Yang Wen-Li

Yang Wen-Li : un génie détestant son talent

Une nouvelle journée commence et il est donc grand temps de se pencher sur un autre personnage très intéressant à étudier pour cette semaine thématique. Alors que l’on a déjà vu ces deux derniers jours des individus qui étaient emprisonnés par leurs propres démons intérieurs, on va maintenant s’attaquer à une personne bien différente. Pour sa part, il n’éprouve pas de peine à exercer son métier, mais il est bien conscient qu’il aurait préféré suivre une autre voie. On parle ici de Yang Wen-Li des Héros de la Galaxie. Pour rappel, le manga est édité chez Kurokawa tandis que l’anime est disponible sur ADN. Ce qui est fascinant avec le héros de l’Alliance des Planètes Libres, c’est à quel point il exècre son rôle ainsi que la finalité d’être soldat. A travers cet homme, on a le droit à une vision très réaliste et sombre de ce qui peut se cacher derrière un gouvernement cherchant avant tout à profiter de chaque occasion pour accroître son pouvoir. Un stratège incroyable, mais qui aurait tellement souhaité ne jamais s’engager dans cette course mortelle pour la conquête de l’espace.

Un héros malgré lui

Ce qu’il faut tout d’abord comprendre concernant Yang Wen-li, c’est la nonchalance avec laquelle il aborde son statut de héros. En réalité, à ses yeux, il n’a absolument rien fait qui mérite de porter un tel titre. Tout ce qu’il a effectué est de mener à bien son devoir afin de protéger toute une population. Une mission qui aurait dû être effectuée par ses supérieurs, mais qui ont préféré prendre la poudre d’escampette. Ainsi, il a surtout pensé à sauver des vies plutôt que de chercher une quelconque gloire. C’est suite à cela qu’il va se retrouver emporté dans une spirale infernale le faisant côtoyer tous les gens qu’il déteste de par leur manque d’honnêteté et surtout leur volonté de tout faire pour gravir les échelons. Lui qui ne souhaitait qu’être un historien se retrouve donc entouré d’un banc de requins qui n’attendent qu’un relâchement de leur proie pour la dévorer. Ce qui est d’ailleurs intéressant, c’est de voir à quel point les plus gradés ont beaucoup de mal à accepter l’aide de ce fameux héros. Il a beau avoir réalisé un exploit, personne ne veut le croire ou l’écouter lorsqu’il propose une stratégie pour sauver des vies. Lui qui est toujours le premier à entrevoir les agissements adverses est finalement obligé d’attendre la bévue des autres pour prendre le commandement.

Il est alors pertinent de s’attarder sur la psychologie de celui qui tient quasiment le destin de ses camarades entre ses mains. Il n’a jamais voulu être un héros et est même l’archétype de l’homme cherchant à ne pas être dans la lumière. Tout ce qu’il veut, c’est pouvoir rester entouré de ses livres tout en vivant une vie paisible en compagnie de son protégé. Un rêve pouvant sembler tout à fait faisable, mais qui lui est interdit de par ses grandes compétences. Ce que les gens voient comme un don est en réalité un fardeau pour lui qui ne peut se défaire de ce qui fait sa propre personne. D’ailleurs, il va aussi avoir une philosophie plus que réaliste concernant cet univers qui est constamment en proie au chaos. En tant qu’historien, il est le premier à avoir connaissance des erreurs commises par le passé. Il lui semble donc tout à fait naturel de tout faire pour éviter de répéter ces malheurs. Malheureusement, il se rend très vite compte que l’humanité et surtout la société dans laquelle il existe semble prédestiné à réitérer ce cycle infernal et avec lui les mêmes désastres. Un constat qui ne fait que noircir cet horizon que Yang Wen-Li contemple et qui le transforme presque en un spectateur impuissant malgré le savoir qu’il possède.

Il a beau devoir observer cela en silence et se contenter d’obéir aux ordres, Yang Wen-Li va aussi essayer de faire de son mieux à sa façon. Même s’il ne peut changer les mentalités et surtout le gouvernement corrompu mis en place, il refuse d’avoir du sang sur les mains. Un objectif impossible pour un soldat, mais où il peut tout de même tenter d’atténuer les morts qui jonchent cette galaxie à la fois si belle et froide. Un but qui va le suivre constamment et qui va aussi avoir une influence sur la manière dont il aborde chaque confrontation.

Yang Wen-Li-tristesse

Un homme souffrant de sa propre impuissance.

Chaque sacrifice est une défaite

Il ne faut pas le nier, chaque space-opera est à la fois palpitant à suivre de par la grandeur de ces luttes que tragique par le nombre d’âmes qui finissent par s’éteindre. Les Héros de la Galaxie ne déroge pas à la règle et ce constat va grandement hanter Yang Wen-Li. Au contraire de son rival, ce dernier refuse de provoquer des sacrifices inutiles. Chaque bataille est alors pour lui un duel qu’il doit mener sur deux fronts. Il doit réussir à mettre en déroute son opposant tout en faisant attention à ce que le maximum de gens puissent retrouver leur famille. Cela est autant valable pour les hommes de l’Alliance que ceux de l’Empire. Si l’on pourrait le qualifier d’humaniste, il est bien loin d’être naïf. Cet officier sait pertinemment qu’il ne pourra pas préserver toutes les vies qu’il a sous son commandement. Que cela soit par ses tactiques ou bien des élans patriotiques, il doit sans cesse être confronté à ces choix qui pèsent lourd dans la balance entre la victoire et la vie. D’ailleurs, il est pertinent de noter qu’il voit très mal cet amour de la nation à tel point que l’on est prêt à mourir pour protéger un quelconque idéal. A ses yeux, l’important n’est pas de protéger des nations, mais de sauvegarder des populations.

Cela nous est démontré à de nombreuses occasions durant ces virées aux confins de l’espace. Peu importe le champ de bataille, il continue de suivre ses principes peut importe ce que l’on pourra dire de lui. De ce fait, il tranche totalement avec tous les autres officiers que l’on a pu croiser et offre une profonde bouffée d’air frais dans un environnement où tout n’est que conspiration, violence et anéantissement. Malheureusement, cela va aussi démontrer à quel point il n’est finalement que peu de choses au coeur de cet univers sans limite. Que peut faire un seul homme face à des obstacles aussi grands ? Il est bien conscient de sa position et cela ne fait que rajouter une certaine fatalité à son rôle en tant que chef de sa flotte. On a beau être à fond derrière lui et d’accepter chacune de ses décisions, on est obligé d’entrevoir cette tristesse et souffrance qui s’inscrit sur son visage alors qu’il tente de continuer de donner de l’espoir à ces hommes. Il est le parfait exemple du protagoniste cherchant à tout prix à aider son entourage, mais qui finit toujours par être rattrapé par sa propre faiblesse et son manque de moyens. On est donc totalement tiraillé entre l’admiration qu’on lui porte et la tristesse de le voir mener un combat qui semble quasiment perdu d’avance.

En fait, lorsque l’on s’attarde longuement sur Yang Wen-Li et son parcours, on se rend compte que son véritable ennemie n’est nullement l’Empire. Bien au contraire, ce qu’il combat avant tout est son propre gouvernement qui n’hésite pas à envoyer des milliers de jeunes mourir sur le front et de détruire des familles entières. Il est donc pris entre deux feux et c’est sa façon d’agir et chacun de ses choix qui font que l’on ne peut qu’avoir envie de l’encourager et de le voir réussir là où personne ne l’attend.

Yang Wen-Li rêve d’une autre vie

Au final, lorsque l’on s’attarde sur tout ce qui constitue la personnalité de Yang Wen-Li, on se retrouve propulsé dans une psychologie fascinante qui ne se contente pas de se centrer sur un individu. A travers tout ce qu’il exprime, ses opinions, sa vision des choses et surtout son approche du monde, c’est un regard totalement inédit que l’on porte sur l’ensemble de ces sociétés où l’argent, le pouvoir et le prestige sont bien plus importants que les tourments des gens qui sont comparables à des fourmis pour ceux qui sont au sommet de leur tour d’ivoire. Ce héros ne peut se considérer comme tel, car il a juste fait ce que n’importe qui aurait dû faire. Derrière sa ruse, son génie et surtout sa rapidité de réflexion se cache un homme presque aigri de ces gens qui l’entourent et qui ne cherchent qu’à profiter de l’aura qu’il a acquis au fil de ses prouesses. Si être soldat aurait du être une fierté pour tous ceux souhaitant protéger leur patrie, Yang y voit surtout des milliers de pions qui jonglent entre les mains des puissants et qui ne peuvent qu’obéir sans jamais prendre le temps de réfléchir à ce qui est juste ou non.

On pense alors à ce rêve qui continue de nourrir son inconscient et qui est l’un des rares éléments à lui permettre de tenir et d’espérer à un avenir plus radieux. Vivre paisiblement est un objectif plus qu’honorable et qui a beau sembler léger, n’a jamais autant pris son sens que dans cette oeuvre. En assistant à toutes les horreurs propres à cette guerre interminable, on ne peut qu’être d’accord avec cet homme posé et stoïque. Si certains peuvent le considérer comme un traître par les paroles qu’il tient à l’égard des siens, il est surtout un esprit éclairé qui ne peut se voiler la face lorsqu’il voit autant d’injustice. Le porteur d’une vérité difficile à accepter et qui reste fidèle à ce qu’il croit peu importe les bâtons qu’on lui met. Voilà le parfait exemple d’une écriture riche pour un acteur qui nous délivre une prestation remarquable et n’en finit jamais de nous toucher et de nous faire réfléchir sur tout ce qui nous entoure et l’importance de la vie elle-même. On ne peut qu’être émerveillé devant un tel héros qui n’est pas celui que le gouvernement souhaite, mais celui dont a besoin le peuple.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant le personnage de Yang Wen-Li. Pensez-vous qu’il est le protagoniste le plus soigné de cette oeuvre ? Trouvez-vous que l’on a devant nous l’un des héros les plus pertinents dans sa manière de voir le monde et ses actions ? Croyez-vous qu’il parviendra à réaliser son rêve ou que la guerre finira par l’emporter ? Qu’attendez-vous pour le futur de cet homme ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger, débattre et discuter autour de ce sujet. 🙂

Yang Wen-Li-détermination

Un homme refusant de se laisser manipuler.

© Tanaka Yoshiki & Fujisaki Ryu / Shueisha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *