Sailor Moon-Vol.-1---Eternal-Edition

Sailor Moon tome 1 : le retour de la légende

Il y a des titres qui réussissent à perdurer dans le temps, et cela, peu importe les jours qui passent. Des oeuvres qui se transforment en véritable monument du manga et dont le simple nom suffit à évoquer de nombreuses choses pour certain. C’est souvent à travers ces séries que l’on va grandir, évoluer avec les personnages tandis qu’ils nous accompagnent une bonne partie de notre existence. C’est exactement le cas de la saga dont on va parler aujourd’hui qui revient sur le devant de la scène grâce à Pika. Si l’on vous parle du prisme lunaire cela réveillera sûrement quelques souvenirs. Vous l’aurez compris, on va revenir sur Sailor Moon dont le premier tome de l’Eternal Edition est arrivé il y a quelques jours. Que ce soit par la première version du manga ou bien par l’anime qui était diffusé à l’époque, le nom de cette héroïne n’a eu de cesse d’enchanter le quotidien de multiples spectateurs. La question est maintenant de savoir si le plaisir que l’on éprouvait à cette période est toujours autant d’actualité en 2020. On ne va pas tergiverser pendant longtemps, la réponse est oui, car on a le droit à une formule universelle qui fonctionne à merveille. Il est donc grand temps de suivre de nouveau les aventures de ces guerrières planétaires !

La naissance d’une héroïne

Sailor Moon - Usagi

Le réveil d’une héroïne.

Sailor Moon, imaginée par Naoko Takeuchi, nous plonge dans un Japon contemporain où l’on fait la connaissance de la jeune Usagi Tsukino. Cette adolescente tout à fait banale adore passer le plus clair de son temps à dormir, se détendre, jouer aux jeux vidéo et se balader avec ses amies. Si elle n’est pas la plus brillante des élèves de sa classe, elle a tout de même le droit à une belle cote de popularité auprès de ses camarades avec qui elle échange sans problème. Mise à part cela, elle suit aussi avec beaucoup d’attention les histoires qu’elle peut entendre sur la fameuse justicière répondant au nom de Sailor V. Véritable légende du moment, cette inconnue ne cesse de se battre pour protéger les plus faibles et faire en sorte que le monde tourne bien. En voyant cela, la demoiselle ne peut s’empêcher de se demander ce qu’elle ferait si elle devenait aussi une combattante luttant contre le mal. Pourtant, rien ne semble pouvoir venir empiéter sur ce quotidien qu’elle adore. Enfin ça, c’était jusqu’à ce qu’elle fasse un beau jour une rencontre qui allait totalement changer son destin. En effet, c’est sur le chemin pour aller à l’école qu’elle va croiser la route d’une chatte pour le moins étrange. Voyant qu’elle a une sorte de pansement sur la tête qui l’embête, Usagi décide de lui enlever avant de voir le félin partir comme si de rien n’était. Son geste va alors être l’élément déclencheur d’un grand bouleversement dans sa vie.

Tandis qu’elle vaque à ses occupations habituelles, elle entend de plus en plus parler de légendes urbaines concernant des disparitions, des phénomènes paranormaux ou même la présence de créatures mystérieuses. La jeune fille ne prend pas cela au sérieux jusqu’à ce que la chatte vu un peu plus tôt refasse son apparition. Cette dernière va alors se mettre à parler sous les yeux exorbités d’Usagi qui croit rêver. L’animal se présente alors sous le pseudonyme de Luna et elle est venue pour annoncer à son interlocutrice qu’elle doit devenir une guerrière de la Lune pour éradiquer la menace qui plane sur ce monde. Sans même lui donner le temps de réfléchir à tout ça, le félin va procurer d’incroyables pouvoirs à Tsukino qui devient alors Sailor Moon. A présent, son devoir est de parcourir la ville afin de venir à bout des monstres qui s’en prennent aux êtres humains tout en cherchant à découvrir l’endroit où se trouverait un fameux cristal d’argent. Cet artefact posséderait d’immenses pouvoirs pouvant autant être salvateurs que destructeurs. Cependant, il lui est impossible d’accomplir ce devoir seul. L’héroïne va devoir alors réunir des soeurs d’armes pour faire face à cette menace tout en devant trouver et protéger une princesse dont elle ignore tout. C’est donc totalement perdue qu’Usagi entame sa nouvelle existence en tant que justicière. Une voie qu’elle rêvait d’entreprendre, mais qui pourrait bien lui réserver des surprises qu’elle n’imaginait pas.

Rien qu’en entendant le nom de Sailor Moon, notre esprit ne peut s’empêcher de raviver de nombreux souvenirs. En nous plongeant dans ce premier tome de l’Eternal Edition, c’est autant un voyage dans le temps qui s’effectue que le plaisir de redécouvrir ce récit. Les années ont beau avoir passé, on ne peut s’empêcher d’être admiratif devant le travail de la mangaka qui a parfaitement su trouver le juste-milieu entre action, humour et romance. Un cocktail qui fonctionne et qui permet ainsi de faire autant sourire le lecteur que de provoquer en lui un profond attachement pour ces combattantes.

Habile mélange entre action, romance et humour

Quand on pense à Sailor Moon, plusieurs éléments nous reviennent en mémoire. Qu’il s’agisse de la romance qu’elle a avec son fameux voleur gentleman, son caractère dénotant grandement des autres étudiantes ainsi que ses confrontations, tout cela a forgé la légende de ce personnage. Si cela est encore vrai aujourd’hui, c’est justement parce qu’il y a un excellent équilibre qui a été trouvé entre tous ces éléments. Le fait de pouvoir revenir aux origines de la franchise à travers cette édition est donc un très bon moyen de se rendre compte de cela. Même en étant que peu familier à l’univers de la saga, on peut rapidement sentir un lien se forger entre Usagi et nous. Tout cela est dû à la franchise qui se dégage de ce personnage, mais aussi de cette sincérité touchante qui l’habite. Elle qui est une étudiante tout à fait lambda peut facilement s’adresser à nous car après tout, elle aime jouer, passer du temps avec ses amis et se détendre. On peut donc aisément se transposer en elle et le moment où le fantastique va s’inviter dans sa vie ne va nullement effacer sa personnalité. Bien au contraire, c’est justement le fait que l’on soit en compagnie d’une héroïne qui n’a pas totalement pris conscience de son devoir qui fait que l’on peut autant l’apprécier. Ses hésitations et doutes vont alors parfaitement s’incruster à cette trame narrative qui n’en oublie pas d’être divertissante à travers quelques confrontations et une bonne dose d’humour.

Cependant, la véritable force de ce premier volume de Sailor Moon provient bien de cet attachement que l’on peut avoir autant pour notre protagoniste principal que pour l’ensemble des autres guerrières. Chacune a sa personnalité propre qui peut aisément rappeler des connaissances que l’on a pu avoir quand on était encore étudiant. Il y a une profonde amitié qui se forge rapidement au sein de ce groupe et qui est particulièrement rafraîchissante. Une douceur qui va contrebalancer le danger qui pèse sur ce monde et permettre de s’engager encore plus derrière nos justicières. La mangaka fournit un travail remarquable pour que chaque élément soit autant captivant isolé qu’explosif réuni avec les autres. Sincèrement, on ne voit pas le temps passé tant on est emporté dans le quotidien de ces jeunes filles qui doivent combiner leur vie sociale, leurs études que leur devoir en tant que protectrice de ce monde. En plus de cela, il y a suffisamment de mystères entourant leurs pouvoirs, mais aussi leur mission pour que l’on soit intrigué pour la suite. Les phénomènes étranges s’enchaînent et chaque victoire les rapproche alors un peu plus d’une vérité qui pourrait bien les surprendre. Une bataille dans laquelle elles se sont retrouvées mêlées sans réelle raison et qui va avoir une profonde incidence sur leur existence. Ce premier tome est ainsi tel un plat aux nombreuses saveurs dont on ne peut apprécier le goût qu’en mélangeant tous ces ingrédients ensemble.

Sailor Moon a beau avoir vécu un nombre incalculable d’aventures depuis tout ce temps, revenir au prélude de son histoire est incroyable. Si l’on est bien loin des intrigues compliquées ou des scènes d’actions dantesques que l’on peut avoir aujourd’hui, cela n’enlève en rien le bonheur que l’on peut ressentir. Tout cela s’explique simplement, car la sympathie que l’on a pour ces demoiselles, le trait soigné de la mangaka et la féerie qui s’en dégage sont largement suffisants pour nous faire voyager. Une question d’équilibre qui va permettre à ce récit de se transcender pour nous captiver constamment.

Sailor Moon n’a rien perdu de sa magie

Sailor Moon - transformation

Le début d’une légende.

En replongeant dans cette épopée qu’est Sailor Moon, c’est avant tout un voyage dans le temps qui s’effectue. Dès lors que l’on a tourné la première page, la nostalgie a fait son effet. Ce fut alors un véritable plaisir que de retrouver toute cette galerie de personnages que l’on adore et qui a bercé notre enfance. Cependant, il serait dommage de dire que cette édition s’adresse avant tout aux fans de la saga. Bien au contraire, c’est aussi une chance pour ceux ne connaissant pas le manga de le redécouvrir de manière sublimée. Même en se détachant de tous ces souvenirs qui nous assaillent à chaque case, on peut aussi dire que la magie de ce titre n’a rien perdu de sa superbe. Le fait de voir cette demoiselle et ses amies se retrouver mêlées à un conflit hors du commun venant briser leur quotidien paisible est toujours aussi savoureux. L’aspect comique de cette lecture est toujours aussi efficace et se combine à merveille avec cet univers à la fois coloré et sombre où ces justicières font de leur mieux pour éviter une terrible catastrophe de se produire. Voilà un ouvrage dense, puissant et qui n’est que le prélude à une épopée bien plus grandiose que ce que l’on pourrait imaginer. Il ne faudra pas longtemps à l’autrice pour nous donner envie d’encourager cette équipe et surtout de crier avec eux cette technique légendaire.

C’est donc un grand oui pour le retour de Sailor Moon dans cette Eternal Edition qui contribue à faire perdurer la légende de cette série. Si vous êtes nostalgique de cette histoire ou simplement que vous souhaitiez découvrir l’un des monuments du manga alors vous pouvez largement vous faire plaisir avec cette version. Un ouvrage qui peut s’adresser à tout le monde et qui est aussi une très bonne porte d’entrée à cet univers grandiose qu’est le manga. Le plaisir est donc toujours intact après tant d’années et l’on aura vraiment eu la sensation de replonger dans nos jeunes années alors que l’on faisait la connaissance, pour la première fois, d’Usagi. Il ne faut pas longtemps alors pour que l’on s’attache de nouveau à elle et à son caractère bien trempé. Si l’on connaît en grande partie ce qu’il va advenir par la suite, on peut tout de même jouer le jeu en se posant de nombreuses questions. Quel va être le prochain adversaire de nos héroïnes ? Quel est donc le véritable but de ces ennemis ? Est-ce que Usagi devra faire ses adieux à cette vie banale qu’elle appréciait tant ? C’est donc avec beaucoup de hâte que l’on va attendre le prochain volume de cette aventure qui mêle, pour nous, un voyage mémorable à toute une partie de notre enfance. La lutte pour la sauvegarde du monde est bien loin d’être fini et l’on sera au rendez-vous pour encourager nos guerrières. Des demoiselles fortes, mais aussi profondément humaines dans leur comportement.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre propre avis ainsi que votre ressenti concernant ce premier volume de l’Eternal Edition de Sailor Moon. Avez-vous retrouvé la magie de cet univers ? Le fait de retrouver tout ce beau petit monde a-t-il su vous faire plaisir ? Avez-vous hâte de vous replonger dans la suite des aventures de ces demoiselles ? Trouvez-vous que l’humour et l’action sont toujours aussi pertinents ? Quel est votre plus grand souvenir de la franchise ? Qu’attendez-vous pour la suite de la licence ? On reste à votre disposition pour pouvoir échanger, discuter et débattre autour de ce sujet. 🙂

© 1992 Takeuchi Naoko, Kodansha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *