraordinaire façon de nous conter la lutte de cet homme contre un malheur qu’il a provoqué.

My Home Hero confirme un peu plus son titre de grand thriller à travers ces quelques pages qui nous mettent une sacré claque. Un tournant majeur pour l’ensemble de la saga qui nous montre avec brio qu’il semble impossible d’échapper au destin qui attend chaque criminel. Toute mauvaise action doit obligatoirement être condamnée et l’on ne peut alors détacher le regard de ce père qui essaie inlassablement de contrer cela. Une lutte de chaque instant qui ne pourrait bien s’arrêter qu’à travers une conclusion dramatique.

My Home Hero nous tient toujours en haleine

My Home Hero-pardon

Le pardon est-il encore possible ?

Il semblerait bien que My Home Hero soit prêt à tout pour nous séduire davantage. Un pari qu’il réussit à merveille et va même dépasser toutes nos attentes. Il est assez difficile de faire perdurer ce genre de scénario sur la longueur. Alors que l’on aurait pu croire que tout cela aurait pu trouver une conclusion immédiate, le mangaka continue d’étoffer son récit de manière habile. Une parfaite maîtrise de son sujet, du rythme et surtout des rebondissements qui nourrissent sans cesse le plaisir que l’on peut ressentir. Des retournements de situation qui sont aussi surprenants que bien pensé et nourrissant cette notion de jugement qui tourne autour de notre anti-héros. On a beau être toujours du côté de cet homme, on ne peut s’empêcher de se dire qu’il va être compliqué qu’il puisse réaliser son objectif. De plus, les dernières scènes que l’on peut admirer laissent présager d’une suite absolument épique et grandiose. Une narration qui ne laisse aucun temps mort et joue habilement sur les faux-semblants pour mieux piéger Tetsuo et le lecteur.

A travers ce sixième tome, My Home Hero confirme le coup de coeur que l’on a pour cette licence. Un thriller qui donne ses lettres de noblesse à ce genre. On est clairement devant une fabuleuse petite pépite qui a déjà su donner naissance à un premier arc narratif qui aura été riche en scènes exaltantes, haletantes et surtout affichant une tension palpable. On ne peut qu’avoir la boule au ventre à chaque fois que l’on parcourt ces cases de par tout ce qu’il pourrait arriver à notre protagoniste et à sa famille. On recommande donc avec une joie renouvelée cette saga qui vaut largement le coup d’oeil. Une histoire qui nous prend aux tripes et qui ne fait jamais disparaître cette inquiétude qui s’incruste dans notre esprit. Comme toujours, on ne peut quitter un de ces ouvrages sans se poser tout un tas de questions. Tetsuo est-il partie pour une toute nouvelle course-poursuite ? L’adversaire sera-t-il capable de le pousser dans ses derniers retranchements ? Va-t-il se faire piéger ? On ne peut qu’avoir hâte de se pencher sur la suite.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce sixième volume de My Home Hero. Avez-vous été aussi bluffé par la tournure des événements ? Vous attendiez-vous à ce qu’il s’est passé au coeur de ces cases ? Pensez-vous qu’il soit possible pour ce foyer de pouvoir espérer un peu de quiétude ? Quelle serait, selon vous, la solution à tous ces malheurs ? Qu’attendez-vous pour la suite de cette licence ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger et discuter autour de cette franchise incroyable. 🙂

© Yamakawa Naoki & Asaki Masashi / Kodansha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *