Frankenstein Family T2

Frankenstein Family tome 2 : savoir à qui faire confiance

En cette dernière semaine d’activité du blog pour cette année 2019, on avait vraiment envie de parler d’un titre qui nous tient à coeur. On avait déjà eu l’occasion d’en parler il y a de cela quelques mois avec la parution de son premier volume. Il s’agit de Frankenstein Family, édité chez Chattochatto, qui revient dans un second tome que l’on attendait avec impatience. Au vu de ce qui nous avait été expliqué lors de notre première rencontre avec cette famille, on s’était rapidement senti impliqué dans leur avenir et leur désir de vivre paisiblement. Des personnages attachants et qui, de par leur spécificité, réussissent à nous conter une histoire à la fois plaisante, palpitante et surtout importante. Après avoir assisté à leur tentative de se fondre dans la société, on était curieux de voir comment l’apparition d’un acteur extérieur allait bien pouvoir jouer sur le destin de ce groupe hors du commun. Il est donc grand temps d’avoir des réponses concernant l’avenir de ces enfants qui doivent abandonner leur vie de simple expérience scientifique pour s’épanouir pleinement.

Un secret difficile à conserver

Frankenstein Family-famille

Une famille qui s’agrandit.

Frankenstein Family, imaginée par Yanai, s’était arrêté alors que l’on venait de faire la connaissance de monsieur Tung. Cet homme se présenta comme le gérant des lieux et celui qui allait prendre en charge notre famille singulière. Une nouvelle qui est loin d’être au goût de Denis et des siens qui voient en sa présence un danger de voir leur secret être dévoilé. Après tout, ils avaient pu transformer cette maison en un petit nid où ils pouvaient être comme ils sont sans devoir se méfier du regard des autres. A présent, cette fratrie se retrouve dans l’obligation de devoir faire attention à chacun de leur geste au sein même de cette demeure. Heureusement, notre petit génie peut compter sur ses fameuses pilules permettant de dissimuler leur particularité physique. A travers ces dernières, notre jeune garçon veut que son frère et ses sœurs puissent sortir et profiter du monde extérieur malgré leur attitude parfois désinvolte. Cependant, il ne sait pas encore que les effets secondaires de ces médicaments pourraient bien provoquer un véritable désastre et aller à contresens de ce qu’il espérait accomplir.

De plus, il lui faut maintenant s’occuper du problème que représente ce nouveau colocataire qui pourrait à tout moment découvrir leur identité. La question est maintenant de savoir s’ils peuvent faire confiance à cet individu qui semble gentil et attentionné au premier abord. Alors qu’ils n’ont jamais su qui était digne de connaître leur secret, le temps des changements est peut-être venu. Le plus difficile est de faire le premier pas surtout lorsque l’on ne sait rien de la personne qui se tient devant nous. Un choix qui pourrait avoir un impact crucial pour leur quête d’une vie de tranquillité. Se cacher pourrait bien ne plus être la solution à leur problème, mais bel et bien un frein à leur envie de découvrir le reste du monde. La véritable quiétude ne serait-elle pas dans l’acceptation de soi-même malgré les différences que l’on peut avoir avec les autres ? Une leçon qu’il risque fort de comprendre au cours de leur vie commune avec cet homme entouré de mystères. Quoi qu’il en soit, de grands bouleversements sont à prévoir au sein de ce groupe uni par leur étrangeté.

Ce que l’on apprécie grandement dans Frankenstein Family, c’est la manière dont il parvient à traiter de son sujet avec une tendresse, mais aussi une sincérité implacable. Suivre le récit de ses protagonistes nous divertit autant qu’il nous fait réfléchir. On se met alors à avoir une profonde sympathie pour ces enfants qui tentent tant bien que mal d’exister dans un monde qui leur est inconnu et qui pourrait bien se lancer dans une chasse aux sorcières en apprenant leur existence. Une thématique qui évolue de manière captivante.

S’accepter tel que l’on est

Ce qui est remarquable lorsque l’on s’attarde en détail sur cette lecture, c’est à quel point elle parvient à faire évoluer son message. Au départ, la quête de ces enfants était surtout de découvrir les richesses de ce monde tout en faisant au mieux pour conserver leur secret intact. Il était donc avant tout question de paraître normal aux yeux du public qui ne pouvait accepter l’existence de telles créatures. Ainsi, le premier volume présentait avant tout un désir de paraître comme le commun des mortels sans vouloir accepter ce qu’ils sont réellement. C’est alors qu’intervient le nouvel occupant de cette demeure. Le propriétaire des lieux va jouer un grand rôle dans l’évolution de cette famille qui continue grandement d’hésiter concernant la divulgation de leur véritable nature. Il faut dire qu’ils doivent maintenant faire constamment attention à leurs agissements même au sein de cette demeure qui était un peu comme un refuge pour eux. Ils se retrouvent donc sur le qui-vive à chaque instant qui passe et c’est cette vigilance qui va les pousser à réfléchir à une toute autre solution. Pour la première fois, ils se disent qu’ils pourraient faire confiance à quelqu’un en avouant la vérité.

C’est ainsi que l’on rentre dans une toute nouvelle phase parfaitement orchestrée et surtout amenant beaucoup de pertinence dans les agissements de nos héros. La question n’est plus tant de paraître normal que de savoir si cet homme est digne de connaître le mystère englobant leurs origines. On se retrouve donc une phase de test où chacun des deux parties fait attention à ce que l’autre pourrait penser. Cela va autant entraîner des situations comiques que de véritables questionnements sur comment se comporter et surtout la définition même de normalité. Cette partie est écrite avec minutie et surtout une chaleur humaine qui ne quitte jamais ces pages que l’on parcourt. D’ailleurs, il est très intéressant de voir que c’est en voulant se dissimuler et utiliser les médicaments à leur disposition que nos amis vont faire encore plus ressortir leurs spécificités. Comme si tous ces mensonges ne faisaient que leur éclater au visage et leur indiquer que le naturel revient toujours au galop. On est donc sous l’emprise de ce combat intérieur ayant des répercussions importantes sur leur monde extérieur. C’est ce changement dans leur manière d’appréhender les choses qui les entourent qui rend ce second volume à la fois capital et prenant.

Frankenstein Family nous délivre, à travers ce second volume, une progression à la fois intéressante et nécessaire pour que cette famille puisse enfin trouver la quiétude qu’elle mérite. Outre cela, il y a aussi certains éléments qui viennent s’ajouter afin de rajouter encore plus d’intérêt à cette œuvre et à ses acteurs. Qu’il s’agisse de certains caractères de nos amis ou bien les nouveaux individus dont on fait la connaissance, tous ces facteurs inédits font que l’on est interpellé par ce que le futur peut réserver à nos camarades.

Frankenstein Family maîtrise son sujet

Frankenstein Family-transformation

Le monstre refait surface.

Avec cette série, on est littéralement emporté dans un parfait conte nous montrant à quel point il est complexe de s’accepter autant que de se faire accepter par les autres. Rien que la progression et la construction narrative entre les deux tomes est maîtrisé et laissent entrevoir toute la force pouvant se dégager de cette œuvre. Une histoire avant tout pleine d’émotions et qui fait preuve d’une profonde douceur alors que l’on suit des individus ayant perdu une grande partie de leur humanité. Un contraste qui montre que ce n’est pas une notion acquise dès la naissance, mais qui se forge au fil des expériences et des échanges entre les individus. Tout cela est démontré au sein de ces pages avec une précision formidable et surtout une sincérité qui ne peut que nous toucher. On a envie de voir ces amis, que l’on a appris à connaître, pouvoir enfin trouver leur place en ce monde dont ils n’ont vu qu’un bref aperçu. Une tranche de vie surnaturelle et pourtant attendrissante qui sait aussi conserver une bonne part de mystères. Un envoûtement que l’on pensait se conclure à travers ces derniers chapitres, mais qui va continuer au vu de l’annonce d’un troisième tome exclusif à la France.

C’est donc avec toujours autant de plaisir que l’on recommande chaudement cette saga qui réussit à mettre sur le devant de la scène une famille aussi étrange qu’attirante. On finit rapidement par avoir une certaine empathie à l’égard de ces personnages qui essayent juste d’exister comme ils l’entendent, mais qui doivent sans cesse se méfier du regard des autres. Une lecture parfois triste de par ce constat, mais qui laisse aussi entrevoir une belle lueur d’espoir. On observe tout cela en silence en espérant de tout cœur qu’ils puissent enfin trouver quelqu’un qui accepte leur état et qui les considère avant tout comme des êtres humains. En réalité, le sujet d’expérience est de plus en plus mis en avant afin que l’on puisse découvrir que derrière ces caractéristiques contre nature se cache des filles et des garçons qui souhaitent juste profiter de cette liberté. On est maintenant très curieux de voir comment toute cette histoire va bien pouvoir finir et surtout observer les changements qui seront nécessaires au sein de cette bâtisse. Une véritable bouffée d’air frais qui nous captive autant de par son dessin que le message transmis à travers chacun des actes de nos amis.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant le second volume de Frankenstein Family. Avez-vous apprécié l’évolution des divers membres de cette famille ? Trouvez-vous que l’arrivée du propriétaire est un ajout particulièrement important ? Croyez-vous qu’il soit possible pour cette fratrie de pouvoir enfin trouver sa place en ce monde ? Qu’attendez-vous pour le dernier tome nous narrant leurs aventures ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger et discuter autour de cette très belle licence. 🙂

© Yanai /Shinchosha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *